:: Le Château :: L'Antre :: L'infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mauvaise journée, hein? ft Livie Herim [Terminé]

avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Jan - 13:14
Invité
C'était devenu quotidien que tu te battes avec Mikhael Andersen. Mais bon sang Hugo, étais-tu forcé de répondre à ses provocations à chaque fois? Certaines fois, on admirait ta sagesse et ta maturité, mais alors le reste du temps, on croyait avoir affaire à un môme sans cervelle. Et c'est précisément ce que te dit Lucas O'Malley lorsque tu entrais pour chercher de quoi soigner tes blessures post-bagarre.

Oh, rien de grave en soit. Vous en étiez pas encore à vous amocher suffisamment pour que l'école s'en mêle du moins. Mais quelques égratignures superficielles que tu refusais que Lucas soigne d'un coup de baguette. Tant pis, tu te débrouillerais bien sans la magie, tu avais l'habitude de toute façon et tu n'aimais pas spécialement camoufler tes bobos avec cette dernière. A moins d'un truc grave, tu préférais te débattre seul avec tes compresses et tes pansements.

-C'est complètement stupide de dire que je suis un idiot. C'est lui qui commence de toute façon... Râlais-tu en essayant de penser ton bras.

Mais tu n'étais définitivement pas assez calme pour t'en occuper seul. Alors, tu laissas le brun qui était chez les Puckwudgies s'en occuper. Sans magie, d'accord, mais tu le laisserais au moins te soigner correctement. Soupirant, tu le remerciais quand il termina son oeuvre.

Tu allais partir quand ton regard croisa celui d'une autre personne avec qui tu te battais régulièrement. Peut-être pas physiquement, cette fois-ci.

-Oh non... Comme si ma journée n'était pas déjà assez nulle. Te murmurais-tu alors que tu cherchais un moyen d'éviter la confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Mar 24 Jan - 0:15
Livie Herim
Livie n'aurait su dire si c'était une bonne journée.

Elle avait du donner des cours particulier à la petite Jane Pound et avait du affronter un troll. Tout aurait très bien pu se passer si une serpent cornue ayant oublié que sa maison était sensée regrouper les érudits n'était pas partie discuter chiffons avec le troll.

Evidemment, il n'avait rien comprit et avait attaqué. Livie avait alors été propulsée contre un rocher et son dos n'avait pas vraiment apprécié.

Ses côtes non plus d'ailleurs.

Elle suspectait l'une d'entre elles d'être cassée... En même temps quand vous êtes projeté lors d'un combat avec troll...
Avouons que c'était seulement dû aux vibrations provoquées par la massue du géant quand celui-ci la cognait contre le sol...
Mais c'était tout de même une blessure de guerre !

Il y avait aussi du bon dans cette journée... Par exemple, elles avaient réussi à assommer le troll, et avaient rapporté vingt points pour wampus (autant pour Horned Serpent, mais Livie préférait l'oublier). Il ne fallait donc pas enterrer trop vite cette journée...

Oui... De bonnes choses pouvaient encore arriver !

Oh non...

Hugo Hadlor !

Livie le vit dès qu'elle entra dans l'infirmerie. Encore un point à mettre dans la liste des négatifs. Il était là avec ses pansements de non-maj alors qu'un sort aurait fait tout disparaître. Vraiment niais ce garçon. Il avait du espérer qu'ils aient des pansements en forme d'animaux pour décorer ses petites blessures de gamin... Il devait être bien déçue à l'heure qu'il est...


-Qu'est-ce qu'il t'arrive la pâquerette ? Tu t'es écorché avec du papier en voulant faire un dessin pour ta maman ? Tu t'es cogné en espérant faire un câlin au mur ? Ou mieux, tu es tombé de ton siège en désirant ramasser ton stylo à tête de chaton ?

Livie n'attendit pas la réponse, à quoi bon ? Il allait lui dire que non ! Qu'il s'était fait ça en voulant serrer un gnome dans ses bras en cours de défense contre les forces du mal... Pas plus glorieux... Elle s'assit sur un des lits, décidant d’attendre que l'infirmière vienne s'occuper d'elle. Elle évita de grimacer ou de montrer à qui que ce soit que son dos était en cause. On aurait pu croire qu'elle était là pour toute autre raison que celle d'être soignée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 24 Jan - 21:33
Invité
Tu restais figé lorsqu'elle te piqua avec ses mots acides et ses remarques brutales. Il semble que Livie n'est pas choisi son jour pour t'accabler, Hugo. Admirant le soin que Lucas t'avait offert peu de temps avant que ce dragon -et encore c'était une insulte pour les dragons- n'arrive, tu ne voulais pas aller à la confrontation, pas aujourd'hui. Alors, commençant à tourner les talons, tu te dirigeais vers la sortie.

Mais soudainement, tu te retournais et les poings serrés, tu te figeais devant la huitième année, les sourcils froncés et l'air aussi menaçant que possible.

-C'est quoi ton foutu problème, Herim? Tu t'es encore cassé un ongle?

Evidemment, tu n'avais pas encore remarqué qu'elle était blessée et si tu l'avais vu, tu aurais sans doute été moins méchant. Tu aurais même peut-être cherché à savoir ce qu'il s'était passé. Sans pour autant être vraiment inquiet, elle était loin, très loin même d'être ton amie. Mais tu aurais peut-être fait un geste pour elle, un mot gentil, peut-être, sans doute.

Tu soupirais et croisais les bras. Décidément, ce n'était pas ton jour. Et par deux fois aujourd'hui, tu répondais aux provocations des autres. Un jour ça finirait par te jouer de mauvais tours, ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Ven 27 Jan - 13:38
Livie Herim
(Désolée, j'avais pas du tout vu que tu m'avais répondue... D:)

Livie éclata de rire.

Cassé un ongle, elle ?!

C'était une sorcière, évidement qu'elle appliquait un vernis avec un charme brillance et anti-cassure !

Le petit Hugo n'allait vraiment pas chercher ses remarques bien loin, il essayait de répondre mais même le niveau de ses protestations était incroyablement bas et... Niais... Un ongle cassé... Comme si Livie aller se soucier de ce genre de chose, elle était un brin superficielle c'est vrai, mais un petit sort et l'ongle repousse...


-Parce que tu penses que je viendrai abuser du temps de madame Moore si c'était le cas ? Je viens parce que je suis vraiment blessée moi, et pas parce que j'ai trois égratignures qui se battent en duels et l'envie d'être soigné comme un non-maj.


Elle eut un soupire...

Décidément ce garçon était désespèrent..

Il semblait la regardait comme s'il allait se battre avec elle, alors que ses petits poings n'avaient surement jamais rien frappé de plus dur que son oreiller.

-Je ne vois vraiment pas pourquoi Jake traîne avec toi... Tout le monde voit bien que tu finiras dévoré par une bête dons tu auras niaisement voulu être l'ami dès ta sortie d'Ilvermorny. Jake a du bon sens, il est intelligent et doué. Tu gâches son futur à l’entraîner dans tes niaiseries.

Elle eut un rictus et préféra détourner le regard. Il était là, autant en profiter pour dire ce qui n'allait pas:

-Tu le tire vers le bas. Je ne serais même pas étonné si tu prévoyais d'ouvrir un élevage de chaton avec lui, ou une fabrique de lait de poule... Il a sa place au MACUSA, ce sera un grand sorcier... Du moins s'il évite de trop faire ami ami avec toi...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Jan - 17:37
Invité
HRP:
 
Hé bien, pourquoi rit-elle alors? Ce n'était pas sensé être drôle du tout ce que tu avais dit. Bon, ok, ce n'était pas vraiment méchant non plus. Mais tu ne savais pas être méchant, Hugo. Là était le problème face aux personnes qui, elles, n'hésitaient pas à l'être face à toi. Oh tu savais te battre jeune homme, surtout avec un certain Wampus blond. Mais être méchant dans tes paroles... A moins de vraiment être blessé... Ca ne faisait tout simplement pas parti de ton vocabulaire.

En parlant de blessures. Livie assurait qu'elle l'était réellement, d'où sa présence ici. Tiens? Qu'est-ce qu'elle avait foutu? Haussant un sourcil, tu écoutais ce qu'elle te disait. Apparemment, elle ne savait rien de tes embrouilles avec son collègue Wampus... Étrange, elle qui prétendait tout savoir sur tout le monde. Un bien gros détail venait de lui échapper.

-Ca ne t'est jamais venu à l'esprit qu'il avait tout simplement envie d'être mon ami? Et ce qui est désolant, c'est que tu le crois assez idiot -malgré tout ce que tu dis- pour se laisser gâcher son avenir... Tu le portes en piédestal, mais au fond, t'as pas l'air très sûre de toi quand même pour me voir comme une menace...

Le fait est que tu en avais assez qu'on te reproche de fréquenter trop Jake. S'il était avec toi, c'est qu'il en avait envie, pas vrai? Alors, quoi, quel était le fichu problème au fond? Toi? Ouais, c'est qu'elle venait de dire. Mais tu ne pensais certainement pas tes amis assez bêtes pour traîner avec toi alors qu'ils n'en avaient pas l'envie. Qu'elle croit ce qu'elle veut, après tout. Jake n'avait clairement pas besoin qu'on lui dise qui fréquenter ou non. Et d'ailleurs, toi non plus.

Tu détournais à ton tour le regard, laissant partir l'once de colère et de frustration que tu venais de ressentir.

-Qu'est-ce... Qu'est-ce qui t'es arrivé, alors?

Ne vous y trompez pas, en aucun cas ce n'était de l'inquiétude. Mais bel et bien de la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Ven 27 Jan - 20:45
Livie Herim
Livie eut un air dédaigneux.

Parce qu'en plus il comptait lui faire la morale ?

Il ne connaissait pas le dicton "Le coeur a ses raisons que la raison ignore" ?
Non pas qu'elle pensait qu'Hugo et Jack soient attachés romantiquement l'un à l'autre (comment aurait-elle pu s'en douter), mais ils s'aimaient comme des amis. Et on est parfois illogiques avec ses amis...

Il suffisait de voir les siens. Commençons par Gaia... Ça se passait de commentaire quand même, toute personnes douée de raison aurait fuit cette insulte vivante à la mode ! Et pour le cas d'Oxyde, sa meilleure amie était géniale, mais il fallait reconnaître qu'elle allait finir dans la rubrique fait divers après avoir assassiné un ou deux non-majs.
Pourtant Livie restait leur amie, déjà parce qu'elle n'était pas assez proche pour que Gaia la tire vers le bas, et qu'elle espérait bien amadouer la haine anti non-maj de sa bff !

Elle lança un regard noir vers Hugo. Il avait quand même eut l'audace de répondre ! A elle !

-Le truc c'est que quand on apprécie quelqu'un, on ne se rend pas compte des tords qu'ils peuvent nous faire ! Et c'est ton cas avec Jake, va savoir pourquoi il t'apprécie alors tu le fais couler dans la niaiserie ! Tu devrais peut-être te remettre en question, tu ne penses pas qu'il serait mieux avec d'autres amis ? Des amis qui le poussent vers le haut, avec qui il aura un meilleurs avenir que barman dans un trou perdu !

Elle avoir tord ? Non. Jamais.

Hugo était trop niais. Elle l'avait dès le moment où il s'était cogné contre elle un jour dans le couloir. Il fallait vraiment être à côté de ses pompes pour ne pas la remarquer... Le pire, avait été de voir qu'il était ami avec le serpent cornue ! A cause de lui Jack allait se ramollir, et au lieu du poste de chef du service de protection des créatures magiques au MACUSA qu'il pouvait facilement avoir avec un peu de combativité, il allait... Surement mourir assommé par une des étagères de son bar qui se serait écroulée à cause du flippendo hasardeux d'un de ses clients bourrés.

Le seul facteur qui faisait varier ces deux destins: Hugo Hadlor.

Et il fit comme s'il s'intéressait à sa santé. La meilleurs blague du monde. Déjà qu'elle se fichait pas mal de la sienne à lui de santé. Elle prit cependant sur elle de répondre. Qu'il se rende compte de la différence entre venir à l'infirmerie parce qu'on a tenté de caresser un crabe explosif et avoir affronté un monstre d'une tonne.
Livie ne savait rien pour Mikhael et leur animosité. Déjà parce que c'était plutôt l’apparat d'Isaac, son petit ami, de tout savoir sur tout le monde. Elle, elle n'écoutait que les ragots qui l'intéressait, et Hugo et Michou ne l'intéressaient pas.

-Je me suis battue avec un troll.

Et elle aurait préféré discuter avec le géant vert plutôt que devoir raisonner ce petit insolent de troisième année...
Elle eut soudain à doute... Il n'allait pas se mettre à pleurer à cause de tout ce qu'elle lui disait ? Il se rendait bien compte que c'était pour le bien de Jack et que ça ne le concernait en aucun cas. La seule personnes qui aurait pu pleurer, c'est le serpent Cornue en fait, s'il était là bien sûr.

Se savoir destiné à devenir tenancier de taverne aussi... Ca ferait pleurer n'importe qui.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 27 Jan - 21:36
Invité
Te remettre en question? Pousser Jake vers la niaiserie? C'était la seule chose qu'elle voyait donc en toi? Si elle n'était pas plus vieille que vous, tu aurais immédiatement pensé à de la jalousie. Souriant, amusé de son agacement, tu t'étais assis sur le lit d'en face, te retenant de rire un instant.

Battue avec des trolls, hein? Ca te rappelais quelque chose tiens. Vous étiez arrivé en bien mauvais état vous aussi après le combat. Il y avait à peine quelques semaines de ça. Toujours présents, alors, ces trolls? Ce n'était pas le moment de retourner au coeur de la forêt donc.

-Mais pour qui tu te prends pour décider à sa place de ce qui est bon ou mauvais pour lui? Lui lançais-tu avec un regard sérieux cette fois. Laisse le donc vivre sa vie comme il l'entend, s'il n'était pas heureux avec ses amis, il ne serait pas avec eux. Ajoutais-tu en haussant les épaules.

En vérité, tu te demandais si le problème ne venait pas encore une fois du jour où tu l'avais accidentellement bousculée, ce matin où tu étais une énième fois en retard pour les cours. Ouais, c'est ça hein, elle n'avait pas appréciés que tu ne t'excuses pas platement face à elle? Elle en faisait bien une tonne pour pas grand-chose tiens. Et le pire, c'est qu'elle osait mêler Jake à ça.

-Je crois que c'est plutôt toi qui devrait te remettre en question, Herim. Tu ne trouves pas ça déplorable qu'une huitième année s'en prenne à un troisième année pour des raisons complètement idiotes? Excuse moi, hein, mais je trouve ça triste que tu te serves de lui comme excuse pour être méchante avec les autres.

Tu te relevais et faisais quelques pas en arrière. Tu allais partir maintenant, cette conversation ne menait à rien du tout.

-J'vais te laisser te... Reposer. Je crois que ton troll a dû te taper un peu trop fort sur la tête. Dis-tu en frottant ta propre tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Sam 28 Jan - 12:03
Livie Herim
Oh, donc ce n'était pas une erreur de sa part la première fois.

Hugo Hadlor, la pâquerette d'Ilvermorny, lui faisait vraiment la morale.

Qu'est-ce qu'il pensait ? Qu'un mur invisible empêchait les premières et les dixièmes années de se parler ? Qu'il était impossible de se prendre d'affection pour un élève des classes inférieur ? D'apprécier jouer aux échecs avec lui et se dire qu'il aurait sa place au MACUSA avec un tel esprit ?
Non.
Non, apparemment il fallait donc rester enfermer parmi les gens de son âge, ne pas favoriser l'amitié intergénérationnelle ? Si on pouvait vraiment utiliser ce mot, Livie voyait plus Jake comme un élève qu'il fallait amener sur le bon chemin... Pour ce qui était d'être méchante avec un pauvre et misérable troisième année, Livie croyait fort en l'égalité. Elle était ignoble avec Dodo l'enfumé de 10ème et Nono le stalker de 8ème. Pourquoi pas Gogo la pâquerette de 3ème année ?

E-GA-LI-TE.

Mais certains plus égaux que d'autres, c'est tout. Soyons logiques, les ratés ne peuvent pas être égaux à l'élite, c'est impossible.
C'est ce qu'on appelle le mérite.
Les ratés ne peuvent pas en avoir, vu qu'ils ne font rien de particulier pour réussir et se contentent de la joie de l'amour, des jardins magiques de insouciances et des subventions du fond de survie du MACUSA. Un peu comme des enfants qui oublient de devenir des adultes dans un monde qui l'impose.

Les nuls sont égaux dans leur médiocrités, et l'élite dans leur mérite. Hugo était dans la première catégorie, et Jack dans la deuxième. Ainsi si Livie considérait Jack comme un égal, elle considérait Gogo de la même manière que Dodo et Nono... Des zéros... C'est marrant comme les surnoms riment avec le concept !

S'il n'avait pas s'agit d'Hugo Hadlor, Livie aurait surement admiré sa ténacité. Il campait sur sur sa mauvaise opinion malgré tous les bons et indiscutables arguments qu'elle lui fournissait. Ça aurait pu forcer le respect....

Sauf que c'était Hugo Hadlor, il faisait le malin, mais en vrai, il ne sortait rien de plus intéressant qu'un discours sur le pouvoir de l'amitié d'un mauvais dessin animés pour enfants non-majs.

La Wampus arqua un sourcils. Il était temps de le remettre à sa place: parmi les petite pâquerettes écrasées d'un pré à hyppogriffe.

-Me servir de Jack comme excuse ? Parce que tu penses que je ne saurais pas te dire que tu es la personnes la plus niaise d'Ilvermorny si ça n'avait pas concerné notre "ami" commun ? Tu veux vraiment faire le test ? Et je suis tout aussi impartiale avec des élèves bien plus âgés que toi, pourquoi ne pourrais-je pas simplement te dire ce que je pense, la pâquerette ? Mais tu as raison sur un point, Jack semble heureux aujourd'hui avec ses amis. Le seul soucis c'est que toi et moi on ne pense pas sur un même échelle de temps. Tandis que toi tu te concentre sur l'instant présent comme s'il allait être éternel je suis bien plus objective et je te parle du futur de Jack.


Elle n'allait pas de nouveau croiser les bras. Son dos l'avait déjà rappelé à l'ordre la première fois, alors elle se contenta de se lever, faisant face à un Hugo qui lui, lui faisait déjà dos, comme on fait dos à la vérité. Dans une obstination frollant le dénis.

-Je n'arriverai pas à te faire voir la réalité en face, pas aujourd'hui. Tu as une obstination qui force le respect.


Le seul compliment qu'elle lui dirait de la journée, qu'il en profite.

-Mais elle est mal placée. J'espère que le jour où ça tournera mal pour Jack à cause de toi, tu sauras le laisser.

Elle eut un rictus et retourna s'asseoir. Dire qu'elle avait été assommé par un troll était minimiser les dire de Livie. C'était sous entendre qu'elle disait tout ça parce qu'elle avait prit un coup. Sauf qu'elle le pensait vraiment.

C'était certainement le pire.

-Allez tu as raison: Vas-t-en. Tu dois montrer tes jolies blessures de guerre à tout Ilvermorny. C'est bien pour te faire plaindre que tu t'es fais soigné comme un non-maj, non ?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 28 Jan - 15:09
Invité
Sérieusement? Elle allait jusque là? Jusqu'à te dire que tu allais véritablement gâcher la vie de ton meilleur ami juste parce que vous passiez du temps ensemble? Oh tu es loin d'être parfait Hugo, comme tout le monde, mais tu fais de ton mieux et ça, c'est une qualité qu'on ne pourrait jamais te reprocher. Mais te dire que tu étais le point noir de la vie de Jake, l'erreur et surtout, surtout que tu ne pensais pas à lui, ça eu pour don de te mettre hors de toi.

Revenant sur tes pas, la mine sérieusement contrariée tu posais un doigt sur tes lèvres pour retenir ton flot d'insultes qui venaient soudainement d'atterrir dans ton esprit. Toi obstiné? T'en connais une autre tien. Sérieusement, comment peut-elle affirmer de telles choses alors qu'elle ne te connaissait même pas?

-Tu ne sais strictement rien de moi. Tu ne me connais pas. Dis-tu en écartant les bras, d'un air las. Et le pire, c'est que t'es beaucoup trop idiote et bornée pour apprendre à me connaitre ! Non, tu préfères faire la belle en humiliant les autres, t'as raison, c'est beaucoup plus facile de t'en prendre à moi, plutôt que d'aller te regarder dans un miroir.

Oh tu n'avais pas l'intention d'en rester là Hugo. Elle faisait la fière avec son joli minois et son air de je-suis-parfaite qui t'énervait tant. Mon dieu ! Dire que c'était une fille qui cachait un tel monstre à l'intérieur. Elle n'était pas sans te rappeler Astoria. Te faire plaindre était bien le dernier de tes soucis. Ah ! Si elle savait ce que tu traverses au quotidien. Mais maintenant tu en étais certain : Jamais elle ne saura. Oh non, tu ne lui feras pas ce plaisir. Tu la pensais profondément méchante.
Nouveau flots d'insultes qui te traversent l'esprit. Ah si seulement vous n'étiez pas dans l'infirmerie. Tu lui aurais bien volontiers coller ton poing dans la figure. Mais tu avais bien trop peur que son nez en carton te reste coller dans la main.

Tu aurais sans doute dû partir. Tu aurais sans doute mieux fait d'en rester là, Hugo. Mais tu étais décidément trop impulsif pour ça. D'autant que la journée t'avait déjà pas mal énervé avant de la rencontrer ici. Un sérieux besoin de te défouler verbalement venait de faire son apparition.

-Et le pire dans tout ça, c'est que tu persistes à dire que Jake est trop con pour savoir se démerder sans ton aide ! C'est fou ça. Tu devrais peut-être commencer par lui faire un peu plus confiance... Et arrêter de te regarder le nombril aussi. Dis-tu avant de te passer une main sur le visage. Retourne donc dans le monde réel un peu. Parce que je suis peut-être la niaiserie incarnée dans ton petit délire -quoi que, je me demande bien où tu as pu aller chercher ça mais bon- mais en attendant, c'est pas moi qu'ai besoin de me faire remarquer en me prétendant supérieur aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Lun 30 Jan - 23:47
Livie Herim
Livie éclata de rire.

Qu'il était ridicule à revenir à la charge comme ça alors qu'elle lui avait dit de partir ! Elle l'avait vexé ? Elle avait touché une corde sensible ?

Pauvre petit chose.

-Qu'est-ce qu'il t'arrive choupinoux ? Les mots font mal ? Sa blesse ta petite sensibilité ?

Elle lui lança un regard méprisant entre deux gloussements moqueurs. Il enrageait. Il n'avait pas fini. Parce que Livie n'était pas à son premier flot d'insulte sur la tête, et ça faisait longtemps qu'elle ne faisait plus grand cas de ce que les autres pouvaient dire sur elle. Une preuve de maturité, ce qu'un gamin comme Hadlor n'était pas vraiment encore capable de faire...

-Pense ce que tu veux, dis ce que tu veux. L'avis que peuvent avoir les autres de moi, contrairement à toi, je m'en contrefiche. Alors si tu penses que je suis déconnectée du monde réel, va donc essayer de dresser un loup garou ou une manticore comme je t'imagine bien essayer de le faire. On en reparlera à ton enterrement.

Non mais sérieusement  le "Tu ne me connais pas !" ou toute cette victimisation ambiante à grand coup de pansements non-majs... Il ne trompait personnes...
Hugo avait un sérieux problème: Il voulait absolument bien se faire voir.
Quelqu'un d'aussi niais aussi, il ne peut exister que par les bons sentiments d'autrui... Voilà pourquoi le pauvre Jack était coincé dans cette amitié des bas fonds... Hugo ne voulait pas lâcher quelqu'un qui avait une haute estime de lui... Son amour propre n'allait surement pas survivre.

-Puis tu me fatigues à pleurnicher comme un gamin. Ouvre grand tes oreilles cette fois que je ne le répète pas: Je ne dis pas que Jack a besoin de moi, je dis seulement qu'il n'a absolument pas besoin de toi et qu'il s'en sortirait même mieux sans.

Elle eut un rictus. Elle se fichait de lui. Ouvertement. Qu'il enrage encore plus. Son petit visage rouge était pitoyable.

-Tu saisis la nuance ? Bon allez, sors..


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 31 Jan - 3:21
Invité
Ouais, quelque part, ses mots te blessais. Tu essayais de garder la tête haute, mais plus ça allait, plus tu essayais de la raisonner, plus tu en souffrais au final. Détournant la tête, la mine grimaçante de colère et de tristesse, tu serrais les poings. Vraiment, elle commençait sérieusement à devenir blessante. Il était temps de la quitter, sans doute était-ce la meilleure idée.

Qu'elle te traite de niais, qu'elle te dise que tu étais un nul bon a rien, passe encore. Tu pouvais le supporter, après tout, ce n'était pas la première à le dire ni à le penser. Mais qu'elle t'accuse littéralement de plonger Jake dans la défaite... Pas possible. Tu avais du mal à le supporter. Tu savais pertinemment que c'était faux. Jake était heureux avec toi, non? De quoi se mêlait-elle?

-Très bien, puisque tu ne veux rien entendre, je m'en vais. De toute façon ça ne sert à rien de parler avec toi. T'es vraiment idiote.

Elle n'avait qu'à rester dans son délire. Après tout tant pis pour elle. Qu'elle y reste et qu'elle te fiche la paix. Prenant le vase près d'un lit, tu lui jetais l'eau qui était dedans à la figure. Allait-elle se venger? Sûrement. Et tu en étais parfaitement conscient.
Tu n'aurais sans doute pas dû faire ça. Tu aurais sans doute mieux fait de partir, de tourner les talons et de t'en aller sans un mot, sans un geste. Mais... Tu étais impulsif, Hugo. C'est quelque chose contre quoi tu as du mal à lutter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Mar 31 Jan - 17:57
Livie Herim
Livie regardait son visage se tordre du à l'intense réflexion qui se faisait sous cette touffe de cheveux châtains.
Hugo réfléchissait, et rien que ça, ça valait le coup d'être vu.
Quand il déclara qu'il allait enfin faire la chose la plus logique du monde: c'est à dire partir; Livie afficha un sourire vainqueur. Même si ce qu'elle lui avait dit n'avait pas été accepté ça ferait son petit chemin dans la tête de la pâquerette.
Et le jour où Jake achèterait sa taverne, peut-être qu'Hugo repenserait à ce jour divin où la grande Livie Herim lui avait alors dit la sacro-sainte vérité: il est le problème.

Restait  à savoir s'il prendrait filament la mesure du désastre qu'il aurait alors été pour Jake et s'il se déciderait enfin de le laisser en paix.

Cependant, on nous chuchota dans l'oreillette que le jeune homme était encore plein de surprise, et Livie le comprit à ses dépends en prenant le contenu d'un vase rempli d'eau sur le visage.
Elle poussa un cri de surprise et sembla se crisper tandis qu'elle réalisait ce qu'il avait fait.

Ni une ni deux elle sortit sa baguette et la pointa sur lui. Elle commença à formuler un DENTESAUGMENTO mais s'arrêta au beau milieu.

Avec un air hautement méprisant elle abaissa sa baguette et leva la tête. Sa colère semblait avoir passé aussi rapidement qu'elle était apparue. Livie était revenue à sa froide raison.

-Une heure de retenue. Articula-t-elle nettement, comme s'il était trop idiot pour comprendre. Je ne sais pas encore quand car je verrai en fonction de mon planning. Je te contacterai par hibou le moment venu. Et tu as de la chance que je ne retire pas les quelques misérables points que ta maison a réussi à gagner. Maintenant sors d'ici.

Hugo n'avait pas le choix. Livie était préfète.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 31 Jan - 23:19
Invité
Ton corps se figea lorsqu'elle sortait sa baguette. Tes yeux s'agrandirent et ton souffle s'était coupé. Qu'est-ce qu'elle allait te faire? Cette folle allait te jeter un sort, bon sang ! Te préparant à prendre en main ta propre baguette pour te défendre, tu te résignas. Et toi, qu'est-ce que tu allais lui faire? Evidemment, tu ne regrettais pas ton précédent geste : Elle l'avait complètement mérité. Mais ce n'était pas la peine d'aggraver la situation en vous battant avec des sorts... D'autant que, pour le coup, tu ne connaissais pas beaucoup de sorts offensifs, voir pas du tout.

Quelle journée pourris.

Une heure de retenue? Oh, non ! Te voilà bien maintenant. Enfin, c'était toujours mieux que d'avoir les dents trop longues. Tu ressortirais d'ici avec ton physique intact au moins. Néanmoins, cela te contrariait beaucoup. Elle avait un certain pouvoir que tu ne possédais pas. Est-ce que les préfets peuvent se coller entre-eux? Te demandais-tu un instant, la mine songeuse, détournant à nouveau le regard, le doigt posé sur tes lèvres, signe de réflexion.

-Ah, très bien ! Colle moi autant que tu voudras. Ca ne changera rien au problème. Murmurais-tu plus pour toi-même que pour elle, la mine grinçante.

Détournant les talons, cette fois-ci, tu partais. Inutile de continuer à parler avec cette fille. De toute façon, elle n'admettrait jamais qu'elle a tort. Tant pis pour elle, elle finirait par s'en compte toute seule le jour où elle tomberait de son piédestal. Quelle idiote, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Ven 3 Fév - 23:52
Livie Herim
Livie l'observa s'éloigner avec un air dédaigneux.
Quel sale môme.
Du regard elle chercha une serviette ou quelque chose pour éponger l'eau du vase qu'elle venait de recevoir en pleine tête.
Elle allait devoir apprendre le sens de la vie à Haldor...

Comment osait-il lui répondre ? Comment osait-il la provoquer alors qu'elle était dans son entier bon droit à lui dire la stricte vérité ! C'était n'importe quoi !

Elle finit par mettre la main sur une serviette et s'essuya..
Il pouvait s'estimer heureux, elle ne lui avait mit qu'une heure de retenue et retiré aucun point... Elle lui ferait nettoyer la volière... Ou autre chose... Elle avait le temps d'y penser.

Haldor allait payer cet affront.

Fin


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: L'Antre :: L'infirmerie-
Sauter vers: