:: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand un monde imaginaire devient réel ft Judy Allen [TERMINE]

avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 26 Nov - 21:05
Invité
La fraîcheur de la fin de novembre commençait réellement à se faire sentir. Bientôt décembre ! Bientôt Yule, bientôt Noël... Je n'avais toujours pas réglé mes soucis avec Jake, bien qu'il ne se doutait encore de rien. Je rougissais à la pensée de lui dire bientôt. Mais je me ressaisis bien vite, alors que j'arrivais à la cabane qui commençait à prendre forme petit à petit. Je souriais satisfait. Judy n'allait pas tarder à arriver j'imagine. Je posais les quelques planches que le jardinier m'avait donnés, ainsi qu'une petite hache pour récupérer quelques bois dans la forêt. Le plancher était bien solide à présent, il restait à construire les murs et les rambardes avec du bois mal couper des arbres et des cordes que j'avais également trouvés dans l'abri de jardin. J'espérais que ça ne manquerait pas au personnel... Boh, au pire, avec la magie je supposais que ce serait facile d'en refaire ! Moi je n'étais pas doué pour les sorts de ce genre... J'aurais sûrement transformé la forêt en tas d'arbres carnivores...

Je frissonnais au courant d'air qui passa et je me dis qu'on avait de la chance qu'il ne pleuve pas aujourd'hui. L'air était frais et un peu venteux par moment, mais nous étions assez bien caché dans les arbres. Les nuages bougeaient vite la-haut. C'était sûrement pour ça qu'il ne pleuvait pas d'ailleurs.

Sans attendre Judy qui ne tarderait pas, je commençais à installer les planches horizontalement autour de la plate-forme. Grâce à une perceuse ensorcelée par le jardinier, les vis étaient bien fixés ! Et cela allait beaucoup plus vite du coup, c'était pratique.

-C'est très gentil à toi de m'aider perceuse ! Judy ne va pas tarder, tu sais, c'est la princesse du royaume Haldor. Elle est gentille !

Lui dit-je en souriant. J'aimais bien les objets ensorcelés. J'avais toujours l'impression qu'ils étaient vivants et je trouvais ça rigolo. D'un bzz bzz de contentement, elle continua son travail alors que je tenais les planches en équilibre sur une branche de notre arbre à cabane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
30/150  (30/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de pin △ Plume de Phénix △ 29.5 cm △ Plutôt rigide △ Légèrement épaisse △ Apparence simple
Quidditch : Batteuse △ Nimbus 2001
Judy Allen
Etudiante en 5ème année — Wampus
Etudiante en 5ème année — Wampus
Dim 27 Nov - 14:44
Judy Allen
Enchanting forest
This life is the only one we have. So let's waste away together  with the only time we have. When you look into the forest does it call out your name when the air fills your lungs does it free you from the pain Δ Haunted song - Amarante

La fraicheur de l’hiver commençait à s’installer doucement, mordant le bout des fins doigts de Judy.  Mais ce n’était qu’un détail insignifiant, cette fraicheur était synonyme de Noël, retour à la maison pour revoir son père et lui montrer ses progrès, le voir sourire et lui raconter des anecdotes de sa scolarité à Ilvermorny. C’était aussi synonyme de neige, chose qu’elle appréciait le plus en hiver, bien plus que les fêtes. Parce qu’elle aimait lancer des boules de neiges, faire des bonhommes, encore grande enfant dans l’âme. Elle n’avait pas perdu cette partie d’elle-même en grandissant.

S’habillant chaudement pour rejoindre Hugo à la cabane, elle fourre quelques snacks et outils dans son sac avant de sortir. Judy marchait d’un pas joyeux en fredonnant, son regard se perdait entre les arbres, le bout de son nez commençait à s’engourdir par le froid légèrement mordant. Au fur et à mesure où elle avançait, les arbres coupait un peu plus le vent. La canadienne entendait le bruit de la perceuse briser le silence qui régnait dans la forêt, pressant le pas pour rejoindre Hugo, un sourire se dessinait sur ses lippes. C’était un bon garçon qui avait attisé sa curiosité, qui avait fait marcher son imagination avec cette simple cabane. Grimpant agilement dans la cabane, elle pose son sac près du jeune homme en question.

- Salut toi ! Ça va mon grand ? J’ai ramené quelques outils que j’avais emprunté à mon père la dernière fois que j’y suis allée. Et si t’as un petit creux entre la pose de deux planches, sers-toi.

Elle s’asseyait non loin du troisième année en lui souriant à pleines dents tout en sortant ses quelques outils. Ses billes bleutées observaient les outils qu’il avait ensorcelés et le travail qu’il avait commencé.

- Tu veux de l’aide pour quelque chose en particulier ? Ou que je fasse autre chose ?

© GASMASK


My mind is a runaway

And I find it's too hard to breathe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 27 Nov - 19:56
Invité
- Salut toi ! Ça va mon grand ? J'ai ramené quelques outils que j'avais emprunté à mon père la dernière fois que j'y suis allée. Et si t'as un petit creux entre la pose de deux planches, sers-toi.

En équilibre sur mon bout de plate-forme, je sautais plus loin près de Judy et lui piquais un gâteau. Un grand sourire sur le visage, je lui disais bonjour joyeusement.

- Tu veux de l'aide pour quelque chose en particulier ? Ou que je fasse autre chose ?
-J'aimerais finir les murs aujourd'hui et le toit en fait, parce que quand il va neiger, j'ai peur que le bois en pâtisse... Genre, quand je suis venu l'autre jour, la pluie avait fait gonfler le bois, impossible de travailler dessus ! J'ai dû mettre une bâche que le jardinier m'a prêté un jour ou deux... J'ai dû lui rendre hier, c'est pour ça que je voudrais finir au moins une partie des murs et le toit aujourd'hui.

Cachant mon visage dans mon écharpe quand un coup de vent arrivait, je mâchouillais mon gâteau gourmand. Travailler, ça donne faim. La perceuse avait arrêté de travailler elle aussi, au repos contre la planche horizontale qui dépassait.

-Sinon comment vas-tu ? Il commence vraiment à faire froid tu as vu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
30/150  (30/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de pin △ Plume de Phénix △ 29.5 cm △ Plutôt rigide △ Légèrement épaisse △ Apparence simple
Quidditch : Batteuse △ Nimbus 2001
Judy Allen
Etudiante en 5ème année — Wampus
Etudiante en 5ème année — Wampus
Mer 30 Nov - 19:59
Judy Allen
Enchanting forest
This life is the only one we have. So let's waste away together  with the only time we have. When you look into the forest does it call out your name when the air fills your lungs does it free you from the pain Δ Haunted song - Amarante

Le sourire aux lèvres il prenait un des gâteaux après avoir arrêté toute activité. Toujours aussi enjoué à chaque « rendez-vous » ce garçon, la canadienne le voyait un peu comme un rayon de soleil, chaleureux. C’est ce qu’elle appréciait de leurs retrouvailles dans la forêt, changer de ceux qu’elle avait l’habitude de voir durant ses cours, de bricoler avec un garçon tout aussi imaginatif qu’elle, c’était son petit plaisir ancré entre ces arbres.

- Hum… Assez gênant s’il se remet à pleuvoir ou même à neiger. C’est bien gentil de sa part ça. Il est vraiment sympathique. Faisons au maximum aujourd’hui.

Elle sortait ses outils de son sac, attrapant une brioche à la cannelle d’une main qu’elle dévorait avant de remonter son écharpe à ses oreilles. Un léger soupir s’échappait de ses lèvres, laissant flotter un mouton de fumée qu’elle regardait disparaître dans l’air frais.

- Ça va toujours quand je viens ici. Et toi alors ? Elle marquait une courte pause pour se relever. C’est vrai, on va sans doute avoir de la neige dans peu de temps. J’ai hâte de revoir l’école et ses alentours recouvert d’un manteau blanc. Même si ce sera vite sali par la terre et la caillasse quand on marchera. Mais le bout de mon nez et mes doigts ne vont pas apprécier ça.

Judy attrapait ses outils pour commencer à travailler le bois afin de faire les murs de la cabane, elle aimait modifier quelque chose, créer de ses mains, même si la magie pouvait le faire, ce n’était pas le même sentiment de satisfaction lorsque l’on terminait. Une chose qu’elle refusait qu’on lui retire, ce sentiment de satisfaction. Elle découpait les planches à la taille des murs, les retravaillait par la suite.

- Je suis sûre que la cabane sera parfaite une fois terminée. Cet hiver elle sera sous la neige, ce n’est pas le mieux. Mais au printemps, quand la verdure reviendra, quand les fleurs pointeront le bout de leur nez, je suis sûre que ce sera vraiment un très beau château. On pourra dire que ce sera un moment magique à voir.

Un grand sourire en direction du troisième année fend son visage en deux. Après tout, c’était lui qui avait imaginé cette vulgaire cabane en un château dont il était le roi.


© GASMASK


My mind is a runaway

And I find it's too hard to breathe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 1 Déc - 3:05
Invité
Je souriais quand elle parla de la neige qui deviendrait gadoue assez rapidement. En même temps avec tous ce monde, sûr que les allées allaient devenir noires de terre boudeuse. Moi aussi je m'étais remis au travail, relançant le sortilège -que j'avais eu du mal à apprendre mais bon, à force cela allait- sur la perceuse-visseuse, je maintenais de nouveau les planches sur mon rebord en équilibre.

-Je vais bien. J'ai réussi mes quelques sortilèges l'autre jour en cours. Je suis assez fier de moi. Y'en à un ça faisait longtemps que je galérais dessus.

Je riais quelques secondes. Quand je repensais à mes cours parfois, je me disais que les professeurs avaient bien du courage de m'avoir comme élèves. Heureusement que Jake l'aidait beaucoup, c'était quand même en grande partie grâce à lui qu'il avait réussi pas mal de cours.

-Je crois que s'ils le pouvaient, mes professeurs autre que celui de potions me renverrais dans le monde des non-maj ! Je ne suis tellement pas doué que je pense qu'il n'a pas vraiment de différence.

Quand je repensais à notre aventure dans la serre en début de mois je rougissais légèrement de honte. On avait quand même faillit se faire manger par une plante ! Quelle mort débile quand j'y pense. Tout ça à cause d'un sortilège que je n'ai même pas réussi à faire. Je tiltais. Sortilège? Mais mes mots avaient été incompréhensibles... Etait-ce possible?

-Merci Judy ! Dit, est-ce que tu t'y connais un peu en sortilèges informulés? Tu crois que c'est possible ou alors, tu crois qu'en disant un truc incompréhensible la baguette peut jeter un sort sans que je le veuille vraiment?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
30/150  (30/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de pin △ Plume de Phénix △ 29.5 cm △ Plutôt rigide △ Légèrement épaisse △ Apparence simple
Quidditch : Batteuse △ Nimbus 2001
Judy Allen
Etudiante en 5ème année — Wampus
Etudiante en 5ème année — Wampus
Ven 2 Déc - 20:39
Judy Allen
Enchanting forest
This life is the only one we have. So let's waste away together  with the only time we have. When you look into the forest does it call out your name when the air fills your lungs does it free you from the pain Δ Haunted song - Amarante

Il lui rappelait cette période où elle avait du mal bien cours, quand les professeurs lui remontaient les bretelles parce qu’elle progressait et assimilait avec difficulté.

- C’est super ça ! Je comprends que tu sois content d’y arriver maintenant, c’est normal. Surtout si tu as mit du temps avant d’y arriver. Et puis non, je n’aurais pas été d’accord avec ça ! On ne renvoie pas Hugo chez les non-majs, certainement pas. Même s’ils le pouvaient, je ne serais pas d’accord. Ce serait vide ici après.

Elle refusait d’imaginer se retrouver seule ici, de ressentir la solitude une fois de plus. Chassant ses mauvaises pensée, Judy jetait un regard à Hugo qui semblait être ailleurs quelques instants. Avant de revenir, une étincelle d’illumination dans le regard, comme s’il avait eu l’idée du siècle. La canadienne haussait un sourcil d’incompréhension face à ses remerciements dont-elle venait d’avoir droit pour une raison qui lui était totalement inconnue.

- Merci pour quoi ? Tu me perds là.

Cependant son idée loufoque des sorts informulés restait plus ancrée dans sa tête que ses remerciements. Cette suggestion lui semblait être de la pure folie, mais ça attisait sa curiosité. Et pourquoi ça ne marcherait pas ? Après tout, tout peut arriver.

- Je ne m’y connais pas vraiment. Mais c’est à essayer, si personne n’essaye, comment peut-on savoir si ça ne marche pas ? Enfin je dis ça, mais si ça se trouve un sorcier l’a déjà fait. Mais on s’en fiche, on n’était pas là pour vérifier. Elle posait ses outils pour marquer une pause. Tu as quelque chose en tête que tu voudrais faire ? Je suis bien curieuse de voir ce que ça pourrait donner. Je pourrais toujours me renseigner sur le sujet si tu veux.

Lançait-elle en souriant à Hugo avant de reprendre ce qu’elle faisait. La curiosité l’envahissait petit à petit, la rongeait.


© GASMASK


My mind is a runaway

And I find it's too hard to breathe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 3 Déc - 13:49
Invité
Rougissant à sa phrase, j'avais à peine écouté le reste. Est-ce que c'était vrai? Est-ce que je manquerais à mes amis si je partais d'ici? Question en somme totalement stupide, on sera d'accord. Mais vous savez comment je suis depuis le temps. J'ai toujours peur qu'on m'oublie et quand on le ne fait pas ça me surprend. Ca vient sûrement de ma vie de famille. Mes parents savent faire attention à moi quand il s'agit de me taper dessus. Mais pour le reste du temps, je n'existe même pas. Je pourrais aussi bien partir sans prévenir qu'ils ne le remarqueraient jamais.

-Merci... Pour tout? Des compliments sur la cabane, d'être mon amie, de m'aider à la construire... Je ne sais pas.

Je réfléchissais un peu à ce qu'elle avait dit ensuite, sur les sortilèges informulés. Mes souvenirs dans la serre était encore frais, mais après tout, c'était plutôt logique que d'autres l'aient fait aussi, conscient peut-être... Retournant dans la cabane pour commencer le squelette du toit à l'aide de branches solides, j'expliquais :

-Et bien, non, pas vraiment, je cherche à comprendre quelque chose qui m'est arrivé... Mais c'est délicat à expliquer. Disons que j'ai accidentellement fait grandir un objet... Sans lancer de sortilèges.

Evidemment, je n'avais pas encore très envie de parler de l'épisode de la serre. Genre, je ne voulais pas d'ennuie. Je n'aurais jamais mentionné Jake cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
30/150  (30/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de pin △ Plume de Phénix △ 29.5 cm △ Plutôt rigide △ Légèrement épaisse △ Apparence simple
Quidditch : Batteuse △ Nimbus 2001
Judy Allen
Etudiante en 5ème année — Wampus
Etudiante en 5ème année — Wampus
Lun 5 Déc - 19:21
Judy Allen
Enchanting forest
This life is the only one we have. So let's waste away together  with the only time we have. When you look into the forest does it call out your name when the air fills your lungs does it free you from the pain Δ Haunted song - Amarante

Judy lui tapotait l’épaule en souriant, il avait l’air tout chamboulé pour si peu, ça avait le don de lui arracher un rire. Elle voyait en lui un très bon ami, et elle ne voulait pas se priver de lui dire. Ce n’était pas tous les jours qu’elle arrivait à troubler quelqu’un avec des mots. Surtout quand cela restait purement affectif, quand ça ne touchait pas à de la séduction - déjà qu’elle n’était pas douée dans le domaine – malgré sa maladresse avec les relations humaines, qu’importe la nature du lien. Il lui arrivait d’être maladroite dans ses dires, dans ses gestes, de paraître acide avec les autres sans qu’elle le veuille réellement. Elle n’avait pas voulu jouer à la fille qui brisait des cœurs ou des amitiés, elle se faisait simplement avoir par sa maladresse légendaire. Elle lui attrapait une main, un large sourire sur les lippes.

- Tu n’as pas à me remercier pour être ton amie ou quoi que ce soit Hugo. C’est tout à fait normal que je dise que la cabane est géniale, déjà parce que c’est le cas ! Et puis parce que tu l’as faite de tes mains, tu as imaginé tout un monde lié à cet endroit et c’est ça qui le rend encore plus beau. C’est aussi normal que je t’apprécie, je veux dire, tu aurais pu me renvoyer bouler quand je suis arrivée comme une fleur la première fois que je suis passée ici, ou tu aurais pu totalement me snober. Et c’est ça que j’aime bien chez toi !

Tout en écoutant le jeune homme, elle l’aidait pour préparer le toit avant d’y déposer les planches. Ce qu’il lui racontait lui semblait fou et irréel. Mais tout était possible. Elle n’avait pas vraiment d’explications rationnelles qui lui venaient en tête pour déchiffrer ce qu’il aurait pu se passer.

- Les détails tu peux les garder pour toi, ça ne me regarde pas. Et je ne chercherais pas à savoir, ne t’en fais pas. Seulement je t’avoue que ton histoire me paraît complètement folle. Mais pas irréalisable, après tout il y a bien des sorciers qui lancent leurs sorts sans user de leurs baguettes et encore ça ce n’est rien.

Tout en aidant pour le toit, la canadienne cherchait sans trouver quelque chose de réellement plausible.

- Tu voudrais que je glane quelques infos auprès des profs et à la bibliothèque dans la semaine et que je t’en fasse part quand on se reverra ? Ça pourrait sûrement éclairer ta lanterne et lever le voile sur ce "mystère".


© GASMASK



My mind is a runaway

And I find it's too hard to breathe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 6 Déc - 1:34
Invité
J'avais souri de tous mon coeur, légèrement intimidé et donc rougissant par tant de compliments. Ne sachant pas quoi répondre d'autre, je la laissais continuer sur les sortilèges informulés.

-Tu voudrais que je glane quelques infos auprès des profs et à la bibliothèque dans la semaine et que je t'en fasse part quand on se reverra ? Ça pourrait sûrement éclairer ta lanterne et lever le voile sur ce "mystère".

-D'accord ! Merci beaucoup, on verra si je trouve de mon côté aussi, cette histoire m'intrigue assez...

Toujours sur mon travail du toit, je fixais mes branches les unes aux autres à l'aide de corde. Ca demandait un minimum de force, alors imaginez-moi en train de fixer tout ça ! Ahah, il fallait carrément que je me soulève du sol pour m'appuyer sur les dites branches. Elles étaient assez solides, c'était pas mal tout ça.

-AH !

... Bon de toute évidence pas toutes. Fragilisée par les pluies sans doutes. J'avais fait une petite chute, mais rien de méchant, juste la branche qui m'était retombé sur la tête. Dans un grognement, je me frottais cette dernière. Bon, il allait falloir fixer une nouvelle branche maintenant. Je regardais mes vêtements salis par le travail. Certes que cela allait râler à l'école. Mais je m'éclatais tellement plus en construisant de mes mains que d'utiliser la magie. Un point commun avec Judy, c'était ce qui nous avait rapproché.

La petite perceuse/visseuse était même venu voir si j'allais bien. Je lui tapotais la tête gentiment avant de me relevé. je souriais bêtement à Judy en me frottant l'arrière de la tête toujours. J'inspectais finalement ce qu'elle avait fait de son côté.

-C'est parfait comme ça... Je crois qu'une fois qu'on aura réparé mes bêtises, on pourra finir de fixer le tout et rajouter les planches au-dessus, tu sais, ça fera un toit plat pour l'instant, je voudrais faire comme une sorte de cachette en hauteur. On fera un toit trompe-oeil plus tard, là c'est juste pour protéger le tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
30/150  (30/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de pin △ Plume de Phénix △ 29.5 cm △ Plutôt rigide △ Légèrement épaisse △ Apparence simple
Quidditch : Batteuse △ Nimbus 2001
Judy Allen
Etudiante en 5ème année — Wampus
Etudiante en 5ème année — Wampus
Jeu 8 Déc - 14:28
Judy Allen
Enchanting forest
This life is the only one we have. So let's waste away together  with the only time we have. When you look into the forest does it call out your name when the air fills your lungs does it free you from the pain Δ Haunted song - Amarante

- Je trouverais sans doute quelque chose, après tout c’est une matière où j’ai l’une des meilleures moyennes.

Elle ne s’attendait pas à trouver des tas de livres dédiés au sujet, mais quelques écrits aurait largement fait l’affaire. Juste pour trouver quelques petits détails pouvant les éclairer. Ils n’avaient sans doute pas besoin de tout un cours théorique pour cela. Tandis qu’Hugo reprenait ce qu’il faisait, Judy s’assurait de d’avoir bien fixé les branches de son côté et se chargeait de consolider et de refixer pour les branches plus fragiles. Il serait fâcheux que le toit cède à cause d’une inattention telle que celle-ci. La chute d’Hugo résonnait dans la cabane, la cinquième année se retournait vers lui. Elle se penchait légèrement pour lui tendre la main pour l’aider à se relever.

- Ça va mon grand ? Oh mince, tes vêtements… Hum, je dois sûrement avoir un sort pour ça, ça t’éviterait de te faire remonter les bretelles.

Il se relevait en souriant tout en se frottant la tête, sacré lui. Heureusement, il ne s’était pas trop abîmé, ce qui aurait été bien plus délicat à expliquer à l’infirmière.

- Oh, ça pourrait être bien ça ! J’aimerais bien voir ce que ça donnera une fois terminé. Ça sera vraiment sympa à voir ou même y être.



© GASMASK


My mind is a runaway

And I find it's too hard to breathe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 9 Déc - 20:07
Invité
-T'inquiète pas pour mes vêtements princesse Judy, j'ai l'habitude ! Lui dit-je en souriant.

Quand j'y pense, les autres avaient raison quand ils disaient de moi que j'étais un gamin. Les vêtements sales m'importait tellement peu. C'était étrange comme sentiment de se sentir un enfant insouciant ces rares moments de liberté alors que j'allais bientôt avoir seize ans. Reculant, les mains sur les hanches, je souriais à Judy.

-J'crois que ça va être cool, ouais, mais c'est aussi ton château, si tu as des idées n'hésite pas à les mettre en place aussi !

Reprenant une branche dans les bras, je m'apprêtais à la déposer à l'endroit qui avait cédé. Avec suffisamment de cordes, cela allait tenir sans soucis. Je nous imaginais déjà l'été prochain, allongé là, à bavarder de tout et de rien. Le soir, le tout serait éclairé par des bougies dans des petites lanternes que l'on ferait flotter dans la pièce. Ce serait vraiment magnifique. Je crois que je pouvais en trouver des pas chères dans des boutiques non-maj. Quant aux bougies, je pouvais aisément en fabriquer moi-même.

-Au fait... Qu'est-ce qui te ferait plaisir pour Noël ?

Demandais-je soudainement. C'est vrai que je n'avais pas encore pensé aux cadeaux. Mais nous étions déjà fin novembre. Il fallait que je commence à me renseigner sur ce que mes amis voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
30/150  (30/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de pin △ Plume de Phénix △ 29.5 cm △ Plutôt rigide △ Légèrement épaisse △ Apparence simple
Quidditch : Batteuse △ Nimbus 2001
Judy Allen
Etudiante en 5ème année — Wampus
Etudiante en 5ème année — Wampus
Sam 10 Déc - 16:11
Judy Allen
Enchanting forest
This life is the only one we have. So let's waste away together  with the only time we have. When you look into the forest does it call out your name when the air fills your lungs does it free you from the pain Δ Haunted song - Amarante

Un rire s’échappait des ses lèvres, décidément, il ne craignait même pas de se faire tirer les oreilles pour ça. Sacré lui, songeait-elle. Elle se voyait parfois en lui, quand il lui arrivait d’avoir ces moments où on pouvait la percevoir comme une grande enfant lorsqu’elle rit aux éclats après avoir fait une ânerie ou quand elle ne craint pas de se faire punir après avoir fait les 400 coups.

Judy s’asseyait en tailleur en jetant un regard à l’intérieur de la pièce. Elle faisait confiance à Hugo pour la décoration, mais elle avait envie de rajouter quelques petits détails insignifiants. Des petits plus fait de ses mains pendant ses vacances avec ce qu’elle trouverait dans son jardin ou lorsqu’elle ferait des sorties dans la forêt.

- Je pense que je rajouterais quelques couronnes de fleurs, il me reste beaucoup de fleurs sèches à la maison et je ne sais pas quoi en faire habituellement. Et si j’ai le temps, je ferais sans doute un petit canevas. Pour le reste, je verrais au fur et à mesure, mais je t’en toucherais deux mots avant.

Ça lui ferait une bonne raison de ressortir ses vieux pinceaux et ses aquarelles, de coucher sur la toile ce qui la passionnait, la fascinait et de partager ça avec le petit Hugo. Elle n’avait jamais vraiment montré au jeune homme l’entendue de tout ce qu’elle savait faire mis à part ses facilités pour tout ce qui touchait à la magie, une bonne occasion se présentait.

- Hum, quelque chose que tu auras fait de tes mains, je te laisse carte blanche, n’étant pas vraiment difficile, tout me va. Je suis sûre et certaine que tu trouveras quelque chose à faire.

Et puis, une chose faite de ses mains et avec son cœur, avait à ses yeux bien plus de valeur qu’une babiole valant des milles et des cents pour impressionner.

- Et toi d'ailleurs, tu voudrais quelque chose en particulier ?

Un grand sourire se dessinait sur son visage.



© GASMASK


My mind is a runaway

And I find it's too hard to breathe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Déc - 17:24
Invité
-Ah, si tu veux mais, je te préviens, je ne suis pas sûr que ça ressemble à grand-chose ! Moi je ne sais pas trop non plus... Je n'ai pas vraiment d'idée. Disons que... Je l'ai déjà eu en quelques sortes, mon cadeau de Noël cette année.

Clairement, dans ma tête mes amis étaient tout ce que je pouvais espérer de la vie. C'était ma famille, ma raison de vivre quelque part. Sans eux, je serais bien seul, je leur devais mes sourires et mes larmes parfois aussi. Mais c'était quelque chose de merveilleux que de ressentir quelque chose d'aussi fort. Finalement, même avec des parents comme les miens, je n'avais pas de quoi pleurer.

J'adorais mes amis et rien ne pourrait être plus beau cadeau que ça.

J'étais retourné chercher quelques gâteaux pour faire une petite pause.

-Mais si tu préfères une réponse plus matérielle... Ecoute, on aura qu'à dire que c'est comme toi.

J'avais déjà trouvé ce que j'allais offrir à Judy du coup. Fabriquer un truc? Pas de soucis, je savais déjà quoi.

Et c'est comme ça que la journée se termina. Après bien des discutions et bricolage, Judy et moi étions restés là à manger des gâteaux et finir ce toit avant de rentrer dans le froid de la nuit au château.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt-
Sauter vers: