:: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Les Serres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Quête]Les filets du diable. [PV Miss Perfection][TERMINE]

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
130/150  (130/150)
icône :
Citation : Cours petit chaperon. Ta survie ne dépend que de ta vitesse, et de celle de ton Loup.
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de Pin / Épine du monstre du fleuve blanc / 34 cm / Peu Flexible
Spécialité : Sciences Occultes
Quidditch : Capitaine - Batteuse
Vitany Lockwood
Etudiante en 9ème année — Horned Serpent
Etudiante en 9ème année — Horned Serpent
Jeu 9 Fév - 9:57
Vitany Lockwood
Tu n’aurais jamais du te retrouver là ce soir, devant la serre. Tu étais de ce genre de personne qui n’avait pas spécialement d’intérêt, ou même de raisons de venir apporter de l’aide à l’école, d’une façon ou d’une autre. Tu n’étais donc jamais attardée devant le panneau d’affichage, où il y avait de nombreuses demandes, officielles et non d’ailleurs. Mais quoi qu’il en fut, tu t’étais retrouvée à être d’humeur agréable et gentille. D’habitude, tu te permettais d’aider les gens seulement si ça t’apportait quelque chose. Hors là, un gamin de ta maison était venu te voir, te demandant si tu voulais bien t’occuper d’une chose ce soir. Il avait promis qu’il s’en chargeait, mais force était de constater qu’il ne pouvait pas honorer sa promesse. Il lui revaudrait ça. Tu avais donc accepté sa requête, surtout pour éviter de supporter plus son air désespéré.

Tu t’étais alors retrouvée dehors, par un froid de canard, et surtout sous un ciel d’huile. Tu n’avais jamais aimé les périodes de nouvelles lunes. Tu préférais de loin la lumière que pouvait apporter la pleine lune, et tout ce que sa présence pouvait signifier. Tu soufflas, alors que tu te frottais distraitement les bras, en attendant que ton binôme arrive. Le gamin ne t’avait pas dit avec qui il faisait équipe, soit parce qu’il n’en avait aucune idée, soit pour que vraiment tu ne sache pas avec qui tu allais passer la soirée. Soirée qui s’annonçait être vraiment longue. Tu regardas à travers les carreaux de la serre, dans l’espoir d’apercevoir ce qui vous attendait à l’intérieur. Pourtant, tu ne pu qu’à peine distinguer les quelques plantes. Levant les yeux au ciel, tu te plantas devant l’entrée de la serre en attendant. Lorsque tu aperçus la silhouette approcher, tu tombas presque des nus. "Bon sang, dites moi que je rêve… " soufflas tu en voyant Livie arriver.

Ceci dit, un sourire naquit sur tes lèvres alors que la blonde s’approchait. Pour quelles raisons elle venait elle d’ailleurs ? Tu étais curieuse de savoir pourquoi la future princesse du MACUSA venait se salir les mains dans la serre. Tu ne la saluas pas cependant, et te contentas de te retourner vers les portes de la serre pour les ouvrir. Tu tournas légèrement la tête vers elle alors que tu commençais à entrer dans la serre. " Fais gaffe à ne pas te casser un ongle, chérie. " souris-tu, d’un sourire malicieux et joueur. Finalement, la soirée n’allait sans doute pas être aussi longue que tu t’y attendais. Tu attrapas ta baguette, restant dans l’encadrement de la porte. Tu n’avais qu’une envie, cramer tout ça pour que le problème soit résolu au plus vite. Mais, vous n’aviez pas le droit de tout cramer. Quel dommage…

Désolée c'est un peu court du coup ^^' j'espère que ça t'ira !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Jeu 9 Fév - 21:46
Livie Herim
C'était une catastrophe....

Par on ne sait quel miracle, Jane Pound avait encore réussit à faire perdre un nombre de point impressionnant à Wampus ! Cette gamine ne perdait décidément rien pour attendre, il lui était  impossible de bien se comporter ?
C'était avec un agacement certain que Livie était passé devant le panneau des quêtes dans l'après midi et en avait choisis une qui pourrait peut-être combler le fossé que ses camarades womatous s'amusaient à creuser. Elle avait fait de son mieux pourtant en ayant rapporté trente cinq points... Ils s'étaient tous volatilisés dans la nature comme s'ils n'avaient jamais existé.

C'était la justification de cette nuit de baby-sitting de filet du diable...

Elle avait prévue une tenue en conséquence, troquant son uniforme pour un vieux pantalon, un pull aussi épais que possible, des bottes, ses gants de botaniques ainsi qu'un bonnet gardant ses cheveux en place et ses oreilles au chaud. Ce n'était pas glamour, loin de là (Oxyde aurait surement dit qu'elle "était aussi bien habillée qu'une Gaia Grass le jour des 87 ans de sa mémé") mais il faisait froid, elle allait devoir bouger: la nuit serait longue.

Elle pensait avoir vu un garçon des bleus également mettre son nom sur la fiche de quête. A la place, ce fut Vitany Lockwood qu'elle vit attendre devant la serre.

Livie arqua un sourcils et eut un temps d'arrêt.

-La blague de l'année...

La nuit serait longue...

Après quelques secondes d'attentes et l'hésitation cuisante de faire demi tour, elle eut l'impression d'entendre le cri du sablier des wampus... Tant pis si elle devait faire équipe avec la futur tête d'affiche des plus grands recherchés du pays.

-Qu'est-ce qu'il se passe Lockwood ? Ta famille a décidé de devenir végan ? Tu es venue faire des réserve à la serre ? lança-t-elle avec dédain et pour toute réponse à la remarque de Vitany sur ses ongles.

Elle entra dans la serre et dégaina sa baguette lançant un lumos informulé. Elle chercha les filets du diables, qui étaient encore calmes pour le moment...
Ca n'allait pas durer.
Elle en trouva trois. Deux étaient côte à côte proches de l'entrée, un troisième proche des fenêtre d'où Lockwood l'avait attendu.
Avec cette nuit sans lune ils allaient grandir et surement s'attaquer à tout ce qu'il y avait autour. Le professeur aurait peut être pu faire un effort pour toutes les mettre au même endroit, histoire que ce soit moins compliqué... Mais qui sait, elles devaient surement être violentes entre elles dans ces conditions.

-J'espère que tu sais pourquoi tu es là et que tu n'étais pas ici par pur hasard. Pour un rencart avec je ne sais quel boulet que tu te seras encore dégoté, par exemple.

Livie n'avait pas vraiment d'estime pour les choix masculins de Vitany. Quand on sort avec Lynch la goule de service, on y perd une réputation.
Elle continuait d'observer ce que contenait la serre: des sceaux, pelles, râteau, gants, cache oreilles... Mais aussi plus étonnant des brosse à dent et une grande quantité de jus de citrouille...

-On aura besoin de fera-plantarum. Il faudrait qu'on se répartisse les différents filets tant qu'ils sont calmes. Si on reste vigilantes, ça devrait être une quête ennuyeuse mais facile.

Elle entendit alors un POP et tourna sa baguette vers l'origine du bruit. Elle n'avait pas remarqué un quatrième filet du diable. Il était dans le fond de la serreet avait déjà triplé de volume, s'attaquant à un lot de bouteille de jus de citrouilles surement laissés par Helios.
Le faire rétrécir ? Livie ne pensait pas en être capable, en vérité, elle pourrait seulement le contrôler temporairement. Et même en sachant ça, elles étaient deux, et il y avait quatre filet avec interdiction de les brûler. Quoi qu'elle ait pu laisser penser: non, ça n'allait pas être une quête ennuyeuse.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
130/150  (130/150)
icône :
Citation : Cours petit chaperon. Ta survie ne dépend que de ta vitesse, et de celle de ton Loup.
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de Pin / Épine du monstre du fleuve blanc / 34 cm / Peu Flexible
Spécialité : Sciences Occultes
Quidditch : Capitaine - Batteuse
Vitany Lockwood
Etudiante en 9ème année — Horned Serpent
Etudiante en 9ème année — Horned Serpent
Dim 12 Fév - 17:17
Vitany Lockwood
Tu observas les environs, imitant très certainement la préfète des wampus. Tu avais aussi souris lorsqu'elle te lança ta famille était devenue végane. Si seulement elle savait de quoi était fait vos régimes alimentaire, lorsque tu étais chez toi. Tu mis ton bras devant tes yeux lorsque ta camarade d'infortune lança son lumos. Tu t'étais habituée à l'obscurité ambiante, et tu devais bien avouer que cette lumière te gênais. Fronçant les sourcils et plissant les yeux, histoire de voir où se trouvaient ces modiques plantes. Sans aucun doute comme la blonde, tu en repéras trois, deux non loin de Livie et une proche de toi. Les filets du diable étaient bien le genre de plantes que tu n'appréciais pas. De toute façon, les plantes en général, tu n'y portais pas grand intérêt. D'ailleurs, tu étais curieuse de savoir ce qui avait bien poussé la préfète des Wamatou à venir se salir les mains avec ces filets du diable.

A la réplique de Livie par rapport aux personnes que tu fréquentais, tu te contentas de lever les yeux au ciel en secouant la tête. Un instant distraite par quelque chose qui se mouvait dans le fond de la serre, tu fronças un peu plus les sourcils. Tu cherchas rapidement des ustensiles des yeux. Oui, tu avais vraiment envie de tout cramer. Mais, si le feu ne pouvait pas résoudre votre problème, tu allais te contenter d'autre chose. Et tu n'étais absolument pas pour essayer d'endormir ces plantes à l'aide d'engrais ou tu ne savais quoi d'autres. Tu te déplaças alors en direction du fond de la serre, passant entre les allées. Alors que Livie ouvrit encore une fois la bouche. Ban sang, elle pouvait pas se la fermer au lieu d'essayer de proposer des solutions qui n'allait sans aucun doute pas fonctionner ! "Bon sang, Livie... !" commenças-tu, avant d'être stoppée nette par le bruit d'un verre cassé. La lumière de Livie tournée en direction du quatrième filet du diable, tu fis un pas en arrière. Tu ne pensais pas être aussi proche de la chose. Tendant ta baguette sur le côté, tu fis un accio informulé, dans l'idée de pouvoir attraper un outil de jardinage de type un cisaille par exemple ?! Et tu devais avouer qu'un Solem Illumini n'aurait pas été de refus ce soir. Au moins, ça aurait calmé les plantes, cela vous aurait évité d'avoir une baguette coincée sur un foutu lumos.

"Par Samedi, il est énorme..." soufflas-tu, alors qu'une pelle arriva à tes pieds. En vérité, tu avais tout juste eu le temps de l'apercevoir arriver pour stopper le accio, et ainsi éviter que tu ne te la prenne dans la gueule. Te saisissant de cette pelle, tu regardas Livie du coin de l'oeil, la mâchoire serrée. "Essaies de contenir les deux qui sont le plus proches de toi. La troisième on s'en occupera après. Et celui là, je vais essayer de l'apaiser." fis-tu dans un sourire carnassier. Tu étais une tête brûlée, une tête brûlée qui réfléchissais beaucoup trop vite. Te retournant vers la bête, tu espérais ne pas avoir à surveiller la blonde, tu espérais vraiment qu'elle saurait se débrouiller avec ses deux là. Et tu savais aussi qu'en attendant, la plante que vous aviez laissée seule grandirait. Mais, ceux dont Livie devait s'occuper n'était pas très gros. Et si elle avait un peu d'esprit, elle pourrait alors tout de même surveiller le dernier.

Car le filet du diable dont tu allais te charger était vraiment loin par rapport au trois autres. Du pas décidé, tu t'étais donc approchée de la plante, faisant tout de même attention où tu mettais les pieds. Tu regardas en l'air, d'en l'espoir de trouver quelque choses, des chandelles à allumer peut être. Mais sentant quelque chose se balader sur ta cheville, le seul réflexe que tu eus fut d'écraser le tranchant de ta pelle contre la racine. Racine qui appartenait de toute évidence au filet du diable. La racine recula bien vite, mais tu te doutais bien que tu avais enragé un peu plus la plante. Armée de ta pelle et de ta baguette, tu étais prête à riposter au cas où le filet voulait t'attaquer à nouveau. Tout ce qu'il te fallait c'était un peu de temps, pour réfléchir à une échappatoire, à de quoi éviter de faire trop de dégâts, sans quoi Livie serait sans doute très triste de rentrer bredouille chez les Wampus, avec son joli minois blessé.

En attendant, tu lanças un Lumos Maxima au dessus de ta tête, histoire de ne pas t'aveugler toi même, mais aussi de voir l'étendu des dégâts de ton filet du diable. Jusqu'où était-il allé. Il avait grandit, beaucoup trop vite, tu allais devoir arranger cela, soit à coup de pelle, mais certainement à coup de Diffendo. Et c'était quelque chose qui n'allait certainement pas lui plaire. Tu jetas un dernier regard à Livie, juste histoire de voir si elle s'en sortait. Et dire que vous aviez été amies. Tu souris, après tout, c'était elle qui avait brusquement mis fin à votre amitié.

" Alors Herim, le MACUSA ne s'en sort pas dans l'osbcurité ?" ris tu, alors que ton lumos disparaissait petit à petit. Le jeu allait commencé, tu étais prête à sauter sur la plante. Cela n'aurait pas été la première fois que tu te jetais dans la gueule du loup sans réfléchir. Mais le loup en question était bien moins dangereux que les accromentules amérindiennes. D'autant plus que si tu te faisais attrapé, tu savais comment sortir du filet du diable...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Mer 15 Fév - 15:29
Livie Herim
Livie s'était préparée. Elle avait passé en revue ses sorts, prévu des vêtements adaptés et ne se jetait pas à corps perdu dans la bataille comme pouvait le faire Vitany... Décidément, les Horned Serpent n'étaient vraiment pas aussi futé que sur le panneau... D'abord Circé qui compte parler à un troll puis Vitany qui s'amuse à jouer au petit chef en toute inconscience...

Mais très bien.
Si elle voulait s'en charger et ne pas avoir d'aide, qu'elle s'amuse donc à frapper le filet du diable avec sa petite pelle comme une non-maj.
Livie se retourna et reprit ses recherches, surveillant d'un oeil distrait les trois autres plants. Ils grossissaient, mais rien de très alarmant pour le moment. Etant proche de la fenêtre, cela faisait moins longtemps qu'ils étaient à l'obscurité.

Livie finit par trouver ce qui ressemblait à des lampes de poches au milieu d'un bazar d'objets non majs. Un sentiment d'euphorie la parcourut. Evidemment qu'ils ne trouvaient pas de chandelles ou d'objets typiquement sorciers dans cette salle:

-Bingo

L'amour pour la culture non-maj d'Helios, le professeur de botanique, était bien connue de tous. Livie ne pouvait pas espérer mieux !
Elle n'en avait jamais tenue entre ses mains mais en avait déjà vu plusieurs dans les films que la fratrie Herim aimait regardait. C'était toujours à ces moment là que les monstre sortaient de nul part... Pour le coup, les monstres étaient bien localisés !
Elle trouva rapidement le bouton qui devait servir à allumer ces machines et une puissante lumière en jaillis.
Helios avait du se ruiner pour se les procurer !

-Le MACUSA s'en sortira toujours mieux que toi Lockwood.


Elle eut un sourire satisfait et lança la lampe allumée sur Vitany. Tant pis si elle s'assommait avec, ce ne serait jamais qu'un gain de temps sur le futur et éviterait bien des tracas aux gardiens de prisons.

-Dis pas merci surtout, tu risquerais de te faire un claquage.

Elle prit une deuxième lampe, plus petite que la première et l'alluma également. La lumière qui en sortit fut moins importante mais permettait quand même de dessiner le contour des trois filets du diables devant elle.
D'un finite informulé, Livie éteignit sa baguette et prit un des tuteurs en métal qui étaient sur l'établis. On s'en servait généralement pour permettre aux plantes de pousser en hauteur.

D'un geste tout sauf confiant (la lampe torche dans la bouche, sa baguette dans une main et un tuteur dans une autre) Livie planta la tige de métal au milieu d'un premier filet du diable. Celui ci n'apprécia pas du tout et l'attrapa l'attirant à lui et commençant son étreinte ravageuse.

Il faut avouer qu'elle paniqua.

Les filets étaient décidément plus vifs que prévu même s'ils n'avaient pas atteint la taille de celui de Vitany.
Elle sentit une pression des branches au niveau de sa cage thoracique, et rapidement, elle eut du mal à respirer.  
Son avenir était trop brillant pour mourir ici et maintenant !
Paniquer n'était pas la bonne solution !

Il fallait qu'elle se calme !

Elle devait penser à quelque chose, quelque chose d'autre que cette pression remontant vers sa gorge, que ses poumons ayant du mal à se gonfler.

Ses pensées filèrent du côté de la mélodie du bonheur... Pourquoi ? Allez savoir ? Elle n'aimait pas vraiment ce film en plus, et peut-être que les sensations éprouvées à cause du filet lui rappelait la vision de ce "chef d'oeuvre"... Enfin, d'après son frère Léo... Oui, combien de fois les avait-il forcé à regarder, il connaissait les musiques par coeur...

Penser à Léo et Hevan en train de chanter faux sur la mélodie de My Favorite Things lui décocha un sourire...

Elle avait réussit à trouver un semblant de calme.

Le filet ne desserra pas son étreinte mais celle ci se fit moins pesante, et d'un petit geste de la baguette la wampus pu articuler dans un souffle:

-Fera plantarum...

Elle prit le contrôle.

La plante la libéra sous son injonction muette et la préfète se chargea d’emmêler ses branches autour du tuteur. Elle fit plusieurs nœuds.

Ca ne durerait surement pas la nuit entière, mais c'était déjà ça.
Elle put enfin reprendre son souffle et se pencha pour reprendre la lampe qui était tombée par terre. Il en restait deux.

Sans un coup d'oeil pour Vitany qui de toute façon avait plus ou moins refusé son aide (qu'elle se fasse étouffer dans son coin), elle alla chercher un autre tuteur. Si jamais elle parvenait à trouver des cordes ce serait parfait !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
130/150  (130/150)
icône :
Citation : Cours petit chaperon. Ta survie ne dépend que de ta vitesse, et de celle de ton Loup.
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de Pin / Épine du monstre du fleuve blanc / 34 cm / Peu Flexible
Spécialité : Sciences Occultes
Quidditch : Capitaine - Batteuse
Vitany Lockwood
Etudiante en 9ème année — Horned Serpent
Etudiante en 9ème année — Horned Serpent
Lun 20 Fév - 23:24
Vitany Lockwood
Un faisceau de lumière virevoltait dans la serre, alors que tu t'écartais tout juste pour voir d'abord de quoi il s'agissait, mais pour éviter l'objet de peu. La blonde venait de te balancer une lampe torche non-maj dans la tronche. Tu serras la mâchoire, jugeant qu'elle ne valait pas la peine que tu lui réponde. Tu ne voulais pas perdre plus encore ton temps en sa compagnie. Plus vite cette affaire sera pliée, mieux tu te porterais. Encore te fallait-il trouver une solution pour calmer ce filet du diable. Tu soupiras un instant avant de te saisir de la lampe, t'éblouissant au passage avec. Tu secouas rapidement la tête avant de pointer la lumière sur la plate, dont tu sentis le recul. Tu posas la lampe torche à côté de toi, sur une table où d'autres plantes étaient entreposées, de façon à ce qu'elle éclaire la nuisance en permanence.

Le filet semblant s'être clamé à la lumière, tu tâchas d'en faire autant, sachant que ton angoisse pouvait l'exciter. Tu poussas doucement, de ta pelle, les quelques racines qui cherchaient encore à venir t'agripper les pieds. Les plantes en soit ne te dérangeaient pas, tu étais née dans une région dont le climat n'était pas propice à devenir une princesse qui a peur de se salir. Ceci dit, tes connaissances en matière de botanique ne volaient pas haut, bien que tu retenais évidemment les éléments essentiels des grandes familles de plantes. Et les filets du diable ne t'avaient pas échappés.

Mais bon sang, ce que tu avais envie de lancer un Incendio, pour pouvoir finir le travail rapidement. Mais, il ne fallait pas abîmer la serre. Vraiment, ce qu'ils pouvaient être mous du genoux dans cette école ! Il ne faut pas faire de mal à ci, à ça, il ne faut pas abîmer les livres et les jolies fleurs. Un bon séjour de nuit dans les marécages de la Nouvelle Orléans et ça leur ferait les pieds ! Tu observas l'étendue de la plante, en soupirant, avant de faire un mouvement de baguette, d'un stupéfix silencieux et pas vraiment convainquant ni convaincu. Pourtant, tu arquas un sourcil alors que l'éclair blanc qui avait fusé de ta baguette avait rendu la racine toute mollassonne. Agitant à nouveau la plante d'ailleurs. Si la stupéfixion pouvait mettre les êtres vivants dans un étant second, c'était qu'il en était de même pour les plantes. Les plantes étaient aussi des êtres vivants après tout !

Tu te reculas alors encore un peu alors que alors que le filet semblait mécontent. Et encore, le mot était bien faible. Tu mis en joue le coeur de la plante avant d'énoncer d'une voix audible et calme " Stupefix !". Mais au vu de la taille de ta plante, tu savais bien qu'un seul ne suffirait pas. Pourtant, tu avais mis toute ta concentration sur le coeur du filet du diable. Tu répétas alors les stupefix, mais cette fois-ci silencieux sur l'ensemble de la plante. Et bien que tu savais qu'un trop grand nombre de ce sortilège lancé sur une même personne pouvait causer la mort, on vous avait juste interdit de cramer la serre. La menace était trop grande en ce qui concernait ce filet du diable, alors il fallait employer les grands moyens. Tu avais alors stupefixé l'intégralité du filet du diable, et tu veillas à ce que la lumière soit toujours pointée sur lui. "Et voilà le travail." fis-tu, satisfaite.

Te retournant pour te diriger en direction de la sortie, après avoir abandonné le filet du diable dans son agonie, tu jetas un œil à Livie. Tiraillée entre l'envie de l'aider pour que le sale boulot soit finit, et entre l'envie de la stupefixer elle aussi. L'idée te restas en tête un moment, avant que tu ne te décide à stupefixer le plus petits des trois plants dont Livie avait la charge. Tu jugeas alors inutile de laisser éclairer ce petit plant, le pauvre n'avait sans doute pas assez de force pour se défendre face à ton sortilège.

Tu avanças jusqu'à la sortie de la serre, sans jeter un regard à la blonde. Elle en avait une de moins à gérer, elle devrait y arriver. Un autre sourire, bon sang ce que tu avais envie de lui faire subir le même sort ! Au moins, cela permettrait d'avoir une surveillance dans la serre ! Enfin, au moins une présence. Tu n'attendis pas qu'elle finisse ce qu'elle avait à faire, tu devais avouer que ta baguette te démangeait, alors plus vite tu serais partie, moins tu aurais à te retenir de faire une connerie. Tu eus un léger rire. "Allez, bonne soirée. " ris-tu, car oui, tu étais tout de même polie. Mais tu ne pouvais pas t'empêcher de provoquer Miss La Loi.

Alors pour retourner à ton dortoir, tu ne te privas aucunement d'y transplaner quasiment directement. Le mot de passe dit, la porte apparue, et tu t'y engouffras. Tu étais partie comme une voleuse, mais tu avais fait ta part du boulot, c'était légitime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Mar 21 Fév - 1:29
Livie Herim
Livie venait d'entrelacer les branches du second filet du diable.
Cette fois, elle avait su se montrer plus adroite que pour le premier, et avait pu éviter de se faire attraper par les branches. Elle admira son travail avec un soupire satisfait et alla chercher un troisième tuteur. C'est alors que Vitany, toute pédante qu'elle était, passa devant elle et lança un stupéfix à la plante.

Le stupefix avait la capacité de plonger la cible dans un état second proche du comas... On pouvait donc considérer que Vitany Lockwood venait de démontrer à elle seule que le monde végétal possédait une conscience et surement un système nerveux assez complexe pour avoir la même fonctionnalité qu'un cerveau animal pouvant ainsi les plonger dans un coma. Une énorme révolution pour le monde scientifique et un soucis éthique pour la communauté végan que Lockwood représentait aujourd'hui.

La conscience végétal ? On parle de Livie Herim, pas d'Oma Brown. Les plantes, c'est juste des plantes.

La wampus la regarda faire avec un air blasé et se mit à applaudir. C'était sarcastique, évidement.

-Wow félicitation, tu viens d'enfin faire quelque chose d'un temps soit peu constructif... Tu serais presque utile à la communauté, un grand changement !


Elle eut un rictus désabusé.

-Tu as conscience que ça ne va pas durer toute la nuit ?


Mais le service à la communauté était déjà fini et Vitany Lockwood préféra s'évaporer dans un craquement sonore.
Elle venait de transplaner dans l'enceinte de l'école. Alors que c'était contre le règlement !
Cette fille finirait en prison de toute façon. Livie croisa les bras. Si elle avait été préfète en chef, elle aurait pu lui enlever des points. Hors ce n'était pas le cas, et Vitany était déjà trop loin pour se voir gratifié d'une retenue bien mérité.
Ceci dit, madame Holloway avait une grande confiance en ses préfets, aussi Livie allait-elle la prévenir et la directrice se chargerait de cette hors-la-loi.

De la délation ? Non. Du respect des lois ? Oui !

Livie finit par lâcher un soupire et alla chercher la lampe que Vitany avait laissé de côté et qui éclairait bien mieux que la sienne. Elle allait devoir passer la nuit ici, et surveiller les plants. Contrairement à la Horned Serpent, Livie détestait le travail à moitié fait. Soit on va au bout des choses, soit on ne les commence pas.

Elle alla s'asseoir sur la table et surveilla les plans.
A plusieurs reprises elle du faire usage de fera plantarum. Elle du également planter des tuteurs dans les deux plantes stupéfixiés vers quatre heure du matin, la stupefixion ne faisant plus effet.
Le plus dur fut de rester réveiller, aussi Livie se mit à chanter.
La mélodie du bonheur vu que c'était dans le thème.
Elle chanta tout, du prélude jusqu'à so long. Faisant les instruments, les chœurs, les solo. Elle était vraiment fatiguée pour faire ce genre de chose, et profitait qu'il n'y ait aucun témoin hormis des plantes qui ne le répéterait jamais.
Le soleil se leva vers sept heure et demis... Aux première lueurs, Livie s'endormit sur la table de la serre.
La quête était un franc succès.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Les Serres-
Sauter vers: