:: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nature et découvertes

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
5/100  (5/100)
icône :
Citation : Big brother is watching you
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Chêne blanc - ventricule de coeur de dragon
Spécialité : Soins aux créatures magiques
A. Luke Adamson
Etudiant en 9ème année - Thunderbird
Etudiant en 9ème année - Thunderbird
Jeu 9 Fév - 16:44
A. Luke Adamson
Fantastic troubles & where to find them
Le plus facile, ça avait été de grimper à l'arbre. C'était la réflexion que se faisait Adam entre deux branches. Il avait tout prévu, pourtant. Il était parti équipé et préparé mentalement et physiquement à crapahuter dans les bois pour observer une des créatures les plus intéressantes et les plus courantes des forêts d'Amérique du Nord ; le chapitre que Newt Scamander – alias Le Maître – lui consacrait dans Les Animaux fantastiques – alias La Bible – était gravé dans sa mémoire. Ce qui n'était pas difficile vu que le Clabbert ne prenait quelques pages dans le manuel des soins aux créatures magiques. Incroyable. À croire que personne ne s'intéressait à cette petite bête fascinante. Levé de bonne heure comme à son habitude, le grand blond s'était glissé hors de son dortoir sans faire de bruit, résultat de neuf années d'entraînement visant à éviter que ses camarades ne le tuent à chaque fois qu'il partait vagabonder à l'aube. Son sac rempli de son matériel de "chasse" sur le dos, des chaussures solides aux pieds, une petite trousse de premier secours et des cookies dans les poches – parce qu'on n'est jamais trop prudent dans la vie – Adam était parti crapahuter dans les hautes herbes à la recherche du spécimen sauvage du jour. Il avait très envie d'observer un ou plusieurs Clabberts dans leur milieu naturel, et tout le monde savait que ces petites bêtes vivaient dans les arbres.
Il était donc monté à un arbre.
Il avait galéré pendant cinq bonnes minutes.

Mais c'était un arbre particulièrement récalcitrant, si vous voulez son avis. Une fois en haut, Adam s'était installé sur une branche assez solide pour supporter son poids, avait sorti son matériel de chasse : une paire de multiplettes comme on en utilisait généralement pour regarder en détail un match de Quidditch – sauf qu'Adam détestait voir ce genre de choses en détail – et du parchemin et une plume pour prendre des notes. Et il était passé en mode observation. Il ne savait pas combien de temps il était resté perché sur sa branche sans bouger avant de réaliser qu'il avait fait l'étape la plus facile. Il s'agissait maintenant de repérer un Clabbert et de l'approcher d'assez près. Or, un spécimen était justement entré dans son champ de vision. Il y en avait même plusieurs, qui se déplaçaient joyeusement de branche en branche sans se soucier de rien. À première vue, Adam supposait un nid tout proche.
Malheureusement il était un peu loin.
En fait, il se trouvait de l'autre côté d'un énorme séquoia qui lui bouchait bien la vue et il avait beau se tordre dans tous les sens, impossible d'avoir un bon angle de vue. Le truc, c'était de ne pas tomber. Et surtout, de ne pas faire de bruit. Si un seul Clabbert le détectait, il ferait clignoter sa pustule frontale rouge pour prévenir ses congénères qu'un danger approchait. Et vu le nombre de bestioles qu'il repérait rien qu'avec ses multiplettes, Adam était à peu près sûr que toute la forêt se mettrait à briller comme des sapins de Noël.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 11 Fév - 16:36
Invité
Et pendant ce temps, un Jake Peterson sauvage se dissimulait dans les fougères. Dire qu'il se trouvait là par hasard aurait été un mensonge. En revanche, voir le neuvième année approcher l'avait poussé à s'écarter du chemin. Ce type avait le don de le mettre mal à l'aise, c'était plus fort que lui. Non pas dans le mauvais sens du terme, bien sûr, mais le garçon ne savait jamais comment se comporter en sa présence.

Parmi les quelques passionnés de l'école concernant les créatures magiques, Adamson était peut-être l'un de ses seuls aînés qu'il parvenait réellement à respecter. Peut-être parce que tous deux avaient les mêmes intérêts de lecture ? La même façon d'aborder les soins aux Créatures Magiques ? Parce qu'Adam n'hésitait pas à aller directement sur le terrain au lieu de se contenter de rester près d'un enclos en prétendant tout savoir ?

Allez savoir pour quelle obscure raison Jake était intrigué. C'était déjà bien assez difficile à reconnaître ! Oh, bien sûr, il avait souvent eu envie d'approcher pour discuter, ne fut-ce qu'un petit moment. Seulement voilà, comme à son habitude et les gros discours n'étant pas son fort, leurs rares échanges s'étaient ponctués par deux ou trois mots. Enfin, il avait quitté les lieux sans demander son reste. C'était stupide : il ne parlait pas à Newt Scamander en personne, hein ! Non, dans ce cas précis, le garçon serait silencieux, effacé et ne trouverait pas le moindre mot... même si deux tonnes d'entre eux se bousculeraient dans sa tête. Avec Adam, c'était pareil, mais en moins pire. Vous voyez le tableau ?

Bref, ce type-là s'y connaissait, c'était une certitude. Bien que grand habitué des grasses matinées, le Serpent-Cornu avait décidé d'aller voir s'il pouvait dénicher de la nourriture avant que tout le monde ne soit levé. Pas pour lui, non, mais pour le nouveau pensionnaire qu'il avait accueilli quelques jours plus tôt. Autant dire que bon nombre de gens seraient perplexe de le voir emprunter de la viande crue de bon matin. Il avait besoin d'être discret. Sauf que voilà, alors qu'il longeait le parc pour se promener un peu, les yeux encore ensommeillés, le jeune homme avait aperçu la silhouette familière se diriger vers la forêt. Entre la cantine et les bois son esprit avait balancé... puis s'était décidé.

À présent, Jake en était là : observant son aîné comme une imbécile de groupie l'aurait fait pour une star et se martelant d'insultes en tout genre intérieurement. S'il s'était trouvé face à lui-même, nul doute qu'il se serait collé une ou deux baffes. Le garçon avait regardé la scène, grimaçant lorsque le plus âgé avait bataillé pour grimper à l'arbre. Le Serpent-Cornu avait suivi son regard et repéré ce qui attirait son attention. C'était furtif, mais le garçon crut apercevoir des silhouettes se déplacer de branche en branche. Même les Clabberts prenaient leur petit déjeuner après tout. Avec les premiers rayons du soleil apparaissaient les premiers oiseaux diurnes, peut-être les premiers lézards aussi : un festin pour ces créatures en somme.

Créatures qui attirèrent suffisamment son attention pour le faire sortir de sa cachette. Bien que les ayant aperçus dans les bois régulièrement et notamment près de la cabane que Hugo avait construite, le jeune sorcier n'avait jamais eu l'occasion de trouver l'arbre où les Clabberts résidaient. L'immense séquoia se situant à quelques pas, était peut-être la réponse à ses interrogations. Du moins, une réponse parmi tant d'autres, étant donné la population colossale de ces bestioles dans les bois parfois. Fort de sa discrétion naturelle, Jake fit quelques pas vers l'arbre en question et fit fi de l'humidité pour s'installer à terre, assis en tailleur. Les feuilles mortes trempées n'étaient pas très agréables, mais ce n'était pas un problème à l'heure actuelle.

Bon et maintenant ? Il en était où Indiana Jones ? Jake se risqua à lever les yeux vers l'arbre où le neuvième année était perché. Il l'avait presque oublié. Presque. De là, ils y verraient sûrement mieux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
5/100  (5/100)
icône :
Citation : Big brother is watching you
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Chêne blanc - ventricule de coeur de dragon
Spécialité : Soins aux créatures magiques
A. Luke Adamson
Etudiant en 9ème année - Thunderbird
Etudiant en 9ème année - Thunderbird
Mer 22 Fév - 20:57
A. Luke Adamson
Le jeune Adam sur son arbre perché faisait face à un dilemme. Les dilemmes étaient par définition difficiles, mais habituellement les choix difficiles d'Adam se résumaient à savoir s'il allait miser sur la tarte à la citrouille ou sur le gâteau au chocolat en dessert. Là on atteignait un niveau un tout petit plus poussé de difficulté quand même. Il hésitait toujours à descendre de son arbre pour se rapprocher des Clabberts et continuait de  les observer avec ses multiplettes. Il ne voyait que des mouvements fugaces derrières les arbres, quand ils sautaient d'une branche à l'autre. Rien de bien intéressant pour lui. Ce n'était pas suffisant pour remplir le parchemin qu'il avait apporté pour prendre des notes.
Adam aimait se lever tôt, certes, mais si c'était pour rien c'était un peu déprimant. Il fit jouer la molette de ses multiplettes, toujours collées contre les verres de ses lunettes, pour dézoomer un peu sur l'arbre qui lui bouchait la vue. C'est là qu'il vit un autre élève, assis au pied du dit arbre à problèmes, et qui observait dans la même direction que lui. Adam cligna des yeux et zooma à fond pour être sûr d'avoir bien vu : il ne l'avait absolument pas entendu arriver ! Il le reconnaissait, en plus, il l'avait déjà croisé et il lui semblait que c'était un ami de Lou Ellen. C'était quoi son nom, déjà ? Wilson ? Jackson ? Adamson ? Non, ça c'était lui. Hum... Ah oui !

"Ja... !"

Il faillit l'appeler tout haut mais se retint de hurler au dernier moment, ce qui aurait été la bourde assurée. Rien de tel pour affoler des Clabberts vivant paisiblement leur vie qu'un intrus qui braillait dans un de leurs arbres... Adam se colla une main contre la bouche, très agacé contre lui-même devant cette presque erreur de débutant. Il aurait pu se gifler, vraiment. Les Clabberts se figèrent légèrement mais reprirent rapidement leurs activités : malheureusement et heureusement pour Adam, cet arbre devant lui le dissimulait bien aussi. Il attendit que les créatures se soient calmées pour se pencher le plus en avant sur sa branche et faire des grands signes au Horned Serpent :

"Jake ! Jaaaaake !"

Y'avait pas moyen qu'il hausse plus la voix que ça. Il agita bien les bras dans sa direction, ce qui lui aurait bien mis la honte en public, mais heureusement il n'y avait qu'eux dans cette forêt. Et des Clabberts, fort occupés.

"Tu les vois bien ?"
fit-il avec des gestes – éloquents, il l'espérait – pour illustrer sa question.

Adam avait absolument besoin de savoir si le point d'observation de Jake était plus efficace que le sien avant de tenter une descente. Parce que soyons honnêtes, il avait tellement galéré pour monter qu'il y avait 50% de chances qu'il s'étale au retour, alors il voulait être sûr que ça en valait la peine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 2 Mar - 16:10
Invité
Jake eut presque un sursaut lorsque le "cri-murmure" lui parvint. Au-dessus de sa tête, les créatures avaient cessé de bouger instantanément, de sorte qu'il eut bientôt peur qu'elles se mettent à clignoter pour alerter les bois entiers et ne disparaissent finalement. Au lieu de quoi, elles reprirent leurs activités comme si de rien n'était. En revanche, ils avaient réussi à éveiller leur méfiance. Le garçon n'avait pas prévu que son aîné se mettrait à l'appeler. D'ailleurs, en parlant de ce dernier, le Serpent-Cornu tourna la tête et lui fit signe de ne pas hausser la voix plus que nécessaire. Bon sang... Premier contact et il lui demandait presque de se taire : bravo Jake, on n'en faisait plus des boulets comme toi, pas vrai ?

Un sourcil haussé et une grimace pour essayer de comprendre ce qu'Adam essayait de lui dire, le jeune homme hésita entre répondre et partir en courant. Il fallait bien se douter que le huitième année finirait par s'apercevoir de sa présence, mais aussi vite. Ouais, c'était peut-être une bonne idée de lui fausser compagnie. Attendez une minute... il savait comment il s'appelait ?! Rien qu'à cette constatation, Jake en demeura interdit. Qu'est-ce qu'il devait faire ? Qu'est-ce qu'il devait répondre ? Comment ce type connaissait son nom, d'abord ? Ils ne s'étaient jamais vraiment parlé, hein ? Ou alors il avait raté un épisode ?

- Euh... ouais... répondit-il à voix basse et le plus intelligemment du monde.

Le jeune homme était tellement stupéfait qu'il ne trouvait pas la meilleure façon de s'exprimer, comme d'habitude. Lui qui préférait garder ses distances, se retrouvait un peu piégé par sa propre bêtise. Il était pourtant très cool ce buisson ! Pourquoi avait-il fallu qu'il en sorte ? Le camouflage de la fougère était une technique approuvée par les plus sages ninjas ! Il fallait croire que sa carrière de ninja n'était pas florissante.

Que faire, à présent ? Soit il restait là, soit il repartait comme il était venu... soit il se rapprochait de son interlocuteur pour ne pas faire fuir les Clabberts. Les petits animaux en train de se nourrir n'avaient pas demandé à être interrompus par deux adolescents un peu trop curieux... Cela dit, Jake n'avait aucun mal à les accuser d'être responsables de son problème actuel. S'il devait passer pour un crétin fini devant Luke Adamson, c'était de la faute des Clabberts, voilà ! Et ce n'était pas de la mauvaise foi, pas du tout.

Fixant toujours le concerné d'un air à la fois gêné et contrarié, Jake se redressa discrètement et rasa le sol pour se rapprocher de l'arbre où Indiana Jones était perché. Ce serait plus facile pour communiquer... enfin, du moins pour Adam, parce que son cadet aurait tout le mal possible à discuter avec lui. C'était plus facile quand ces rencontres arrivaient au château, ou près des enclos de certaines créatures : Jake le voyait, notait ses tentatives de communication... et quittait les lieux sans sommation.

- C'est l'arbre dans lequel ils vivent, chuchota-t-il à l'Oiseau-Tonnerre, on peut les voir entrer et sortir de là-bas. Il faut juste approcher prudemment.

Le garçon désigna la position à laquelle il se trouvait, quelques instants plus tôt. Le tout était de savoir comment Adam allait pouvoir descendre de son perchoir, avec tout le mal qu'il s'était donné pour y monter... Adossé au tronc, Jake leva les yeux vers son aîné, puis haussa les épaules :

- Gaffe à ne pas tomber...

Wouah, les phrases les plus longues qu'il lui avait jamais adressées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt-
Sauter vers: