:: Le Château :: L'Ivre-Grotte :: Le Bar de Mainmaligne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu connais pas un sort pour faire apparaitre des éléphants roses ? Tequila frappée, Vodka-Cerise et biéraubeurre.

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/100  (0/100)
icône :
Citation : BG vélane, dégouline de gentillesse et d'altruisme, idiot sur les bords, mémoire plus défaillante que celle de Man, son poisson rouge. Surdoué en vol et aux soins aux créature magiques. D'origine française, c'est un bon sorcier mais un mauvais élève. Un excellent ami à condition qu'il se souvienne de vous....
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de châtaignier. Plume de Phénix. 27 cm. Légèrement élastique.
Localisation : Quelque-part, à la recherche de sucreries
Achille Pinceau
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Mer 25 Jan - 0:45
Achille Pinceau
Le bar de Mainmaligne était un de ces endroits si particuliers que seul le monde magique peut offrir. Alors que plusieurs sorciers bavardaient gaiment autour de boissons plus ou moins alcoolisés, attablés au comptoir, aux tables, aux chaises voire sur d'autres sorciers, des chopes de biéraubeurre volaient joyeusement dans les airs sous le regard concentré d'un elfe de maison à l'air grincheux. C'était un endroit convivial qui -malgré quelques récurantes bagarres dignes de bandes dessinées franco-belges- restait toujours joyeux. En témoignent ce brouhaha désorganisé, cet amas de rire gras, de discussion sans sens et de trinqueries amicales.

Et au milieu de tout ça, se trouvait un grand garçon à l'air perdu. Achille était venu à l'Ivre-Grotte acheter de la nourriture pour Ray et Man et face aux quelques pièces d'or qui lui étaient restés dans les mains, le jeune vélane n'avait pas résisté à l'appel de la soif et s'était engouffré dans le bar le plus proche. L'étudiant s'était alors faufiler entre les adultes jouant parfois des coudes tant le bar était bombé, Achille avait beau avoir un bon gabarit il n'en restait pas moins que certains sorciers le dépassaient largement et ceux de plusieurs têtes. Notre héros arriva finalement au comptoir et ne put s'empêcher d'avoir un petit hoquet de surprise. Des dizianes et des dizianes de liquides multicolores formaient des grosses bulles qui flottaient dans l'air et autour une grande équipe de dix serveurs environ s'affairent à remplir des choppes et à les envoyer valser à l'autre bout du bar. Le blond longea un instant le comptoir avant de finalement trouver un tabouret libre et attendit qu'un serveur vienne s'occuper de lui. C'est un homme d'une cinquantaine d'année, un peu bedonnant et au visage rosé qui vient le voir. L'homme avisa un instant Achille avec un regard amusé avant de lui attraper l'épaule et de se mettre à le secouer violemment :

"Alors, Petiot ! On se fait une p'tite escapade hors des murs de l'école ? Qu'est-ce que le vieux Ribert te sert ?"

Un peu décontenancé Achille, secoua un instant la tête comme pour réorganiser ses neurones. Il sourit ensuite bêtement au dénommé Ribert et répondit d'une voix enjouée :

"Si vous aviez un lait-fraise s'il-vous-plait ?"

N'importe quelle bonne blague n'aurait pas pu faire autant rire Ribert qui éclata jusqu'à s'en tenir les cotes. Son fou rire dura bien un petit instant avant qu'il n'attrape une choppe et la remplisse d'un liquide ambré qui flottait dans l'air. Il déposa ensuite avec violence la choppe sur le bar puis se mit à chercher quelque frénétiquement dans son vieux tablier vert.  

"Un lait-fraise, elle est bien bonne celle là. Ces étudiants savent plus s'amuser j'te jure de mon époque..." Murmura Ribert comme pour lui-meme.

Le serveur sortit finalement de son tablier vert une sort de grenouille rouge cornue qu'il avança jusqu'à la choppe qu'il avait préparé. Il écrasa le ventre de la grenouille qui cracha un liquide tout aussi rouge, le liquide se dilua finalement dans la couleur ambre de la boisson. Achille qui jusque-là n'avait rien dit et regardait la scéne d'un air distrait releva un sourcil et demanda avec curiosité :

"C'est une Vuicatus ?"

Ribert releva les yeux vers le beau blond, un peu surpris. Il se racla la gorge avant de répondre d'un ton qui se voulait surement mystérieux et mystique :

"T'es p'tet moins idiot que t'a en l'air. En effet c'est une Vuicatus, cette p'tite bestiole c'est la signature de tonton Ribert. On raconte que sa salive transforme n'importe quelle boisson en quelque-chose de... Plus fort. C'est de l'hydromel ça mon p'tiot ! Une sorte de mâle dominant des alcools. Goute moi ça et dis moi ce que t'en pense P'tiot !"

Achille hésita un instant, maman lui a toujours interdit l'alcool. C'était mal disait t'elle.... Mais le beau blond n'eut pas vraiment le temps de réfléchir qu'il fut interrompu par Ribert qui s'exclama :

"T'en veux aussi toi ? J'tassures qu'a pas moyen de plus s'amuser dans cette fichue grotte !"

Achille leva les yeux de sa boisson ambrée avec un air d'incompréhension sur le visage. Il remarqua finalement que le barman ne s'adressait plus à lui mais à un autre étudiant qui venait de s'assoir à la gauche du beau blond. Ce dernier d'ailleurs sourit à l'étudiant et déclara :

"Bonjour, je suis Achille Pinceau, Pukwudgie de troisième année." Puis se retournant ensuite vers Ribert et avec un air désolé : "Je crois pas que ce soit bien qu'on boive, monsieur Ribert. Je crois que c'est interdit à Ilvermony."

En disant ses mots Achille sentit une force inimaginable lui serrer le coeur car il lui sembla que lui annoncer qu'un mage noir avait tué tous ses proches n'aurait pas pu faire plus de peine au vieux Ribert.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
65/100  (65/100)
icône :
Citation : Where is Jessica Hide ?
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Sureau, plume de phénix, 31,1 cm, rigide
Isaac Henderson
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Mer 25 Jan - 19:58
Isaac Henderson
Cette fois, Isaac était sorti de sa tanière, la bibliothèque, pour aller chercher le secret à sa source. Il avait ouï dire qu'une élève avait une aventure. Rien de fort intéressant, jusque là. Qu'elle s'amuse avec qui elle veut, au final.
Mais cette aventure n'était qu'un embryon de rumeur, tout indiquait qu'elle cachait cette relation au grand public, et cela cachait quelque chose... Pour le bien du monde magique, et surtout pour sa curiosité maladive, il avait décidé de se passer de lecture pour cet après midi, et de mener l'enquête.
Parce que oui, parfois ce n'était juste pas un coup de chance, parfois il se laissait emmener par ces intrigues, et découvrait des perles ! Il y a de forte chance que si vous faites un truc de travers à Ilvermorny, le jeune Serpent Cornu le sache tôt ou tard. Et là, si vous croisez son regard, il vous sourira car il sait.
Enfin. Le voilà donc sorti, suivant de lui une élève dont il ignorait le nom il y a encore trois jours. Maintenant, il sait qu'elle se nomme Elise, une thunderbird plus agée que lui, avec une tendance à faire faire ses devoirs par ses prétendants, et surtout, avec des secrets.
Elle le mena jusqu'à L'ivre-grotte, où elle eu la bonne idée de se fondre dans la masse. Mais Isaac ne lâchait pas si facilement l'affaire ! Entre deux passant, il remarqua la demoiselle ouvrir la porte du bar. Bingo...
Le brun s'y engouffra bien vite, mais se retrouva prit entre deux buveurs bruyants et imbibés. Sa cible finit par disparaitre entre les tables... Il reviendra !

Isaac s'enfonça un peu dans le bar, essayant de se frayer un chemin vers le bar. Il n'allait pas rentrer sans boire. Comment ça, la majorité, c'était à 21 ans ? N'importe quoi ! La majorité dépend du porte-feuille, on le sait tous !
Avant de trouver une place, il trouva le vieux Ribert, ayant surement harponné un client. Et à coté de lui, un tabouret qui se libérait ! Le brun ne se fit pas prier, et s'installa, avec le même air que d'habitude : ailleurs, mais écoutant tout ce qu'il pouvait.
Et cela ne prit pas beaucoup de temps avant qu'il entende un truc hors du commun : lait fraise.
Isaac tourna le regard vers son voisin : un gamin, blond et bronzé. Il l'avait même déjà croisé à l'école non ?! Il s'était perdu ? Ou peut-être n'avait-il pas vu tout ces liquides flottants ? Cela ressemblait à du chocolat chaud et du lait fraise peut-être ? Les taches collantes sur le bar, ce n'était pas du petit lait non-
Enfin. Lui aussi avait été jeune et... Jeune. Innocent, sûrement pas.
Le jeune rat de bibliothèque observa Ribert faire. De la bave de grenouille dans de l'alcool... Intéressant. Peu ragoutant cependant ? Enfin, il fallait tester. Et au final, il ne regardait même plus la boisson mais le jeune homme. Isaac plissa les yeux. Ce gamin avait un truc non ? Il était perdu dans sa contemplation, avant d'entendre parler d'hydromel. D'accord ! Ribert lui avait vendu son produit ! Qui peut refuser de l'hydromel, sérieusement ?
Le vieux Ribert avait dû sentir son intérêt,voilà qu'il s'adressait à lui ! Isaac afficha un léger sourire.

- Bien sûr que j'en veux !

Il porta ensuite son attention sur le dénommé Achille Pinceau. Oh, il en avait entendu parlé oui- Le prétendu vélane, avec son fan club. C'était l'occasion de vérifier tout ça !

- Isac Henderson, enchanté.

Oh-
Il y allait cash. Briser le coeur de Ribert... Alors qu'il avait sorti sa grenouille ! Puis il allait le cramer, à utiliser ce 'on'. Il voulait son verre lui !

- Ribert, ne l'écoute pas, il est nouveau ici ça se voit ! Puis on n'est pas à Ilvermorny....

Ah, c'était mal de pousser la jeunesse à la consommation. Mais en même temps, l'hydromel était sucré, cela passait presque inaperçu. Sauf peut-être avec cette charmante bave de grenouille, exhausteur d'alcool.
Isaac posa ses yeux sur le liquide ambré, puis sur Achille, lui adressant un léger sourire complice. Finalement, il avait peut-être trouvé une solution pour eux deux, une où Achille payerait notamment son verre, aussi... Tant qu'à faire, autant se faire inviter. Par un jeune vélane en plus !
Un jour, il arrêterait de profiter de la candeur et naïveté des plus jeunes. Mais pas tout de suite, un verre était en jeu !

- Tu sais quoi ? Goûtes, et si tu ne veux vraiment pas, je prends ce verre.

Et Achille finira comme pilier de bar d'Isaac. Bon, il tenait plutôt bien. Enfin, il tenait deux verres comme celui là ! Fallait pas déconner, 15% l'hydromel ! Et sucré... Un vrai traitre. Comme Isaac.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/100  (0/100)
icône :
Citation : BG vélane, dégouline de gentillesse et d'altruisme, idiot sur les bords, mémoire plus défaillante que celle de Man, son poisson rouge. Surdoué en vol et aux soins aux créature magiques. D'origine française, c'est un bon sorcier mais un mauvais élève. Un excellent ami à condition qu'il se souvienne de vous....
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de châtaignier. Plume de Phénix. 27 cm. Légèrement élastique.
Localisation : Quelque-part, à la recherche de sucreries
Achille Pinceau
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Jeu 26 Jan - 5:00
Achille Pinceau
La choppe entre les mains d'Achille tournait dans une étrange valse désorganisée alors que le bel idiot l'observait avec des yeux de merlan frit. Maman lui avait toujours interdit de boire, une boisson gazeuse la mettait dans une colère noire alors de l'alcool, on atteignait au moins le stade de... euh... Une colère d'une couleur plus sombre que le noir ?

"Ribert, ne l'écoute pas, il est nouveau ici ça se voit ! Puis on n'est pas à Ilvermorny...."

Achille lança un regard méfiant à Isaac. Depuis que ce dernier était arrivé, le français se sentait épié, disséqué même ! Mais le sourire de son ainé dissipa bien rapidement les doutes du vélane qui à son tour souria. Un sourie beta, un peu nias, du genre de ceux que lancent les oisillon tombés du nid face à un poids lourd s'avançant vers eux à une vitesse de 100km/h. Alors tout confiant de cette toute nouvelle amitié sinciére et sans aucune arrière pensée, le blond s'affala sur le comptoir laissa retomber mollement son menton sur ses bras et fixa d'un air boudeur la choppe.

"J'aimerais bien mais ma ma-" Commença Achille, bien rapidement coupé par Isaac : "Tu sais quoi ? Goûtes, et si tu ne veux vraiment pas, je prends ce verre."

Achille se redressa soudainement, manquant presque de tomber en arrière, il regarda un instant Isaac dans les yeux comme s'il il s'attendait à voir briller la flamme du serpent tentateur dans ses yeux. Il leva néanmoins rapidement les épaules, il n'était pas fourcheland pour un sou, qu'est-ce qu'il il connaissait aux serpents ? Et puis après tout, pourquoi pas ? Ou une deux gorgées ne pouvait pas faire de mal. Le beau blond attrapa sa choppe et en but deux grosses gorgées sans hésiter et... C'était plutôt bon. Se retournant brusquement vers Ribert, puis vers Isaac Achille affichait maintenant un sourire du genre de ceux plein de fierté qu'un gamin lance quand il arrive à faire disputer sa soeur à sa place. Essuyant quelque-peu le liquide ambré qui avait débordé sur son menton Achille s'exclama un grand "miam" sous le regardé satisfait de Ribert qui s'en alla, hélé par une cliente avec un grand chapeaux à plumes qui chantaient comme des milliers de canari.

Reprenant quelques gorgées, Achille les joues déjà un peu rosées se tourna vers Isaac et se mit à lui parler particulièrement fort :

"Ma maman va me disputer quand elle apprendra, j'aime pas quand elle me dispute même si ça finit souvent en câlin."

Glou, glou. Quelques gorgées. Achille avait une descente impressionnante, ses années de pratique sur des laits-fraises devaient sans doute en être l'explication.

"Tu connais les vuicatus ? La grenouille rouge là ! Maman m'en a parlé, ça pond des oeufs dans des gros tonneaux où on met du raisin et parait que ça le rend meilleur mais maman dit que ce genre de raisin c'est pas bon. Pourtant elle en buvait beaucoup quand on était en France. Même qu'elle cache plein de bouteille remplies de raisin sous son lit. Elle croit que je sais pas, mais moi je sais, j'suis pas si idiot !"

Glou, glou. Quelques gorgées. Il ne restait maintenant q'un fond dans la choppe d'Achille mais le vieux Ribert surveillait ses poulains même à l'autre bout du comptoir, d'un gout de baguette il remplit à nouveau la choppe d'Achille et fit l'éviter une grenouille cornue qui cracha à nouveau dans la choppe "Je le mets sur votre ardoise !" cria le barman et Achille se demanda un instant qu'est-ce qu'un caillou venait faire dans un bar mais sa réflection fut vite poussée par une envie irrépressible de tremper ses lèvres. Et de boire. Encore.

"Maman serait vraiment pas contente" lança t'il joyeusement à Isaac en lui attrapa l'épaule avec vigueur. Puis répéta en hochant la tête de bas en haut et en se mordant la lèvre inférieure "Vraiment pas..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
65/100  (65/100)
icône :
Citation : Where is Jessica Hide ?
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Sureau, plume de phénix, 31,1 cm, rigide
Isaac Henderson
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Jeu 26 Jan - 16:40
Isaac Henderson
Ah oui. Il y allait sans peur, le gamin blond. De grosses lampées, vite fait bien fait ! C'était un puck, non ? Ben il venait de le confirmer ! Mais son sourire fier de lui arracha un rire à Isaac. Il venait de faire une grave erreur, et le voilà prêt à bomber le torse ? Pauvre garçon...
Lui attendait le moment où il pourrait prendre un peu d'hydromel de ce fameux verre, mais Achille ne semblait pas vouloir le lâcher ! Il continuait de boire, sûrement habitué à siffler son lait fraise. Ah, ils avaient cours demain, non ? Il allait amèrement regretter cette décision.
Oh, et le garçon se mit à parler fort. De sa mère. Si ce n'était pas triste... Parler de câlin avec sa mère à un type qu'il venait de rencontrer. Après, il n'était pas non plus en position pour véritablement comprendre ce qu'un câlin avec sa mère avait d’extraordinaire, surtout après une dispute. Il n'avait pas vraiment eu le temps pour ça.
Et le revoilà qui parlait. Bon, parlons grenouille. En glissant un 'maman' dans tout ça, bien sûr. Oh, ça dérivait même sur la mère. Et ses bouteilles de vins.
Isaac détourna légèrement le regard. Ce n'était pas tellement une chose à dire, ça... Surtout pas à un type que l'on vient de rencontrer. Pauvre gamin- Il l'était un peu, idiot, mais bon.
Le jeune homme n'eut pas le temps d'éprouver plus d’empathie pour Achille : Le verre venait d'être rempli, alleluia, et le brun tendit sa main pour saisir la choppe, mais le blondinet fut plus rapide. Maman lui avait retransmit les gènes du buveur facile !!
Ah, contact physique-
Isaac releva les yeux vers Achille, et- Oh doux Merlin, il y avait de la vélane sous tignasse blonde, à coup sûr ! Le brun plissa les yeux et lui prit le verre des mains.

- Du calme, je ne vais rien dire à ta mère...


Il porta enfin le liquide ambré à ses lèvres, et but plusieurs gorgées avidement. Ah, de l'hydromel... Il n'en avait plus eu depuis trop longtemps. En même temps, l'âge de la légalité tardait à venir, et tout devait se faire dans le secret... Merci Jacob pour partager tes trouvailles avec tes frères.
Le brun posa le verre près de lui, jetant un coup d'oeil au pauvre enfant perdu dans ce bar. Bientôt il allait se fondre dans la masse : ivre. Si jeune... Isaac le regrettait presque.
Mais plus important que cela, où que les taches de rousseurs du plus jeune : la rumeur. Il se pencha légèrement sur son interlocuteur, le détaillant du regard.

- En parlant de maman... C'est vrai ce qu'on dit ? Ta mère serait une vélane ?

Il se recula un peu après deux trois secondes. Il devait respirer, voyons... Isaac reprit une gorgée d'hydromel, avant de redéposer le verre sur le bar, un peu plus près d'Achille cette fois.
Ah, c'était une belle couleur de liquide, tout de même... Son regard s'y perdait.

- Tu parles beaucoup d'elle. Vous devez être proches...

Eh, parler de maman.
Il n'aurait peut-être pas dû lancer ce sujet, même si le blondinet national avant commencé avec ! Et puis zut. L'alcool délie les langues, alors pourquoi pas la sienne. Bon... Après, avec un peu de chance, il gagnerait un peu de la confiance du gamin à se fier à lui. Quoique non, il allait tout oublier demain avec cet alcool ! Dommage, l'idée d'avoir un pion en troisième année aurait été fort utile... Il avait déjà sa soeur en première année, Livie en huitième, son frère en neuvième année... S'il arrivait à soutirer des  informations à son compagnon de lecture, il pourrait également avoir les ragots de sixième année... Ah, son réseau s'étendait. Pas assez vite selon lui, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/100  (0/100)
icône :
Citation : BG vélane, dégouline de gentillesse et d'altruisme, idiot sur les bords, mémoire plus défaillante que celle de Man, son poisson rouge. Surdoué en vol et aux soins aux créature magiques. D'origine française, c'est un bon sorcier mais un mauvais élève. Un excellent ami à condition qu'il se souvienne de vous....
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de châtaignier. Plume de Phénix. 27 cm. Légèrement élastique.
Localisation : Quelque-part, à la recherche de sucreries
Achille Pinceau
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Dim 5 Fév - 22:14
Achille Pinceau
"- Du calme, je ne vais rien dire à ta mère..."

Achille reporta alors son attention sur son camarade, lui souriant, les yeux brillants de reconnaissance malgré, cette ombre qui restait coincé dans le fin fond de sa pupille, comme une  tache d'encre indélébile : Isaac ne dira rien. Bien. Mais lui, avait-il le courage et surtout le coeur pour cacher la vérité à sa maman et ne rien lui raconter ? A n'en pas douter non, mais l'imbécile heureux que le beau blond était ne se tortura pas plus longtemps, dans des réflexions si profondes. Et puis après, rien ne lui assurait qu'il se souviendra de ce moment dans les jours, voire dans les minutes qui suivront. Achille était bien conscient de n'être pas très malin et quand à sa mémoire, et bien elle... Oula ! Voilà notre héros qui retient un haut le coeur alors qu'une drôle de sensation envahit tout son corps, manquant quelque-peu de basculer Achille se retient en s'agrippant avec force à Isaac qui de son coté s'était rapproché, comme si il se préparait à partager un secret avec le français :

"- En parlant de maman... C'est vrai ce qu'on dit ? Ta mère serait une vélane ?"

Toujours solidement attaché à l'épaule du serpent, voilà le pukwudgie qui se met à ricaner pour une raison inconnue, quelques secondes passèrent avant qu'il n'arrive à se reprendre et à articuler -enfin à crier :

"Oui ! C'est vrai ! Mais entre nous... Jamais bien compris ses histoires, parait qu'à genre un truc sur la beauté et quand t'es en colère c'es bizarre aussi... Mais la vérité c'est que je vois pas en quoi ça me rend différent ! Et puis je sais pas vraiment ce que c'est la colère alors !"

Isaac ne répondit pas tout de suite, se dégageant de l'emprise d'Achille qui réussit tout de même à se rattraper au comptoir et à s'affaler dessus. Une petite flaque de bave se formait maintenant de son menton jusqu'aux planches de bois du comptoir. La vue aussi brouillée que ces oeufs de ce matin Achille vit néanmoins la silhouette du brun re déposait la choppe. Et alors que le serpent semblait s'intéresser vaguement à la maman du blond, ce dernier renifla trois fois avant de noter mentalement q'une drôle d'odeur, presque matérielle, sortait de sa bouche. L'effluve se mélangeaient avec essence avec le les odeurs sucrées de confiseries qui l'entouraient en permanence et Achille se dit que quelque-chose n'allait pas... Un peu pâteux, le voilà qui articule :

"Oui... Maman s'occupe beaucoup de moi... Elle enseigne le soin aux créatures magiques à Beaubatons et... Pis il y papa aussi, il me prend en photo quand je suis... à Brooklyn... A faire du balai entre les montagnes... Mais me souviens plus..."

Soudain Achille écarta les lèvres comme il ne l'avait jamais fait. Soudain le vélane sentit un frison le parcourir et il ne put s'empêcher de s'imaginer qu'au moins cent petits grimpeurs escaladaient la paroi de son estomac, traversant avec aisance la gorge pourtant serré, pour finir par envahir la bouche dans un mouvement aussi léger que de la barbe-à-papa : Achille rota. Un rot énorme et gras. Ce qui lui fallut quelques-coups d'oeil, accusateurs, amusés ou bien choqués. Mais le beau blond ne fit pas attention aux regards, il s'attrapa la bouche et afficha un air surpris. C'était lui qui avait ça ? Ricanant un coup et s'affalant de plus belle sur le comptoir, Achille demanda, non sans postillonner :

"Et toi, c'est qui ton papa et ta maman ?"

Achille essaya ensuite d'attraper la choppe mais ses mouvements assez aléatoires et ses fichus murs qui bougeaient sans bouger, cette sensation étrange d'étre monté dans un manège ne l'aida pas. Et tout ce que réussit à faire le beau blond, c'est à renverser la choppe qui cracha son contenu sur Isaac. Face à l'accident, Achille ne trouva rien de mieux à faire que de dire "oups ! Attend à Noel on m'a appris un truc", de se lever avec difficulté et de tenter de sortir sa baguette de sa poche arrière - sans succès... Voilà notre héros qui perd tout équilibre et tombe en avant, laissant seulement quelques-secondes à Isaac pour s'apercevoir que le vélane risque de lui tomber dessus... Littéralement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
65/100  (65/100)
icône :
Citation : Where is Jessica Hide ?
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Sureau, plume de phénix, 31,1 cm, rigide
Isaac Henderson
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Lun 6 Fév - 1:41
Isaac Henderson
L'alcool ne lui allait pas du tout. Un beau visage gâché par l'ivresse ! Ce n'était sans doute pas la meilleure des façons de rencontrer Achille. Avec le temps, peut-être qu'il allait apprendre à tenir les boissons fortes...
Ah, un fils de vélane qui ne comprenait rien aux vélanes... C'était beau. Quinze ans, saoul et ignorant. Puck, pour ajouter à son lot de malheur.
Isaac n'avait encore jamais vu l'une de ces créatures en colère. Il était curieux de savoir quel genre d'apparence elle revêtait à ce moment, mais il n'était pas assez stupide que pour aller en énerver une juste pour savoir.
Le blond ne semblait pas vouloir lacher son épaule... Il avait de la poigne le gamin ! Mais c'était suffisant, là, le Serpent Cornu avait eu sa dose et se dégagea doucement de l'emprise du Puck.
Le brun soupira et but une autre gorgée, profitant, cette fois. Garder quelques secondes l'hydromel en bouche, savourer, puis finalement avaler l'alcool et poser la choppe. Il devait revenir à ce bar... Avec son frère. Ou la préfète des Womatou. Ivre, cela devait valoir son pesant d'or !
Il tourna ensuite son regard vers Achille, qui bavait sur le comptoir. Vélane, lui ? C'était tout de suite moins convainquant ! Même le vieux Bébert du bar miteux de Chicago faisait moins pitié ! Isaac chercha du regard une serviette, mais rien ne semblait être utile à l'hygiène des clients, ou même celle de la taverne...

Hm ? Beaubaton ? Une mère française ? Et prof ?
Il écouta son court récit, s'appuyant sur le bar. La boisson lui faisait déjà oublier ?
Oh non. Il avait une expression bizarre... Isaac se redressa, à l'affut. Hors de question qu'il ne lui vomisse dessus ! Ce n'était pas une expérience vécue, et priait pour qu'il ne le vive jamais !
Mais ce qui arriva surpris le plus âgé : il rota, tout simplement. Avec ce jeune garçon, cela semblait prendre des proportions énormes ! La tolérance à l'alcool, les réactions suite à la consommation...
Isaac éclata de rire, à s'en tenir les cotes. En plus il n'avait pas l'air de comprendre comment il avait émit un tel bruit ! Les postillons n'arrivaient pas à calmer son hilarité, mais la question qu'il posa juste après oui-
Il se tut, détournant le regard du Puck.

- Ils sont...

Isaac soupira. Il n'allait pas raconter les détails comme son jeune apprenti en beuverie !

- Mon père est médicomage à Chicago. Un sorcier normal. Un type sympa mais occupé... Quant à ma mère...

Ce dernier ne lui laissait même pas le temps de ressentir une émotion après l'autre : l'hydromel fut renversé sur le pauvre brun, qui prit une grande inspiration. C'était dégoutant. Il allait coller. Et puer l'hydro- Ah non ça ne pue pas ça, en fait.
La misère d'Isaac ne s'arrêta pas là : Achille sortait sa baguette, à ne pas mal interpréter bien sûr. Le Serpent Cornu redoutait le pire.

- Non non non !

A la place, Achille se rapprochait dangereusement. Et lui aussi avait bu. Alors il n'eut pas le temps de réagir et réceptionna le jeune garçon maladroitement et perdit lui aussi équilibre. Il put s'agripper d'une main au comptoir, pour quand même tomber mollement de son tabouret et amortir la chute d'Achille.
S'il s'attendait à avoir un beau blond sur lui cette soirée ? Non. Bourré ? Cela semblait déjà plus logique. Isaac râla et remua légèrement, essayant de pousser le Puck.

- Tu es une calamité !

Il soupira bruyamment et abandonna, restant étalé au sol. Il était trempé, collant, et écrasé par un gamin de 15 ans déjà loin dans le monde merveilleux du poivrot. Lui aussi était en route vers cet univers plein de trous de mémoires et de bavardages sans queues ni têtes.

- Paies moi une boisson pour cet affront... Ou complimente moi.

Honnêtement, au court terme, il voudrait la boisson. Mais au long terme un bon compliment serait la bienvenue, car il était après tout seul dans un bar à discuter avec un gamin, trempé, allongé sur le sol. Il chercha avec sa main la tête d'Achille, avant de la trouver, à la limite de lui coller un doigt dans l'oeil d'ailleurs, et la tapa gentiment comme on taperait tendrement la tête d'un labrador.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: L'Ivre-Grotte :: Le Bar de Mainmaligne-
Sauter vers: