:: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Thunderbird, une cabane, une Wampus. ft Gaia Grass [Terminé]

avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Jan - 20:01
Invité
C'était bientôt les vacances de février et tu réfléchissais déjà à ce que tu allais pouvoir faire en rentrant chez toi. Tu avais prévu de passer quelques jours chez tes parents pour essayer de convaincre ta mère de... De faire quoi? Partir? Ouais, ce serait sans doute la meilleure chose à faire. Vous alliez partir tous les deux et laisser ce sale type tout seul. De toute façon, pour ce qu'il servait à la maison... Autant partir.

Ces temps-ci tu aimais bien aller à la cabane bricoler un peu. Ca te détendais, tu en avais bien besoin. Tu ne voulais pas vraiment fuir tes amis, mais tu avais besoin de t'isoler un peu seul à taper sur tes clous. Tu avais remarqué que ta cabane avait un peu changé d'aspect depuis ta dernière vite.

Le garde-chasse avait encore dû user de magie pour maintenir le tout correctement. Redresser quelques planches, mieux fixer certains visses. Ce n'était pas un mal en soit. Tu étais doué pour construire, mais tu avais bien du mal à trouver les matériaux nécessaires à la construction complète de la maison perché.

Sur ton toit, tu réfléchissais. Allongé là tu regardais les nuages passer. Il faisait beau aujourd'hui. Le ciel était quasiment bleu. C'était agréable. Froid, mais agréable. Après tous ces jours de gris. Tu te redressais quand tu entendais du bruit à l'étage du dessous. A travers un trou que tu n'avais pas encore reboucher dans un coin du toit, tu passais ta tête pour regarder ce qu'il se passait.

Y'avais une nana dans ta cabane. Plus vieille que toi manifestement. Tu ne la connaissais pas, même si tu avais déjà dû la croiser quelques fois.

-Salut ! Dis-tu joyeusement la tête en bas. Qu'est-ce que tu viens faire au château Haldor?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Jeu 12 Jan - 20:27
Gaia Grass
Vous savez, je pense avoir visité chaque recoin de cette école, à force d'en faire le tour, d'explorer, de m'y perdre parfois... Et pourtant. Pourtant un beau jour, alors que je n'ai rien demandé de spécial, je tombe sur une cabane, comme ça, dans la forêt. Elle devait avoir été construite récemment, puisque j'aurais juré être déjà passée à cet endroit. Enfin je le savais ! Elle n'était pas là en début d'année. Et toujours en construction, de toute évidence. Me trouvant en dessous de la maisonnette, je n'avais pas remarqué que quelqu'un y flânait tout là-haut, sur son perchoir, alors je gravis l'échelle et entrai, sans me poser de question.

J'étais médusée. Aussi un peu envieuse, j'aurais rêvé en construire une, mais je n'avais pas la patience pour faire quelque chose d'aussi abouti. Nostalgique, aussi. Parce que quelque part, cet abris de bois, il me rappelait mon enfance. Avec Kaya, dans la forêt, on adorait ça, fabriquer des châteaux imaginaires et s'y réfugier. On les abandonnait toujours, à force de bouger d'un endroit à un autre, mais on s'en fichait. Le plus marrant pour moi, c'était de les construire, pas de les garder. Celle-ci avait une échelle, un balcon... Rien à voir avec nos trois bouts de bois couverts de feuilles. Celle-ci était un château, les nôtres étaient des tentes.

Alors que je regardais l'intérieur, encombré par quelques cartons, j'essayais de percevoir quelque chose qui m'indiquerait qui était le propriétaire. Et là, en bougeant une caisse, je fis un certain vacarme qui fit tomber l'oiseau de son nid. Ou plutôt, qui fit ouvrir son large bec pour me saluer. Je sursautai, je pensais vraiment être seule. Je me tournai en suivant sa voix, mais je mis quelques secondes à réaliser que le nid était défaillant et que l'oiseau avait passé son cou tout simplement à travers le toit.

« Ah ! Salut ! »

Il n'avait pas l'air méchant. Plutôt jeune. Plutôt surpris, plus qu'énervé. C'était bon signe.

« J'me promenais et j'ai vu ton château. Dis donc c'est un sacré palace que tu nous a fait ! »

Oh ne pensez pas que je sois hypocrite ! Je jouais juste le jeu. Et il y avait une certaine sincérité, parce que j'aimais bien son travail et plus que ça, juste l'idée était merveilleuse. Je m'empressai de lui demander avec un large sourire :

« T'as besoin de main d'oeuvre ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Jan - 21:05
Invité
Wha. Elle avait l'air vraiment interessée par ta cabane Hugo. D'un regard étonné, tu la regardais toujours. Elle te disait avoir remarqué la cabane pendant sa balade. Non, pas la cabane. Le château ! Elle savait choisir ses mots. Tu lui souris davantage avant de remonter sur ton toit.

-Attend, je descends ! Lui criais-tu en sautant du toit sur le balcon.

Ce n'était pas bien haut, tu pouvais te le permettre sans te blesser. Un craquement se fit entendre lorsque tu sautas sur le bois. Il valait mieux éviter ce genre de choses quand même. Tu allais finir par passer à travers le plancher un jour. Ca t'étais déjà arrivé de tomber bêtement et de casser certaines planches par maladresse.

-Je crois qu'il va falloir consolider quelques planches... Murmurais-tu avant d'entrer rejoindre ta nouvelle amie.

T'asseyant sur une des caisses entassées là par Daniel, tu lui souriais encore. Elle avait l'air gentille la nouvelle venue dans le château. Tu lui présentais ta main.

-Moi c'est Hugo! Je suis content que ça te plaise, c'est pas encore finis tu sais, tu peux nous aider si tu veux ! Je crois que Judy sera d'accord, elle est gentille Judy ! Elle m'a beaucoup aidé pour la construction. Et monsieur Brock aussi. Il est gentil aussi monsieur Brock, il répare les trucs quand je les casse...

Tu posais ton autre main sur la caisse en la tapotant. Tu savais que Brock déposais ces trucs quand il n'avait pas de place dans la remise. Ca ne te dérangeais pas, après tout il était chez lui aussi ici. Comme tes amis. Judy avait promis qu'au printemps elle ramènerait des trucs pour décorer l'endroit. Dominick, l'ami de Jake avait déjà déposé quelques plantes ici et là dont il s'occupait.

-Tu en veux? Lui demandais-tu en lui présentant les quelques billes de couleurs que tu sortais de ta poche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Jeu 12 Jan - 21:30
Gaia Grass
Le maître des lieux fit une pirouette pour me rejoindre et j'eus un petit sourire figé en entendant le craquement du bois. Aussi délicat que moi, le petit ! Mais bon, c'était chez lui, alors il pouvait se le permettre. Il prit place sur une caisse et je l'imitai en m'asseyant en tailleur sur le sol. Lorsqu'il se présenta, je lui serrai la main avec enthousiasme. Appelez un mec un châtelain et vous êtes sûr de vous en faire un ami. La vie, c'est simple !

« Gaia, enchantée ! »

Hugo, donc. Un ami de Judy, visiblement. Je repassais mes souvenirs dans ma tête pour voir si elle l'avait déjà mentionné mais ce n'était pas comme si j'étais très proche d'elle. Ce qui était dommage, d'ailleurs, mais qui s'arrangerait au fil du temps. En tout cas, le prénom du jeune garçon ne résonnait pas dans mon esprit, mais ce n'était pas important. Chaque ami a été un inconnu à un moment ou à un autre.

« Oh, oui, elle est cool Judy ! Et M'sieur Brock aussi, même s'il vient toujours me rapatrier quand je vais jouer dans la montagne. »

Ok, qu'une fille d'une vingtaine d'années dise « jouer », c'est vraiment hyper louche. Mais que voulez-vous, c'était sorti tout seul. Après tout, je suis une grande enfant ! En tout cas, j'étais ravie que Hugo soit d'accord pour que je participe à la construction du château, il manquait plus que l'avis de Judy, mais je ne me faisais pas de souci. Il sortit quelque chose de sa poche qui ressemblait à des bonbons, mais par réflexe, je demandai « C'est quoi ? » avant d'accepter. Parce que les bonbons non-maj, c'est inoffensif, mais les bonbons sorciers... Eh bien vous avez vite fait de vous retrouver avec de la fumée qui sort du haut de votre crâne. Oui. Littéralement.

« T'as prévu de faire de la déco ? Ce serait sympa de peindre avec plein de couleurs ! » C'était tout moi ! A peine m'avait-il acceptée que je m'y voyais complètement. Aussi, je me repris, histoire de freiner mon enthousiasme déplacé « Enfin, je suis sûre que t'as des tas d'idées ! » Sous-entendu : c'est toi le chef, mon grand !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Jan - 22:18
Invité
-Oh, tu connais Judy ! Soulignas-tu.

Cool ! Si c'était une amie de Judy, elle était forcément géniale aussi. Gaia, hein? Très joli prénom au passage. Tu aimais beaucoup. Il était aussi joli qu'elle. C'est vrai, tu trouvais Gaia vraiment belle avec ses yeux bleus et ses longs cheveux bouclés. Bon, ils n'avaient pas l'air très discipliné non plus ceux là. Ca te rappelait un peu les tient qui, malgré vingts minutes passés à essayer de les coiffer, restaient en épis par-ci par là. D'ailleurs, pendant le bal ça n'avait pas tenu plus d'une heure.

-C'est des bonbons non-majs... J'adore ça, on en trouve peu dans le monde sorcier, mais j'ai réussi à en trouver le week-end dernier ! Tu regardais autour de toi quand elle parlait de peinture colorée. Ouais, carrément. Je te laisserais faire si tu veux ! Tu dois forcément avoir de bon gout. Tu te grattais la tête un peu gêné. Moi... La déco, je suis pas doué...

Machouillant quelques bonbons tu rejoignais la jeune fille au sol. Tu n'aimais pas être plus haut qu'elle. Assis en tailleur à ton tour tu lui donnais les quelques bonbons restant.

-Je ne t'ai jamais vu dans mes cours... Tu es plus grande, hein? Moi je suis en troisième année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Jeu 12 Jan - 22:44
Gaia Grass
« Ouais j'connais Judy. On se renvoie des cognards et parfois on dessine des banderoles. »

Je me demandais si Hugo avait pu en apercevoir quelques unes. Outre le fait que nos charmants supporters se trimbalaient avec même en dehors des jours de matchs, j'en avais accrochée une en dehors de la salle des Wampus, histoire de montrer qu'on était là, surtout après les remontrances de Livie. Mais à mon avis, elle s'était faite retirer assez vite. Je suis persuadée que les Serpent-Cornus organisent un feu de joie chaque semaine avec, en chantant des psaumes sur fond de tambours et de sacrifices pour invoquer notre défaite. Ils sont comme ça chez les bleus... Trop portés sur les trucs bizarres. Enfin pas tous. Summer est cool et elle s'entend bien avec notre équipe alors je la vois mal s'en prendre à nos œuvres. Lynch par contre...

Mais ne pensons pas à des choses qui fâchent ! Parce qu'à présent, mon nouveau pote me proposait des bonbons non-maj et Dieu sait que j'avais besoin de retrouver un petit goût de chez moi (oui, il le sait, même si je ne crois pas en Lui). « Ah j'veux bien ! » m'exclamai-je en tendant la main. En même temps, il me donnait le feu vert pour peindre sa cabane et j'étais de plus en plus excitée. Il faudrait que je refasse mes stocks de peinture par contre, la prochaine fois que j'irais en ville. C'est que fournir toute une maison en matériaux de loisirs créatifs, ça creuse le porte-monnaie ! Heureusement, mes parents m'envoyaient régulièrement de l'argent (et n'hésitaient pas comme un énième moyen de compétition entre eux) que je pouvais changer en devise sorcière.

« Ouais ouais, j'sais pas si j'ai bon goût tu vois, mais je suis passionnée. J'aime bien la peinture et tous ces trucs-là. J'aime pas m'ennuyer ! » Je n'avais pas grand chose à ajouter à mon CV, j'avais parlé des banderoles un peu plus tôt. J'enfournai un bonbon dans ma bouche et en savourai le goût exquis de produits chimiques dont j'avais été privée pendant toute ma jeunesse pour cause de parents hippies-écolo-bobo. Vous ne savez pas que vous n'avez pas eu d'enfance tant que vous ne découvrez pas à l'âge adulte ce que vous avez manqué tout ce temps. En tout cas, Hugo avait des racines non-maj et c'était bon à savoir : c'était appréciable, quelqu'un de mon monde.

« Plus grande ouais ! J'ai vingt ans (pas pour longtemps), mais continue de faire comme si on dirait pas, ça me va ! » Je ris de bon cœur, c'était dit sur le ton de la plaisanterie, mais il y avait un fond de vérité : je vois la fin de ma scolarité m'arriver en pleine face plus vite que prévu et c'est le truc le plus angoissant du monde. Ne pensons pas à des choses qui fâchent, j'ai dit ! « Alors comme ça t'aimes les trucs non-maj ? Je tiens à te dire que je peins cent pour cent à la main, à l'ancienne, sans sort ou autre truc qui enlève tout le fun ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 13 Jan - 4:35
Invité
-Tu es une jolie fille, tu as forcément bon gout. Dis-tu le plus simplement du monde avec ton franc sourire habituel.

De toute façon, les couleurs, c'est cool. Et tu préférais largement bricoler que peindre. Au final, entre Judy et ses décorations, les plantes de Dom et les peintures de Gaia, cet endroit allait vraiment ressembler à quelque chose de magnifique quand il serait fini. Il y'avais encore du boulot de toute façon. Amener quelques oreillers serait cool aussi. Histoire d'avoir un endroit où s'asseoir où s'allonger au printemps prochain. Vous alliez sûrement passer du temps ici avec tes amis prochainement.

Tu rigolais un peu quand elle te dit son âge et qu'elle insista sur le fait de faire comme si elle n'avait pas vingt ans. Pourquoi pas? Après tout, tu ne voyais pas le problème. Tu te projetas dans l'avenir à ton tour en t'imaginant quatre ans plus tard. Tu aurais alors son âge et tu espérais bien avoir un peu de muscles. Mais pour ça, mon petit, il allait falloir faire du sport ! Hors, tu avais terriblement peur sur un balais. Le vertige te prenait.

-Je crois que je suis le seul sorcier de ma famille en fait. Du moins, mes parents ne le sont pas. Et je ne connais pas le reste de ma famille. Disons que, s'il y avait eu d'autres sorciers, je l'aurais su tu ne crois pas?

Le fait qu'elle peigne sans magie te convenais parfaitement d'ailleurs. Tu avais toi-même construit cette cabane sans l'aide de la magie à la base. Même si Brock passait quelques fois pour redresser certains trucs grâce à sa baguette. C'était plaisant d'avoir une cabane bien faite. Mais même si tu te fichais qu'il utilise la magie de son côté, tu n'en ferais rien.

-Je ne suis pas très doué en sortilèges. Mon truc c'est plutôt les potions. Alors, moi non plus je n'utilise pas la magie pour la construction. De toute façon, c'est plus drôle comme ça. Genre... Ca me détend. Dis-tu en haussant les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Ven 13 Jan - 12:43
Gaia Grass
« Oooh ! Merci ! » répondis-je à son compliment en souriant. J'essaie autant que possible d'afficher ma personnalité quand je m'habille, ce qui n'est pas tous les jours facile lorsqu'on porte un uniforme. Et encore, le notre a de jolies couleurs, il y a des élèves qui n'ont pas cette chance et doivent s'habiller en noir ou en gris... Les pauvres ! En ce qui me concerne, je porte toujours au moins une chose que j'ai fabriquée. Ce jour-là, c'était un bandeau assemblé avec plusieurs pièces de tissus de couleurs aux motifs différents. J'avais aussi ces boucles d'oreilles inspirées des attrape-rêves (avec des plumes et des perles) que ma sœur et moi nous avions bricolés si souvent dans notre enfance. Je les porte quasiment tous les jours, mais elles sont cachées par ma masse de cheveux. Peu m'importe, je sais qu'elles sont là, ça me suffit.

Hugo évoqua sa famille non-maj, il était donc bien comme moi. Je me demandais si à son arrivée ici, il avait fait face aux mêmes difficultés que moi pour s'intégrer. Je me demandais s'il avait cru tout de suite toutes ces histoires de magie. Je me demandais comment l'avaient pris ses parents. Je me demandais tout un tas de choses, parce que c'était une expérience personnelle qui n'arriverait jamais à se défaire de moi. Encore certains matins, il m'arrive de me réveiller avec la sensation d'avoir rêvé tout ça. Puis je vois mon balai (je dors quasiment avec) et je me rappelle à quel point c'est réel. S'il n'y avait pas le Quidditch, peut-être que je me serais jamais sentie à l'aise ici. Je ne suis pas précise en sortilèges, catastrophique en potions... Même si je sais que je ne travaille pas assez, il y a une part d'injustice : certains ici ont fait leurs premiers pas dans un salon enchanté.

« On sait jamais vraiment de quoi on est fait. »
affirmai-je à Hugo après m'être égarée un instant. Je n'aime pas trop me laisser distraire par mes pensées, mais je n'ai jamais vraiment de contrôle là-dessus. « J'veux dire, on est tous le résultat de quelque chose, regarde-moi ! Ha ! Une black blonde, je suis sûre que t'en vois pas tous les jours (non, ce n'est pas une couleur). Et je viens aussi d'une famille non-maj. » Je savais que mes parents n'étaient pas du tout des sorciers, vu leurs croyances magiques totalement erronées. Mais je savais aussi que l'espace de quelques vacances, je vivais comme une non-maj sans que personne n'eut le moindre doute (sauf ceux qui savent, mais c'est une autre histoire). Si j'avais choisi de ne pas aller à Ilvermorny, même avec des pouvoirs magiques, je vivrais normalement, je n'aurais pas eu à inventer toute une fable autour de mon école, je vivrais peut-être avec Eve encore. Foutues pensées ! « Comment tu l'as pris quand on t'a dit que t'étais un sorcier ? »

Je détaillais du regard le montage des planches de bois. Oui, peut-être qu'un sort aurait fait ça plus proprement... Ceci dit, les imperfections donnent du caractère, non ? « Tu crois que lorsqu'on utilise des sortilèges, on le fait tous de la même manière ? Je veux dire, on met toujours un peu de nous quand on crée, mais avec la magie je sais pas, tout est tellement plus facile... Enfin moi aussi je suis pas terrible en sortilèges ! Et je suis un désastre en potions... Mon truc c'est le Quidditch ! » Je parlais beaucoup mais au moins, je ne m'ennuyais pas. J'aime bien faire connaissance avec les gens, au final quand on finit par voir les mêmes têtes tous les jours, on se dit qu'il n'y a pas tant de monde dans cette école. Pourtant, il y en a encore dont je connais pas le nom et plus encore dont je ne connais même pas la personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 13 Jan - 16:00
Invité
Tu hochais la tête une nouvelle fois lorsqu'elle t'affirma qu'on ne savait jamais de quoi on était. C'est vrai. Si ça se trouve, tes arrières grands-parents avaient été sorciers eux aussi? Tu trouvais ça rigolo d'être le seul de ta famille au début de ta scolarité ici. Il y aurait eu alors un grand gouffre entre toi et ta famille. Et c'était ce que tu désirais le plus au monde à ce moment-là. Tu te disais qu'au moins, dans ce monde-là, ils ne viendraient pas t'embêter.

Secouant la tête de gauche à droite tu répondais négativement à Gaia quand elle t'évoqua sa couleur de cheveux mélangé à sa couleur de peau. En fait, tu n'avais même pas fait le rapprochement jusque là. Tu la trouvait jolie, point.

-Je... J'ai le vertige. Alors, même si j'aime bien regarder... Je ne peux pas trop en faire. Assurais-tu en te grattant la tête, gêné.

Tu étais gêné ouais. Parce que pour un garçon, avoir peur pour certains c'était de la faiblesse et un truc de filles. Tu t'étais déjà pris la remarque à plusieurs reprises. Pourtant, tu faisais des efforts pour combattre tes peurs, Hugo ! Mais les gens ne savaient pas. Non, ils ne savaient pas que peu importes les araignées et le vertige. Toi, tu avais bien plus à gérer. Tu avais une responsabilité. Et n'importe quel gosse ne pouvait pas en dire autant.

-Je crois que je l'ai bien pris. Enfin, à ce moment-là j'ai pas trop compris en fait ce qui m'arrivait... Je ne crois pas qu'on jete tous les mêmes sortilèges. On nous apprends une façon de faire, un mouvement et une intonnation mais quoi qu'il arrive, ce sera toujours différent : Parce qu'on a pas la même voix, parce que notre poignet tournera forcément différemment de celui d'un autre... Expliquais-tu en tournant ton propre poignet. Puis il y'a la baguette, le bois, le coeur... Non, je pense que même si c'est le même sort, on ne le jettera jamais de la même façon. Dis-tu en lui souriant de nouveau.

C'était peut-être pour ça que c'était aussi dur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Dim 15 Jan - 17:34
Gaia Grass
A mon tour, je montrai mon intérêt à coups de hochement de tête et de « Mmmh Mmmh » discrets, histoire de ne pas le couper. Il n'avait pas réellement compris ce qui lui arrivait, quand on lui avait appris qu'il était sorcier, je parvenais sans mal à imaginer pourquoi. Pour ma part, ce n'était pas de l'incompréhension, mais un rejet pur et simple : pour moi ce que racontait le prof d'Ilvermorny n'était pas concevable. Ce qui est plutôt amusant à se remémorer aujourd'hui que je sais la vérité. Heureusement, dès mon arrivée à l'école, j'avais trouvé des amis qui avaient baigné dans la culture sorcière, des gens assez sympa pour que je sois moins paumée au milieu de tout ça. Hugo était apparemment gentil et sociable, je supposais qu'il avait su bien s'entourer lui aussi.

D'ailleurs, ce qu'il racontait à propos des sortilèges était pertinent. Je n'avais pas envisagé les choses sous cet angle, mais à présent qu'il en parlait, ça me semblait évident. Et beaucoup plus intéressant niveau pratique de la magie. Je me sentis bien idiote d'avoir pu penser le contraire et en même temps rassurée, j'y vis une raison de m'impliquer un peu plus dans l'apprentissage des sortilèges.

« Oh oui, c'est pas bête ! Tiens tu m'as remotivée à bosser les sortilèges ! Bon ça enlèvera jamais le plaisir que j'ai à bricoler un tas de trucs à la main, mais... ça peut ouvrir des possibilités. Etre une sorte d'artiste magique, ça me plairait ! » Je ne suis pas quelqu'un avec une vision ou même des rêves d'avenir. Je vis au jour le jour. Mais aujourd'hui, je me voyais commencer à faire des recherches et à pratiquer des effets magiques artistiques. J'étais lucide, je savais bien que je n'obtiendrais pas des résultats le jour-même. Surtout vu mon niveau.

Je me levai un instant pour regarder à travers la fenêtre, histoire de vérifier, puis je demandai à mon nouvel ami, un peu étonnée : « Et t'as pas le vertige dans ta cabane, perchée tout là-haut ? Ou sur le toit ? » Comme je l'avais senti un peu gêné à la suite de son aveu, je tentai de le rassurer : « Tu sais, c'est pas une honte, on a tous peur d'un truc. » Normalement, c'est le moment où je passe aux aveux, mais ô combien je déteste ça ! Une fois en cours, on avait rencontré un épouvantard, il m'avait affiché une cage, à ce moment-là j'avais peur d'être enfermée, c'était une peur que je comprenais. Mais en réalité, au fur et à mesure que j'avais grandis, j'en avais appris un peu plus sur moi-même (ou bien j'avais développé de nouvelles peurs) et j'avais réalisé que j'étais aussi terrifiée à l'idée de vieillir, de laisser ma vie s'échapper, peut-être plus que d'être privée de toute liberté. C'était assez idiot à dire et même si le jugement de mon camarade m'importait peu (tout comme celui des autres en général), je fus incapable de me confier à mon tour. J'ajoutai alors simplement : « C'est déjà bien si tu regardes, on a toujours besoin de supporter ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 15 Jan - 17:54
Invité
Tu étais content d'avoir rendu un peu de motivation à Gaia pour les sortilèges. Toi-même, tu faisais de ton mieux en cours. Malheureusement, la plupart des sortilèges que tu lançais résistaient peu. Plus de concentration? Plus de force, d'énergie? Pourtant, tu ne manquais vraiment pas d'énergie, Hugo. Une vraie pile électrique quand tu t'y mettais, malgré le calme dont tu faisais souvent preuve.

-C'est vrai, c'est tentant. Rajoutais-tu lorsqu'elle évoqua être potentiellement une artiste magique plus tard.

Ce n'était pas vraiment le genre de choses qui t'inquiétaient pour le moment. Tu n'étais qu'en troisième année, tu n'avais même pas encore choisit ta futur spécialité. Genre... Tu penchais sur les potions bien sûr, plus qu'aux autres choses. Les animaux magiques t'intéressais bien aussi. Après tout, tu aimais les bêtes toi aussi. Comme beaucoup de monde d'ailleurs. Mais le fait est que les potions au moins, tu connaissais déjà pas trop mal. Vous aviez quand même réussit une potion tue-loup, avec Jake, il y'a peu ! Il y avait de quoi être fier.

-Oh, on n'est pas si haut, tu sais. Dis-tu en souriant une nouvelle fois.

C'est vrai que la cabane n'était pas haute perché. Il y'avais quand même besoin d'une échelle en corde pour monter, mais tu avais déjà sauté de cette hauteur au sol sans te faire mal. Sur le toit, c'était un peu plus compliquer. Mais comment expliquer que, quand tu construis quelque chose, que tu bricoles, que tu répares, tu te sens comme dans un autre monde? Tu n'aimais pas spécialement la solitude, tu en avais même peur. Mais les choses étaient différentes ici. Tu ne voyais pas cette solitude de la même façon parce que tu savais que quoi qu'il se passe, tes amis n'étaient pas loin malgré tout.

-Sur le toit, j'évite de regarder en bas... Mais, ma vision est différente, déjà, je ne suis pas très haut, et ensuite avoue que la plateforme est plus grosse qu'un balais ! Dis-tu en rigolant. Ca t'es déjà arrivé de tomber de ton balais, Gaia ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Mer 18 Jan - 21:26
Gaia Grass
« C'est pas faux ! » lançai-je lorsqu'il m'affirma que le toit offrait bien plus d'espace qu'un balai. J'imagine que c'est le genre de choses auxquelles on fait plus attention lorsqu'on a le vertige, parce que je n'y avais absolument pas pensé avant qu'il m'en parle, mais après coup, ça me sembla plutôt juste comme argument. Puis son toit, il le connaissait, il l'avait construit et sauf défaut de fabrication, il ne pouvait pas arriver grand chose alors qu'un balai... Un balai avait sa propre volonté, son caractère, il pouvait être rebelle, imprévisible. J'avais une bonne relation avec le mien, mais il m'avait fallu un petit moment. Et encore, j'avais fait mes débuts sur les balais de l'école. L'horreur ! Hugo me demanda si j'étais déjà tombée et j'affirmai d'un hochement de tête tout en répondant : « Bien sûr ! Et pas qu'une fois ! »

« Voler toute seule, tranquillement, c'est une seconde nature, j'y suis arrivée dès le premier cours. »
J'eus un petit sourire, car c'était bien le seul cours où je m'étais sentie douée. « Mais tu sais, j'ai pas envie de me reposer sur ce qui est facile (c'est pour ça que j'ai rejoint l'équipe de Quidditch) et dès que tu veux te dépasser, tu prends nécessairement des risques et donc ben... à partir de ce moment là les chutes sont inévitables. »  Je regardai à nouveau par la fenêtre, sans me lever cette fois, juste par réflexe, essayer d'attraper du regard un coin de ciel bleu. Puis mes yeux en revinrent à Hugo, et je poursuivis mon discours : « La plupart du temps ce n'est pas très grave, même si M'dame Moore aurait pu me faire une carte de fidélité à l'infirmerie, mais il m'en est arrivé des bien douloureuses en match, surtout au début. Oh ! Je me rappelle d'une fois... » Oui, une en particulier me revenait.  « C'était un de mes premiers, j'étais toute gamine ! Enfin... » En troisième année comme lui, quoi.  « Vu que je venais d'entrer dans l'équipe et que les autres étaient beaucoup plus expérimentés et tout, il fallait que je fasse mes preuves. Bon je me suis pas cassé la figure à mon premier match, sinon je me serais faite dégager vite fait, mais ça restait la première année et aussi bizarre que ça peut te sembler, j'avais la pression. Notre attrapeur coursait le vif d'or donc c'était la cible principale. Et ça a pas loupé, j'ai vu le cognard lui arriver droit dessus et j'ai foncé pour le renvoyer... Mais en fait j'avais absolument pas le temps de faire ça, du coup je me le suis pris en plein dessus et je suis tombée (et je me rappelle pas la suite). Ils m'ont vannée longtemps sur ça, ha ! 'Il aurait pu l'éviter sans souci', qu'ils m'ont dit ! Mais on a gagné au final et je suis restée dans l'équipe donc bon... »

A la fin de mon récit, je m'étirai et souris à Hugo. Cette histoire sonnait comme un bon souvenir et c'en était un. Oui, ç'avait été douloureux, mais c'était derrière moi. L'exaltation que je ressentais lors des matchs valait bien de souffrir de temps en temps. Et même si je savais qu'il y avait des risques, je n'étais jamais terrifiée à l'idée de me faire mal, de tomber, de me casser quelque chose... C'était peut-être de l'insouciance, mais je savais que j'allais toujours m'en tirer et tant que j'étais en vie, je pouvais recommencer. Enfin, je devais quand même beaucoup au personnel de l'infirmerie et à la magie aussi. Les sportifs non-maj pouvaient tout abandonner pour des accidents bien moins grave que ceux qui nous arrivaient régulièrement.

« Est-ce que c'est l'idée de tomber qui te fait peur ? Ca t'es déjà arrivé ? » Je ne voulais pas le mettre mal à l'aise, mais je pouvais essayer de l'aider. S'il le voulait... « Tu sais, si un jour il te prend l'envie de réessayer de monter sur un balai... Enfin, je peux le faire avec toi, on ira doucement. Enfin, si tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 23:45
Invité
Tu écoutais Gaia parler en hochant la tête régulièrement. Elle avait l'air vraiment passionné par ce sport et de voler sur un balais ! C'était merveilleux à voir. Tu adorais voir cet enthousiasme dans les yeux des autres. Oui, elle était déjà tombée. Elle t'expliqua son premier match en troisième année. Tu grimaçais légèrement lorsqu'elle te détailla son accident. Se prendre un cognard en pleine tête ! Quelle horreur. Mais d'un autre côté, ça avait l'air plutôt cool comme jeux... Tu aimais bien le Quidditch toi aussi. Mais tu avais bien trop peur sur un balais.

-C'est vrai? Tu m'apprendrais? Demandais-tu timidement.

Tu étais content qu'on veuille bien t'aider. Tu t'en voulais de faire des cheveux blancs à ton professeur de vol à force de paniquer sur un balais pour finir par tomber bêtement sous la peur. Si Gaia pouvait t'aider, tu trouvais ça fantastique et très généreux de sa part. Ca avait l'air de lui faire plaisir en plus, elle qui aimait tant voler. Peut-être aurait-elle de quoi être fière de toi dans quelques mois? Qui sait !

-Je suis déjà tombé d'un balais, ouais... Mais pas d'une grande hauteur... C'était en cours. Je bloque. En plus, les autres me regardent c'est gênant... Dis-tu en te grattant la tête nerveusement, un demi-sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Ven 20 Jan - 16:31
Gaia Grass
La réponse de mon jeune camarade me surprit. Même si je l'avais faite sérieusement, je ne pensais pas qu'il accepterait ma proposition. Donc c'était plutôt une bonne surprise, en fait. Je ne savais pas si je ferais un très bon professeur mais j'aurais au moins le mérite d'essayer d'aider Hugo à vaincre sa peur. Je me disais qu'en dehors des cours de vol et surtout loin d'une foule d'élèves qui – oh vous savez bien comme ils sont ! - devaient se montrer plutôt moqueurs envers lui, il pouvait peut-être réussir. En soi, qu'il veuille bien tenter le coup était déjà une petite victoire. Je hochai vivement la tête en lui souriant, pour lui confirmer que je n'avais pas lancée cette idée en l'air.

Sa réponse suivante vint confirmer ce que je pensais, il se souciait du regard des autres, mais on trouverait bien un coin isolé pour s'entraîner. « Si tu veux, on commencera à un endroit tranquille, comme ça pas de pression ! » Le terrain de Quidditch était bien trop souvent occupé, soit par des équipes, soit par des élèves qui voulaient s'entraîner, dans les rares créneaux où il était libre, comme je le faisais avant de rejoindre l'équipe. Ici, c'était très isolé, mais trop encombré : imaginez qu'il parvienne à s'envoler, s'il se prend un arbre, ça va le refroidir direct ! Même si j'aimais bien m'aventurer dans la montagne, je n'avais pas envie d'y traîner un élève plus jeune, surtout que je risquais de lui attirer des ennuis. Non, la clairière derrière la forêt restait le meilleur choix, il fallait juste s'y rendre au bon moment. « Je pense qu'on peut choisir un soir en semaine et aller dans la clairière. Les gens seront trop occupés avec leurs devoirs et il fait encore un peu trop froid pour les autres. J'dis pas qu'il y a aucune chance qu'on soit dérangés mais... Enfin t'en penses quoi ? »

Il est intéressant de réaliser que malgré toutes ces années à parcourir l'école en long, en large et en travers, à fréquenter ses mêmes occupants quotidiennement dix mois par ans et à toujours chercher de nouvelles choses à y faire, je ne connaisse toujours pas les meilleurs endroits et les habitudes de chacun. Enfin c'est vrai ! Ca ne devrait pas être compliqué de réfléchir à un lieu qui corresponde à tous les critères d'un entraînement particulier de gamin timide, surtout vu l'espace dont nous disposons ! Et pourtant, à chaque fois que je me promenais dans cette école, je croisais quelqu'un. Ce qui n'était pas plus mal. J'avais appris à être sociable comme ça. Enfin, à y repenser encore et encore, le coin dégagé du jardin lunaire me sembler devenir de plus en plus une bonne idée.

« Je suis vraiment trop contente que tu veuilles bien ! » J'étais très enthousiaste. Je ne voulais pas lui mettre la pression, au cas où il se rétracte, mais juste exprimer à quel point j'avais envie de l'aider. Peut-être que je m'impliquais un peu trop pour cet élève que j'avais rencontré à peine un peu plus tôt le jour-même, et alors ? Ce n'est pas si bizarre que ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 21 Jan - 2:06
Invité
Tu hochais la tête lorsqu'elle te proposa la clairière comme lieu de rendez-vous pour ton nouvel entraînement. Confiant et rassuré que ce soit Gaia qui s'en occupe, tu espérais bien bosser dur sont tes cours de vol avec elle. Tu rêvais de pouvoir vaincre cette peur idiote qui t'habitait et qui venait de nulle part en plus.

-Ca me vas, mais... Surtout ne soit pas trop pressée de me voir faire des progrès, tu sais, je suis vraiment nul sur un balais... Dis-tu en rougissant, t'ébouriffant les cheveux au passage.

Tu souriais de nouveau alors qu'elle exprimait son contentement de t'aider prochainement. Toi-même tu avais un peu hâte de commencer tes cours extra-scolaires.

-On pourrait faire ça quand tu veux. Tu n'auras qu'à m'envoyer un hibou pour me dire quand est-ce que tu es disponible, ce sera marrant je crois.

Tu te levais et t'étirais.

-Je vais devoir y aller. Tu peux rester ici si tu veux ! Ca ne me pose pas de problème. Tu es la bienvenue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
40/100  (40/100)
icône :
Citation : La vie, c'est simple, il suffit de faire ce qu'on a envie de faire au moment où on a envie de le faire et sans se poser trop de questions.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : 23 cm, bois de laurier, plume d'oiseau-tonnerre, souple
Spécialité : Etude et soin aux créatures magiques
Quidditch : Batteuse
Gaia Grass
Etudiante en 8eme année - Wampus
Etudiante en 8eme année - Wampus
Mer 25 Jan - 12:14
Gaia Grass
Hugo avait l'air tout aussi enthousiaste, même s'il mettait l'accent sur ses difficultés. Aussi, je hochai la tête pour lui montrer que j'avais compris, tout en lui soufflant un « T'en fais pas ! » qui ne signifiait rien de plus que : si t'as besoin d'aide, c'est bien pour une raison ! Et moi-même, je ne serais peut-être pas très à l'aise dans ce rôle de tutrice, moi qui avais eu plus pris l'habitude de me faire aider par les autres que l'inverse. Ses progrès dépendaient aussi de moi, mais à l'inverse de lui, je ne voyais pas l'intérêt de m'en inquiéter dès maintenant, de le prévenir, de me justifier... Ce qui devait arriver arriverait.

« Ok ! Je t'enverrai ma chouette, Eden, sois gentil avec elle ! » Je lui fis un clin d'oeil. La connaissant, elle pourrait juste déposer la lettre et s'en aller aussi tôt. Elle était petite et vive, mais surtout discrète. Elle réussissait régulièrement à récupérer des lettres du monde non-maj qui m'étaient destinées sans se faire repérer. Par contre, avec les élèves de l'école, il lui arrivait de vouloir se sociabiliser : elle avait compris qu'ici, elle avait le droit de se faire voir et comptait bien en profiter à outrance. Dans ce cas-là, j'aimais bien la retrouver entière et heureuse.

Mon jeune camarade prit congé de moi en me donnant la permission de rester dans sa cabane. Ce qui était bien aimable, sachant que dans un premier temps, je m'étais octroyée ce doit sans chercher plus loin. Mais une fois passée l'excitation de la découverte et à présent que j'étais seule, je commençais à m'ennuyer. A mon tour je descendis l'échelle pour m'en aller ailleurs sans savoir encore où, pour faire autre chose, sans savoir encore quoi. Je verrais bien !

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt-
Sauter vers: