:: Le Château :: Les Montagnes :: La Cabane du Garde-Chasse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un visage familier - ft. Daniel [Terminé]

avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 3:29
Invité
L'éclosion ne serait pas pour de suite, mais Jake escomptait la voir arriver avant les vacances : il n'avait pas très envie que son dragon finisse par s'enfuir en ne trouvant personne autour de lui. L’œuf était soigneusement posé dans une petite grotte, que le jeune homme avait protégé avec le peu de sorts qu'il connaissait en la matière.

Pour l'heure, ça avait largement suffi, mais il ne pourrait pas rester ainsi éternellement. D'autant que l'idée de laisser le nouveau-né seul ne lui plaisait pas tant que ça. Il ne pouvait pourtant pas passer sa vie en dehors des cours. Sécher un cours ou deux pouvait se faire, mais pas vivre là-haut. Ou alors, il allait devoir rapprocher le dragon de lui et l'internat était une mauvaise idée. Sans parler de celle de le ramener à la maison...

Pour l'heure, il se débrouillerait avec ce qu'il pouvait. Faute de trouver ce qu'il désirait dans la forêt, Jake décida de chercher dans un lieu un peu moins lointain. Le Serpent-Cornu se doutait qu'il ne serait pas bien accueilli si on le prenait à fouiner dans la cabane de jardinage, où les outils et les divers objets liés à l'entretien des jardins étaient rangés. C'était un sacré capharnaüm, là-dedans. Le jeune sorcier ne comptait plus toutes les fois où il avait failli se prendre quelque-chose sur le crâne.

Il ne cherchait pourtant que quelques planches et autres trucs utiles pour construire un semblant de nid. Avec le froid de l'hiver, son nouveau protégé allait bien avoir besoin d'un peu de chaleur. C'était vraiment une entreprise risquée... Si un membre du personnel venait à apprendre que Jake cachait un œuf de dragon, voire un dragon bientôt, il se ferait certainement renvoyer. Il ne savait pas non-plus sur quelle race il tomberait, même s'il avait un doute sur la question. Les bouquins de Norbert Dragonneau avaient bien aidé jusque-là.

- Quel bazar, se plaignit Jake en frottant ses yeux envahis par la poussière.

Il n'avait, bien entendu, pas conscience que quelqu'un se doutait déjà de sa présence, ni qu'il était sans doute observé. Lui qui avait pris soin de farfouiller en cachette, pensait ne pas être pris sur le fait et se dépêcher suffisamment pour que ça n'arrive pas. Grosse et naïve erreur...

Pensant que le soleil se couchait bien trop vite, le jeune homme soupira : il manquait cruellement de lumière. L'hiver ne facilitait pas du tout les choses. Laissant échapper un soupir, il finit par se poser sur les genoux, observant ce qui semblait être une boite. Tant que la créature serait jeune, ça pourrait faire l'affaire, non ? Il suffisait de remplir le tout avec des couvertures et de trouver de quoi ranger de la nourriture, au cas où. Avec le froid et la neige du moment, la conserver ne serait pas un problème. Personne ne constaterait qu'une boite vide avait disparu, non ?

Plutôt content de sa trouvaille, Jake eut le réflexe de se tourner vers l'entrée de cette petite cabane... Il constata alors que ce n'était pas le jour qui venait de faire baisser la lumière, mais la silhouette d'un géant se tenant dans l'encadrement de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 7:12
Invité
-Et bien ! En plus d'être voleur, tu es critique sur comment je range mon barouf. Alors, garçon, c'est le bazar selon toi? J'aimerais bien voir l'état de ta chambre tient !

Je riais de bon coeur, les mains sur les hanches pendant quelques secondes avant de me racler la gorge et de reprendre un semblant d'air sérieux. En soit, il avait pris une boite. Ce n'est pas comme si cela allait manquer à l'école. Mais part principe, il fallait bien que j'agisse. Je le relâcherais bien sûr plus tard sans en dire mot à la direction. Mais lui faire peur pour qu'il comprenne qu'ici, on demande avant de servir me semblais l'idée à adopter sur le coup.

-Aller, vient avec moi toi, on a une discution à avoir. Lui dit-je alors que je lui attrapais fermement le bras pour ne pas qu'il m'échappe.

Ce n'est qu'une fois à l'extérieur de la petite remise que je pu enfin observer son visage. Et mon dieu, quel visage ! Peter tout craché. Sur le coup de l'émotion, j'écarquillais de grands yeux choqué. Me reprenant bien vite, je le traînais de force jusqu'à ma petite maison, je ne relâchais ma prise qu'une fois à l'intérieur de la cabane. Non seulement c'était un voleur, mais il fallait que j'ai le coeur net sur sa ressemblance troublante avec Peter.

-Et alors, qu'est-ce que tu comptes donc faire de cette boite? Tu ne pouvais pas v'nir me demander, tout simplement, comme les autres? Lui demandais-je en m'asseyant face à lui autour de la table à manger.

Mon ton s'était fait plus doux. Peut-être que j'hallucinais tout simplement. Mais cet air de gamin paumé tirant à moitié la gueule, c'était comme si je parlais face à mon frère. Décidément, si je ne me trompais pas, la bouille de mal repasser c'était de famille...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 23:42
Invité
- Je ne... Hé !

Jake fixa le jardinier d'un air incrédule lorsque ce dernier le saisit par le bras. Il aurait volontiers dit qu'il n'avait rien à dire, qu'il valait mieux annoncer la couleur de sa punition tout de suite... hélas, il ne put guère faire plus que se faire soulever du sol sans ménagement et trainé dehors. Bon sang, il avait l'impression de peser le poids d'une plume pour cet espèce de colosse roux ! Se redressant maladroitement sur ses deux jambes pour le suivre, le jeune homme émit quelques grognements de protestation. Il pouvait aussi très bien le suivre sans avoir besoin d'être entrainé de cette façon !

La lumière du jour l'aveugla un peu, lui qui venait de passer un petit moment à farfouiller dans cette cabane. Il fronça les sourcils. Ben quoi ? Qu'est-ce qu'il avait à le fixer comme ça ? Les prunelles sombres et contrariées de l'élève se posèrent dans celles, écarquillées, du grand bonhomme. On aurait dit que celui-ci venait de voir un fantôme. Ou alors de le reconnaître ? Après tout, il ne passait pas son temps à fouiller dans ce genre de coins. Il eut beau lui jeter un regard interrogateur, l'autre n'en démordit pas et finit par le tirer à sa suite.

Adieu l'idée de dégager son poignet de la prise. Ce type devait avoir la force d'un taureau... et lui celle d'une brindille. Ce qui ne l'empêchait pas de tenter de se dégager. Ce contact n'était pas agréable et se voir trainer dans les jardins jusqu'à la cabane du garde-chasse ne lui plaisait pas du tout. Il pouvait bien l'engueuler dehors, non ? Il n'allait quand même pas lui filer une heure de colle, ou bien des travaux d'intérêt généraux ? À bien y réfléchir, les heures de colle étaient moins fastidieuses... au moins, il pouvait faire ses devoirs.

Le jeune homme n'eut pas le temps de se poser plus de questions qu'il traversait la distance le séparant du pied à terre de son "geôlier" et se retrouvait instantanément à sa table. D'accord... Il voulait l'engueuler, ou bien l'inviter à manger ?

- C'était pour ranger des affaires, répondit-il totalement renfrogné et en détournant la tête.

Quant au fait de ne pas être venu en parler, c'était précisément pour ne pas avoir droit à un interrogatoire. Jake ne voyait pas bien où aurait été l'intérêt, d'autant qu'il aurait dû répondre vaguement et que le personnel de cette école pouvait s'avérer fouinard parfois. Un peu comme ce type, en fait. Sérieusement, il n'avait rien à faire dans cette cabane. D'ailleurs, la boite en question était restée dans la remise, avec les autres affaires de jardinage... Ce n'était pas comme si l'emporter avec lui aurait été très judicieux.

- J'vais devoir faire quoi ? demanda-t-il sarcastique. Rempoter des voltiflors ?

Oui, parfaitement, se faire prendre la main dans le sac le contrariait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 1:17
Invité
Un instant figé devant le gamin ronchon que j'avais face à moi, j'éclatais de rire devant sa mine contrariée. Toussant encore une fois pour reprendre mon sérieux, je me levais de ma chaise dans un vacarme impossible.

-Assied toi et ne bouge pas d'ici. Je reviens.

Oui je ne pensais pas une seconde qu'il voudrait fuir. Pour moi, il obéirait puis c'est tout. Malheureusement parfois ça ne se passe pas comme prévu. De toute façon il devait bien savoir qu'en tant que membre du personnel, fuir ne servirait à rien, je saurais le retrouver tôt ou tard pour lui coller sa punition. Du moins, c'est ce qu'il devait se dire.

Dans la deuxième petite pièce de la cabane aux bougies (c'est comme ça que beaucoup la surnommait à cause des nombreuses bougies qui flottaient partout dans la pièce.) qui était ma chambre, j'allais chercher une boite, légèrement plus grosse que celle qu'il avait trouvé dans la remise.

-Des voltiflors ! Ahah, mon garçon non, ces braves fleurs n'ont pas besoin de toi, ni de moi pour aujourd'hui.

Pour la saison, j'avais décoré ma maison avec un petit sapin magique qui marchait seul au plafond (en fait il marchait où il voulait la plupart du temps, mais j'avais peut-être raté mon sort, il avait l'air d'un zombi ce brave petit.) et d'autres décorations rouges, or et verts.

Je lui lançais la boite au milieu de la table.

-Tu sais, y'a pas si longtemps que ça, y'a un gosse qu'est venu me demander des planches et des bâches pour sa cabane. Il n'a pas eu besoin de voler, lui. ... Bon dit moi, tu t'appelles comment garçon?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 4:26
Invité
Jake avait largement bugué sur le sapin de Noël qui se baladait au plafond, deux branches en l'air comme si c'était les bras d'un zombie. D'abord intrigué, le jeune homme avait haussé un sourcil et le fixait en se demandant à quel moment il finirait par tomber. Cela dit, l'objet ne tomba pas. Seules ses guirlandes pendouillaient légèrement vers le bas et les boules colorées émettaient des cliquetis à chaque pas.

Au moins, la décoration était amusante. Le jeune homme se surprit à sourire, avant de sursauter lorsque la boite fut jetée sur la table. Le vacarme avait manqué le faire tomber de sa chaise. Il coula un regard contrarié en direction du jardinier : ça n'allait pas bien dans sa tête à celui-là !

Reprenant contenance, le Serpent-Cornu se redressa sur son siège, la respiration courte et le regard braqué sur l'objet que son interlocuteur venait de balancer devant lui. Puis il revint à leur conversation. C'était marrant, mais Jake se doutait de qui il voulait parler lorsque le bonhomme mentionna l'élève étant venu chercher des planches pour sa cabane. Il n'y en avait qu'un pour faire ça et le résultat avait été génial.

- C'est bon, j'ai compris... marmonna-t-il d'une petite voix contrariée.

Le jeune homme avait bien conscience d'avoir mal agi, mais que pouvait-il lui dire ? Venir le voir et lui avouer qu'il cherchait de quoi faire un nid pour un bébé dragon ? Oui, et pourquoi pas aller voir la Directrice pour lui demander de le renvoyer directement ? Toujours renfrogné, Jake plaqua son dos contre le dossier de sa chaise et passa une main nerveuse dans ses cheveux : ça ne lui plaisait pas vraiment d'être dévisagé.

- Jake Peterson, m'sieur, se présenta-t-il.

Et donc ? Sa punition allait-il finir par venir, qu'il parte de cet endroit au plus vite ? Il savait déjà que son acte était mauvais, alors qu'attendait Brock pour lui retirer des points, le coller et le renvoyer dans sa maison ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 5:42
Invité
D'un hochement de tête, je cherchais à voir si son nom me disait quelque chose. Malheureusement, absolument pas. Qu'à cela ne tienne, je chercherais par moi-même s'il acceptait de me donner plus d'informations à son sujet. Délicat, il n'allait peut-être pas me répondre, il n'avait d'ailleurs pas à le faire. Mon rôle était sensé s'arrêter à une relation de garde-chasse trouvant un adolescent en train de voler et de le punir en conséquence.

Sauf que je n'avais pas l'intention de le punir en fait. Je voulais juste en savoir plus sur ce gamin mal coiffer. Savoir s'il était vraiment ce gamin. Vous imaginez si c'est le cas? Qu'est-ce que j'fait moi? J'en serais à la fois heureux et terrifié. Mon neveu, retrouver après tant d'années. Je n'imagine même pas Peter s'il remontait jusqu'à lui. La dernière fois qu'il en a parlé, il accusait d'autres personnes de son petit cercle fermé de lui avoir enlevé son fils.

C'est peut-être cruel, mais je n'ai pas osé le contredire. A l'époque, ce qui comptait par-dessus tout c'était protégé J... Ce gosse. Si tant est que c'est lui. Je me levais pour faire chauffer du lait dans ma casserole. J'avais sorti le chocolat en poudre.

-Un chocolat?

Un court silence s'installa après. Je ne savais pas comment en avoir le coeur nette, face à ce môme complètement paumé. Il n'avait pas l'air spécialement à l'aise, ce que je peux comprendre, vous m'avez vu franchement? Et lui, vous l'avez vu? Ahah.

-Alors, dit moi. Tu as des parents sorciers, comme toi? Que font-ils comme métier?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 6:25
Invité
Un chocolat... ? Alors qu'il venait de manquer dérober un objet dans la cabane de jardin ? Jake hocha la tête machinalement et le regarda comme s'il avait affaire à un alien. Mais... il venait de faire une bêtise, non ? La tête du garçon se pencha sur le côté, l'air dubitatif.

Il ne comprenait pas vraiment où le bonhomme voulait en venir, mais il le suivait, un peu sans le vouloir. Qu'est-ce qu'il lui voulait exactement ? Le jeune homme se demanda s'il devait vraiment boire le chocolat chaud, ou bien s'attendre à se faire endormir et enfermé dans une cave. Et s'il ne revoyait pas la lumière du jour avant une semaine ? Si on l'enfermait quelque-part, il était sûr de crever de peur. Bonjour la claustrophobie...

Chassant ces idées de son esprit, le jeune sorcier resta parfaitement droit sur son siège, suivant le jardinier des yeux silencieusement. Au plafond, le sapin faisait sa vie et se dandinait. Tout le château avait été décoré pour Noël, mais rien ne comparable avec cet espèce de truc qui se déplaçait là-haut.

- Je suis le seul sorcier dans ma famille, répondit-il.

Après tout, pourquoi le cacher ? Même s'il signifiait à Brock que ça ne le concernait pas, ce dernier aurait tôt fait de demander des renseignements pour savoir d'où il venait. Or, l'école n'était pas sans savoir que Jake avait été adopté lorsqu'il était bébé et que sa famille ne comptait que des non maj. Après tout, les sorciers se renseignaient un minimum à propos de leurs élèves, ce qui n'était pas illogique en soi. En revanche, il n'était pas obligé de préciser l'adoption : le jeune homme n'avait jamais eu de doute quant à son appartenance à la famille Peterson. Ses parents l'aimaient et ils tenaient à eux, tout comme à son frère, malgré les ennuis qu'il avait pu provoquer dans leur vie.

- Mon père travaille à la Bibliothèque de Boston et ma mère est vétérinaire, euh, elle s'occuper des animaux non magiques expliqua-t-il enfin, dans des établissements non maj.

Pour être allé sur les deux lieux de travail de ses parents, Jake n'était pas peu fier de leur ressembler sur ces deux points. L'un lui avait transmis la passion des bouquins, l'autre celle des animaux. Le fils Peterson ne s'intéressait pas seulement à la vie animale magique, il devait bien l'avouer.

Combien de fois avait-il tenu l'accueil du cabinet de sa mère, lorsque sa secrétaire était malade ? C'était un véritable plaisir, même s'il n'était pas payé pour le faire. Les animaux avaient tendance à l'apprécier et ce n'était pas plus mal, puisque c'était réciproque. Le seul hic était que, désormais, ceux dont il envisageait s'occuper était un peu plus dangereux que les animaux communs qu'il avait pu connaître autrefois.

- Pourquoi cette question ? ne put-il s'empêcher de demander.

Un demi-sourire amusé lui échappa et il poursuivit :

- C'est la première fois qu'on me punit avec un chocolat chaud quand je fais une bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 6:43
Invité
Une vétérinaire et un bibliothécaire? Des non majs? Okey, ça m'inquiétait encore plus sur le coup. D'autant qu'il assurait être le seul sorcier de sa famille. Cela dit, ne nous affolons pas Dan'. Il pouvait être simplement un né-moldu. Je réfléchissais. Il était assez jeune. Ca pouvait clairement être le fils de Peter. Il fallait que j'en sache plus, au moins son âge quoi. Histoire vraiment savoir si mes recherches étaient fondés ou non...

Je fis un geste de la main quand il évoqua la punition a coup de chocolat chaud. Surveillant le lait, je riais de nouveau.

-Quoi, ça ne te plait pas? Tu préférerais vraiment une punition? Ca peut s'arranger cela dit... Je dois bien avoir quelques bricoles à te faire faire pendant ton heure de retenue...

Evidemment, je plaisantais et j'espérais qu'il le comprenne. Je regardais le sapin se coincé dans un coin du plafond. Les bling bling incessants des boules de Noël se cognant au mur me fit grogner légèrement.

-Cesse donc de nous importuner espèce de sapin mal foutu !

D'un coup de baguette, je le descendais du plafond. Il reprit donc naturellement sa marche de zombi dans la petite pièce. Riant de nouveau en le voyant se buter dans la chaise du petit. Versant le lait dans deux tasses et ajoutant le chocolat, je reprenais en m'asseyant, lui présentant sa tasse :

-Et toi ? Tu sais déjà c'que tu vas faire dans la vie? Voleur de bricole peut-être? Tu es en quelle année déjà?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 7:16
Invité
- Quoi ? Non...

Non, le chocolat chaud c'était très bien, comme punition... aussi bizarre que ça puisse paraître. Il pensait avoir de la chance, du moins pour le moment. Une petite voix lui disait que recommencer ne se terminerait sans doute pas aussi bien. Mieux valait ne pas énerver un colosse de deux mètres de haut, très certainement capable de soulever un menhir à mains nues. Il l'imaginait bien faire preuve d'assez de force pour ça.

Observant pensivement sa tasse de chocolat, Jake fut sorti de sa rêverie par la présence du sapin de Noël zombie. Ce dernier avançait vers sa chaise en se cognant répétitivement, tentant d'avancer malgré l'obstacle. Amusé, le jeune sorcier posa son index sur son sommet, tentant de le remettre dans le droit chemin. Le sapin sembla s'écarter d'un bond, lui montrer les poings... ou les branches, puis poser lesdites branchettes sur un semblant de hanches. Si tant était que les sapins puissent avoir des hanches. Disons, la base du tronc ?

- Désolé, articula l'élève en agitant la main.

Le sapin eut l'air de le toiser de sa petite taille, avant de passer son chemin et de reprendre sa marche. En voilà un qui était plutôt bon acteur. C'était bien la première fois qu'il en voyait un se faire passer pour un mort-vivant. Ce serait peut-être à étudier un jour, qui pouvait savoir ?

- Je suis en quatrième année,
répondit-il en observant le petit arbre se dandiner, et plus tard... j'en sais trop rien.

Pensif, Jake posa ses mains glacées autour de la tasse. En vérité, il savait très bien vers quelle carrière il saurait s'épanouir le plus. Devait-il cependant en discuter avec ce gars ? Après tout, il n'était pas censé lui raconter sa vie, si ? Malgré tout, il se retint de lui faire remarquer que ça ne le concernait pas : il avait déjà bien assez su se montrer insolent comme ça aujourd'hui. En faire trop pouvait paraître agressif, alors qu'il n'était, dans le fond, que vexé de s'être fait attraper en train de faire une bêtise.

- Je veux dire... je suis pas mauvais en sortilèges, mais je suis passionné par les créatures magiques, les animaux... Disons que c'est un domaine qui me correspond.

Difficile de décrire une passion, surtout lorsqu'on avait du mal à en parler ouvertement. Jake n'était pas un grand bavard lorsqu'il s'agissait d'exprimer son ressenti vis-à-vis de quelque-chose d'important.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 20:18
Invité
Un passionné d'animaux? Y'aurait au moins une chose sur laquelle on serait en commun finalement. Quatrième année donc, ça correspondrait... Peut-être un peu trop bien. Le même âge que June. Je tiltais. S'ils se connaissaient, y'aurait peut-être moyen de garder un oeil sur le jeune homme. En attendant d'en avoir plus sur son compte et de réfléchir à quoi faire si jamais c'était bien le même enfant.

-Ma fille June est de ton année, également. Est-ce que tu la connais?

Je portais la boite que je comptais lui donner sur le sol pour avoir plus d'espace sur cette maudite table branlante. Elle avait dû en voir des vertes et des pas mûres au court de sa carrière celle la. Un bruit se fit entendre près de la boite que j'avais posée au sol quelques secondes avant. A moitiée ouverte, c'était mon sapin qui avait chuter dedans à moitié également. Le tronc coupé en deux pour qu'il puisse mieux se mouvoir, gigotant dans tous les sens pour essayer de sortir de ce trou dans lequel il était tombé.

Grognant, je l'attrapais par ce dernier. Face à moi, je le grondais du regard.

-J'aurais dû te laisser au plafond toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 7 Déc - 4:27
Invité
À la vue du grand gaillard se disputant avec un ridicule petit sapin de Noël ambulant, Jake ne put s'empêcher de laisser échapper un rire. Ce fut léger, bref et discret, mais un rire quand même. Dès lors qu'il eut fini de les observer, il se racla cependant la gorge et remit le nez vers son chocolat chaud. D'ailleurs, il était peut-être de s'y intéresser, tiens. Ses mains se refermèrent autour de la tasse : après avoir passé un moment dehors, il était un peu gelé. Il allait sans doute devoir investir dans une écharpe et dans des gants très bientôt. Ce n'était jamais très agréable d'avoir froid, sans pouvoir profiter de l'extérieur. Il préférait pourtant s'y trouver, plutôt que rester enfermé.

- June...? June Brock, c'est ça ? On s'est croisé en cours, mais on ne s'est jamais vraiment parlé.


À en juger par la ressemblance entre le nom du jardinier et celui de la jeune femme, Jake aurait deviné sans peine un rapprochement familial entre ces deux-là. Malheureusement, il n'avait jamais eu l'occasion de faire connaissance avec elle. Peut-être avaient-ils eu quelques échanges en participant à des devoirs, mais c'était à peu près tout. On ne pouvait pas connaître tout le monde dans cette école. Pour le Serpent-Cornu, ça n'avait rien de bien choquant.

Non, le plus choquant était de savoir que June et son père ne se ressemblaient pas du tout. Comment deviner que ce géant roux était son paternel ? Si l'intéressé n'en avait pas fait part, sans doute le jeune homme aurait-il ri au nez de celui qui aurait osé le lui annoncer. Sérieusement, même leur caractère avait l'air différent. Il connaissait de June une image de fille plutôt froide et prompte à conserver sa solitude. Le genre de fille difficile à approcher en somme. Le jardinier, lui, avait l'air d'un bonhomme certes un peu brusque, mais jovial.

- Il y a d'autres membres de votre famille ici ? demanda le jeune sorcier distraitement, tout en sirotant son chocolat progressivement.

Autant faire la causette. Sans compter que Jake s'était arrêté sur un léger détail.

- Vous n'avez toujours pas répondu à ma question : pourquoi ces questions au sujet de ma famille ? On se connaît ?


Le jeune homme avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, bien entendu. Le contact avec ce gars le perturbait : il s'agissait d'un contact familier et presque familial, bien différent de la distance que gardaient les professeurs avec les élèves. La fonction était bien différente, mais il ne niait pas que ça l'intriguait quand même un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 7 Déc - 16:15
Invité
J'haussais les épaules. Tant pis, il sera toujours temps de les faire connaître plus tard ces deux-là. Je finirais peut-être par en parler à June de cette histoire. Après tout, on le lui avait caché mais, ce garçon fait aussi parti de sa famille et puis je crois qu'elle est assez mature pour ça. Au moins, je suis sûr que comme cela elle ne sera pas réticente à l'aborder. (Pour une fois, ça changera tiens.)

-Il y a d'autres membres de votre famille ici ? Vous n'avez toujours pas répondu à ma question : pourquoi ces questions au sujet de ma famille ? On se connaît ?

Je n'aurais pas dû poser toutes ces questions moi. Je ne le sens pas là. Je me relevais de ma chaise, avec le même boucan que tout à l'heure, gêné je me frottais les cheveux.

-Et bien, en théorie, que moi et ma fille... Hm, hm, je suis un professeur ça me paraît normal de te demander qui tu es. Le reste n'était que de la pure curiosité !

Mettant ma tasse dans l'évier, je reposais la boite sur la table :

-Bon alors, tu la prends c'te boite ou non? C'est pas comme si j'avais toute la journée mon garçon.

J'espérais qu'il ne s'interroge pas trop sur notre entretien. Je voulais être sûr de moi avant qu'il ne sache la vérité. Enfin, si je le lui disais un jour, ça non plus, je n'étais pas sûr. D'abord, en parler à mes parents j'crois. Ouais. Les vieux devaient savoir quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 9 Déc - 4:05
Invité
Le voir se redresser précipitamment eut de quoi intriguer Jake, qui le fixa en haussant un sourcil et se pencha pour voir s'il ne s'était pas fait mal. Bah alors ? Qu'est-ce qu'il lui prenait tout à coup ? Ça ne le gênait quand même pas de parler de sa famille, si ? Il était bien sûr qu'ils ne se connaissaient pas ?

Le jeune homme ne fit aucun commentaire et ne chercha pas à en savoir plus. Ce type était bizarre, avec son air de Père Noël pas encore assez vieux et de brute au cœur d'ours en peluche. Au moins, il n'était pas tombé sur un membre du personnel trop sérieux. Faute d'être encore contrarié, le Serpent-Cornu était amusé par la situation.

Ah, le retour de la boite sur la table. Le jeune sorcier eut un regard pour l'objet, puis sur son interlocuteur. Au moins, ce truc n'avait pas pourri dans une cabane de jardinage pendant des semaines, c'était un plus par rapport à l'autre.

- Vous êtes sérieux ?

Quoi ? Il avait bien le droit de poser la question, non ? Pourquoi Brock désirait-il lui donner cette boite ? Encore une fois, sa fonction de membre du personnel de l'école aurait dû primer, non ? Enfin, Jake n'allait pas s'en plaindre. Son dragon irait parfaitement bien là-dedans, du moins, tant que sa taille le lui permettrait.

- Merci, articula-t-il toujours incrédule.

Le Serpent-Cornu prit l'objet convoité sur les genoux et attendit un petit instant. Avait-il vraiment le droit d'y aller, ou bien...? Après tout, l'autre ne lui avait pas donné la permission de quitter les lieux. La présence du sapin zombie était marrante, mais s'il faussait compagnie au jardinier, ce serait peut-être une insolence de trop ? Difficile de se dire d'exagérer avec un gars capable de vous casser en deux juste en s'asseyant sur votre dos.

- Hm...

Il fallait bien se lancer à un moment donné, non ? Un espèce de silence gêné s'était installé entre eux, depuis que Jake avait posé la question qui avait visiblement fâché. Allez quoi ! Ils ne se connaissaient pas, hein ! Le garçon se serait souvenu de cette rencontre : on ne pouvait pas oublier un tel colosse ! Peut-être cherchait-il simplement un copain à sa fille ? Ah, tiens, ça pouvait se tenir aussi... L'élève n'allait pas continuer à se poser des questions.

- Du coup, euh... Je peux y aller, m'sieur ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 9 Déc - 22:41
Invité
Sérieux, sérieux, c'était un bien grand mot vu la situation. J'étais loin d'être sévère avec les enfants. Et avec moi-même aussi. Mais j'étais aussi trop laxiste et je le savais. Mais ces gamins avaient le don de me faire fondre. Ce gamin-là, en particulier. Il ressemblait tellement à Peter que c'en était troublant. J'en perdais un peu mes moyens.

-Oui oui, prend la, c'est bien ce que tu es venu chercher n'est-ce pas?

Bon alors, qu'est-ce qu'il attendait celui là pour partir maintenant? Je n'allais pas y passer la journée, d'autant que j'avais besoin de réfléchir à la situation et si possible sans lui.

-Aller aller, vas t-en maintenant. Et que je ne t'y reprenne plus à fouiner sans permission, clair? La prochaine fois, vient me trouver. Je ne serai pas aussi gentil.

C'était vrai. Une fois passait, mais il n'était pas question que ces mômes se croient tout permis non plus. D'un geste de la main, je lui ordonnais de partir tendis que j'ouvrais l'eau pour laver les tasses.

Sortant ma bouteille de Whisky une fois le gamin parti, je m'asseyais sur ma chaise et me servais un verre. Oh quand je pensais à Jiun dans ces moments-là, je l'imaginais me confisquer ma bouteille et me taper sur les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Les Montagnes :: La Cabane du Garde-Chasse-
Sauter vers: