:: Le Château :: Les Montagnes :: Le Terrain de Quidditch Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand c'est le bordel dans les réservations | Recrutement [avec Achille Pinceau]

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
35/100  (35/100)
icône :
Citation : A coeur vaillant rien d'impossible
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de tremble, plume d'oiseau tonnerre, 31cm, souple
Spécialité : Cool, y a encore un an pour se décider !
Quidditch : Poursuiveur et capitaine
Théophile Walker
Etudiant en 7ème année - Thunderbird
Etudiant en 7ème année - Thunderbird
Jeu 26 Jan - 15:51
Théophile Walker
Enfin ! Enfin je grand jour pour Théophile ! Ce matin-là, il n’eut absolument aucun mal à quitter son lit, et ce malgré le rêve très agréable de victoire qu’il était en train de faire. Lui, récupérant le trophée après avoir mené la meilleure équipe mondiale de Quidditch à la victoire du plus grand tournoi international – oui il a toujours tendance à tout voir en grand… Le voilà qui se précipite déjà vers les douches alors que la première sonnerie n’a pas encore fini de retentir. Pour une fois, il avait tout prévu, se laissant même une marge de vingt minutes « juste au cas où ». Parce qu’il faut bien avouer que le hasard a la fâcheuse habitude de se mettre en travers de son chemin pour l’amener en retard à chaque fois qu’il a quelque chose d’important de prévu.

Ses vêtements à peine enfilés, il attrape son balai – qu’il avait même prit le soin de ranger correctement la veille – et qui trottine en direction de la cantine, un immense sourire colgate scotché au visage. Il faut dire qu’il y a peu de choses qui réussissent à l’emballer plus que le Quidditch, et vu sa curiosité maladive et son enthousiasme naturel, ce n’est franchement pas peu dire ! Mais voler sur un balai, cela lui procure une telle sensation de liberté associée à l’adrénaline provoquée par la hauteur et la vitesse, que depuis tout gamin il peut passer des heures à virevolter à plusieurs mètres du sol sans jamais se lasser.

Bref, le voici qui s’installe à une table vide – il n’y a pas encore grand monde de levé à cette heure-ci - pour engloutir un bon petit déjeuner riche en vitamines. C’est le moment que choisi un élève de première année avec qui il avait discuté quelques jours plus tôt pour lui demander de l’aide sur un devoir de métamorphose. Non pas que Théo soit le mec à qui demander de l’aide pour les devoirs, mais d’un niveau première année, il devrait s’en sortir… Et puis, il est juste incapable de dire non lorsque qu’une personne en détresse a besoin de ses capacités hors du commun – ceci est sa vision strictement personnelle, je ne m’engage en rien là-dessus… Vous voyez où je veux en venir ? Bah ouais, une fois encore le Thunderbird est à la bourre. Et quand il s’en rend compte, il a l’impression que tout s’écroule autour de lui.

« Merde merde merde !! C’est pas possible ça !! » Sautant hors du banc, il s’excuse rapidement devant le plus jeune – qui n’a pas dû comprendre un mot de ce qu’il a débité – enfourche son balai tout en attrapant une banane qui trainait à portée de main. Quand je vous disais que c’est son destin que d’être éternellement en retard… Mais cette fois, il est bien décidé à aller contre cette malédiction. * Ca va, c’est pas non plus catastrophique, je devrais m’en sortir. * Il sort du bâtiment à toute allure sur son balai, fonçant en direction du terrain de Quidditch où tout le monde devait déjà être arrivé… * J’espère qu’aucun adulte ne m’a vu, sinon je suis encore bon pour une colle supplémentaire ! * Mais ce léger désagrément n’est rien comparé à la dépression qu’il risque s’il ne peut pas passer les sélections pour cause de retard.

A son grand soulagement, personne n’est encore en l’air lorsqu’il arrive à proximité du terrain. D’ailleurs, il y a beaucoup trop de monde au sol. Et l’atmosphère qui règne semble pesante… Lorsqu’il arrive près de l’attroupement, tout devient plus clair. Deux capitaines d’équipe se chamaillent, chacun affirmant avoir réservé le terrain. Alors voilà donc ce que ça donne un Thunderbird et un Puckwudgie… Bien décidé qu’il est à ne pas retarder encore davantage l’accès à son rêve, Theo s’avance au niveau des deux responsables et ne cache pas son impatience.

« On s’en fiche de qui s’est planté, maintenant on est tous là alors faites-les nous passer ces sélections ! Un terrain de Quidditch est fait pour accueillir deux équipes non, alors y a assez de place ! » Comme quoi quand il trouve un intérêt, il peut posséder un certain sens pratique.

Ces sélections ont dès le départ pris l’allure d’un mini match opposant les deux maisons grâce à la présence de nombreux candidats. C'est donc tout au long de l'action que Théo a mis à profit ses compétences, bien décidé à prouver sa valeur en tant que poursuiveur.

A commencer par les passes. Etant donné le temps que les candidats ont passé sur leur balai ce matin-là, la souafle a eu de nombreuses occasions de passer entre les mains du rouquin. Alors sans pour autant dire qu’il possède la vue perçante d’un faucon, réussir à ce que la balle envoyée atterrisse correctement entre les mains de ses coéquipiers ne demande pas un talent inné lorsque l’on maîtrise son balai. La précision étant une chose qui s’apprend assez rapidement, le plus difficile est d’anticiper les interceptions adverses possibles. Et si certaines de ses passes furent récupérées par les joueurs Puckwudgie, il s’en sort avec un ratio au-dessus de la moyenne.

Un bon poursuiveur se doit également d’être un bon défenseur. Et sur ce point, Théo n’est jamais le dernier, trop content de pouvoir faire la démonstration de sa figure favorite, répétée un nombre incalculable de fois – et qui lui valut presque autant de passages entre les mains d’un médicomage… Mais aujourd’hui, il la maîtrise parfaitement. Je parle du plongeon, l’une des figures les plus visuellement impressionnantes. Cette action qui consiste à sauter de son balai en cours de route, en lui appliquant la bonne trajectoire associée à la bonne vitesse pour retomber sans problème dessus et pouvoir enchainer. Une fois maîtrisée, elle peut se dériver à l’infini. Là encore, il put la mettre en œuvre comme à cet instant, où il arrive rapidement un peu plus haut que le porteur adverse du souafle. Il calcule sa trajectoire de sorte à ce qu’après son plongeon ses mains soient directement dans l’axe de la balle. Et la vitesse de sa chute augmentée par la gravité lui permet d’arracher le souafle à son adversaire sans effort supplémentaire.

Suite à ce type d’interception, il put faire état de son principal atout en tant que poursuiveur, à savoir une très grande vitesse. En effet, à peine en possession de la balle, il réussit à faire des demis tours très serrés à prendre de vitesse la grande majorité des adversaires qui étaient encore orienté vers les arceaux qu’il a à défendre. Il ne lui reste alors plus qu’à filer seul en direction du gardien jaune, à savoir Achille.

En ce qui concerne les tirs, il se situe à peu près au même niveau que pour les passes. C’est à dire qu’il n’est peut-être pas le meilleur buteur qui soit, mais il n’est pas non plus équipé de deux mains gauches. Et là encore, le temps de passage lui permis plusieurs occasions. Trois tirs en face à face avec le gardien, résultats de ses contrattaques réussies. Autant que possible dans ces cas-là il arrive par l’un des côtés du terrain, pour essayer d'obliger Achille à sortir du centre de ses arceaux, et s’offrir ainsi plusieurs possibilités de tir. Et trois autres tirs offerts par de bonnes passes de ses coéquipiers. Ceux-là étaient plus difficiles à placer à cause des défenseurs présents, et donc d’une moins grande liberté de placement. Mais un peu avant la fin de ces sélections, il eut tout de même l’occasion de montrer la variante offensive du plongeon qui lui tient tant à cœur. Alors qu’un espace du terrain est laissé libre, son coéquipier qui connait à présent la capacité du rouquin pour cette technique lance le souafle dans cette direction, ce qui surpris les défenseurs et les pris donc de cours. Theo à l’inverse, qui avait bien compris l’intention de son partenaire, s’était déjà préparé à sauter de son balai pour récupérer la balle plus bas, tirer rapidement alors qu’il est toujours en chute libre, et s’accrocher in extremis au manche de son balai qui est un peu en retard.

Et son point faible alors ? En dehors de son manque de ponctualité – qui peut coûter très cher mais qui peut être géré en lui assignant un partenaire à suivre impérativement avant le match – il s’agit des cognards. Et il en fit encore la preuve. Non pas qu’il soit incapable d’éviter ces affreux jojos, mais il fait entièrement confiance à ses partenaires batteurs pour les gérer, et ne les surveille ainsi jamais, pour se focaliser sur le reste du match. Et lorsque l’un des siamois décide de le prendre pour cible, arrivant dans l’un de ses angles mort comme ce fut le cas pendant les sélections, cela peut vite devenir catastrophique. Heureusement, l’un des batteurs cria son nom à cet instant, et une simple vrille sur lui-même lui permis d’échapper au pire, seul son pied ayant été frolé.

Après de longues minutes de jeu – qui parurent bien trop courtes au Thunderbird - qui s’expliquent par le nombre de participants en l’air, tous les candidats furent rappelés au sol. Serrant la main de ses partenaires et adversaires du matin, les cheveux dans un état pitoyable, Theo donna même une petite tape amicale dans le dos d’Achille, le gardien Puckwudgie. « Bravo, tu m’as pas facilité la tâche ! » Ce qui en soit est une très bonne chose, puisque ça l’a obligé à mettre en œuvre davantage de technique et d’ingéniosité pour parvenir à marquer.

Bien, maintenant qu’il a donné tout ce qu’il a et qu’il est prêt à dévorer à peu près n’importe quoi, il n’y a plus qu’à attendre le verdict final. Et une très légère boule au niveau de son estomac vient s’ajouter à l’excitation qui l’habite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/100  (0/100)
icône :
Citation : BG vélane, dégouline de gentillesse et d'altruisme, idiot sur les bords, mémoire plus défaillante que celle de Man, son poisson rouge. Surdoué en vol et aux soins aux créature magiques. D'origine française, c'est un bon sorcier mais un mauvais élève. Un excellent ami à condition qu'il se souvienne de vous....
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de châtaignier. Plume de Phénix. 27 cm. Légèrement élastique.
Localisation : Quelque-part, à la recherche de sucreries
Achille Pinceau
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Ven 17 Mar - 5:28
Achille Pinceau
"-Pinceau ! Gardien."

Le cri avait résonné dans le stade comme un boulet de canon et était venu frappé les tympans de l'intéressé avec une telle force qu'il sursauta de surprise et en manqua presque d'avaler son chewing-gum. Et il lui fallut bien une dizaine de secondes avant d'en se remettre... Alors le beau blond avait quitté sa position accroupie dans l'herbe boueuse du terrain, avait saisi son vieux feuopoudre- héritage familial- et avait voleté jusqu'à hauteur de l'anneau central des buts de son équipe. Le pauvre Achille ne semblait même entendre, les rires et les soupirs de ses camarades ("Sérieusement ? Achille ?!" "A tous les coups, il va oublier dans quelle équipe il est" "Retourne à tes bonbons, loser !")

Une fois bien placé le français lorgna un temps sur les nuages, tendant son coup comme s'il il tentait d'apercevoir quelque-chose qui se cacherait derrière la masse blanche. Achille n'avait pas vraiment compris comme il s'était retrouvé ici, si il avait déjà parler de sa potentielle future inscription dans l'équipe de sa maison avec sa maman, il n'avait aucun souvenir d'avoir franchi le pas. Et puis tout était si étrange... Pourquoi il y t'il deux équipes ? Avait-t'il déjà était sélectionné  pour jouer un match ? Mais le pukwudgie ne s'embeta pas plus sur quelque-chose d'aussi inutile que réfléchir et il se contenta d'hausser les épaules, en imitant un bruit de pet avec ses lèvres. C'était au moins l'occasion de s'amuser.

Un certain temps passa qu'Achille occupa à faire des boules de chewing-gum et à tourner une méche de ses beaux cheveux blonds. Mais rapidement un hurlement de ses coéquipiers le sortit de ses rêveries : un roux fonçait à vive allure vers les anneaux. Se souvenant soudain de son poste grace à un deus ex machina bien placé , Achille posa son regard sur lui et alors que le roux tournait à gauche, Achille tourna son balai et se dirigea vers l'anneau à sa droite sans beaucoup réfléchir. Petit imbécile va ! Il s'avéra en fait que c'était une feinte et son adversaire en profita pour tirer en plein dans l'anneau central et ainsi marquer un point sous les protestations des autres jaunes. Fort heureusement le blond avait compris son erreur et il ne se laissa pas berner faisant deux autres fois un double huit au dernier moment pour bloquer le tir du roux, aidé par son enfance passée à zigzaguer en montagne.

En revanche, il ne stoppa pas tous les autres tirs du roux. En particulier un tir qui non content de surprendre les défenseurs, laissa Achille pantois : le roux avait littéralement sauté de son balai et si Achille avait bien essayé de stopper le souaffle, le "meh" qui lacha représentait bien sa bétise à ce moment là : il donna simplement un coup de boule sur la balle écarlate qui certes ne passa pas par l'anneau du centre mais entra directement dans celui du gauche. Fort heureusement pour les yeux des jaunes, Achille ne fit pas d'autres grosses bêtises et ainsi personne n'eut sa rétine asséchée par un trop gros plein de larmes.

Le vélane stoppa quelques-autres tirs notamment grâce aux balancements de ses grands pieds et je vous épargne le pourquoi du comment Achille finit le match emmêlé dans l'anneau de droite.... Au moins le dernier fut t'il arrêté.

C'est donc toujours sous les rires et les soupirs de ses camarades que le beau blond se posa au sol, un peu déçu. Le roux adverse vint lui frapper le dos ce qui finit le pauvre français qui en avala cette fois ci son chewing-gum. Et s'étouffa pour finalement etre envoyé à l'infirmerie. On peut l'applaudir trés fort !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Jeu 30 Mar - 18:28
Livie Herim
Super !


Félicitation Théophile ! Tu es maintenant poursuiveur pour les Thunderbird. Tu es également nommé capitaine de l'équipe. Du devras accueillir les candidats et leur faire passer les sélections. Tu pourras également organiser des séances d'entrainement avec toute ton équipe. Bonne chance.




Hélas ...


Nous sommes désolés Achille, tu n'as pas les capacités requises pour devenir membre de l'équipe de Quidditch de Puckwudgie. N'hésite pas à t’entraîner et revenir tenter ta chance l'année prochaine.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Les Montagnes :: Le Terrain de Quidditch-
Sauter vers: