:: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Clairière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jour de pluie et parapluie capricieux [PV Sonadélie Maerwan]

avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 12 Fév - 23:42
Invité
Cette après-midi là, tu étais parti à la recherche de quelqu'un qui n'était pas parti en vacances. Genre, on était en plein milieu des vacances d'hiver de février et beaucoup de tes amis étaient partis chez eux et, c'était le cas de le dire, tu tournais en rond. Tu avais passé ton temps à lire et apprendre de nouvelles choses à l'infirmerie pour tes cours de médicomagie. Mais tu t'ennuyais toujours. Et aujourd'hui, plus que jamais.

Tu avais sans doute fait le tour de ton dortoir, à la recherche de quelqu'un avec qui parler. Mais ceux qui étaient restés ne partageaient pas forcément les mêmes centres d'intérêts que toi, où n'étaient tout simplement pas présent actuellement.

Tu avais sans doute erré dans l'école un bon moment avant de te retrouver au jardin lunaire. Visitant une nouvelle fois les lieux, tu haussais un sourcil lorsque tu remarquas une silhouette familière au loin : Sona !

-Hey. Saluais-tu en souriant.

T'asseyant en tailleur près de la jeune fille, tu regardais le ciel, menaçant de faire tomber quelques averses. Heureusement, tu avais ce qu'il fallait sur toi : Une sorte de couteau-suisse magique, dont l'un des côtés permettais de faire apparaitre un parapluie. Malheureusement, ce dernier était assez difficile à convaincre et c'est seulement lorsque les gouttes commencèrent à vous tomber dessus qu'il décida à s'ouvrir avec une telle violence qu'il te fit tomber à la renverse.

-Ah... Grognas-tu avant de te redresser à nouveau et laisser le petit parapluie flotter tout seul au-dessus de vous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
15/100  (15/100)
icône :
Citation : Lorem Ipsum lorem ipsum
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Baguette en bois d'Ébène, coeur en plume de phénix, 26 cm, flexible
Sonadélie Maerwan
Etudiante en 4eme année - Puckwudgie
Etudiante en 4eme année - Puckwudgie
Mar 14 Fév - 20:32
Sonadélie Maerwan
Elle ponctua la dernière phrase clôturant sa lettre avant de déposer sa plume à côté d'elle. La fermant soigneusement, elle la glissa dans la petite boîte qui lui servait à stocker ses écrits pour sa sœur. Elle lui enverrait la lettre plus tard. Cette fois-ci, Sona n'était pas rentré près de sa famille pour les vacances. Parce que le travail de ses parents les occupaient encore plus, et que les journées de vacance de sa petite sœur n'étaient pas les mêmes que les siennes. Ce n'était pas vraiment grave, en soi. Elle n'était pas plus proche de ses parents que cela. Elle s'empara d'un de ses propres livres qu'elle avait emporté avec elle les dernières vacances, et le cala sous son bras. Sonadélie avait toujours trouvé les vacances reposantes, plus reposantes que les quelques heures de liberté qui succédaient les journées de cours. Elle ne ressentait pas le besoin d'avoir quelqu'un près d'elle, comme toujours, elle était bien après tout, dans sa bulle. Pourquoi ne pas profiter de cette période de calme pour aller lire à l'extérieur ? C'était sans doutes une bonne idée. Elle quitta le dortoir avec ce même air calme accompagné de son habituel doux sourire, saluant du revers de la main les quelques élèves qu'elle put croiser. Certains étaient restés, il fallait s'y attendre. Il y avait forcément des élèves dans l'impossibilité de retourner chez eux durant la période des vacances. Mais il y avait moins de monde que ce à quoi elle s'attendait.
         Avant de constater qu'il ne s'agissait pas d'un endroit confortable, elle avait opté pour se camoufler dans un couloir calme de l'école. Elle s'était accroupie contre un mur, avait ouvert son livre... avant de se redresser après avoir à peine parcourut les premières lignes de l'oeil. A cet endroit, Sona trouvait qu'il faisait assez frai aujourd'hui. Quand elle avait du temps libre et qu'elle n'avait rien à faire, elle avait tendance à retourner explorer les endroits de l'établissement qu'elle connaissait déjà, en quête de nouveauté. Et elle n'oubliait pas de décrire dans ses lettres toutes les nouvelles choses qu'elle connaissait. Elle avait promis à sa sœur de lui écrire, et elle connaissait la grande curiosité et la joie de vivre de la fillette, et l'admiration que cette dernière portait aux livres de fantasy. Lorsque Toriel passait ses journées à l'hôpital, Sonadélie lui avait souvent apporté des romans empruntés à la bibliothèque comme elle le lui demandait. Observant l'endroit une dernière fois avant de changer de direction, la jeune fille se rappela de ne pas oublier de décrire cet endroit n'ayant pourtant rien de particulier dans sa prochaine lettre, si ce n'est qu'il était assez assombri.

    Au final, elle avait décidé de se rendre vers le jardin lunaire. La toute première fois qu'elle l'avait décri à sa sœur lorsqu'elle l'avait revue au cour de vacances scolaires, elle se souvient de l'admiration éprouvée par celle-ci. Il était déjà arrivé à Sona de s'installer dans un coin et de faire quelques croquis de l'endroit sur une feuille de papier. Elle parvenait assez bien à reproduire les paysages, et parfois il lui arrivait de joindre à ses lettres quelques un de ses dessins pour que sa petite sœur puisse les voir. Son livre toujours sous le bras, Sona s'installa dans l'herbe humide, en tailleur, sous le ciel annonçant une pluie prochaine. Elle n'avait jamais réellement été dérangée par la pluie, pour ne pas dire qu'elle appréciait cela. Observant quelques instant le paysage qui l'entourait, elle posa son livre sur ses genoux et, appuyant ses mains au sol, contre l'herbe, elle se mit à lire silencieusement, calmement.

-Hey.

    Ce fut cette voix familière qui la tira de sa lecture, et par la même occasion de ses pensées. Elle releva doucement la tête de son livre avant de rechercher la provenance de cette voix, quand un petit sourire se déposa sur son visage alors qu'elle apercevait un camarade de son dortoir qu'elle connaissait bien. En silence, elle le laissa ouvrir son parapluie, esquissant un petit sourire amusé. Lorsque le jeune homme tomba à la renverse, elle n'eut le temps de se précipiter pour l'aider que déjà, il se releva de lui seul. Elle observa flotter le petit parapluie juste au dessus d'eux, avant de reporter son regard sur son ami.

-Bonjour Lucas, fit-elle en souriant. Qu'est-ce qui t’amène ici?  

    Elle releva son livre, comme pour lui présenter ce qu'elle lisait, avant d'ajouter.

-On dirait que ton parapluie est plutôt... Capricieux.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Clairière-
Sauter vers: