:: Le Château :: L'Antre :: Le Hall de Répartition Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une bien mauvaise journée s'annonce ! [LIBRE]

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/100  (0/100)
icône :
Citation : Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair : j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de rosier, 20 centimètres, crin de licorne.
Spécialité : Future spécialiste des poisons, ou la mode sorcière.
Quidditch : Préfère la photographie.
Poste : Chasseuse de thons !

Oxyde Ardlaymond
Etudiante en 6ème année — Wampus
Etudiante en 6ème année — Wampus
Sam 14 Jan - 20:38
Oxyde Ardlaymond
Au petit déjeuner, j'avalai deux smoothies fraichement préparés par mes larbins : trois elfes de maison toujours à mon service. Il s'agit de la seule et unique espèce de créature que je supportai. Le reste, c'était poubelle. Contrairement aux non majs, au moins, les elfes pouvaient se montrer utiles et concoctaient, en règle générale, des plats originaux et succulents. Je sirotai donc mes boissons aux fruits subtilement mélangés à quelques épices magiques, celles qui apportaient énergie et vitamines nécessaires pour un teint de pêche, une ligne irréprochable et des cheveux flamboyants. Tandis que le troisième m'apporta un dernier pour le chemin jusqu'à ma salle commune, je claquai d'un coup sec le dernier magazine de mode sorcière dirigé par ma mère.

"Vraiment pourri. C'est juste pourri ! Je lui ai pourtant dit de ne pas mettre Bathilda dedans. Elle n'a aucun goût. Ses robes sont laides, elles ressemblent exactement aux fringues sortis tout droit de la déchèterie de Gaia Grass, une pseudo hippie-chic de ma maison" dis-je à Bornie, le petit elfe de maison.

Ma mère allait recevoir sous peu de mes nouvelles ! Pourquoi avait-elle mis Bathilda Romualda dans son magazine ? Scandalisée et agacée par la ligne éditoriale de cette nouvelle édition, je quittai la cantine en direction des escaliers sans même remercier Bornie, laissant son dernier smoothie sur la table à côté du magazine. Mon lit m'attendait. Clairement, c'était pas une bonne journée ! Sauf que voilà, il y avait, sur mon chemin, quelque chose d'extrêmement dérangeant.  Le tableau d'affichage. Il y avait du changement.

Quelqu'un avait enlevé ma petite annonce.

"Alors là..."

Je n'allais évidemment pas laisser passer ça. D'un coup, j'arrachai toutes les annonces disposées ici et là sur le tableau en bois.

"IL EST HORS DE QUESTION DE LAISSER CES CONNERIES ALORS QU'ON A ENLEVE MON ANNONCE !" hurlais-je en plein milieu du hall, arrachant de mes griffes tous les post it. Je fis une petite pause en fixant le plus gros  avant de faire une grimace. "Cours particulier d'étude des non majs... Oh, bien voyons... Qu'ils aillent périr en enfer ces idiots..."

D'une traitre, j'arrachai en deux le papier avant de me retourner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/150  (40/150)
icône :
Citation : Je ne suis pas parfaite, juste mieux que toi...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Robinier, crin de licorne 29 cm
Spécialité : Théorie et pratique avancées des potions magiques
Préfet : Oui
Localisation : Derrière toi
Livie Herim
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Sam 14 Jan - 21:43
Livie Herim
Livie avait l'air tendue.
Un magasine de mode à la main, elle avait d'abord fait le tour de la salle commune des Wampus puis avait filé vers la cantine.

Mais rien: Oxyde n'était nulle part !

Pourtant il y avait urgence ! Sa mère avait publié les photos de l'horrible collection de Bathilda Romualda et Livie savait parfaitement qu'Oxyde devait être en train d'exploser quelque part... Comme un crabe de feu resté trop longtemps dans l'eau.

La préfète des Wampus n'était pas spécialement une grande addict de la mode, mais: elle avait du style. S'habiller convenablement est la moindre des marques de respects pour les gens qui osent vous regarder. Il était donc hors de question que la collection Romualda devienne tendance, c'était une affaire de santé publique ! Le pire devait être la réaction de sa BFF. Elle détestait la pseudo-créatrice, et elles étaient toutes les deux d'accord pour dire qu'elle n'aurait de l'avenir que dans la mode pour troll... ou elfe de maison... Des marchés très porteurs si on apprécie les pagnes et chiffons sales.

Elle finit par entendre des cris de rages provenant du hall, sûrement Oxyde. Il n'y avait qu'elle pour grogner comme un womatou de si bons matins. Livie feuilleta rapidement le magasine et l'ouvrit sur une double page où l'on voyait une sorcière défiler. Elle était vêtue d'une robe avec d'énormes motifs floraux et au buste bouffant. La légende indiquait: "Soyez branchés, une tenue de soirée aux antipodes des conventions"...
Pour être aux antipodes des conventions...

Elle s'approcha de sa meilleure amie, ignorant sa remarque sur les non-majs. C'était un des points fondamentaux de divergence chez les deux pestes. Et Livie n'avait pas encore envie de se disputer avec elle à ce sujet:

-Il faut envoyer un hibou à ta mère ! Elle ne peut pas dire que c'est "branché" !! Regarde moi ça ! On dirait qu'elle est habillée comme...


Elle se tue. Gaïa, évidemment. Elle aurait parfaitement pu porter ce type de robe... Mais elle était quand même sa seule amie dans son dortoir, et surement le dernier rempart avant les autres wampus de huitième année ne l'étouffent dans son sommeil.

-... Une vieille goule ? Puis toutes ces fleurs... Pouaaah...

Puis elle vit les bouts de papier par terre, et leva la tête vers Oxyde. Outre le fait qu'elle s'acharne contre une annonce de cours en rapport avec les non-majs, elle semblait excédée à cause d'une annonce qu'elle aurait affiché ?

-Tu avais mis une annonce ?

Elle ne lui en avait pas parlé ?! A elle, sa meilleure amie ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
65/100  (65/100)
icône :
Citation : Where is Jessica Hide ?
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Sureau, plume de phénix, 31,1 cm, rigide
Isaac Henderson
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Etudiant en 7ème année - Horned Serpent
Sam 14 Jan - 22:13
Isaac Henderson
Mauvais début de journée. Le réveil avait été dur : Isaac avait trouvé une perle en terme de littérature, et ne pouvait dormir sans savoir la fin de son chapitre. Puis le suivant. Et l'autre après.
Ainsi de suite, le pauvre homme n'avait eu droit qu'à trois heures de sommeil, et un horaire plutôt chargé en cours et devoirs. En somme, il avait agi sans réfléchir, et le regrettait déjà amèrement. Et se doutait que quand les cours auront commencés, ce regret serait déjà plus grand encore. Il baillait en traversant le hall, laissant trainer l'oreille mais sans rien vraiment suivre, et avait l'occasion de parfois entendre des bribes de conversations. Devoir oublié... Rumeur qu'il avait déjà entendu, encore un devoir oublié... La routine. C'était désespérant ce manque d'information croustillantes le matin.
Isaac n'y attacha pas plus d'importance pour sortir de la salle.

C'était donc le matin, et comme si cela, ce n'était pas déjà assez dur, quelqu'un hurlait et c'était épuisant à entendre... Qui avait donc assez d'énergie pour la dépenser en décibels inutiles ? Il fit demi tour et décida de s'intéresser au malheur de la pauvre âme en peine: une jeune femme arrachant des annonces. Isaac était encore légèrement endormi et observait toute cette violence sans en comprendre l'origine, ni même comment elle arrivait à les arracher si rapidement.
Une annonce arrachée, c'était ça l'origine de ses soucis ? Eh... Dramaqueen.
Qui apparemment ne portait pas les non-majs dans son coeur. Sang pur, à tout casser. Isaac afficha une légère moue, ce n'était pas le genre de commentaire dont il raffolait.
Il s'approcha de la miss aux cheveux fort voyant, ça aussi, dès le matin, c'était dur à assumer pour lui.

Ah, Livie venait d'apparaitre, plus rapide que lui, et ce n'était pas dur, quand on avait eu une meilleure nuit que lui. Le Serpent Cornu arriva donc à son rythme, écoutant le début de la conversation, puis jetant un coup d'oeil au magazine. Et zut, des affaires de modes- Il était malheureusement trop tard pour  reculer. Ah, mais à voir les robes, il avait une petite idée de pourquoi elles étaient indignées : ces robes étaient... Spéciales, pour rester poli. Lui n'était pas fan.

- Hmpf...

Le premier mot du matin, peu de lettres mais plein de sens. Selon lui.
Il jeta ensuite un coup d'oeils aux annonces et alla en ramasser une. Cours particulier. Isaac en ramassa une deuxième : objet perdu.
La routine, encore.

- Tu avais mis une meilleure annonce que ça, vraiment ?

Qu'est-ce qui pourrait être mieux que cela, pour un tableau d'annonce scolaire ?
Isaac jeta un coup d'oeil à la demoiselle aux cheveux roses. Qu'est-ce qu'un sang pur plein d'énergie viendrait mettre comme annonce ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/100  (0/100)
icône :
Citation : BG vélane, dégouline de gentillesse et d'altruisme, idiot sur les bords, mémoire plus défaillante que celle de Man, son poisson rouge. Surdoué en vol et aux soins aux créature magiques. D'origine française, c'est un bon sorcier mais un mauvais élève. Un excellent ami à condition qu'il se souvienne de vous....
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Bois de châtaignier. Plume de Phénix. 27 cm. Légèrement élastique.
Localisation : Quelque-part, à la recherche de sucreries
Achille Pinceau
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Etudiant en 3ème année - Pukwudgie
Ven 20 Jan - 6:33
Achille Pinceau
Ce matin là Achille était particulièrement agité. Il se souvenait pourtant l'avoir déposé sur sa table de nuit la veille au soir mais rien à faire... Le blond avait eu beau retourner sa chambre dans tous les sens : il ne retrouvait pas sa baguette ! Elle n'était ni sous ces emballages froids et multicolores de bonbons, ni sous son plaid, ni sous son son drap, ni sous son oreiller. Le français avait même -pour une fois- pensé à regarder dans son sac et dans son armoire. Et maintenant il avait l'air bien bête ainsi, debout au milieu de toutes ses affaires éparpillées sur le sol, les bras ballants, un mince filet de bave coulant sur son menton.

Le vélane se frotta un instant le menton avant de prendre une grande inspiration. Sa baguette ne pouvait pas être bien loin, sans doute l'avait t'il oublié sur une table de classe ou sur un lavabo d'une des multiples toilettes du château. D'un air conquérant, voilà notre héros qui sort de sa chambre et se met à parcourir la salle commune des pukwudgie, demandant à toute âme qui vive si par hasard il n'avait pas trouvé une "baguette d'a peu prés cette taille et pis il y a un oeil dessus" - sans succès. Le beau blond ne récolta que des rires et des moqueries, certains étudiants, habitués à Achille se désespérait tant la situation était classique. D'autres encore, lui demandait s'il il avait bien pensé à fouiller son sac ou à regarder dans ses poches : on ne sait jamais avec Achille. Au bout d'une heure infructueuse, le vélane se laissa tomber dans un fauteuil. Doucement, il commença à pianoter sur son genou et le fixait le feu de cheminée qui semblait déterminé à ne jamais s'éteindre d'un oeil vide. Et alors que les flammes dansaient, les pensées du beau blond défilèrent comme une pellicule usée, doucement, Achille se laissa tomber dans un carrousel d'images sorties d'où il ne savait pas trop. Et bientôt, il n'y eut plus rien.... Achille venait simplement d'oublier qu'il avait perdu sa baguette, Achille venait simplement d'oublier de penser.

De l'extérieur, le pauvre sorcier en herbe avait l'air assoupi et bien perspicace aurait était la personne qui se serait douté que sous cette touffe blonde comme le blé ne restait qu'un légume. Une machine tout juste bonne à respirer et à... se faire caresser la joue sensuellement ? C'était un de ses garçons qui suivait Achille partout, un de ceux qui n'arrêtaient pas de lui envoyer des courriers. Achille n'avait rien contre ce groupe, il n'avait rien contre "eux". Pour lui c'était juste des gens assez sympas, parfois un peu collants mais rien de bien dramatique.... L'innocent français ne se doutait pas un instant des sombres choses qui se tramaient dans son dos. Car "eux" ce n'était rien de moins qu'un "fanclub", un groupe de jeunes gens superficiels à souhait et pas très assidus en classe, qui avait trouvé en Achille le parfait fantasme : un vélane un peu idiot. Et quand ce garçon avait aperçu Achille ainsi assoupi, il n'avait pas résisté. Il fallait le toucher ! Sans surprise sa peau était d'une douceur incroyable et étrangement chaude. Brulante même. C'était étrange car alors que le garçon promenait sa main sur le visage cette chaleur disparaissait au profit d'une douce tiédeur mais l'inconnu n'eut pas le temps d'examiner de plus prés le beau visage : le contact physique semblait avoir activé quelque-chose en Achille dont les yeux vides reprirent rapidement ce regard idiot.

Pris sur le fait, le garçon se mit à rougir mais Achille dans toute sa naïveté ne sembla pas remarquer sa gêne et se mit le plus naturellement du monde à lui parler. Il ne fallut pas longtemps pour que les banalités de la discussion menèrent au sujet de la baguette magique disparue et fort heureusement pour le blond, le garçon était quelques peu ingénieux : il sortit sa propre baguette et tapota sur une table. Aussitôt une cinquantaine de feuilles apparurent avec écrit en gros en rouge "PERDU : BAGUETTE MAGIQUE" suivi d'une description précise de l'objet et de coordonnées d'Achille ( notre héros ne se demanda pas un seul instant comment ce garçon pouvait savoir tout ça, alors qu'il ne lui en avait rien dit.)

Il ne fallut pas plus de temps au garçon, pour appeler quelques un de ses amis - d'autres "eux" qui avaient l'air ravi de donner un coup de main à Achille. Le Pukwudgie les remercia chaleureusement et distribua les avis d'objets perdus. Très vite le groupe se sépara et il était certain que dans quelques minutes l'école entière serait recouvertes d'affiches ! Achille, quelques feuilles sous les bras se dirigeait donc tranquillement vers le hall de répartition en se disant qu'il était bien agréable qu'autant de gens l'aident sans aucune arrière pensée. Des gens qu'il ne connaissait pas forcément très bien bien en plus. Ils étaient fort sympathiques !

Le blond tout content s'approcha donc du panneau d'affichage, quelle ne fut pas sa surprise de constater que trois personnes l'entourait déjà. Sans vraiment faire attention à ce qu'ils disaient et sans s'apercevoir qu'une de ses trois personnes arrachait les prospectus et les lançait au sol. Achille les salua avec un grand sourire, passa devant eux et colla plusieurs affiches sur le panneau d'affichage : il n'y pas à dire c'était pratique cette colle magique ! Voilà que ses affiches recouvrait entièrement le panneau ! Le vélane se recula d'un pas avec toujours ce sourire qui traversait son visage de part en part, le voilà qui admirait le panneau : oui entièrement recouvert !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: L'Antre :: Le Hall de Répartition-
Sauter vers: