:: Le Château :: Les Tours :: La Salle des Trophées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand des niffleurs font la rencontre d'une louve { Quête }

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Mer 22 Fév - 18:50
Lola Nightingale



Quand des niffleurs font la rencontre d'une louve

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Rien ne va plus à Ilvermorny depuis quelques temps. Surtout auprès des gonzesses les plus superficiels. Un drame se trame entre ces murs. Un drame tout petit et velu. A la bouille tendre, mais à l’esprit taquin. Des niffleurs attaquent ! Et là où les niffleurs passent, les bijoux trépassent. C’est ainsi que mon réveil de ce matin fut placé sous les vocalises d’Oxyde. Constatant que ses nombreux bijoux avaient disparus. Zut alors ! Bien que la voir hurler dans le vide soit amusant, laisser des niffleurs vadrouiller à leur guise n’est pas une bonne idée. Aussi, j’ai décidé de mener l’enquête.

L’enquête prend place dans la salle des trophées. Sans grande surprise ! Après avoir détroussé les diverses salles communes, ce ne doit être guère que le seul endroit encore bling bling d’Ilvermorny. De sources sûrs, du moins je l’espère, il y a quatre niffleurs. Et tous se serraient enfuient vers la salle remplie de coupes et autres médailles après avoir chapardé la dernière cuillère de la salle à manger. Juste au moment où une gamine voulait manger sa confiture en enfournant la cuillère dans sa bouche. Je suppose que c’est ça, manger le respect !

J’entre dans la fameuse salle. Prenant soin de rapidement refermer la porte. Histoire qu’ils ne sortent pas. D’ailleurs, cette salle gagnerait sans doute à être davantage protégé, mais passons. Je fais quelques pas. Mon regard balaye rapidement l’endroit. Certaines vitrines sont vides. Déjà. Pas de doutes, les niffleurs sont passés par là ! Et ils doivent toujours y être : tout n’a pas été dévalisé. J’avance dans une des allées, à pas feutrés. Du moins, autant que je le peux. Et puis, devant moi. Dans le plus grand des calmes. Un niffleur en train de piquer une coupe. Sous mon nez. Sans stresse la bestiole ! J’affiche une mine mêlant surprise et vexation. « T’es sérieux ? » Il me regarde. Je le regarde. Ses yeux semblent vouloir me dire « je t’emmerde ! » et alors je tends les bras pour tenter de le choper, il bondit de l’autre côté. Ah. Oui. Bon. Ça sera sans doute moins facile que prévu.

Je contourne le présentoir et me lance à la poursuite de la bestiole malicieusement adorable. Alors que je bondis vers le sol pour l’attraper, il bondit sur le côté et m’échappe une deuxième fois. Il prend toutefois le temps de me regarder. Comme pour me narguer. Poussant même le vice jusque sauter sur ma tête, puis bondir sur mon dos avant de se laisser glisser vers mes hanches et filer. Oh non. J’attrape ma baguette. « Incarcerem. » Je tempère le sort pour que la mignonne petite créature soit simplement ligotée sans étouffer. Assez pour que je puisse l’attraper, mais pas suffisamment pour qu’elle souffre. Je ne veux pas lui faire de mal et je m’en veux déjà assez d’avoir usé de ce sort, même s’il n’a pas réellement mal. Je le saisis et avant de m’occuper de vider sa poche abdominale, je dépose un bisou sur le haut de sa tête. « Désolé cutie. » Finalement, je le déleste de ce qui ne lui appartient pas. Ceci fait, je le fourre dans mon sac.

Bon. Plus que trois ! Un bruit se fait rapidement entendre. Un objet vient de tomber. Je fais volt face et tente de localiser la petite chose responsable de ce méfait. Quelques mètres plus loin, se tient niffleur sur le bord d’une vitrine dans équilibre douteux. Sortant un sautoir en perles de sa poche, il l’utilise alors pour descendre en rappel le long de ladite vitrine. Assistant à cette scène, je ne sais pas si je dois trouver cela terriblement malin et me laisser attendrir ou en profiter pour le choper… Finalement, j’opte pour la deuxième solution. Courant vers lui, je ne lui laisse pas le temps de lâcher les perles et d’atterrir par terre pour me filer entre les pattes. Comme pour le premier, je le décharge de son surplus de poids avant de lui gratouiller le ventre. « Tu vois, je te voulais pas de mal. » Risette. Et un autre dans le sac.

Entre mes jambes filent les deux autres. Décidemment, ces bestioles ne doutent de rien ! Je m’élance alors à leur trousse ! Au détour d’un présentoir, ils me faussent toutefois compagnie. Je lâche un profond soupire. Mignons, mais pénibles ces bestioles quand même ! Courir après servirait à rien, ils n’ont qu’à passer entre mes jambes ou bondir dans un petit coin pour se cacher. J’ai eu de la chance pour le précédent, mais je suppose que ceux-là se laisseront pas faire si facilement. Ils sont malins… Eh bien, je n’ai qu’à l’être plus qu’eux ! J’enlève la montre de mon poignet pour la poser par terre. Bien en évidence. J’attrape ensuite le couvercle d’une vitrine avant d’aller me cacher derrière le présentoir.

J’attends patiemment. Les yeux rivés sur ma montre et les alentours. Bientôt, la mouille d’un niffleur fait surface de sous un meuble. Puis une deuxième. Ils approchent furtivement. Pensant ne pas être repérés. Et puis… Je fais vivement apparition au-dessus d’eux pour abattre le couvercle et ainsi les enfermer dans cette prison de verre. Echec et mat. « Sans rancunes les cuties ! » Je n’ai plus qu’à les mettre avec les autres dans mon sac. Reprendre les bijoux volés et l’affaire et réglée.

Direction le concierge pour lui remettre ces adorables terreurs !



love.disaster


The Uncaged Wrath of Ilvermorny

Who's the good girl ? I am ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Les Tours :: La Salle des Trophées-
Sauter vers: