:: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la vérité éclate... ft Jake Peterson & Lola Nightingale [TERMINE]

avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 26 Nov - 16:51
Invité
On avait travaillé dur avec Jake sur cette maudite potion durant tout le mois de novembre. Elle était enfin terminée, mais ce n'avait pas été sans rater avant. Plusieurs essaies et plusieurs déceptions, j'ai même faillit baisser les bras à un moment je crois. Mais finalement, on avait fini par réussir il y'avais quelques jours de ça. Fiers de nous, il était enfin temps de la rendre à Lola. Jake n'était toujours pas au courant de pour qui elle était. Et j'avouerais m'en rendre coupable... J'avais promis à Lola de garder le secret, mais face au garçon que j'aimais, c'était difficile de mentir. J'avais pris sur moi, malgré les questions de ce dernier. Un jour, il saurait. Je lui dirais avec l'accord de Lola. Mais je ne voulais pas la brusquer pour le moment.

Alors, c'est seul que j'avais marché jusqu'à la cabane que moi et Judy avions construit, il y avait quelques semaines de ça. Oh il y'avais toujours des améliorations à faire bien sûr, mais la base était solidement crée et on pouvait déjà s'y installer en quelques sortes. J'adorais cet endroit, c'était mon château à moi et mes amis. Là au moins, j'étais sûr que Cruella ne viendrait pas m'embêter.

Lola m'avait prévenue qu'elle serait un peu en retard. Alors, je m'étais assis sur le rebord du petit balcon de la cabane et j'attendais en regardant les arbres se dénuder petit à petit. L'hiver approchait à grands pas, on était déjà en décembre. Yule, bientôt. Je n'aimais pas trop le froid de l'hiver, mais il fallait avouer que c'était une période calme et apaisante...Je soupirais en balançant mes jambes dans le vide. La tête posé sur mes bras croisé sur la rambarde, je songeais à ce Blake ou j'sais pas qui. Je crois que je n'aimais pas trop ce type. Je ne saurais pas vous dire trop pourquoi, mais c'est quoi cette idée d'être aussi... séduisant, en permanence là? D'être aussi mystérieux et sombre? Genre, est-ce que c'est typique des mecs de dix-neuf ans ou comment ça se passe? Faut-il être dark et musclés pour plaire?

Je grognais légèrement en boudant un peu. La vie était carrément injuste.

-Ah ! Lola !

Je sautais de mon balcon, retrouvant mon sourire naturel, heureux de la voir enfin arrivé. Bon, je n'avais pas attendu longtemps finalement. Lui tendant la potion timidement, je ne savais pas comment elle allait réagir... J'avais un peu peur en fait, genre la dernière fois qu'on avait parlé de cette chose, elle ne voulait plus y être mêlée... J'avais un peu l'impression de la forcer quelque part. Mais je faisais ça pour son bien, et de toute façon, elle était libre de la boire ou non. Si on essaie pas, comment on peut savoir si ça nous plait ou pas?

-Comment vas-tu? Tiens... C'est pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Dim 27 Nov - 13:17
Lola Nightingale



Quand la vérité éclate...

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


En cette douce fin de journée, je me dirige le pas vif vers la forêt. Plus exactement, je me dirige vers la cabane où Hugo m’a donné rendez-vous. J’ai la veille reçu un hibou me disant qu’il voulait me donner un truc. Manifestement urgent. Qu’est-ce que cela peut bien être ? J’avoue être curieuse et c’était presque avec regret que je n’ai pu y aller directement après le dernier cours. Blake m’avait défié et je ne pouvais décemment refuser : il aurait pensé que j’avais peur de perdre ! Et cela m’était intolérable. Remarque, aucun de nous n’a réellement gagné, nous nous sommes quittés sur une égalité après deux parties. Triste, mais je ne voulais pas faire attendre davantage Hugo.

A mesure que je m’approche du lieu de rendez-vous, je ne peux m’empêcher de trouver cela étrange comme lieu de rendez-vous. Justement. Ne peut donc-t-il pas me donner l’objet mystère aux réfectoires ? Veut-il être au calme avec moi ? Une cabane en guise de rancard, le brun a bien de la chance que je sois une aventurière dans l’âme ! Blague à part, ces derniers temps je remarque que je pense souvent à mon ami… Cela ne me dérange pas, c’est juste… Je ne sais pas, en réalité. J’aime le temps que l’on passe ensemble également. Est-ce que c’est ça, l’amour ? En tout cas, il est indéniable que je le trouve mignon. Et puis, il me semble qu’il est déjà amoureux… Que faire ? Je devrais peut-être essayer de me maquiller pour lui plaire. Les garçons aiment les filles qui se maquillent, non ? Je pourrais en parler à quelqu’un, mais à qui ? Sûrement pas à Blake, il se fouterait de ma gueule ! Non. Tout bien considéré, je vais garder ça pour moi. Oui, c’est mieux ainsi. Qu’importe ce que je ressens.

J’arrive à peine à la cabane qu’Hugo me saute dessus. Genre. Vraiment. Au sens littéral puisque tu bondis du balcon. « Hey ! » Je t’offre un sourire. « C’est grave sympa. Vous avez fait du bon taff avec Judy. » lancé-je en contemplant votre œuvre. L’endroit idéal pour se raconter des histoires qui font peur à la nuit tombée. « Bien, bien. Même si j'ai fini sur un match nul avec Blake. Et toi ? » J’ai à peine le temps de te retourner la question que tu me tends un flacon. Et bien, ce doit être vraiment urgent. Perplexe, j’hausse un sourcil. « C’est quoi ? Si c’est un philtre d’amour, t’es censé en verser discrètement dans mon verre. Pas me l’offrir. » Je souris, amusée de ma petite blague. Tu en aurais de toute façon pas besoin, mais tu n’as malheureusement pas assez d’assurance pour le comprendre.

Reprenant mon sérieux, j’ausculte le flacon en me posant contre l’arbre qui soutient la cabane, juste à côté de l'échelle. « Non, sans dec’. C’est quoi ? » En réalité, je pourrais facilement le deviner. Une potion tue-loup. Mais mon esprit veut tellement se persuader que ce ne peut être ça que je n’en envisage pas la possibilité.




love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 27 Nov - 17:50
Invité
C'était un fait : Jake n'aurait jamais dû se trouver là. Il n'y avait rien de correct à espionner un ami et encore moins si ce dernier venait ici pour un rendez-vous. Secrètement, le Serpent-Cornu espérait que ça ne soit pas le cas. Il ne tenait pas vraiment à assister à un rancard, même s'il était venu pour autre chose. Si c'était tout innocent, sans doute repartirait-il d'où il était venu. Après tout, il s'agissait de la vie privée de Hugo, hein, il n'y avait pas de quoi s'en mêler si l'intéressé ne voulait pas en parler. Cette perspective n'avait pas empêché le côté fouinard de Jake de le pousser à le suivre, en fin d'après-midi.

Qu'est-ce qu'il venait fiche dans les bois ? Le terrain n'était pas spécialement agréable à traverser, d'autant qu'une forêt de montagne présentait un dénivelé irrégulier. Des terrains plats, d'autres pentus, certains sentiers d'animaux menaient à des falaises, ou se perdaient dans les feuilles mortes. C'était l'endroit rêvé pour un randonneur, mais pas pour des élèves d'Ilvermorny. Pourtant, ils étaient bien là. Peu de gens auraient eu l'idée de suivre un petit malin dans les bois. Le côté forêt du nord, avec de hauts arbres, avaient de quoi dissuader les petits malins de se balader la nuit, d'ailleurs. Hélas pour Hugo, il en fallait bien plus pour arrêter la curiosité de Jake.

Ce dernier fila donc d'arbres en rares buissons pour observer où son ami se rendait. Il n'avait pas encore été repéré, malgré le boucan qu'il devait faire en écrasant le tapis de feuilles brunes qui recouvrait le sol. L'hiver arrivait à grands pas, même si les journées pouvaient être douce parfois. Un vent frais se faisait sentir entre les troncs, preuve que la soirée ne serait pas clémente.

Lorsque l'Oiseau-Tonnerre arrêta enfin d'avancer, le jeune sorcier fit halte derrière une paire de buissons épineux. Déglutissant, il fit de son mieux pour ne pas les toucher et contempla la scène. Une cabane ? C'était donc là, que Hugo et l'une de ses amies avaient construit leur fameux repère ? Jake n'avait pas encore eu l'occasion d'y aller. L'ouvrage était quand même sacrément bien fait. Le Serpent-Cornu ne put s'empêcher d'ouvrir de grands yeux émerveillés de gosse à la vue de cette petite maison perchée. Qu'on se le dise, avoir une cabane secrète était une très bonne idée : du point de vue de l'espion en herbe, c'était juste trop cool.

Assis sur le parterre de feuilles mortes, Jake attendit un long moment en observant les faits et gestes de son meilleur ami. Ce dernier semblait contrarié, assis sur son petit balcon. À quoi pensait-il au juste ? Qu'est-ce qui pouvait bien l'énerver à ce point ?

Ce fut l'arrivée de Lola qui mit fin à ses interrogations et à la mine boudeuse de Hugo. Fronçant les sourcils, Jake se redressa légèrement et observa la scène. Avec son "camouflage fougère", il avait tout le loisir d'entendre ce qui se disait et de regarder. Quelle ne fut d'ailleurs pas sa surprise lorsqu'il reconnut la fiole que tous deux avaient mis tant de temps et tant d'acharnement à préparer. Cette histoire de Tue-Loup avait donc un rapport avec Lola ? L'énigme était partiellement résolue, mais il attendit tout de même que la conversation aille un peu plus loin. Il devait être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 27 Nov - 19:04
Invité
Je grimaçais légèrement quand Lola me parlait de Blake. Encore ce type. Il ne m'avait rien fait et si Lola s'entendait bien avec lui, il n'y avait aucune raison pour que je le déteste... Mais peut-être avait-je peur d'être évincé par lui. Genre, que Lola trouve en lui quelqu'un de plus important que moi, ou de plus fort, enfin ça ce n'était pas dur à trouver en fait. Je tournais légèrement la tête pour ne pas qu'elle voit ma tête embarrassé.

-Vous vous voyez souvent, avec Blake?
- C'est quoi ? Si c'est un philtre d'amour, t'es censé en verser discrètement dans mon verre. Pas me l'offrir.

Je rougissais à la penser de mettre un philtre d'amour dans le verre de quelqu'un. M'imaginer une seconde que cette personne serait folle de moi pendant quelques heures n'étaient pas déplaisant... Mais ce serait faux, alors en fait, je ne sais pas si ça me plairait beaucoup en vrai.

-... Hm non, c'est... C'est la potion dont je t'avais parlé. La potion tue-loup. Elle est parfaite, on a travaillé dur dessus ! J'ai eu beaucoup de mal, je te l'avoue, mais je l'ai fait pour toi.

Je finissais par lui retourner un sourire amical, en espérant qu'elle ne m'en veuille pas trop, même si je sentais déjà la foudre de ses yeux me tomber dessus.

-Je l'ai fait pour toi, Lola... Mais tu n'es pas obligé de la consommer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Lun 28 Nov - 15:54
Lola Nightingale



Quand la vérité éclate...

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Pour des raisons mystiques, tu sembles curieux de savoir la fréquence à laquelle je vois Blake. Nous sommes dans la même maison, donc dans la théorie, nous nous voyons à peu près chaque jour. Ce qui ne veut pas dire pour autant que nous nous parlons à chaque fois. « Baah, on est dans la même maison quoi. » Je ne vois pas quoi dire d’autre et puis, la potion occupe bien plus mon attention que ce brave Blake.

A mesure que les secondes passent, ma raison semble regagner ses droits sur moi. J’en viens à songer que… mais tu n’aurais quand même pas osé ? Non… Pas dans mon dos ? Alors que je t’avais explicitement dit que je n’en ressentais ni le besoin, ni l’envie. Naïve que je suis ! « Tu t’fous d’ma gueule ?! » Lancé-je vivement après que tu aies prononcé le nom « tue-loup ». Je lève les yeux au ciel et fais quelques pas sur ma droite. Je me retourne vers toi. « Sérieux quoi. Je t’avais dit que j’en avais pas besoin. » Certes, au fond de moi je savais que tu le ferais quand même. Mais je sais pas. Je voulais pas y penser. Tu insistes sur la difficulté de la potion. Oh, tu veux une médaille peut-être ?

Je te regarde. Silencieusement. En réalité, je ne sais même pas si je dois être en colère ou juste te trouver adorable. Certes têtu, mais non moins adorable. Après tout, c’est la volonté de m’aider qui t’a animé dans cette décision. Alors je me terre dans mon silence. Je regarde ailleurs. Je fais quelques pas de côté. Je prends la peine de réfléchir. « Une minute. » Le déclic. Je me détourne, portant de nouveau mon attention sur toi. « On a travaillé dur ? Ça veut dire quoi ? » J’ai soudainement envie de te jeter la potion au visage. Il ne faut rien de moins que mes sentiments naissants pour m’en empêcher.

Je m’approche de toi. Je veux voir la vérité. Je veux la voir de tes yeux. « C’était notre secret Hugo ! » Je te cris ce reproche. Mon cœur se serre. Je retiens des larmes. Je me fiche de la potion, mais ma nature… Je t’ai fait confiance Hugo. Je me suis livrée à toi. Je me suis ouverte à toi. Je t’ai raconté mon histoire ! Et toi…

Toi, tu me trahis ?





love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 29 Nov - 3:36
Invité
- Pas la peine de crier : il l'a gardé, ton secret.

La situation se compliquait. Jake se sentait fautif d'être là, mais aussi de voir son ami se faire engueuler. Bon, si la demoiselle n'avait pas demandé à ce qu'il agisse en préparant la potion, il était vrai que ça n'aiderait probablement pas. En revanche, Hugo tenait à elle et le Serpent-Cornu l'avait parfaitement remarqué. Il n'en fallait pas plus pour comprendre ce qui avait motivé son ami à fabriquer du Tue-Loup malgré la difficulté qu'une telle œuvre pouvait demander. Tous deux avaient visiblement fait une bêtise, mais elle était déjà faite : pas la peine de revenir dessus.

Songeant que se cacher devenait vraiment pas cool pour eux, Jake finit par se montrer, sortant de derrière les buissons. Malgré sa tête de gars désolé d'être là, alors qu'il n'aurait pas dû, il ne pouvait toutefois pas reculer. Après tout, il avait suivi Hugo en toute connaissance de cause et... il devait bien l'admettre, sa curiosité l'avait emporté sur le reste. Comme d'habitude, quoi. Loin de s'en montrer fier, pourtant, le jeune homme sortit ses mains de ses poches et les leva en signe d'apaisement.

- Avant que tu t'énerves et tires des conclusions un peu trop rapides : je suis venu tout seul, comme un grand.


Mieux valait mettre l'idée au clair, avant que Lola ne croie que Hugo l'avait directement conduit jusqu'à elle. L'idée n'était pas de la mettre en situation d'embuscade. Jake préférait d'ailleurs qu'on lui crie dessus, plutôt que sur son meilleur ami. Il n'était pas gêné par ce genre de contacts, tant qu'ils ne venaient pas de personnes très proches.

Le jeune sorcier tâcha de se séparer de sa cachette improvisée et se rapprocha des deux autres élèves, même s'il avait bien envie de garder ses distances. Il ne savait pas ce qu'il risquait de se passer. Son ami allait peut-être se fâcher de le voir ici... Ce serait totalement justifié et Jake était prêt à lui adresser des excuses pour cela. Quoi qu'il en soit, il n'était pas mécontent de connaître la vérité, bien que ne se félicitant pas de la méthode employée. Malheureusement, on ne se refaisait pas, hein.

- Désolé, il semblerait que j'aie suivi Hugo, avoua-t-il.

Il ne souriait pas. En soi, l'accrochage n'avait rien d'amusant et son attitude non-plus. Maintenant, il était là et assumerait les remontrances, les cris et ce qui s'en suivrait. Cela dit... Hugo ne lui avait pas vraiment demandé de ne pas chercher à savoir, n'est-ce pas ? Il avait juste dit qu'il ne pouvait pas en parler...
Jake, petite saleté...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 29 Nov - 4:11
Invité
Un cauchemars. C'était un affreux cauchemars. Je grognais en mettant mes mains sur mon visage. Entre Lola qui criait parce qu'elle croyait que je l'avais piégé et Jake qui arrivait comme une fleur sortie de nulle part, y'avait de quoi péter un câble, moi j'vous l'dis hein !

-Roh mais Jaaaake... Qu'est-ce que tu fous lààà...

Comme si ce n'était pas déjà assez compliqué comme ça ! Genre, vraiment quoi. Je soupirais un bon coup et mettais mes mains à plat dans le vide pour calmer le jeu, la Lola allait vraiment nous bouffer à la prochaine pleine lune si on ne mettait pas cette histoire au clair.

-Ecoute Lola, effectivement, j'ai fait la potion avec Jake, que voici...

Je pointais un doigt vers ce dernier en regardant Lola d'un air lassé. D'un côté je comprenais parfaitement sa réaction. Et l'intervention de Jake allait sûrement la remettre encore plus en question à mon sujet et il n'était pas question que je perdes sa confiance à cause d'un malentendu. Remettant mes bras le long de mon corps, je continuais mon explication avant qu'elle me coupe :

-MAIS. Je ne lui est jamais rien dit sur toi. Jamais Lola, tu entends? Ton amitié est bien trop précieuse à mes yeux pour te trahir. Si je lui est demandé de l'aide, c'est parce que je ne pouvais pas faire cette potion seul.

La curiosité est un vilain défaut Hugo ! Cette potion avait aussi -outre le fait de vouloir aider Lola- eu comme effet d'un défi pour moi. Et d'une excuse pour voir Jake plus souvent. Oui je sais, c'est stupide, parce qu'en temps normal, je n'ai pas besoin d'excuses pour voir mon meilleur ami, mais passons !

Je soupirais me frottant les yeux, cherchant mes mots pour ne pas la choquer davantage.

-Je sais que tu n'en voulais pas spécialement et crois moi je suis navré de l'avoir fait dans ton dos, je te le jure, je pensais bien faire... D'ailleurs, ce que je t'ai dit tout à l'heure tient toujours : Tu n'est pas obligé de la boire.

Bon, à l'autre.
Tournant mon visage vers Jake cette fois, je le fusillais du regard l'espace d'une seconde et pris finalement une mine choquée.

-Pourquoi tu m'as suivis? Genre, tu le fais souvent?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Mar 29 Nov - 15:52
Lola Nightingale



Quand la vérité éclate...

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Je suis là. Au-devant de toi Hugo. Au-devant de toi que je considérais comme un ami proche. Au-devant de l’unique personne envers qui j’avais accepté de me confier, même si ce fut le hasard et la contrainte qui me révéla au début. Je te regarde fixement, je ne sais pas ce que tu peux voir. Peut-être de la colère, mais surtout de la déception et de la tristesse. Oui, sans doute de la tristesse. J’ai fait le choix de t’accorder ma confiance, vais-je en payer le prix ? Je me sens juste… trahie.

Et puis, une voix. Intriguée je trouve la tête en direction de cette dernière. Une voix se voulant rassurante je suppose. Me disant que mon secret fut gardé. Bientôt, les feuilles bougent. De la pénombre et de la verdure sort Jake. Je jette à l’autre petit brun, que je sais ami de Hugo, un regard interloqué. C’est à ce moment que j’ai le sentiment que la soirée devient une vaste farce. Oui, c’est bien là que tout devient une farce.

Je jette de nouveau un regard vers Hugo, tentant de trouver une quelconque réponse logique à la présence illogique de Jake. En réalité, je n’ai pas à attendre bien longtemps. Chacun de vous, à tour de rôle, vous empressez d’expliquer cette scène surréaliste. Ainsi, Hugo aurait demandé à Jake de l’aide sans lui révéler mon secret, mais visiblement trop curieux, ce dernier aurait pris le partir de suivre le premier. Je soupire. Allez Lola, reste calme. Je fais quelques pas dans une direction opposée à vous deux. Il faut que je me calme. Que mon esprit assimile que Hugo ne m’a jamais trahie. Mon cœur me fait mal. Comment ai-je pu seulement penser le contraire ?

J’inspire profondément. J’ai besoin d’air. Je ne t’écoute que vaguement quand tu me dis une nouvelle fois que j’ai le choix : je suis libre de prendre ou non la potion. « Mais c’est pas la potion le problème ! » Je ne crie pas cette fois, mais la colère est toujours présente dans ma voix. Je me retourne vers vous deux. Tu ne comprends pas Hugo. Tu ne comprends pas que tu m’aides déjà chaque jour. Toutes les fois où nous nous voyons. Quand tu me regardes sans voir un monstre en moi. Quand tu me parles comme ton amie. C’est tout simple. C’est tout bête et pourtant. Pourtant c’est ça qui m’aide et tu le fais déjà à merveille. Oui, c’est discret, mais non moins réel. Malheureusement, tu as une image si négative de toi que tu ne le remarques pas. C’est d’un triste… Peut-être est-ce de ma faute. Peut-être que je ne te le fais pas assez comprendre. Je ne suis pas douée pour dire les choses.

Tu dis que j’ai le choix, mais c’est faux. Tu viens de me retirer un choix : celui de révéler ou non ma nature. Maintenant, Jake est au courant. C’est ça le problème, l’unique problème. Je range d’ailleurs la potion dans un pan de ma robe de sorcier pour ne plus qu’elle m’embarrasse les mains. « Je t’avais dit que j’étais pas prête pour que quelqu’un d’autre le sache… » Je glisse doucement cette petite phrase en me détournant. Je ne sais pas quoi faire. Quoi dire. Comment réagir. Je n’ai pas la force de m’énerver davantage.

En réalité, je veux juste… m’enfuir. Dans la forêt. Les montagnes. Loin de vous deux. Ne plus penser à tout ça. Etre juste. Une louve.



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 29 Nov - 20:51
Invité
- Non, c'est la première fois, se défendit Jake lorsque son ami lui demanda s'il le suivait souvent comme ça.

Au moins, Lola avait arrêté de crier, c'était déjà une bonne nouvelle. Malheureusement, la voir se renfermer n'annonçait pas non-plus que la situation allait s'arranger. Jake s'était décidé à laisser son meilleur ami expliquer l'idée de la potion à la jeune fille. Mieux valait ne pas trop la ramener, du moins, pour le moment. Aussi se contenta-t-il de faire un signe de la main, lorsque Hugo avait annoncé qu'il l'avait aidé à confectionner ladite potion.

Dans un sens, Jake se mettait un peu à la place de Lola : lui non-plus n'aurait pas apprécié que son secret soit dévoilé. Peut-être aurait-il compris, mais il se serait sans doute senti trahi. Un peu. Lui qui avait du mal à se confier ne comprenait que trop bien le ressenti que la Womatou devait avoir. Un secret pareil était lourd à garder et très lourd à partager, sans aucun doute. Le Serpent-Cornu avait de la peine pour elle. La voir s'isoler d'eux ne fit que renforcer cette idée.

Un souvenir fit surface dans son esprit. Le jeune homme comprenait ce qu'Elsie avait pu observer, la première fois qu'elle s'était dirigée vers lui, alors qu'il n'était qu'un première année. Il se souvenait de ce qu'il avait pu éprouver en la voyant approcher : le refus, un brin de soulagement, peut-être de l'angoisse aussi. Quel que soit ce que l'on cachait au fond de soi de cette manière, la présence de quelqu'un était toujours bénéfique. Jake avait conscience de se mêler de ce qui ne le regardait pas et sans doute Lola aurait-elle préféré que seul Hugo sache, tout comme lui-même préférait qu'Elsie ait été la seule à savoir ce qui s'était passé dans sa vie.

Le jeune sorcier échangea un regard désolé avec Hugo et se rapprocha de Lola lentement. Elsie était plus douée que lui, pour parler aux gens. Lui, c'était un peu le gars qui ne se rapprochait des gens que par la force des choses, s'en trouvait surpris, puis réalisait que ce n'était finalement pas si mal. Il n'était pas sociable au point de faire le premier pas. C'était quelque-chose de rare, comme ça avait été le cas avec Hugo. En l'occurrence, ici, s'il ne le faisait pas, il allait devoir repartir d'où il venait : c'était logique. C'était l'un de ces instants où il valait mieux assumer les bêtises que l'on faisait.

- Si ça peut te rassurer, je ne suis pas effrayé,
annonça-t-il en parvenant à quelques pas d'elle.

Et c'était la vérité. Apprendre qu'elle était un loup-garou le fascinait, mais ne l'effrayait pas. Jake la fixait avec sérieux, mais n'était ni terrifié, ni même méfiant. Au contraire, il tâchait surtout de contenir les mille et une questions qui lui brûlaient les lèvres, derrière son masque de neutralité habituel. En signe de bonne volonté, le jeune homme lui tendit la main. Il ne voyait pas grand chose à faire de plus. C'était une façon de faire la paix comme une autre. Après tout, c'était lui, le fautif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 29 Nov - 21:33
Invité
A mon tour, je faisais quelques pas en leur tournant le dos. Caressant mes cheveux nerveusement, je laissais le temps à Jake de se justifier et à Lola d'encaisser les choses. Après tout, c'était elle la principale victime ici, si on pouvait parler de victime actuellement...

Jake m'assura que c'était la première fois qu'il me suivait et c'est sans mal que je le croyais, je pense que j'aurais dû en parler un peu plus sérieusement avec lui. Cela aurait sûrement évité tout ce quiproquo.

Je soupirais en balançant mes bras le long de mon corps.

-Je t'avais dit que je n'étais pas prête pour que quelqu'un d'autre le sache...

Je ne savais pas quoi lui répondre. Préférant me taire, je lui adressais un regard compatissant et triste. Je souffrais pour elle de s'être senti trahie. Même si ce n'était pas le cas et qu'elle allait vite le comprendre -si ce n'était pas déjà fait-. Se sentir trahie, même deux secondes ça vous retournait l'estomac quelques minutes quand même...

Ensuite, je portais mon regard sur Jake qui tentait le dialogue avec Lola. Les lèvres serrées, j'attendais la réaction de mon amie, j'espérais qu'ils arriveraient à s'entendre et que les choses s'arrangeraient. Jake était digne de confiance. Et finalement, cette rencontre forcée était peut-être un mal pour un bien...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Jeu 1 Déc - 17:43
Lola Nightingale



Quand la vérité éclate...

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


L’espace de quelques secondes, l’idée de m’échapper me traverse sérieusement l’esprit. Juste pour me cacher. Faire le point tranquillement. Peut-être. Non. Sans doute m’en vouloir également. Avoir crié sur Hugo. Surtout… Comment ai-je pu penser à une trahison ? Comment cette hypothèse a pu seulement germer dans mon esprit ? Après que chacun se soit livré à l’autre. Après que nous ayons échangés nos secrets. Après que nous ayons appris à nous faire confiance. Si ça n’avait pas été toi, peut-être aurais-je moins souffert d’une trahison. Mais toi. Ce ne me serait pas supportable.

Je suppose. Je suppose que je dois affronter cette situation. Ne suis-je pas une louve ? Je suis au pied du mur, contrainte de composer maintenant avec un autre. Je n’ai pas le choix. Il me faut faire avec désormais. Enfin, j’imagine. D’ailleurs, Jake ne tarde pas trop pour venir vers moi. Je ne me détourne pas sur le coup. Seulement quand il me dit ne pas avoir peur de moi. Ah, me voilà bien rassurée ! « T’as pas à avoir peur. Enfin, pas ce soir. » En réalité, Jake, que tu aies peur de moi ne serait pas un réel problème. Cela pourrait même éventuellement me servir : tu n’irais pas répéter à qui veut bien l’entendre qu’une louve-garou traine à Ilvermorny.  

Tu me tends la main. Que faire ? Je pourrais te menacer. T’es pas plus grand que Hugo. Je pourrais essayer de t’intimider. Jouer les grandes méchantes louves. Mais… est-ce que je le veux vraiment ? Te menacer serait le choix de la facilité. Il est plus simple de s’affronter que de chercher une solution. Par Merlin, voilà que je philosophe ! Non, la vérité est que je ne suis pas une grande méchante louve. Je ne suis pas celle qui use de la force contre les autres. Je suis celle qui protège. Je tends ma main, mais juste avant de serrer la tienne, je fige mon mouvement.

« Jake. T’as l’air sympa. T’es ami avec Hugo et t’as pris la défense des animaux avec moi à la soirée d’Halloween. » Maintenant que tu sais ma nature, je suppose que tu ne peux que comprendre pourquoi je suis sensible sur ce fait. « Mais j’te connais pas. » Je ne dis pas cela méchamment, ce n’est que la vérité. « Alors… J’te le demande : J’peux avoir confiance en toi ? Garde ça pour toi. S’il te plait. » La potion, je m’en moque. Mon seul souci pour le moment est de m’assurer que tu garderas le secret. En fonction de ta réponse, j'aviserai pour te serrer la main.

Navrée Hugo, je te laisse un peu, mais c’est entre Jake et moi.




love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 2 Déc - 5:47
Invité
Sa main toujours tendue, Jake ne savait pas encore de quelle façon la demoiselle s'apprêtait à réagir. Allait-elle l'envoyer sur les roses ? Quitter les lieux sans se retourner ? Après tout, le voir apparaître l'avait chamboulée et il pouvait aisément le comprendre. La pauvre ne s'était pas attendue à cet espèce de guet-apens. Pourtant, le jeune homme avait envie de prouver qu'il ne désirait pas compromettre son secret, bien loin de là. Il n'avait pas à être ici, mais il s'y trouvait désormais : aucun d'eux ne pouvait revenir en arrière. L'important était surtout que Hugo ne soit pas tenu responsable de sa venue.

Le jeune sorcier plongea ses prunelles sombres dans celles de son interlocutrice avec sérieux. Il n'avait pas d'autre moyen de montrer sa bonne foi, alors il essayerait de cette façon. Sa main se referma autour de celle que la jeune fille lui tendait à son tour et il la serra, comme s'il s'agissait de leur première vraie rencontre.

- Je te donne ma parole,
assura-t-il avec autant de sincérité que possible dans le ton de sa voix.

Se serrer la main avait le mérite d'être un peu le symbole de leur accord commun, ce n'était donc pas plus mal. Jake considérait cela comme une façon de sceller sa promesse. Lola était un loup-garou et il n'entendait pas courir dans les couloirs pour le hurler. Au contraire, cela lui donnait une excellente raison de l'aider.

Tentant de lui sourire, le jeune homme recula d'un pas pour lui laisser un peu d'espace et revenir à côté de son meilleur ami, jusque là laissé de côté. Après tout, ils avaient eu besoin de mettre les choses au clair, avant de pouvoir passer à autre chose. Le Serpent-Cornu avait des tas de questions à poser... Pouvait-il se le permettre ? Avec le sourire qu'il arborait désormais, nul doute que Hugo comprendrait tout de suite ce qu'il se passait dans sa tête.

Bon, il y avait sûrement quelque-chose de foncièrement tragique dans l'idée que Lola soit victime de cette malédiction, mais... bon sang, qu'il avait envie d'en savoir plus ! C'était une première pour lui et il aurait bien voulu connaître les détails des transformations et du mode de vie d'un loup-garou. Enfin, en dehors du côté humain, hein.

- Alors, euh... -il sembla hésiter un peu quand même, puis finit par céder- Tu es un loup-garou de naissance, ou bien tu as été transformée ? demanda-t-il. Je veux dire, les deux existent, mais ce n'est pas toujours la même chose. Ça se produit bien à la pleine lune, ou bien parfois en dehors de cette période ?

Aïe, aïe, aïe... Ils l'avaient perdu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 2 Déc - 15:11
Invité
Je soupirais de soulagement dans mon coin. Au moins, même si ça n'avait pas très bien commencé, cela avait bien finis. Pour l'heure en tout cas. C'était déjà une bonne chose. Ca me rappelait beaucoup la fois où j'ai su pour Lola moi aussi. Ca avait été un peu le même procédé... Lola qui se voit obliger de me faire confiance et un serment prêté pour la forme.

-Jake... Euh... Je crois que tu devrais peut-être... Lui murmurais-je en lui attrapant le bras, comme pour le stopper dans son élan.

Attendre avant de poser tes questions? La laisser se remettre de ses émotions avant de l'attaquer sur les recherches? En fait quand j'y pense, l'intervention de Jake nous avait complètement fait oublier la potion. Cette fameuse potion... Qui avait tout déclencher. Je n'osais pas trop en reparler immédiatement. Déjà que je le sentais venir le Jake... Son regard brûlait d'envie de savoir. Et je peux comprendre, j'ai également eu ma période dans ce genre-là...

-Est-ce que ça va mieux, Lola? Lui demandais-je dans un demi-sourire encore gêné.

J'avais un peu coupé l'arbre sous le pied de Jake, mais cette question me semblait plus pertinente sur le moment. Je ne suis pas sûre qu'elle te réponde comme ça, Jake... Elle avait eu un certain mal avant de se confier à moi au début aussi. Après, peut-être que les choses avaient changés, après tout, me faire confiance avait porté ses fruits (si on oublie cet épisode, qui n'est pas vraiment de ma faute au final, je tiens à le rappeler !), alors peut-être... Jake étant mon meilleur ami... Lui faisant moi-même confiance... 'fin je sais qu'elle et moi on est pas du tout pareil. Mais, ça pourrait l'inciter à avoir plus vite confiance en lui et à s'ouvrir un peu aux autres?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Ven 2 Déc - 18:04
Lola Nightingale



Quand la vérité éclate...

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Tu me donnes ta parole. Le temps me dira si j’ai raison de te faire confiance, mais pour l’heure ta réponse est suffisante. Disons que je ne peux en attendre plus. J’accepte donc ta poignée de main, prenant soin de ne pas serrer trop fort la mienne. Le petit serment scellé, tu t’empresses de me poser des questions. Ah. Genre. Okey. Sérieusement. Hugo t’interrompt rapidement, ne me laissant pas le temps de répondre quoi que ce soit. En réalité, je ne t’en tiens pas vraiment rigueur. Disons, pas beaucoup. Je dois être la première louve-garou que tu croises. Aussi, je peux comprendre que cela attire ta curiosité.

« Bah, avant j’avais un boulet sur les bras. Maintenant, j’en ai deux, mais j’devrais survivre. » J’essaye de garder mon sérieux, le temps de voir ta réaction Hugo, puis je souris. Bien sûr, je ne pense pas ce que je viens de dire. Oubliant les questions de Jake, je reporte l’attention sur toi. « J’m’excuse d’avoir pu penser que tu m’avais trahi. J’suis trop conne. » Je me sentais un peu mal vis-à-vis de ça. Bien sûr, au fond de moi je sais que tu es bien trop gentil pour m’en vouloir, mais tout de même. Je m’en veux.

« Ah, et… » Je me détourne vers Jake. « J’suis pas louve-garou de naissance. Mais j’ai pas spécialement envie d’en parler tout de suite maintenant. » On en oublierait presque le tue-loup ! « Pour la potion, vous étiez pas obligé. Je t’ai déjà dit, j’en ai pas besoin. Mais c’est… plutôt chou que tu aies voulu le faire pour moi, Hugo. »




love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 3 Déc - 6:17
Invité
Maiiiis ! Il essayait juste de comprendre comment un loup-garou fonctionnait ! Il ne faisait rien de mal, non ? Jake fit une moue déçue lorsque son ami le stoppa dans sa lancée, le ramenant ainsi à la réalité. Pauvre Lola, il était vrai que ce n'était pas forcément le moment de la harceler de questions. On ne se refaisait pas, hein ?

Le jeune homme se calma donc et tâcha de se maintenir aussi tranquille que possible... même si cacher tout l'intérêt qu'il portait à sa nouvelle connaissance était tout sauf facile. Comment oublier qu'il avait affaire à un vrai loup-garou ? Après tout, il n'en avait jamais rencontré et, faute de lui faire, l'idée le séduisait. Le comble ? Il n'avait même pas de carnet pour prendre des notes...

À la mention du fait que la jeune femme les considérait tous deux comme des boulets, le Serpent-Cornu se contenta de tirer la langue d'un air blasé : réaction somme toute mâture, n'est-ce pas ? Ses mains regagnèrent ses poches et il se tint bien sage aux côtés de son meilleur ami. Bah, il aurait bien l'occasion d'en apprendre davantage, même si Lola ne révélait pas tous ses secrets tout de suite.

- Pas de problème,
concéda-t-il lorsqu'elle fit remarquer qu'elle n'avait pas envie d'en parler.

Très bien, très bien, il n'insisterait pas ! De toute façon, ils auraient tout le temps de parler plus tard. Son demi-sourire revint à la charge lorsqu'il fut question de la potion que Hugo et lui avaient mis des jours à fabriquer. Jake se souvenait sans peine des difficultés qui s'étaient posées. Les mauvais dosages, la plante difficile à manipuler, les ingrédients qu'il avait fallu retourner chercher faute de pouvoir les maintenir en vie trop longtemps... Heureusement que leur expert en plantes attitré avaient plus d'un tour dans son sac -et dans sa plantation personnelle.

Amusé par le petit aveu de Lola, Jake ne manqua de donner un léger coup de coude discret à Hugo. Il était chou, hein ? Comme c'était mignon...

- Hugo a bossé comme un fou et s'est surpassé,
renchérit-il sans honte, c'est une potion hyper compliquée à fabriquer en troisième année. Je dirais même que c'est presque impossible, mais il s'est vraiment acharné pour qu'elle soit parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 4 Déc - 0:41
Invité
Chou? Moi? Mais n'importe quoi. Je détournais le regard pour rougir dans mon coin quand Jake me donna un coup de coude. Le regardant en faisant la moue, je ne comprenais que tristement son message. Jake, tu ne comprends vraiment rien. Tu crois que tu me donneras un coup de coude quand j'te dirais la vérité?

-Hugo a bossé comme un fou et s'est surpassé, c'est une potion hyper compliquée à fabriquer en troisième année. Je dirais même que c'est presque impossible, mais il s'est vraiment acharné pour qu'elle soit parfaite.

Me cachant littéralement dans mon écharpe cette fois, je secouais la tête négativement.

-Ce n'était pas si dur... Bon d'accord si, ça l'était. Mais je n'étais pas seul encore une fois et j'ai faillit baisser les bras plus d'une fois...

J'avais sorti mes prunelles émeraudes de ma cachette pour répliquer. Le visage toujours rouge et totalement intimider par la situation. Je ne savais plus ou me mettre. Reprenant une contenance, je remontais mon visage à la surface :

-Je suis quand même content du résultat, c'est vrai... Et je suis content que tu ne m'en veuilles pas non plus. ... Je doute que tu le fasses, mais si jamais tu l'utilises un jour... Tu me le dira?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Lun 5 Déc - 15:52
Lola Nightingale



Quand la vérité éclate...

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Entre un Jake qui me tire la langue et un Hugo qui se met à rougir comme une pivoine, je pense que se sont autant de signes significatifs : il va être grand temps de s’éclipser. Avant que ce début de soirée ne devienne une clown fiesta. Enfin, ne le devienne davantage je veux dire ! On en oublierait presque que la situation était de base des plus sérieuse : Hugo qui me donne une potion tue-loup, faisant ainsi fi de mon refus, et révélant malgré lui ma nature à son ami Jake.

Une nouvelle fois, vous me dites toute la difficulté de la potion pour des jeunes sorciers. Je croise les bras. « Je suis censée vous donner une médaille ? » J’esquisse un léger rictus amusé. En réalité, je dois admettre ne pas être très douée pour les potions. Aussi, je ne peux que vous croire quand vous me dites que c’était une tache colossale. Presque épique. Toutefois, nous revenons au même point : je ne vous avais rien demandé. Soit, peut-être que vous m’impressionnez les gars – même si je ne vais sûrement pas l’admettre. Cette difficulté toutefois, vous vous l’êtes imposé vous-même.

« Non, j’t’en veux pas. Enfin… pas trop. Mais, j’t’avais expliqué pourquoi j’en voyais pas l’intérêt. Admettons que ça marche et que la potion me rende docile. Okey. Tu pourras me caresser et p’t’être même que j’te donnerai la papatte, mais ça sera faux. Ça sera pas moi qui aura gagné le combat, mais la potion. Un peu comme de la triche quoi. » Je ne sais pas si tu saisis la différence réellement. Peut-être ne la vois-tu pas, mais pour moi elle est de taille. Bien sûr que je voudrais garder mes esprits en louve, mais j’aimerai y arriver moi-même. Pas par l’intermédiaire d’une potion. Et c’est impossible. Je le sais. La louve sera toujours plus forte.

« Bref… » Je soupire. « J’te promets rien. » Je ne vois pas quoi ajouter. Quoi dire de plus. Par ailleurs, je commence à avoir faim. Je suppose que cette entrevue, aussi riche en émotion soit-elle, touche à sa fin. Je veux être tranquille. Faire le point. Réfléchir à la potion. Je n’ai pas réellement envie de la prendre, mais si tu me le demandes… Non, je ne sais pas. « Bon. J’vais y aller, avant que l’un de vous n’ait une brillante idée pour révéler à tout l'château mon secret. Ou pire, me faire regretter d'pas vous avoir bouffé. »

Sans nous en rendre compte, cette soirée inattendue marque peut-être le début d’une triade de choc. Peut-être est-ce la porte ouverte à de nouvelles aventures. L’avenir dira.



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Le Jardin lunaire :: La Forêt-
Sauter vers: