:: Le Château :: Le Jardin lunaire :: Le Labyrinthe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

{ Quête } Sciences occultes et morts // feat Ross & Mikhael

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
80/100  (80/100)
icône :
Citation : Everyone has a dark side.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Charme – Épine de monstre du Fleuve Blanc – 26 cm – Sculptée avec raffinement et élégance – Plutôt rigide
Summer Hepburn
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Dim 1 Jan - 16:51
Summer Hepburn



Sciences occultes et morts


when I'm yellin' at you
maybe I'm a little confused
it's not your fault


Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Non, pas vraiment. Aujourd’hui, une fois les cours finis, je vais botter de l’inferis ! Certes, pas toute seule. Evidemment. Il s’agit en réalité d’une mission de terrain avec notre professeur de DCFM. Aussi excitée qu’un niffleur devant un coffre de Gringotts, j’attends la fin des cours avec impatience. Une fois les cours terminés, je me dirige devant le labyrinthe à l’endroit de rendez-vous convenu au préalable.

Alors que certains ne verraient en cette quête qu’un moyen pour gagner des points pour leur maison. Ce qui n’est certes pas négligeable. Pour ma part, je vois surtout une opportunité pour en apprendre davantage sur ces créatures. Pour des raisons mystiques, Ross a deviné que je voulais en savoir plus sur la magie noire. Il y a quelques temps déjà, elle m’appelait à la méfiance. Je crois qu’elle ne comprend pas que mon intérêt à ce sujet est purement intellectuelle. En entrant à Ilvermorny, je me suis jurée de tout savoir sur la magie. Cela vaut également sur ses pans les moins glorieux.

Un peu l’avance, j’attends tranquillement. Je me demande comment ces inferis sont parvenus dans l’enceinte de l’école. Ce n’est pas comme s’ils pouvaient venir comme ça. D’eux-mêmes. Quelqu’un leur a forcément intimer l’ordre de venir. Celui qui les a créés. Mais qui ? Et pourquoi ? Plus important encore, est-ce que Ross m’aura à l’œil ? En réalité, je ne sais pas trop si je lui garde rancune. C’est une autre bonne prof, cela ne fait aucun doute. Je suis juste… contrariée qu’elle ne me fasse pas confiance. Je ne suis pas une future mage noire en puissance ! C’est aussi pourquoi je suis bien décidée à lui prouver qu’elle n’a rien à craindre. Qui sait, peut-être qu’après elle me donnera des cours particuliers. Ça serait trop cool.

Si j’ai peur de ces zombies ? Pas vraiment. Pour l’heure, ma seule inquiétude est de savoir si ces choses se métamorphosent en oiseaux normaux ou en oiseaux zombifiés avec un avifors !

D’humeur malicieuse, les cheveux et les yeux de Summer virent au violet.




love.disaster


The girl who loves

I live my day as if it was the last
Live my day as if there was no past
Doin' it all night, all summer
Doin' it the way I wanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 3 Jan - 19:38
Invité
Mikhael avait été... insupportable. Il ne faisait que passer lorsqu'il avait surpris la conversation entre Ross et une élève des Serpents-Cornus. Il avait vaguement entendu parler de cette histoire d'inferis et s'était dit, jusque là, que ce n'était certainement pas de son niveau.

En voyant la blonde discuter avec leur professeur de Défenses contre les Forces du Mal, le jeune homme s'était intéressé de près à la question. L'espèce de semi-réunion ayant eu lieu dans la salle commune des Womatou lui restait en travers de la gorge. Se faire traiter comme le dernier des morveux ne lui avait vraiment pas plu et il avait bien l'intention de faire quelque-chose qui impressionnerait véritablement les autres. On le prenait pour un bon à rien, hein ? Il allait leur montrer qu'il n'avait nullement besoin qu'on l'encourage ou qu'on le défende pour se débrouiller tout seul !

Malheureusement, passer à l'étape suivante nécessitait l'appui de leur professeur. Si son aînée Serpent-Cornu avait probablement les compétences requises pour la suivre, lui en revanche, n'était au fond qu'un troisième année. Ce simple constat l'avait mis hors de lui. Mikha était persuadé de pouvoir tenir la distance, même face à des créatures aussi dangereuses. Sans doute ne mesurait-il simplement pas le danger que cela représentait.

Ross avait un caractère fort et strict, mais c'était sans compter sur le fait que Mikhael était un tenace dans l'âme. Une fois que sa décision était prise, il n'était pas question de revenir en arrière. Bien mal en aurait pris au fou capable de le faire changer d'avis. Le jeune homme avait donc suivi son professeur un peu partout, ne cessait d'insister pour qu'elle l'emmène, expliquait par tous les moyens qu'il était capable de s'en sortir, argumentait, perdait patience parfois... sauf qu'au final, cette expérience lui était interdite. Sale vieille harpie ! Elle le prenait pour un faible ? Elle le prenait comme ça ?! Ah ouais ?!

Croisant les bras, ce fut un Mikhael décidé qui avait suivi Summer jusqu'à l'entrée du labyrinthe et avait croisé les bras. Que Ross ose lui dire qu'il ne pouvait pas entrer ! D'ailleurs, il snoba prodigieusement la blonde... jusqu'à ce que les cheveux de cette dernière ne virent soudainement au violet. Les yeux verts du garçon s'agrandirent de surprise et il se planta devant elle, littéralement fasciné.

- Trop cool ! Tu es métamorphomage ! s'exclama-t-il comme si on venait de lui offrir une part de gâteau.

Se rendant compte rapidement du trop plein d'intérêt qu'il lui portait, le garçon se racla la gorge et tâcha d'adopter une attitude digne. Menton haut, l'air détaché : il devait impérativement montrer qu'il n'éprouvait aucune peur de se rendre là-dedans. C'était d'ailleurs bien là le problème : aucun sentiment de crainte ne venait le perturber. Pour lui, ces zombies de pacotille allaient finir désintégrés par sa baguette ! De l'inconscience ? De la folie ? Peut-être, voire sûrement, les deux.

- Hm... Ross t'a demandé de l'accompagner aussi ? demanda-t-il en faisant mine de s'intéresser au décor offert par le labyrinthe.

Les deux mains derrière le dos, Mikha attendait leur professeur de pieds fermes. Cette dernière ne serait certainement pas ravie de le voir là. Tant pis. Tant pis si on le collait, mais il fallait absolument qu'il fasse ses preuves là-dedans : au moins pour rabattre le caquet de cette peste de Livie ! L'objectif consistait à prouver qu'il n'avait pas besoin d'une cellule de crise pour rapporter des points à sa maison... et principalement de se prouver à lui-même qu'il était capable de le faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de poirier △ Plume d'oiseau-tonnerre △ 27 cm △ Ornée de gravure et de reliefs élégants △ Souple △ Assez épaisse
Poste : Professeure de défense contre les forces du mal

Jiun Jie Ross
Professeur de Défense contre les Forces du Mal & Directrice de Puckwudgie
Professeur de Défense contre les Forces  du Mal & Directrice de Puckwudgie
Jeu 5 Jan - 18:19
Jiun Jie Ross
Sciences occultes et morts


Il y a quelques jours de cela, Jiun Jie avait eu les ouïes dire de l’événement qui touchait le labyrinthe, chose étrange à ses yeux, comment les inferis avaient pu entrer dans l’enceinte du château. Elle avait décidé de régler cela par elle-même. Un problème n’arrivant jamais seul, quelques élèves avaient décidé d’insister pour venir, dont Summer qui était particulièrement acharnée sur tout ce qui touchait au sujet de la magie noire – chose que refusait catégoriquement la trentenaire, elle avait par lui céder en lui disant très sérieusement :

- Ce sera la seule fois où vous m’accompagnerez pour ce qui touche à de la magie noire Mademoiselle Hepburn.

Sans parler du jeune troisième année Mikhael, la cino-américaine n’avait rien de personnel contre lui, elle appréciait le fait qu’il soit tenace mais elle n’acceptait pas sa présence de par son jeune âge, elle ne voulait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. Ce dernier n’était pas ravi à la réponse de la professeure, ce qu’elle comprenait tout à fait mais elle ne voulait qu’il lui arrive quoi que ce soit.

Ce jour-là, elle avait donné rendez-vous à Summer pour voir de leurs propres yeux ce qui se tramait au sein du labyrinthe. Elle comptait garder un œil sur la cinquième année, même la professeure savait très bien que c’était une élève intelligente et curieuse mais, elle en avait vu des élèves toucher de trop près à la magie noire et s’en brûler les doigts. Là n’était pas le sujet. De loin, elle apercevait une tête blonde qui devait être Summer, Jiun Jie pressait le pas pour la rejoindre. A sa plus grande surprise, elle découvrait qu’il y avait eu un petit invité surpris qui avait pris la peine de se joindre librement à elles. Ses sourcils se fronçaient, tirant ses traits d’un air grave. Mikhael n’en avait fait qu’à sa tête et avait désobéi. C'était la "meilleure chose" qu'un élève lui ai fait jusque là.

- Puis-je savoir ce que vous faites là Monsieur Andersen ?


Il était bien trop tenace pour renoncer. Un soupir s’échappait de ses lèvres, elle n’allait pas le renvoyer mais elle allait devoir veiller au grain à ce qu’il ne lui arrive rien.

- Bon, vous pouvez exceptionnellement rester, mais ne vous éloignez pas trop de moi, suis-je claire ? Elle croisait les bras en regardant les deux élèves. Bien, tâchons de faire attention lorsque nous entrerons dans le labyrinthe, il nous faudra marquer le chemin pour ne pas nous perdre ou retourner sur nos pas avant d’avoir fait le ménage au complet. Et surtout évitons de nous disperser, il serait fâcheux que je perde l’un de vous deux.

La trentenaire prenait la tête du groupe pour rentrer dans le labyrinthe, restant près des deux jeunes sorciers. Gardant sa baguette en main pour agir à tout moment.




© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
80/100  (80/100)
icône :
Citation : Everyone has a dark side.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Charme – Épine de monstre du Fleuve Blanc – 26 cm – Sculptée avec raffinement et élégance – Plutôt rigide
Summer Hepburn
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Ven 6 Jan - 14:40
Summer Hepburn



Sciences occultes et morts


when I'm yellin' at you
maybe I'm a little confused
it's not your fault


Alors que j’attends avec plus ou moins de patience la venue de Ross, je suis bientôt rejoint par l’attrapeur des Wampus. Recruté récemment dans l’équipe, je ne le connais que de nom. A savoir Mikhael Andersen. Pour avoir pu l’observer en action, il semble loin d’être dénué de qualités, même si je ne saurai en dire plus. Et pour cause, Judy occupe davantage mon attention ! Perplexe, je fronce légèrement les sourcils sous le coup de l’étonnement. Que fait-il ici ? Il me semble pourtant être la seule à accompagner Ross. Même si dans l’absolu, je n’ai rien contre le fait qu’il nous rejoigne. D’ailleurs, je lui offre un sourire… quand il m’ignore superbement. Ne me laissant pas même le temps de le saluer. Oh. D’accord…

Je suis toutefois bien vite l’objet de son intérêt. Sans m’en rendre compte, mes yeux ont vraisemblablement changé de couleur. J’attrape une mèche pour la porter à mes yeux et constater une couleur violette. Signe de malice. « Ouais, la classe hein ! » Je relâche ensuite la mèche tout en haussant les sourcils avec fierté. « Mes cheveux et mes yeux changent de couleur en fonction de mon humeur. » Poursuis-je pour lui expliquer. Je ne suis pas sûr que ce soit le cas de tous les métamorphomages, mais étant très sensible pour ma part… Quoi qu’il en soit, je me réjouis que Mikhael ne reste pas renfrogné – même si je ne demandais pas tant d’émerveillement. Je sais que Livie a monté la tête de bons nombres de Wampus, mais je n’ai pas l’envie de jouer le jeu de la guerre de maison présentement.

Si Ross m’a demandé de l’accompagner. « C’est plutôt moi qui ai demandé. Par contre, je ne savais pas que tu venais avec nous. » Peut-être parce qu’il n’est pas censé être là ! A peine arrivée, la voix de Ross se fait entendre. Et ce n’est pas pour remercier Mikhael de sa présence. Bien au contraire. Je retiens un petit rire amusé. Fidèle à elle-même, elle donne les instructions avec fermeté. Instructions que je compte suivre sans moufter. Cela n’a pas été simple de la convaincre, ce n’est pas le moment de la décevoir. Imitant ma prof, je sors ma baguette. « Au pire, je peux toujours me changer en oiseau pour survoler la zone. Mais si je pouvais éviter… » Car si dans la théorie, je peux le faire. Dans la pratique, adopter une forme d’oiseau ne fait pas disparaitre mon vertige ! Aussi, je laisse le soin à Ross de s’occuper de baliser nos pas.

Restant derrière la prof, je scrute le moindre recoin à la recherche de quelque chose de suspect. Le rapport disait que les zombies se trouvent au centre, mais peut-être en trouverons-nous avant. Au détour d’un couloir. J’espère ! Pourtant, rien de bien alarmant pour le moment. Tout juste un hululement de chouette. Et encore. Un carrefour plus tard. « Vous avez un plan ? » demandé-je à notre prof. Mais je n’attends déjà plus de réponse. Sur le chemin de droite. Plus loin. Dans la brume. Une forme. Une silhouette semblant se cogner la tête contre le mur végétal. « Je savais que c’est con un zombie, mais à ce point… » lancé-je, presque déçue.

J’ai bien envie de gueuler pour attirer son attention, mais j’ai promis de rester sage à Ross. Alors je le reste... Pour le moment !




love.disaster


The girl who loves

I live my day as if it was the last
Live my day as if there was no past
Doin' it all night, all summer
Doin' it the way I wanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 8 Jan - 2:06
Invité
Je viens jouer au baseball, madame, bien entendu, se retint-il de lancer lorsque son professeur lui posa la question.

- J'viens chasser l'inferius, se contenta-t-il de dire en vérité, enfin, regarder comment vous faites.

Compte là-dessus et bois de l'eau ! Mikha s'était empressé d'ajouter ça, histoire que Ross ne le renvoie pas vers son dortoir à grands coups de pieds aux fesses. Tout à fait sûr de lui, il ne se priva cependant pas de soutenir le regard que lui lançait l'enseignante. C'était logique qu'elle désapprouve sa venue, ça, il n'avait rien à y redire. Qu'elle essaie de le renvoyer et il reviendrait quand même. Certains sorts pourraient éventuellement l'en empêcher, mais il était prêt à courir le risque de mettre la bonne femme en pétard. Il devait entrer dans ce labyrinthe et revenir avec tous les points que leur prof' pourrait leur remettre à chacun. Combattre quelques zombies n'était pas une perspective assez effrayante pour le faire reculer.

Heureusement et à son plus grand étonnement, tout se passa bien. Ross accepta de le laisser les accompagner, à condition qu'il ne s'éloigne pas trop d'elle. Si c'était la condition pour qu'il puisse suivre le mouvement, il accepterait sans rechigner. Après tout, c'était toujours mieux que rentrer chez les Womatous sans rien rapporter.

- Oui m'dame, acquiesça-t-il lorsqu'elle lui demandait si tout était clair pour lui.

Tous trois passèrent aux choses sérieuses lorsque Ross leur donna enfin les instructions vis-à-vis du comportement à conserver dans le labyrinthe. Puis, ils finirent par entrer et déambulèrent dans la première allée. Entouré par la végétation, le garçon se tenait derrière ses deux aînées, sa baguette en main. Il n'avait pas l'intention de se laisser surprendre, même si les deux femmes auraient tout le loisir de tomber sur un monstre avant lui.

C'était étrangement silencieux. Seule une chouette se faisait entendre. Pas l'ombre d'un grognement, d'un sifflement, ni d'une respiration saccadée. Rien que des sons naturels : le vent, les oiseaux nocturnes... Ils étaient vraiment certains de ce qu'ils avançaient à propos des inferi ? Personne n'en avait croisé ailleurs dans les jardins et personne ne savait de quelle façon ces choses avaient atterri là. Ce n'était au final que quelques rumeurs. Bon, si on y envoyait un professeur, ce devait être plus grave, mais il aurait imaginé que ces créatures soient plus bruyantes que ça. Il avait vraiment l'impression qu'ils se trouvaient seuls dans cet endroit. Mikhael commençait à s'ennuyer un peu. Peut-être qu'il pouvait profiter de cette excursion pour poser quelques questions au sujet de leur mission ? D'abord hésitant, il se lassa bien vite du paysage monotone des haies taillées pour rompre le silence.

- Dites, professeur...


Il n'eut pas le temps de terminer sa question. Un bruit suspect se fit entendre juste à leur droite. Imitant Summer, le garçon tourna vivement la tête dans sa direction et constata la présence de la silhouette étrange. Clignant des yeux à plusieurs reprises pour se persuader que tout était réel, Mikhael se positionna à côté de sa camarade, jeta un regard à Ross, puis reporta son attention sur l'inferius. Ça, pour être con... Non, à vrai dire, on aurait dit une voiture télécommandée non-maj', dont le propriétaire aurait coincé la commande.

Bon, ils en avaient trouvé un. Qu'est-ce qu'elles attendaient pour le flamber, qu'il fasse beau ? Le jeune homme était bien d'accord sur l'idée de la prudence, mais s'ils n'agissaient pas, ses petits copains allaient finir par débarquer, non ? Mikha pesa le pour et le contre, puis se saisit d'un caillou sur le sol. À quelques mètres de leur position, l'inferius poursuivait son activité... percutante contre la haie sur laquelle il s'acharnait. Bon... Ils n'allaient pas attendre cent sept ans ? La patience et le Womatou, ça faisait deux. Ils n'étaient pas en mission d'observation, mais en mission d'extermination !

- Il est où ton maître, hein ?! Face de vieille prune séchée !

Le caillou alla le heurter en plein crâne et il cessa tout mouvement. Sa tête décharnée se tourna lentement dans la direction du trio... et il se mit à foncer dans leur direction en poussant des cris impossibles à déchiffrer. Grimaçant à sa vue, Mikha n'avait aucun doute là-dessus : cette chose était parfaitement dégueulasse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de poirier △ Plume d'oiseau-tonnerre △ 27 cm △ Ornée de gravure et de reliefs élégants △ Souple △ Assez épaisse
Poste : Professeure de défense contre les forces du mal

Jiun Jie Ross
Professeur de Défense contre les Forces du Mal & Directrice de Puckwudgie
Professeur de Défense contre les Forces  du Mal & Directrice de Puckwudgie
Lun 16 Jan - 21:13
Jiun Jie Ross
Sciences occultes et morts


Bien, une bonne chose, les deux jeunes sorciers l’écoutaient à la lettre. Cela aurait été gênant s’ils ne prenaient pas la peine d’écouter après avoir tous deux insistés pour être présent, en particulier Mikhael qui avait forcé la main à la professeure.

- Vous n'en aurez pas besoin Mademoiselle Hepburn. Je vais soigneusement marquer notre route.

D’un coup de baguette, elle marquait leur route sur le mur de verdure le plus proche et reprenait la marche en marquant soigneusement les murs au fur et à mesure. Tout était calme, bien trop calme, on entendait le vent siffler comme s’il leur murmurait quelque chose entre ces murs de feuilles, une chouette hululer.

- Pour le moment on va faire le tour du labyrinthe avant d’aller au centre, il serait fâcheux qu’on en oublie quelques-uns. Je refuse de négliger cela, même si l’accès est pour le moment refusé aux élèves, je ne souhaite pas en laisser un seul vivant. C’est ce qui me semblait le plus juste pour éviter de se faire prendre au piège une fois près du centre.

Le troisième année semblait vouloir poser une question lorsque la trentenaire venait d’arrêter de parler mais il s’arrêtait aussi sec lorsqu’ils tombèrent nez à nez avec un inferis. Ce dernier semblait perdu, forçant pour marcher contre la haie. Ces créatures étaient vraiment bêtes comme des pieds, Jiun Jie roulait des yeux en voyant le ridicule spectacle qu’offrait la stupide créature. La veuve levait sa baguette en direction l’inferis, prête à user d’un sortilège, elle observe les deux élèves du coin de l’œil pour s’assurer qu’ils soient bien à ses côtés, c’est à ce moment que le blondinet jette un caillou sur la créature.

- Bon sang Monsieur Andersen, qu’est-ce qu’il vous prend ? Et s’il y en avait d’autres pas loin ? Soyez prudents, surveillez aussi nos arrières.

La chose avançait désormais dans leur direction en grognant d’une façon particulière, personne ne comprenait un traitre mot. D’un coup de baguette assuré, tout en gardant son sang-froid, la sino-américaine embrassait la créature qui se déplaçait bien trop dangereusement sur eux.

- Et un de moins.

Elle marquait le mur avant de rouvrir la marche pour partir au plus vite du cadavre brûlé qui dégageait une odeur particulièrement infecte qui lui faisait plisser le nez de dégoût. La femme penchait légèrement la tête en direction de Mikhael tout en restant sur ses gardes.

- Du coup, que vouliez-vous demander tout à l’heure ?




© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
80/100  (80/100)
icône :
Citation : Everyone has a dark side.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Charme – Épine de monstre du Fleuve Blanc – 26 cm – Sculptée avec raffinement et élégance – Plutôt rigide
Summer Hepburn
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Ven 20 Jan - 17:07
Summer Hepburn



Sciences occultes et morts


Yeah I'mma dance my heart out 'til the dawn
But I won't be done when morning comes
Doin' it all night, all summer
Gonna spend it like no other


Le spectacle que nous offre cette créature est pour le moins… décevant. Je m’attendais à des monstres assoiffés de chaires humaines et voilà que nous tombons nez à nez avec un inferi cérébralement limité. Pour de la magie noire, j’avoue que je m’attendais à mieux. Tout de même. Quelque chose de plus impressionnant. Avec un peu de chance, les autres seront plus intéressants à étudier. Je l’espère.

Et puis. Le geste qui dérape. Mikhael qui beugle après l’autre en lui jetant un caillou à la tronche. Non, mais. Il est sérieux lui ? Alors que moi je fais des efforts pour être sage ! Bon, soyons honnêtes deux secondes. Je suis la première à trouver son geste particulièrement amusant et bien trouvé vis-à-vis de la situation. Mais tout de même. Si c’est comme ça, je ne me ferai pas prier aux prochains zombares que nous croiserons. J’ai des expériences de métamorphoses à faire moi.

Gratifiant le Wampus d’un sourire et d’un pouce levé, j’observe ensuite la prof. Il semble qu’elle soit moins sensible à la drôlerie de la situation que moi. Dommage. Mais pas étonnant. Un coup de baguette magique plus tard, l’abomination flambe sous nos yeux. Et nos nez. Je fais une grimace en portant ma main libre à mon visage pour filtrer l’air comme je peux. Nous reprenons ensuite la route.

A mesure que nous avançons, nous nous enfançons dans le labyrinthe. La prof s’enquit de ce que Mikhael voulait lui dire avant notre petite rencontre. J’écoute sans écouter. Bien trop concentrer à l’environnement. Nous finissons par arriver à un carrefour nous proposant deux chemins… tout deux contenant un zombi chacun. Ah, les choses sérieuses vont enfin commencer. Cette fois, je ne compte pas laisser le blond agir avant moi. « Je m’occupe de lui. Hey l’affreux ! Viens voir par là ! » lancé-je en m’approchant et pointant ma baguette sur lui.

« Avifors ! » La pointe de ma baguette s’illumine. La créature se mue alors en une volée d’oiseaux… zombies ! Je grimace pendant qu’ils poussent un gazouillis lugubre. « Ah, vous avez vu. Ça fait des oiseaux zombifiés. C’est dégueulasse ! » Au moins, j’ai la réponse à ma question. Je sais qu’un inferi garde une forme zombie si on le change en animal. C’est important comme information. Je le jure.

Bon, maintenant je suppose qu’il faut aussi cramer ces piafs... Si on ne veut pas avoir à expliquer à la directrice pourquoi des oiseaux zombies voltigent dans le ciel d'Ilvermorny. Quoi ? J’ai fait ça pour le bien de la connaissance !



HRP:
 


love.disaster


The girl who loves

I live my day as if it was the last
Live my day as if there was no past
Doin' it all night, all summer
Doin' it the way I wanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 25 Jan - 1:43
Invité
Au petit sourire et au pouce levé de Summer, Mikha ne manqua pas de répondre par un léger petit air fier. La prof' n'avait pas l'air d'accord avec l'idée qu'il s'agissait d'une bonne idée. Apercevant son regard désapprobateur, le garçon joua les innocents et haussa les épaules. C'était un peu trop long pour lui, alors il se contentait d'accélérer un peu l'action, voilà tout. Un Mikhael qui s'ennuyait devenait un Mikhael dangereux parfois. La patience n'était décidément pas son fort et le danger ne freinait jamais cette épuisante habitude.

En attendant, la créature avançait vers eux à grandes enjambées. Affichant une moue ennuyée, le garçon obéit à son professeur et se plaça derrière les deux femmes en position de défense. Il n'était pas sûr de voir débarquer l'une de ces bestioles par l'endroit d'où il venait, mais il avait déjà fait des siennes : pas besoin d'en rajouter... pour l'instant. Nul doute qu'avec quelqu'un comme Summer, tous deux allaient devenir des plaies pour Ross très vite. Son aînée avait l'air de se tenir à carreaux bien malgré elle, ce qui trahissait sans peine une volonté de se lancer à l'assaut à son tour.

La soudaine lueur qui se projeta derrière lui, poussa le jeune homme à se retourner brusquement. Bon sang ! Mikha mit son bras devant son visage à la vue des flammes lancées et pinça les lèvres autant que possible. Un peu plus et il s'apprêtait à lancer un juron à leur professeur. Pourquoi n'avait-elle pas prévenu qu'elle ferait ça ?! Il recula d'un pas et attendit que ça se termine, non sans fermer les yeux quelques secondes. Il détestait ça. Le recours au feu n'était vraiment pas l'idée qu'il préférait.

Le mort-vivant se mit à cuire sous leurs yeux et une odeur nauséabonde de chair pourrie carbonisée s'éleva dans l'air. Le Womatou contint un haut-le-cœur et posa une main devant sa bouche. Ses prunelles turquoises se détournèrent du corps monstrueux dont il ne restait plus grand chose et il fit de son mieux pour ne plus y penser. Si tout le trajet se faisait sous le signe des bûchers improvisés, il était presque certain d'y laisser son déjeuner. En dehors des histoires de sa grand-mère, il n'était pas coutumier de ce genre d'interventions. Si l'idée d'affronter des inferi ne lui posait pas plus de problèmes que ça, assister à ce genre de scène le prenait un peu au dépourvu.

- Je me disais juste... commença-t-il lorsque Ross se pencha légèrement pour savoir ce qu'il comptait dire précédemment. Ça ne sera pas plus simple de retrouver celui qui contrôle ces créatures au lieu des traquer une par une dans cet endroit ? Je me fie à ce qu'on a pu voir en cours, mais cette personne ne devrait pas être loin, non ?

Dans un sens, cette question lui filait la chair de poule : soit quelqu'un s'était introduit dans l'école avec la ferme intention d'y apporter des malheurs, soit il s'agissait d'un membre du personnel. Aucune des deux alternatives n'était plaisante en soi. En ce qui le concernait, Mikhael préférait de loin rester et tenter de mettre la main sur cette raclure de fond de latrines que repartir pour un appartement vide. Attendre là-bas serait bien plus insupportable.

Quant à nos amis les zombies, ils ne tardèrent pas à se montrer une seconde fois. Le jeune homme se plaça en direction du second, laissa Summer s'occuper du premier... avant que cette dernière ne leur créé une envolée d'oiseaux morts-vivants.

- S'ils peuvent voler, ça va devenir compliqué,
maugréa-t-il en pointant sa baguette vers le comparse toujours "humain". Everte Statim !

Un mouvement vif du poignet renversa ledit zombie, qui s'effondra à terre. Là-dessus, le garçon céda la place à leur professeur et rejoignit Summer, histoire de laisser l'adulte gérer la neutralisation du monstre. Ce fut à ce moment précis que la haie derrière eux décida de s'animer subitement et de se refermer sur eux. Les couloirs se mirent à changer leur chemin à une vitesse alarmante, entraînant les plus jeunes dans leur course. Les deux élèves allaient-ils se retrouver séparés de leur prof' ?

Sortilège(s) utilisé(s):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de poirier △ Plume d'oiseau-tonnerre △ 27 cm △ Ornée de gravure et de reliefs élégants △ Souple △ Assez épaisse
Poste : Professeure de défense contre les forces du mal

Jiun Jie Ross
Professeur de Défense contre les Forces du Mal & Directrice de Puckwudgie
Professeur de Défense contre les Forces  du Mal & Directrice de Puckwudgie
Dim 29 Jan - 17:04
Jiun Jie Ross
Sciences occultes et morts


Elle continuait d’avancer en écoutant le jeune Wamatou, qui faisait une remarque très juste. Une question qu’elle s’était posée lorsqu’elle eu ouïe dire de la présence des inferis. Mais l’ordre était d’éliminer ces créatures et non pas de traquer cette sale face de goule pour lui faire cesser ses agissements.

- Les ordres sont les ordres vous savez. Je suppose que d’autres personnes du personnel s’occupe de traquer ce vulgaire rat qui doit se terrer non loin d’ici. Elle marquait une courte pause en lançant un coup d’œil à Mikhael. De plus je pense que l’on s’occupe de ses immondices pour assurer la sécurité des élèves qui pourraient traîner dans les parages, il suffirait que l’une de ces horreurs sorte du labyrinthe pour causer des problèmes.

Alors que l’attention de la professeure se reposait sur leur mission, le trio arrivait à un carrefour, les deux chemins ayant un zombie à leur entrée. La cinquième année semblant vouloir s’en occuper, Jiun Jie la laissait donc faire. Elle lui jetait un regard en fronçant les sourcils, le nez pincé, lorsque la blonde s’était mise à beugler vers les immondices. Discrétion/20, c’était raté. Pourquoi fallait-il que tous les jeunes beuglent sans raisons valables ? Une question à laquelle elle n’aurait pas la réponse de sitôt. Summer jetait alors un sort à l’un des deux zombies, qui gardait sa phase de décomposition malgré sa forme d’oiseau, original.

- C’est à la fois fascinant et dégoûtant je dois dire. Mais il faut tout de même s’occuper de son cas malgré sa forme animale.

Le troisième année se plaçait devant l’autre créature, encore une remarque juste de sa part avant de repousser l’autre inferi. Suite à son sort, il reculait pour laisser passer la trentenaire devant pour s’occuper du cas de la créature, à cet instant précis, le labyrinthe leur jouait un tour. Il changeait les chemins pour séparer le trio.

- Le meilleur moyen pour les empêcher de nuire c’est de les brûler !

Criait-elle aux élèves pour être sûre qu’ils n’oublient pas ce détail. L’inquiétude commençait à l’envahir, elle espérait qu’il ne leur arrive rien de grave, elle s’en voudrait bien trop si c’était le cas. La veuve pointait sa baguette vers l’inferi qui se relevait mollement de sa chute, tout en meuglant une bouillie de mots incompréhensibles. Sans formuler le sort, elle carbonisait une fois de plus cette immondice qui dégageait encore une odeur nauséabonde. La professeure essayait de contrôler les flammes du feudeymon pour qu’il ne brûle l’ensemble du labyrinthe, étouffant petit à petit le feu qui consumait le corps de cette chose morte vivante. Reprenant sa route comme si tout allait bien, elle pressait le pas pour arriver le plus rapidement possible au centre du labyrinthe avant ses deux élèves, dont elle ne pouvait s’empêcher de penser. Et s’ils rencontraient des complications entre temps ? Et si l’un d’eux se blessait ?

Sort utilisé:
 


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
80/100  (80/100)
icône :
Citation : Everyone has a dark side.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Charme – Épine de monstre du Fleuve Blanc – 26 cm – Sculptée avec raffinement et élégance – Plutôt rigide
Summer Hepburn
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Lun 30 Jan - 15:07
Summer Hepburn



Sciences occultes et morts


Yeah I'mma dance my heart out 'til the dawn
But I won't be done when morning comes
Doin' it all night, all summer
Gonna spend it like no other


Mikhael fait remarquer que si les Inferis commencent à voler, la situation va se compliquer rapidement. « Navré ! » Pour le coup, je ne peux que reconnaitre ma faute. Mais que voulez-vous ? Il faut parfois savoir prendre des risques pour faire évoluer la connaissance. Bien que la tranquillité de la bibliothèque soit rassurante, un peu d’expérience concrète ne fait jamais de mal ! La réaction de Ross me laisse penser qu’elle partage mon avis : c’est fascinant tout en étant dégueu. Je me décale ensuite pour laisser le Wampus envoyer valdinguer l’autre. Juste avant de me rejoindre pour laisser la prof terminer le travail. Du moins, c’était la théorie.

Dans la pratique, le labyrinthe décide de nous jouer un tour. Un mauvais, évidemment. C’est ainsi que nous nous retrouvons séparer Ross. Sans qu’on ait le temps de réagir, un mur végétal vient se dresser entre elle et nous. Ne lui laissant seulement le temps de nous lancer que seul le feu les détruit complétement. Ça, je le sais déjà. Là où ça devient compliqué, c’est que je ne connais pas de sortilèges d’embrassement assez puissant ! « On a plus qu’à rejoindre le centre pour la retrouver. » Ce n’est guère que la seule solution. Maintenant que le labyrinthe à changer, la route pour rebrousser chemin n’est plus envisageable.

Ne pouvant de toute façon pas rester là les bras ballant, je reprends marche en compagnie de Mikhael. « Les détruire un par un prendrait trop de temps, même pour Ross. Sans oublier qu’on peut se perdre. Faudrait trouver un moyen d’attirer ceux qui errent dans les allés vers le centre. Et y’aura plus qu’à faire une grillade géante. » Dans la théorie, ce plan me semble le plus logique. En tout cas, le moins hasardeux. Nous ne pouvons divaguer des heures dans les couloirs en espérant qu’un zombar ait la délicatesse de pointer le bout de son nez décharné pour se faire cramer docilement.  

En parlant de zombies… « On a de la compagnie ! » Et cette fois, il n’y en a pas qu’un seul. J’en aperçois quatre, mais peut-être il y en a-t-il d’autres plus loin. Si nous ne savions pas dans quel sens tourner, maintenant nous savons lequel des deux chemins qui s’offre à nous ne doit pas être pris. Je passe devant. « Serpensortia ! » La pointe de ma baguette s’illumine. Jaillit alors un serpent en direction des affreux. Bien sûr, je me doute qu’un serpent classique ne sera pas d’une grande aide. Aussi, je lui donne un petit, ou plutôt gros, coup de pouce. « Amplificatum ! » Dans un cri colérique, le serpent devient alors énorme. « Allez mon petit, allez ! » Lancé-je, toute fière du monstre que je viens de créer. S'engage alors un affrontement entre ma création et les inféris. Le violet des cheveux et des yeux de Summer s’assombrit.

L’idée n’est toutefois pas tant de nous débarrasser des autres mochetés que de gagner du temps. Aussi, je tapote l’épaule du garçon pour l’inviter à décamper. « Viens, ça devrait les occuper un petit moment ! » Nous pouvons alors filer.

J’imagine qu’il faudra dire à Ross qu’il y a maintenant un serpent géant en plus des zombies dans le labyrinthe…




HRP:
 


love.disaster


The girl who loves

I live my day as if it was the last
Live my day as if there was no past
Doin' it all night, all summer
Doin' it the way I wanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 4 Fév - 22:02
Invité
D'ac-cord... Tandis que Summer et lui avançaient dans le labyrinthe, séparés de leur professeur, Mikhael se posait une question pertinente : sa camarade essayait-elle de faciliter, ou de compliquer les choses ? Non parce qu'à la vue du serpent géant en train d'onduler dans l'allée à la recherche des zombies, il y avait de quoi se poser des questions. Le garçon demeura immobile quelques secondes, avant que la jeune femme ne lui tapote l'épaule pour le réveiller. De deux choses l'une... soit elle était particulièrement stupide, auquel cas ça pouvait être excusable jusqu'à un certain point, soit elle le faisait exprès. Dans le deuxième cas, ne serait-il pas judicieux de la donner en pâture aux inferi ? La baffer sinon ? Tant de choix sympa'...

- J'propose qu'on suive plus aucun de tes plans,
répliqua Mikhael en lui emboitant le pas dans l'allée qui ne représentait pour le moment aucun danger, entre les zombies volants et le serpent géant, j'te soupçonnerais presque de bosser pour celui d'en face !

Dans sa tête, Mikha aurait plus d'intérêt à se débrouiller tout seul. Ross avait déjà dû voir le reptile gigantesque apparaître de nulle part et il n'escomptait pas avoir de mauvaises appréciations à cause d'une Serpent-Cornu un peu trop foldingue pour se rendre compte que c'était du sérieux. Il avait beau la trouver cool, le Womatou savait très bien pour quoi il se trouvait là dedans. Il se savait parfaitement capable de venir à bout des inferi tout seul ! Pas besoin d'un prof' et encore moins d'une autre élève, fusse-t-elle plus âgée et expérimentée.

- À une de ces quatre ! Loseuse !
murmura-t-il non sans un tirage de langue dans les règles.

Le jeune homme ralentit sa course aux côtés de sa camarade et bifurqua dans une autre allée à la sienne. Il n'y avait pas à dire, il serait plus efficace en lui faussant compagnie. Assuré de ne pas être suivi, le garçon afficha un sourire satisfait et se remit en marche. Peuh ! Il allait montrer que les Womatou pouvaient se débrouiller sans avoir besoin de personne ! Il avait du talent pour les duels et possédait de très bons réflexes en matière de défense. Ce serait du gâteau !

Sa baguette en main, le voilà qui évoluait tranquillement dans l'une des allées du labyrinthe, écoutant attentivement les alentours. Au loin, Ross semblait se défendre contre de potentiels assaillants. Du coin de l’œil, le garçon surveillait un peu l'évolution du serpent, histoire de ne pas avoir à lui échapper en cours de route. Mais alors qu'il s'était tourné pour vérifier qu'il n'était pas suivi par l'animal, Mikha percuta soudainement quelque-chose. Sursautant, il fit plusieurs pas en arrière, tandis qu'une paire de bras essayait vainement de se refermer autour de lui. Le cadavre ambulant était visiblement aussi surpris que lui de le voir débarquer.

Seulement voilà, ce fut l'un de ses compères qui réceptionna le gamin, le saisissant brusquement par le bras et essayant de le mordre à l'épaule !

- Disperges Ea !

Mikhael effectua plusieurs mouvements secs du poignet et des cailloux allèrent percuter la tête du zombie de plein fouet. Ce dernier lâcha sa proie avec surprise et cette dernière fit quelques pas sur le côté, répétant son action et s'évertuant à viser les deux morts-vivants successivement !

- Prenez ça, les moches ! Everte Statim ! s'exclama-t-il en ricanant de satisfaction.

Dommage que la prof' n'ait pas été là pour voir ça ! Les deux morts-vivants tombèrent à la renverse, tandis qu'un troisième survenait par l'allée de gauche. Les jambes du nouveau venu se prirent sur les corps s'effondrant au sol et leur tomba littéralement dessus. Malheureusement, le dernier mort-vivant n'était pas le seul à arriver. Grimaçant, Mikhael décida de prendre ses distances avec la meute enragée qui se déplaçait vers lui et partit dans l'allée dégagée la plus proche...
Laquelle déboucha sur un cul-de-sac.

Sortilèges utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de poirier △ Plume d'oiseau-tonnerre △ 27 cm △ Ornée de gravure et de reliefs élégants △ Souple △ Assez épaisse
Poste : Professeure de défense contre les forces du mal

Jiun Jie Ross
Professeur de Défense contre les Forces du Mal & Directrice de Puckwudgie
Professeur de Défense contre les Forces  du Mal & Directrice de Puckwudgie
Ven 10 Fév - 17:54
Jiun Jie Ross
Sciences occultes et morts


Plus elle avançait, plus elle avait l’impression que ça n’en finissait pas. Comme si une machine non-maj les faisait à la chaîne, c’était signe qu’elle se rapprochait du centre du labyrinthe. Bonne nouvelle dans un sens. Elle arrêtait d’utiliser des sorts pour écouter les bruits environnants. Quelque chose faisait du grabuge au loin, levant les yeux, la professeure s’apercevait qu’en plus des inferis, il y avait autre chose qui bougeait entre les murs de verdure. Une chose énorme. Elle roulait des yeux en soupirant, comprenant de quoi il s’agissait.

- C’est pas vrai, que vais-je faire de cette élève ?

Une main se coinçait dans son chignon bien serré, un grognement se faisait entendre dans son dos. Dans l’empressement, elle se retournait pour donner un violent coup de pied dans la créature pour la repousser. Un qui lui avait échappé ? Non, il était légèrement carbonisé. Il ne devait pas être loin lorsque la veuve avait fait une grillade de ses compagnons, ce qui allait être problématique s’il n’était pas seul. Des éclairs en direction du mort-vivant sortaient de sa baguette, intenses, bruyant. La créature se retrouvait à terre, convulsant encore sous le choc des éclairs. Du bout de sa chaussure, Jiun Jie s’assurait qu’il n’était plus en état de bouger.

- Je préfère que tu restes comme ça. Tch, regardez dans quel état je suis à cause de cette immondice.

La trentenaire détachait ses cheveux, pas le temps de se refaire une beauté. Si peu de temps, bien trop d’inferis à éliminer. Elle continuait son chemin en veillant à ne pas retourner sur ses pas, finalement, elle n’avait plus besoin de marquer le sol ou les haies d’arbustes. Les cadavres carbonisés faisaient l’affaire. Elle sentait que plus elle progressait, plus elle se rapprochait du centre, bien, c’était là que tout allait se jouer. Elle jetait un coup d’œil dans les passages qui rejoignaient celui où elle se trouvait, appelant les deux élèves. Mais personne ne répondait. Au moins elle était fixée là-dessus, ils n’étaient pas dans les parages. Sûrement perdus à l’autre bout du labyrinthe. La sino-américaine pressait le pas pour trouver le centre, se retrouvant nez à nez avec les inferis. Tout une masse de créatures morte vivante. Elle se plaçait de façon à être en sécurité des inferis, une fois de plus, elle créait une flamme vivante, qui dévorait chacune des créatures sur son passage. Elle grandissait petit à petit, faisant un brasier gigantesque. Jiun Jie se cachait le nez pour ne pas sentir l’odeur nauséabond que les cadavres dégageaient. Le feu commençait à se propager plus loin, dévorer ce qu’il trouvait sur son passage.

- Oh non, ça ne va pas ça.

Elle avait beau essayer, elle n’arrivait pas à l’éteindre.

- Non non, il ne faut pas qu’ils soient par ici.

Avec peine, elle arrivait à calmer le brasier vivant, le réduisant à une vulgaire flammèche avant de le stopper pour de bon.


Sort utilisé:
 


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
80/100  (80/100)
icône :
Citation : Everyone has a dark side.
Niveau : Sorcier en Herbe
Baguette : Charme – Épine de monstre du Fleuve Blanc – 26 cm – Sculptée avec raffinement et élégance – Plutôt rigide
Summer Hepburn
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Mar 14 Fév - 13:08
Summer Hepburn



Sciences occultes et morts


Yeah I'mma dance my heart out 'til the dawn
But I won't be done when morning comes
Doin' it all night, all summer
Gonna spend it like no other


Je fronce les sourcils. Il me faut quelques secondes pour assimiler correctement ce que vient de dire le jeune Wampus. Pardon ? Ne plus suivre mes plans ? Si je travaille pour le créateur de ses inferis ? Je ne savais pas cela possible de dire tant de bêtises en si peu de mots ! « N’importe quoi ! » lancé-je, encore médusée de sa réaction. Bien que je m’intéresse à la magie noire. Le niveau requis pour invoquer ce genre de mochetés dépasse mes compétences. Même si d’un point de vue strictement intellectuel, s’y essayer pourrait être intéressant…

Quelques pas plus tard, Mikha décide de se barrer. Comme ça. Sans vergogne. Me gratifiant même de loseuse. « Hey ! Tu fous quoi ? » Est-ce seulement sérieux ? Alors que ma première impression sur ce jeune troisième année était plutôt positive, je découvre avec stupeur que c’est en réalité un couard. Sérieusement ? Comment ce mec peut-il être attrapeur tout en étant si peureux ? Il faudra que j’en touche deux mots à Judy. Plus tard. Pour le moment, je me contente de soupirer bruyamment en levant les yeux au ciel. Je reprends ensuite mon chemin dans le monde merveilleux des zombies.

Et en parlant de mes copains, d’autres ne tardent pas à pointer le bout de leur nez décrépi. « Chauve-furie ! » D’un mouvement de baguette assurée, une nuée de chauves-souris hargneuses fondent sur les atrocités. Si ce ne sera pas suffisant pour les arrêter, mes bestioles me feront gagner du temps. Une fois encore. L’idée de les rendre plus grosse me traverse l’esprit, mais je me retiens. J’ai le sentiment qu’un serpent géant est déjà bien assez pour la soirée et Mme Ross.

Je fonds vers l’allée opposée. Continuant mon chemin, je fais au mieux pour me diriger vers le centre. Du moins, j’espère être sur le bon chemin. Un tournant plus tard, j’aperçois d’autres mochetés. Je me cache derrière un pan végétal pour réfléchir. Je ne peux pas retourner en arrière au risque de recroiser mes autres potes. Mais je ne peux pas passer sans affronter ceux-là… A moins que… Cette idée me répugne déjà.

Fermant les yeux, je me concentre pour faire le vide. Et puis, je les ouvre de nouveau. J’avise mes mains… grises et nécrosées. Quelques os visibles. J’ose toucher mon visage pour constater que ma joue gauche creusée laisse apparaitre un début de mâchoire. Si un jour on m’avait dit que j’utiliserai mon don de métamorphomage pour ressembler à un zombie, je n’en aurai rien cru ! Pour faire plus vrai, je déchire quelques pans de mon uniforme. Prenant une inspiration pour me donner du courage, je me lance ensuite dans l’allée. Avec précaution. Priant pour que ça fonctionne.

La bonne nouvelle, c’est que je suis assez près d’eux pour pouvoir les étudier sereinement. La mauvaise, c’est que je n’en ai pas vraiment l’envie ! Alors que l’un me fixe du regard quand je passe devant, j’espère que Mikhael n’a pas de problèmes. Je continue de me décaler. Doucement. Toujours sous le regard perplexe de l’autre. Je le regarde. Il me regarde. Derrière lui, deux zombies. Je ne me rends pas réellement compte que ma main commence à trembler. Bien vite, des flammes dépassent de haies un peu plus loin. Ross ! Alors que j’accélère le pas pour dépasser mes nouveaux potes, celui qui me fixait finit par m’agripper par le bras. D’un revers de mouvement, je tente de me défaire de son emprise avant de crier un « Everte Statim ! » qui l’envoie valdinguer avec force sur ses copains. « Bisous les moches. » Je fuis vers le centre en courant sans demander mon reste.

Ce que j’aperçois est… incroyable. Un feudeymon. Je la soupçonné d’avoir utilisé ce sort plus tôt devant nous. Mais cette fois, j’en ai la certitude. Bien que j’arrive alors que le feu se calme. J’ai lu assez de lectures peu recommandables pour une sorcière de mon âge pour le reconnaitre. Même si je ne peux le faire. « Madame Ross ! » lancé-je en criant et lui faisant signe. Si émerveillée, j’en oublierai presque de reprendre mon apparence normale. Je le fais toutefois, il serait fâcheux qu’elle prenne ma forme zombie un peu trop au sérieux.

Je cours ensuite vers elle. « Vous êtes trop forte ! » Les cheveux et les yeux de Summer prennent une couleur dorée. Dis-je avec autant d’enthousiasme que la première fois où j’ai flatté Judy pour lui demander un autographe. Ce qui n’est pas peu dire ! « Il faut m’apprendre à faire ça ! » Il ne manquerait plus que des petites étoiles dans mes yeux pour accompagner ma demande.

Quoi ? Mikhael ? Le serpent ? Ah oui, j’oubliais… « Oh, euh… Mikhael s’est enfui. Et… il est possible qu’un serpent géant se promène dans le labyrinthe… » Fuyant le regard de ma professeure, je passe une main dans mes cheveux alors que je me sens rougir. Un peu gênée. Vais-je me faire engueuler ? Après tout, ma création nous a quand même sauvé ! Le doré prend des nuances rouges claires.

« Mais vous inquiétez pas, j’ai la situation en main ! »

Enfin, je crois…




HRP:
 


love.disaster


The girl who loves

I live my day as if it was the last
Live my day as if there was no past
Doin' it all night, all summer
Doin' it the way I wanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 26 Fév - 14:28
Invité
Pour être imprudent, le garçon l'avait été. Face à la haie qui l'empêchait d'aller plus loin dans le labyrinthe, Mikhael pesta entre ses dents serrées et fit volte-face. Devant lui, une horde de morts-vivants avançaient et ne semblaient pas si pressés que ça d'en finir avec lui. Pourquoi n'attaquaient-ils pas, hein ? Ça faisait rire celui qui s'amusait à les contrôler, peut-être ? Mikha n'avait pas spécialement envie de rire, lui. Tout au plus, il parvenait à contenir la rage qui menaçait de poindre à tout instant. Il n'était qu'un troisième année, mais il n'entendait pas se laisser malmener pour autant.

Il ne tarda pas à lever dignement sa baguette en direction de ses assaillants. S'ils cherchaient la bagarre, ils n'allaient pas être déçus du voyage ! C'était sans compter sur la lueur impressionnante qui s'éleva bientôt dans le dos de l'élève et obligea les inferi à lever la tête, comme si la surprise pouvait encore les atteindre. Les cheveux de Mikhael se dressèrent sur sa nuque dès l'instant où une intense chaleur se fit sentir dans son dos. Perdant toute sa superbe, le jeune homme tourna lentement la tête pour voir de quoi il s'agissait.

Dans le cas présent, il n'aurait pas pu être plus horrifié par ce qu'il voyait. Très vite, le danger représenté par les zombies devint secondaire, comparé à ce qu'il venait d'apercevoir. Au-dessus des haies, des flammes : le Womatou les vit s'élever et dévorer les végétaux sur leur passage, sans compter les odeurs de chair calcinée qui se répandaient aux alentours. Devant, des inferi, derrière, des flammes : autant dire que le choix du garçon était rapide. N'attendant pas plus longtemps, il courut en direction des monstres et leva sa baguette dans un geste plus désespéré que vraiment sûr.

- Bombarda Maxima !
s'écria-t-il en appliquant le geste demandé face à un tel sort.

Il ne l'avait que guère exploité par le passé. La peur n'avait pas dû l'aider à se concentrer suffisamment sur la meilleure façon de faire le plus de dégâts. Des projectiles fusèrent autour des inferi, émettant un vacarme infernal et renversant quelques-uns de ses adversaires au passage. Tout au plus, l'élève avait réussi à se libérer un chemin à travers la horde, mais ne tarda pas à sentir des mains se refermer autour de ses bras. Poussant une exclamation de surprise, il entreprit de se dégager tant bien que mal et repartit.

Les flammes s'estompaient déjà, rappelées par la magie, mais le garçon n'avait pas l'intention de se retourner pour vérifier si tout allait bien. Que les inferi se fassent emporter par le brasier n'était pas un problème, s'en approcher lui-même n'était pas envisageable. Ross avait mis le paquet pour faire naître des flammes pareilles et il n'était pas pressé d'apprendre comment le faire. Courir pour échapper à l'ennemi ne lui plaisait pas du tout, mais le feu avait achevé de le décider à cesser de jouer les inconscients. Il avait fait une bêtise, d'accord, il le reconnaissait. Il n'était peut-être pas vraiment de taille à combattre autant de zombies à la fois...

Mikhael prit un virage dans une allée et essaya de se rapprocher du lieu où le brasier avait été lancé, les inferi sur les talons. Un "Everte Statim" plus tard, le garçon déboula à l'endroit où sa camarade et son professeur se tenaient.

- M'dame on va avoir de la compagnie ! s'écria-t-il avant de parvenir à leur niveau, totalement essoufflé.

À quelques mètres d'eux, la horde avançait cette fois au pas de course, bien décidée à les attaquer sans leur laisser une chance supplémentaire de fuir. Autour de Ross, une partie du paysage du labyrinthe avait déjà été brûlée. Déglutissant, Mikhael se mit en position de défense, sa baguette en main. Ceux-là étaient-ils seulement les derniers à loger sur place ? Il fallait l'espérer.


Sortilèges Utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de poirier △ Plume d'oiseau-tonnerre △ 27 cm △ Ornée de gravure et de reliefs élégants △ Souple △ Assez épaisse
Poste : Professeure de défense contre les forces du mal

Jiun Jie Ross
Professeur de Défense contre les Forces du Mal & Directrice de Puckwudgie
Professeur de Défense contre les Forces  du Mal & Directrice de Puckwudgie
Mar 28 Fév - 23:20
Jiun Jie Ross
Sciences occultes et morts


Trop concentrée à éteindre le feu vivant, la voix de Summer l’interpellait, la professeure tournait la tête lorsque la jeune sorcière reprenait son apparence normale. C’était pour le moins déroutant de la voir passer d’une forme hideuse à son visage habituel. Cela dit c’était pour le moins ingénieux. La jeune femme rejoint alors la trentenaire, les yeux pétillants, sa chevelure et ses iris virant au doré, elle complimente le talent de Jiun Jie. Cette dernière rit légèrement à sa remarque, combien d’années a-t-elle passé pour maîtriser ce sort instable ? Elle n’en sait trop rien, elle a cessé de compter le temps perdu depuis bien longtemps.

- Mais pour apprendre ce sort c’est non, du moins pour le moment. Je ne doute pas que vous êtes une jeune femme très intelligente seulement, il demande beaucoup de temps car il est bien trop instable. Je verrais à l’avenir.

Les sourcils de la veuve se fronçaient à l’annonce de Summer, le fait que Mikhael se soit enfui était tout de suite plus dérangeant, il valait mieux qu’il n’ai pas eu de problèmes. Expliquer la disparition du sorcier en herbe auprès de la directrice et des parents aurait été pour le moins délicat. Elle posait une main assurée sur l’épaule de la métamorphomage pour la rassurer, un petit sourire à la commissure des lèvres.

- Pour Mikhael, je suis sûre qu’il en a dans le ventre, il a sûrement réussi à tenir tête à ces immondices. Quant au serpent… Un soupir s’échappait de ses minces lèvres. Je vais y faire abstraction, vous avez sûrement une bonne raison de l’avoir fait.

Un éclair coloré entre les murs de verdure attirait l’attention de la professeure, peu après, la tête blonde de Mikhael arrivait dans la direction des deux femmes. A bout de souffle. Il avait de la hargne ce petit, c’était une bonne chose. Effectivement, les bruits derrière le jeune Womatou soulignait ses propos. Ils n’étaient pas seuls et c’était sans doute le reste des inferis qui rodaient dans le labyrinthe. Jiun Jie faisait signe aux deux élèves de reculer de quelques pas avec son bras gauche, tandis que de sa main droite elle faisait apparaître des flammes. Une fois de plus. En direction de la horde d’inferis. Les flammes léchaient les cadavres ambulant, elles dévoraient ces créatures malveillantes, grandissant à chaque fois qu’elles consumaient un inferi ou les murs du labyrinthe. La veuve calmait les flammes petit à petit, les forçaient à mourir pour qu’elles ne fassent plus de dommages. Un soupir de soulagement, tout ce cauchemar semblait terminé.

- Attention !

Elle entendait un bruit sourd se rapprocher d’eux, beaucoup trop vite. Sa baguette se pointait vers le bruit en question, la sino-américaine usait du Preasidum facere, réduisant le serpent de Summer en amas de sable s’envolant au gré du vent. Une fois s’être assurés qu’il ne restait pas la trace d’un mort vivant dans le labyrinthe, ils prenaient la direction pour sortir. Une fois hors des murs de verdures, Jiun Jie posait une main sur l’épaule de chacun. Ça n’était pas grand-chose, mais elle se devait de les féliciter pour avoir tenu bon jusqu’à ce qu’ils se retrouvent. Ce qui n’était pas donné à n’importe qui. Un grand sourire se dessinait sur ses lèvres, détendant ses traits. Ils avaient su faire preuve de ténacité et ils avaient réussi à résister face aux morts vivants.

- Les enfants, même si j’ai été légèrement amère par moments sur mes propos pendant que nous étions dans le labyrinthe, sachez que je suis vraiment fière de vous. Vous vous êtes tous deux très bien débrouillés alors que nous étions séparés.

Son regard balayait les lieux, ça ne ressemblait plus à grand-chose, mit à part des haies carbonisées aux relents nauséabonds là où les cadavres brûlés se chevauchaient.

- Je vais devoir expliquer l’étendue des dégâts à Madame Holloway, c’est fâcheux. Quant à vous, rentrez vite pour vous reposer, vous l’avez mérité.

Elle raccompagnait la serpent cornu et le womatou dans l’enceinte avant de les saluer pour filer dans le bureau de la directrice afin de faire un point sur la situation.



Sort utilisé:
 


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Le Jardin lunaire :: Le Labyrinthe-
Sauter vers: