:: Le Château :: L'Antre :: Le Hall de Répartition Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stairway to heaven

avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 21 Nov - 21:49
Invité
Qu'elle idée de faire des cours dans des classes où il fallait monter les escaliers. Il aurait pu les faire léviter. Mais il était du genre à garder ces précieuses partitions près de lui. Et ses instrument miniaturisé dans une valise d'une bonne taille. Bien que ça pesait un certain poids, ça ne gênait pas vraiment l'enseignant. Il pouvait se montrer fort. Là, pour une fois, il n'était pas vraiment malade, juste un peu de mal à voire clairement de près. Sûrement sa vue qui se réglait. Ce n'était pas dramatique. Bien sur par réflexe, il portait une main sur son visage.

« Et mince, j'ai oublié ! »

Voilà qui était bien embêtant, il était coincé entre deux endroits. Il se mordait les lèvres. Déposer ses affaires serait suicidaire. Même s'il était pas compliqué de savoir qui appartenait une valise allégée légèrement pleine d'instrument, allant de la harpe à la guitare magique. Un substitut de celle des moldus qui marchait à l’électricité. Il ne pouvait pas faire demi-tour. Il finirait par faire tomber quelque chose, sa valise contenait un trésor immense pour lui. Hors de question de briser un instrument,même si c'était qu'une flûte, même à bec. Tout instrument était une chose fragile. Si belle à écouter.

« Hé, à l'aide ! »

Fedrerick parlait, avec beaucoup de chance au vide. Il soufflait. Son œil mort découvert, ses mèches sombres collant à son front. Devait-il continuer son chemin ? Histoire poser un ses affaires. Il arrivais par miracle et assembler les feuilles et les mettre dans une chemise en plastique. Il cherchait sa baguette, mais rien, bordel ce n'était pas vrai, pas ça. Pas sa baguette. Il avait prononcer un accio entre des dents, elle n'allait pas venir si facilement. Il roulait des yeux. Bon. Il s'installait là. Il ne pouvait donc rien faire pour éviter de faire trente voyage. Donner son mot de passe, hors de question. Il tenait à son intimité. Il l'avait donné à Kai et le directeur savait par défaut. Sinon, personne. Il voyait une silhouette au loin. Il se redressait, prenant ses affaires. Il devait demander de l'aide à cette personne. Il ne pouvait plus être plus longtemps dans cette situation. Il voulait en sortir. Pour ça, il devait faire de son mieux pour convaincre a personne. Bon, il n'était méchant, ça devrait aller, normalement... Même si le prof se doutait que quelque chose n'irait pas. Cette impression lui piquais la joue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 4:58
Invité
Revenant de la cantine, Jake avait décidé de repasser par le hall de répartition. Son cours se situait au troisième étage, il ne devait donc pas trainer. Les escaliers étaient pratiques, mais ce n'était pas toujours facile d'en grimper autant après le déjeuner. Les sorciers allaient-ils un jour songer aux ascenseurs ? Ou encore aux escalators ? Peu probable, évidemment... Le Monde Magique était d'accord sur l'idée que les non-maj' n'avaient pas forcément de très bon exemples à donner quant à leur mode de vie.

Le jeune homme coula un regard admiratif aux quatre statues représentant les maisons d'Ilvermorny. C'était un brin de nostalgie que tous les élèves partageaient, dans un sens : chacun s'était posté devant elles et avait attendu de voir laquelle finirait par réagir. La scène avait été impressionnante, surtout pour le gamin de treize ans que le Serpent-Cornu avait été. Grandir sans magie avait eu le mérite de lui laisser l'opportunité d'être toujours plus émerveillé par ce qu'il découvrait.

Saluant la statue du serpent, emblème de la maison d'Isolt Sayre, Jake entreprit de grimper les escaliers. Pour une fois, il prendrait son temps, même si quelques camarades en faisaient davantage en partant au dernier moment. Ils avaient encore deux ou trois choses à revoir avec l'un de ses devoirs et avait bien l'intention de profiter d'un moment pour ça, avant le prochain cours.

Ce fut un petit "Hé, à l'aide !", juste au-dessus de sa tête, qui le sortit de ses pensées. Comment ça, "à l'aide" ? Il se passait quelque-chose ? Loin d'être un grand sauveur, Jake leva les yeux pour apercevoir la silhouette d'une énorme valise. D'accord, ça, ce n'était pas commun. Flanqué à sa poignée, se trouvait un être humain, un sorcier ayant l'air très embêté. Un sorcier qui n'était nul autre que son professeur de musique magique.

Changeant sa trajectoire et mû par la curiosité, le jeune homme prit la direction de la voix et aperçut l'individu en question. Celui-ci avait l'air épuisé. Jake haussa un sourcil et décida d'approcher, les mains dans les poches.

- Professeur Lizendeck ? Tout va bien ? interrogea-t-il en penchant la tête sur le côté.

Mieux valait commencer par une question bateau, histoire d'engager la conversation. Que lui arrivait-il pour qu'il paraisse aussi désappointé ? Avait-il fait une chute, ou quoi que ce soit du genre ? Si tel était le cas, Jake pourrait toujours aller chercher l'infirmier, même si cela signifiait qu'il raterait certainement le début de son cours. Bah... Maintenant qu'il était là, s'il laissait un professeur dans la mélasse, ce serait sans doute mal vu. Il n'avait guère envie de perdre des points pour un truc aussi stupide.

- Je vous ai entendu appeler à l'aide, justifia-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 20:25
Invité
L'enseignant soufflait de soulagement, C'était une élève. Pas un de ceux qui s'amusait à chahuter pour rien. Il demandait à Fedrerick si tout allait bien. Il avait un petit sourire douloureux. Il n'aimait pas mettre en retard les élèves à cause de sa stupide maladresse. De son oubli encore plus gênant devant ce spectateur. Avait-il vraiment le choix ? Il respirait à fond. On l'avait entendu.

« C'est le cas, j'ai appelé à l'aide. J'ai besoin de vos yeux quelques instants. Je vais déposer ces affaires. Pourriez les surveiller pour moi. Je vous ferai un mot si vous êtes en retard. Je n'ai aucune envie de gêner vos études. Tu serai bien gentil... »

L'enseignant ne pouvait pas dire qu'il avait complètement oublier sa baguette et son cache-oeil, bien que ça se voyait à son regard. Celui de son œil mort était vraiment étrange, peu de personne aimait le croiser. C'est pour ça qu'il mettait un bandeau dessus. Il lissait sa mèche afin qu'il tombe pile poil devant. Il n'allait pas effrayer un élève. Puis pour une fois qu'il se sentait relativement bien. Si on zappait ce soucis de vue. Il devinait que c'était un élève à la voix et la silhouette. Rien de plus l'aidait. Il pouvait vivre avec ça, enfin, il le pensait. Cette façon de croire en ces capacités l'aidait à tenir le coup. Il finirai par demander à son ami de lui faire des lunettes pour ce genre de soucis. Car il était embêté quand ça arrivait. L'enseignant de musique magique secouait la tête.

« Je ne vois pas très clair en fait, je vois à peine ta silhouette. Je ne sais même pas si je trouverai ma baguette... Je suis désolé de vous importuner. Mais vous pourriez m'aider avec mes affaires. Je crois que je vais devoir donner des vacances à mes chers élèves. Mince. Mais aussi de devoir gribouiller un mot. Vous en faites pas, j'écris bien. »

Il rassurait du mieux qu'il pouvait ce pauvre garçon. Peut-être que c'était une fille à la voix grave. Il n'en savait fichetrement rien. Ça l'agaçait beaucoup, de ne pas pouvoir donner cours. Chaque moment sans musique était une douleur intense pour lui. Puis, il aimait enseigner. Voir les yeux s'illuminer. C'était peut-être mieux qu'il rentre. Mais faire demi-tour avec ces bras chargés. Quelle affaire compliquée. Il regardait, espérant être en face de cette personne. Fedre attendait juste son oui ou son non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 4:44
Invité
- C'est Jake Peterson, de la maison du Serpent-Cornu, monsieur, expliqua-t-il pour que l'enseignant s'y retrouve.

Effectivement, en ne distinguant qu'une silhouette, ce n'était pas très simple de s'en sortir. Pauvre gars. Il était trop tard pour cacher son œil mort. Intrigué, Jake haussa les sourcils en constatant le souci de son professeur. Il n'en fit pas part et fit comme si de rien n'était. Il se demanda évidemment comment Lizendeck avait bien pu se faire ça, mais il aurait été bien impoli de lui en faire part directement. Le professeur de musique entreprit d'ailleurs de cacher son handicap rapidement, derrière ses cheveux. Non, décidément, ce n'était vraiment pas le moment pour discuter de ça. Après tout, ce détail ne le regardait pas du tout.

Le jeune homme le suivit du regard, lui faisant un léger signe pour montrer qu'il se situait un peu plus sur la droite. Lizendeck avait tendance à regarder dans une direction légèrement différente. Sans lunettes et avec un œil en moins, pas étonnant que l'homme ait du mal à s'en sortir avec tout son attirail. Puis... Attendez une minute : un prof' qui oubliait sa baguette ? Ah ben bravo ! Quand on pensait que les élèves se frappaient parfois quelques remontrances en oubliant une plume pour écrire...

- Je peux surveiller votre valise, si vous avez besoin d'aller chercher vos affaires,
acquiesça-t-il, ça va aller pour remonter les escaliers, si vous n'y voyez pas clair ?

Pas qu'il était inquiet, loin de là, mais quand même... Il se voyait mal devoir rattraper un professeur bigleux par dessus la rambarde. Le jeune sorcier n'aurait pas la force de soutenir le poids d'un adulte, de toute façon. Mieux valait lui rappeler de se tenir sur le côté, pour se guider. Sans doute l'avait-il fait en descendant, non ? C'était du moins ce qu'il pensait.

Donner des vacances à ses élèves ? Du moment que Lizendeck lui donnait un mot de retard, Jake s'en fichait un peu. Le cours de musique qui devait avoir lieu, ne le concernait pas. Il appréciait beaucoup la matière, mais celle qu'il devait réviser à la Tour de la Connaissance était tout aussi importante. Sans compter que les retards n'étaient pas spécialement tolérés...

- Du moment que mon retard est justifié, je suppose que je peux attendre ici, avança-t-il en jetant un regard curieux à la valise trônant à ses côtés.

La panoplie d'instruments de Lizendeck était toujours impressionnante. Jake adorait voir de quelle façon les sorciers se débrouillaient pour jouer de la musique. Selon lui, cependant, aucun groupe ne valait AC/DC, ou encore Black Sabbath, pour ne citer qu'un tout petit brin de classiques. Il n'en ferait pas part, bien sûr -les sorciers avaient tendance à se vexer que les non maj soient parfois comparés à eux de façon positive-, mais il regrettait un peu de ne pas pouvoir emporter son Ipod afin d'écouter de la musique pendant qu'il bossait. Peut-être aurait-il l'occasion d'y penser un jour. En espérant qu'on ne le lui confisque pas.

Quant au matériel du professeur de musique, nul doute que quelques instruments devaient être intéressant à savoir manier. La magie pouvait bien jouer de la guitare à la place de son musicien, gratter soi-même quelques accords était toujours un plaisir à avoir. Lizendeck possédait une guitare ressemblant à une guitare électrique... si ce dernier s'absentait, peut-être que Jake pourrait y jeter un coup d’œil, vite fait ? La sienne, une bonne vieille gratte non maj, était restée à la maison... Bon, d'accord, il rêvait peut-être un peu et ça ne se faisait pas de fouiller dans les affaires des autres. Puis, une idée lui vint :

- Je peux l'emmener dans votre salle de cours, si vous voulez ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 25 Nov - 14:51
Invité
Son nom n’était pas totalement inconnu pour l’enseignant. Il avait beau avoir des nouveaux élèves chaque année, à force on retient certains noms. Celui de Jake en faisait partie, car il était simple à retenir. Il n’avait aucune raison de le confondre avec un autre. Un serpent-cornu. Il avait un peu de chance, ce sont des gens un peu spéciaux, mais c’est mon ancienne maison. J’y suis encore un peu attaché. Il se proposait naturellement pour surveiller le colis dont il était chargé. Bien gentil de sa part, mais pas totalement désintéressé. Fedrerick souriait lorsque ce garçon lui demandait s’il pourrait remonter. L’enseignant pouffait un peu. Il trouvait la question désopilante. Il était loin d’être bête, ce garçon. Avant de proposer de l’amener à la salle de cous.

« Fait attention jeune homme, certains instruments sont fragiles. Mais si tu veux, je ne vais pas t’empêcher. Certains élèves doivent attendre dans la salle. T’inquiète pour ton mot, chose promise, chose due, je te récompenserai de ton altruisme si je ne te… Je ne peux décemment dire voir dans mon état. Entendre ta voix. C’est peut-être mieux. Je te confie mes trésors. »

Car oui, la majorité des instruments qu’il prêtait à ses élèves étaient les siens. Il y avait bien entendu des instruments propres à l’école, facile à reconnaître avec son blason bien typique, tandis que ses instruments étaient marqués de ses initiales en filigrane. Impossible de savoir ça si on avait pas l’œil, et il l’avait pour ces cher objet. Pas qu’il est matérialiste. Il aime beaucoup la musique, il la vit même. Il préfère être comme ça que se plaindre sans arrêt.

Il tournait les talons et s’en allait, se tenant au mur, à la rambarde, continuant son chemin, il tâtonnait avant de trouver sa chambre. Il prononçait doucement son mot de passe. La porte grinçait un peu, il s’engouffrait dans la chambre et trouvait rapidement sa baguette avant de faire léviter des lunettes qu’il avait commandées à un magasin sorcier. Les verres s’adaptaient selon ses soucis. Ça lui avait coûté cher, mais au moins, il voyait clair. Il ne pouvait toujours pas voir de son œil mort, mais qu’importe. Il était habitué à ne plus l’utiliser.

Il repartait dans l’autre sens, sa baguette dans sa main droite. Il était encore temps d’aller en cours sans trop tergiverser. Il ferait ce mot à cet étrange élève. Celui qui l’avait aidé malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 27 Nov - 17:19
Invité
- Je ferai attention à vos instruments, promit le garçon en hochant la tête.

Jake avait quand même un peu de peine pour ce pauvre gars. Ça ne devait pas être facile de déambuler avec des soucis de vue, d'autant plus dans une école. Avec des escaliers pareils, nul doute que les journées ne devaient pas toujours être rose. En ce qui le concernait, c'était la première fois que le Serpent-Cornu lui tombait dessus dans une situation pareille. Au moins parvenait-il à remonter sans problèmes. Malgré tout, l'élève attendit de le voir atteindre l'étage désiré, avant de se décider à bouger à son tour. L'heure des cours avait déjà sonné depuis un moment : il se demandait si les élèves auraient attendu aussi longtemps avant de sortir de la classe et de retourner à leurs affaires.

Un autre problème venait à sa rencontre : le poids de la valise. On n'avait pas idée de descendre les étages du château à moitié aveuglé, avec un truc aussi lourd. Le jeune homme la saisit par la poignée et se rendit compte que ça n'allait pas être aussi facile que prévu. Bravo, c'était ça d'avoir des muscles non exploités. Il allait vraiment vraiment songer à devoir se mettre au sport, dès que possible. Jake avait peut-être un peu trop négligé ça. Pourtant, plus jeune, il avait eu l'occasion d'essayer. Le basket était exclus avec sa taille, mais le baseball avait été sympa', à l'école. Bah, il y penserait plus tard.

Le "Locomotor" était au programme de cette année. Jake se disait qu'il pouvait maîtriser un tel sortilège, mais qu'il n'était sans doute pas encore apte à l'utiliser en temps réel. Si le sort ne fonctionnait pas, ou même à moitié, il aurait l'air stupide. Plus encore, les instruments et la valise risquaient la chute dans les escaliers et il serait bien incapable de les rattraper sans créer une catastrophe. Bon...

Poussant un soupir, le jeune sorcier attrapa la poignée de l'objet et le traina derrière lui comme il le put, tout en évitant d'être emporté par le poids. Lui qui pensait pouvoir y parvenir sans trop de dommages et plus vite que ça... Le professeur revenait déjà, qu'il atteignait le couloir menant à la salle de cours. Bon, d'accord, c'était toujours plus léger que s'il avait transporté la totalité des instruments sur le dos, mais c'était déjà ça.

- Oh bon, vous avez fait vite finalement.

Il se serait menti s'il avait pensé ne pas être légèrement contrarié. Avouons-le, c'était quand même assez impertinent d'avoir pensé pouvoir s'incruster dans une salle de musique pour jouer deux minutes. Cela dit, jouer les portiers pour rien, ne l'avait pas amusé plus que ça. D'autant qu'il ratait son prochain cours en ce moment même. Au moins, il pouvait toujours suivre son professeur jusque dans la salle pour obtenir son mot d'excuse. Il ne pensait pas que quiconque aurait envie de faire ça dans un couloir, de toute façon.

Presque à regrets, le jeune homme tendit la poignée de la valise à son propriétaire. Tant pis pour la guitare, il aurait bien l'occasion de la tester pendant un vrai cours, si l'occasion lui était donnée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 27 Nov - 18:25
Invité
Fedrerick a du mal à s'y faire. Devenir enseignant, c'était une bonne excuse pour revenir ici. Mais quand les couloirs décidaient de te perdre. Il fallait prendre son mal en patience et trouver une solution tout à fait valable. Il avançait d'un bon pas vers sa salle de classe. Il était quelques endroits. Car certains élèves s'amusait dans les couloirs. Ce qui les rendait impossible à traverser sans tomber. Il n'avait aucune envie de racheter des lunettes à mettre sur son nez. Il souriait voyant le jeune élève traîner la valise. Il faisait quelques coups de baguettes. Elle se soulevait. Il avait fait un informulé sans s'en rendre compte. L'élève disait qu'il avait fait vite. Ce qui a fait rire un peu l'enseignant. Il ouvrait la porte de son cours et allait chercher de quoi écrire un mot d'excuse à ce garçon.

« Je savais parfaitement où était mes lunettes pour ce genre de souci. Pour ma baguette. Disons que je l'ai laissé sur mon pupitre. J'ai composé ce matin, un éclair de génie... »

Fedre écrivait de son écriture fine et travaillée le mot de cet jeune homme. Ne pouvant s'empêcher, il ajoutait un bout de partition avec une jolie clé de sol. Il souriait avant de signer. Il était content du résultat.

« Tenez jeune homme, je vous suis reconnaissant, vous pourrez jouer d'un instrument après vos cours si vous le souhaitez. Même vous guider, enfin, si vous le voulez. »

Le prof faisait face à sa classe, ces derniers le regardait avant de ranger leur affaires. Il ouvrait la valise. Il avait pris tout un tas d'instruments. C'était un cours qu'il aimait faire de temps à autres. Découvrir un peu à quel instrument s'accordait notre magie. Comme les émotions changeait cette dernière, il avait souvent des surprises. Voir un garçon très musclé faire vibrer une harpe l'avait laissé sans voix. Et ce n'était pas à cause d'une énième maladie à la noix. Il reverrait Jake, puis il lui donnait l'occasion de revenir après les cours. Alors que Fedre était du genre à vouloir se reposer le plus possible. Car il se ferait remonter les brettes par l'infirmier. Chaque acte sera récompensé. Heureusement que peu de personnes ne profitait pas de ce principe. Les élèves s'approchèrent de la mallette, ils prirent un instrument au hasard. Ils espéraient secrètement être cool et classe avec tel type d'instrument. C'était toujours les mêmes qui étaient boudés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 29 Nov - 5:20
Invité
Quant à Jake, une fois son mot en main, il ne lui resta plus qu'à retourner en cours. Il traversa la classe de musique d'un pas rapide et reprit le chemin des escaliers. Ses yeux parcoururent le mot que son professeur venait de lui écrire.

Ce gars avait toujours une façon particulière de s'exprimer et aimait beaucoup les fioritures. La partition était joliment dessinée sur un coin de feuille et proposait sans doute leur début d'un morceau. Les notes ne lui disaient pas grand chose, ou du moins, il ne se posa pas la question. Des fioritures, rien de plus, songeait-il. Rien d'étonnant venant d'un prof enseignant une matière artistique.

Son cours suivant se passa le mieux du monde, même s'il faillit se faire jeter dehors lorsqu'il débarqua. Le fameux mot eut le mérite de lui sauver la mise et il put s'installer rapidement en classe, avant que son enseignant ne change d'avis. Tout allait bien somme, ce qui le rassurait plus ou moins.

Tandis qu'il prenait des notes à propos d'un nouveau sortilège de quatrième année, le jeune homme songeait ne pas retourner dans la salle de musique après les cours. Lécher les bottes d'un prof seulement pour avoir sa récompense comme un toutou bien élevé, ne faisait pas partie de ses priorités.

Évidemment, Lizendeck ne pensait certainement pas à mal en lui ayant proposé cela, mais ça le gênait vraiment de débarquer de cette façon. Pas qu'il n'en eut pas envie, au contraire, néanmoins, il aurait tout le temps de jouer d'un instrument durant un cours banal. Non ?

Alors, dans ce cas, qu'est-ce qui le ramena devant la porte, lorsque les cours furent terminés ? Les élèves avaient déserté les lieux et il avait veillé à ce qu'il ne reste plus personne pour voir qu'il se trouvait dans les parages. Mettre sa fierté de côté le rendait mal à l'aise, mais il devait bien l'avouer : ça faisait longtemps qu'il n'avait plus touché un instrument en dehors des enseignements magiques d'Ilvermorny. Il ignorait s'il devrait user de sa baguette, mais s'il pouvait autant s'en passer pour ça... Ouais bon, il pouvait bien rêver, non ?

- C'est trop bête, marmonna-t-il entre ses dents.

Il s'apprêtait à quitter les lieux, changeant d'avis subitement. Non, décidément, il ne pouvait pas entrer là-dedans comme si de rien n'était. La carotte et autres récompenses pour services rendus, ce n'était décidément pas son fort.

Poussant un soupir, Jake s'apprêtait à repartir dans le sens inverse. Si le professeur ne le voyait pas trainer dans le coin, peut-être qu'il passerait inaperçu, n'est-ce pas ? C'était au moins ce qu'il espérait. Si Lizendeck le prenait à rôder devant la porte de sa salle de classe, nul doute qu'il se demanderait ce qu'il fichait là. Le Serpent-Cornu aurait bien du mal à refuser l'offre qu'il lui avait faite après cette histoire de valise, il en avait bien peur. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait de jouer d'un instrument sans avoir une ribambelle de paires d'yeux pour le fixer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 29 Nov - 15:54
Invité
L'enseignant enchaînait les cours. Les rendant de plus en plus intéressant. Il se décarcassait pour rendre ses cours passionnant, vu qu'il était passionné, ce n'était pas très compliqué. La fin de la journée arrivait très vite. Il était soulagé que tout ça était fini. Il n'avait plus qu'à attendre ce jeune garçon. Celui qui l'avait aidé ce matin même. Il était content quand ce dernier pointait le bout de son nez. Ses instruments l'avait donc intéressé. Il n'allait pas trop déranger le garçon, mais il pouvait sa valise, celle-là même que le jeune homme avait traîné dans le couloir. Il faisait remarquer sa présence avec un raclement de gorge.

« Bonsoir jeune homme, n'êtes-vous point intéressé par jouer un instrument. Je suis là. À moins que je me sois trompé sur vos intentions. »

Le ton de Fedrerick était doux, quoique un peu fatigué. Il était toujours en fin journée, enseigner n'était pas une chose facile. En plus il avait du faire attention à ne pas dévoilé son œil mort. Habilement caché derrière une de ses mèches sombres. Le serpent cornu avait toute sorte d'instrument à sa disposition. L'enseignant se posait dans un coin, le laissant le bénéfice du doute. Voir un élève en dehors des cours était tellement rare, il fallait dire que l'homme punissait peu ses élève. Là, c'était une récompense. Il n'obligeait en rien le jeune homme. Il pourrait faire de l'hard rock, il avait rien à faire. En même temps les goût musicaux du prof étaient multiple, bien qu'il avait une préférence pour le classique, déjà bien enchanteur. Il ne se lassait pas d'entre jouer des musicien moldus, et magiciens, ce qui était rare. Il devait changer ça en encourageant ses élèves. Bien que le milieu était un peu compliqué sans des liens. Fedre en avait quelques uns. Le voyage qu'il avait fait le rendait ami avec plusieurs personne, pas mal d'italien, car la musique était faite pour parler cette langue.

Fedre prenait une flûte traversière. Il faisait tourner entre ses doigts fins. Souriant à ce jeune garçon. Il pouvait même accompagné ce dernier, enfin, si Jake le désirait. Il aurait dû dire monsieur Peterson. Il pensait plus au curieux qu'à l'élève. Ce qui enlevait une des barrière qu'il mettait autour de lui. Ce n'était pas le bon plan, mais il était content. Quelle chose était plus merveilleuse que la découverte d'un instrument. Qui plus est, quand il est magique, comme certains de ses instruments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 30 Nov - 6:06
Invité
Oups, pour la fuite c'était ratée. Pris sur le fait de se trouver devant la porte, Jake poussa un soupir las et se retourna. Sa main alla se réfugier derrière sa nuque et il frotta nerveusement ses cheveux. Il n'avait pas prévu de se faire interpelé par le professeur, bien loin de là. Il espérait surtout s'éclipser rapidement et ne pas demander son reste.

Il allait devoir changer ses plans. Faisant volte-face, le jeune sorcier fit quelques pas à l'intérieur de la salle. Il allait devoir patienter quelques minutes, avant de faire savoir à Lizendeck qu'il devait prendre congé de sa proposition de jouer d'un instrument.

- Je ne vois pas de quelles intentions vous parlez, avança-t-il en entendant la phrase de l'adulte.

Il détourna les yeux. Difficile de paraître innocent lorsqu'il en allait tout autrement. Seulement voilà, ce n'était pas aussi simple, lorsque l'on avait un spectateur et professionnel devant soi. Jake n'était pas un grand musicien et ne s'y destinait pas.

Sa guitare non-maj était un cadeau de son père, pour ses onze ans. Cette passion pour le rock et le hard rock venaient de lui. Il ne se souvenait que trop bien des histoires de son paternel concernant son vieux groupe de lycée. À Ilvermorny, son fils ne connaîtrait guère plus que quelques instruments que l'on maniait par magie. Pour lui, c'était un inconvénient.

À quelques pas du professeur, le Serpent-Cornu stoppa son avancée et le fixa en haussant un sourcil. Une flûte traversière ? Non, ce n'était pas vraiment son truc, il devait bien l'avouer. Les orchestres étaient cools, c'était certain, mais il usait de la musique dans un milieu un plus intime en général : sa chambre. C'était bien mieux. Jake ne grattait que lorsqu'il se trouvait contrarié, ou mélancolique. Cela lui permettait de penser et de s'évader un peu.

- Je suis plutôt branché guitare électrique, avoua-t-il d'une voix un peu timide.

Ce n'était pas tous les jours qu'il discutait de ça depuis son entrée à l'école de magie.

- Le genre non-maj, précisa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 30 Nov - 7:51
Invité
L'enseignant voyait son élève feindre l'indifférence. Il riait discrètement en le voyant lancer ces arguments comme un adulte. Il y avait quelque chose de mignon dans tout ça. Dans sa gêne qu'il pouvait comprendre. Bien qu'il n'a jamais été gêné de jouer devant quelqu'un, sauf quand il composait. Car c'était son moment à lui seul. Il attendait la suite, les bras croisé. Il ne s'attendait pas à cette réponse, la guitare électrique. Voilà qui était surprenant. Enfin pas tant que ça. Une part de lui avait déjà deviner son affinité avec cet instrument. Il se grattait le menton.

« J'en ai une, mais elle fonctionne assez mal dans ces lieux rempli de magie. J'ai son équivalent magique. Mais ça ne vous intéresse pas je suppose. »

Il s'approchait de sa valise, il sortait un instrument taille réduite. Il tapait trois fois dessus et elle reprenait sa taille normale. C'était une belle guitare électrique, noire avec dessus des flammes dessinées finement. Il la tendait à son élève. À lui de tenter le diable. D'essayer de jouer un instrument non magique dans une endroit rempli de cette dernière. Sa pièce de cours n'était pas toujours victime de cette dernière. Peut-être que ce garçon aurait de la chance. Il ne pouvait pas prier sur ça. Il préférait laisser le sort décider pour cet élève. Il faisait grandir une guitare magique, ressemblant à celle non magique, sauf que elle était jaune pâle. Poser sa main dessus faisait chanter déjà quelques notes. Toujours aussi chatouilleuse. Ce qui avait le don de faire rire Fedrerick. Le temps lui avait appris à pouvoir ensorceler les instrument, mais cette guitare était un cadeau de son ex. Elle allait être contente, car c'était toujours un plaisir pour elle pour hurler ses notes. Et que serait une guitare non-magique sans son haut parleur. Il en faisait léviter un, le posant à côté de la guitare noire.

« La noire est non-magique, la jaune l'est. La baffe est pour la noire. Vous n'êtes pas obligé de jouer aujourd'hui. Prévenez-moi quand vous serez prêt. Je serai là pour laisser ces deux instruments. »

Il posait sa flûte traversière. C'était pas vraiment raccord avec ce que choisissait ce garçon. Il se posait dans un coin, sortant un parchemin. Il commençait à composer. Traçant ses lignes droite. La clé n'avait pas changé depuis le début. Il avait utilisé la magique. Pour rendre hommage à ces ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 2 Déc - 4:55
Invité
Malgré son hésitation, Jake finit par céder et récupéra la guitare électrique noire : celle qui appartenait au monde des non-maj. Les instruments magiques qui jouaient seuls n'avaient rien de très intéressants. Marrants, certes, mais l'intérêt de chatouiller un objet pour le pousser à jouer n'était pas la façon dont le jeune homme concevait la musique. La guitare qu'il tenait était superbe, il devait bien le reconnaître.

- Merci, articula-t-il avec gêne.

Une question lui vint cependant à l'esprit : y avait-il des prises électriques ici ? Sans cela, inutile de dire que les choses seraient plus simples : l'objet ne fonctionnerait absolument pas. Dans les dortoirs et le reste des endroits plus communs, Jake avait déjà noté qu'aucune prise n'était disponible : tu parles, ce serait trop facile autrement. Puis, il aurait son éternel casque sur les oreilles et son baladeur MP3 grâce à ça. Ça lui manquait beaucoup, il devait bien le reconnaître. Cherchant des yeux ce qui pourrait l'aider à faire fonctionner cet engin, le jeune sorcier finit par trouver son bonheur.

Son visage se mua en une expression de surprise. Ilvermorny avait donc la possibilité de brancher des appareils électriques ? Avait-on fait apparaître ces prises uniquement à usage temporaire ? Le fait était que la guitare allait pouvoir fonctionner et l'ampli avec. Les branchements ne furent pas difficiles à effectuer pour lui, qui avait l'habitude dans un sens. Il régla le son pour ne pas détruire les tympans de son professeur et se mit à tester les cordes. Le petit médiator blanc coincé correctement entre les doigts, il fut quelque-peu déçu d'entendre les sons qui en ressortaient.

- Est-ce que vous avez tendance à l'accorder ou bien elle n'a pas servi depuis longtemps ? interrogea-t-il par curiosité.

Il avait comme l'impression que l'instrument avait beaucoup de mal à produire un son, comme si les cordes étaient retenues. Têtu, le jeune homme insista un peu, puis entreprit de procéder à une petite vérification. Elle avait besoin d'être accordée. Peut-être n'en avait-on pas souvent joué ? Ce n'était pas bien compliqué, même si elle en avait sévèrement besoin. Jake pouvait comprendre que les élèves et même leur professeur préfère nettement des instruments magiques, aux instruments plus classiques. Pour lui, en revanche, il y avait autant de magie dans les deux versions, pour peu que l'on sache s'en servir correctement.

Toutefois, même lorsqu'elle fut correctement accordée à son goût, les cordes semblaient résister. Usées ? Non, ce n'était pas ça. On aurait dit que l'objet subissait une sorte de blocage. C'était insensé. Voilà qui expliquait cependant ce que le professeur avait voulu dire par "elle fonctionne assez mal dans ces lieux remplis de magie". Ah ouais ? Ben, ils allaient voir qu'un objet non-maj avait autant sa place ici que n'importe quelle guitare chatouilleuse ! Après tout, ces lieux avaient été aussi fondés par un non-maj.

Jake se redressa de son siège et plaça la guitare correctement entre ses mains. La première note fit vibrer l'ampli d'un son un peu plus mélodieux. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il y avait peut-être toujours quelque-chose à en tirer, après tout. Reprenant son sérieux, il tourna la tête vers son professeur :

- Je peux ? Vous êtes sûr ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 3 Déc - 20:43
Invité
L'enseignant avait réussi à capter l'intérêt de ce garçon. Il pouvait en être fier. Il ne restait plus que attendre à présent. Qu'il fasse les choses comme il le sent. Fedrerick s'installait sur un bac au hasard. Il avait pas choisi un des premiers rangs, ni ni des derniers, sans pour autant être au milieu. La position qu'il avait. Elle pouvait sembler étrange. Mais c'était celle qui l'avait attiré du regard. Il souriait, voyant la guitare un peu souffrir de la magie qui l'entourait. La guitare electrique était un peu compliqué. Il demandait à l'enseignant s'il avait accordé récemment.

« Elle n'as pas servi depuis un mois et demi. J'avoue l'avoir un peu laissée, pauvre chérie. »

L'enseignant avait de la peine pour ce pauvre instrument. Comme tous ces instruments, c'étaient ses enfants à lui. Il laissant le garçon s'amuser à la régler. La faisant sonner par moment. Ça l'amusait. Il voyait qu'il y connaissait un peu, niveau guitare. Il attendait la fin. L'élève venait à me redemander s'il pouvait. Comme un enfant. C'était mignon vu comme ça.

« Bien entendu. À votre aise, jeune homme. Profitez. Que le rock'n'roll vous garde. »

Fedre n'était que le prof, celui qui était là pour veiller sur ces chers instruments. Il n'allait juger les goût musicaux de ce garçon. Bon, il ne pourait s'empêcher de remarquer les erreurs. Séparant celle du à la magie, celle due à la maladresse. La guitare electrique était un instrument capricieux. Mais tellement beau. Elle pouvait faire des choses hallucinantes. Il en été le témoin direct. Il laissait une de ses mains caresser le bois. Suivant un peu les veines sans s'en rendre compte. Il ne pouvait plus grand chose pour lui. Seulement attendre. Le temps qu'il s'amuse un peu. Le temps qu'il sente la fatigue venir à lui. Inévitablement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 5 Déc - 14:34
Invité
- Oh, je ne suis pas un grand musicien, admit Jake face aux encouragements du professeur.

Ça le mettait mal à l'aise et il ne parviendrait sûrement pas à se lâcher sur la musique. Néanmoins, il ne pouvait plus vraiment s'en aller, maintenant. Autant jouer un peu. La pauvre guitare avait du mal à se faire entendre. Jake ne se serait jamais douté que la magie puisse bloquer, ou du moins, freiner, l'utilisation d'objet non maj. Dans un sens, c'était un peu triste, surtout lorsqu'on savait que l'un des fondateurs de l'école était précisément un non maj. Sans doute qu'au temps où cet endroit n'était qu'une petite maison, les choses étaient différentes.

Le jeune homme replaça le médiator entre ses doigts, de façon à pouvoir gratter les cordes correctement. Faute de pouvoir en jouer de façon plus poussée, il pouvait au moins se permettre quelques accords, n'est-ce pas ? Tâchant de se souvenir de ceux qu'il employait habituellement, le Serpent-Cornu finit par libérer quelques notes. Le style était plutôt doux, loin du rock que Lizendeck s'attendait probablement à l'entendre jouer. Jake devait bien l'avouer, jouer un air calme était tout aussi agréable que se défouler un bon coup sur l'instrument.

Le morceau n'était pas spécialement connu, non. Il s'agissait de l'une des création que son père lui avait montré. L'un des membres de son groupe de lycéens avait composé la plupart de leur musique et de leurs chansons. En soi, c'était un sacré boulot. Tout fier de lui offrir l'instrument qu'il avait laissé à la maison, son paternel avait tout de suite crut bon de lui apprendre "les bases". En d'autres termes : ses bases à lui. Jake s'était bien amusé, dès le moment où il était parvenu à gratter sans hésiter.

- Je ne pratique pas depuis longtemps, mais...
ajouta-t-il en se disant qu'il se sentirait moins gêné s'il discutait avec son professeur, c'est vrai que ça me manque un peu.

Les notes suivantes semblèrent repousser la magie qui les bloquaient, pour imposer la leur. Faute d'être parfaitement à l'aise, Jake avait au moins l'impression de retrouver ses vieilles habitudes. Malgré tout, rester des mois sans jouer pouvait orchestrer des maladresses. Sans doute n'en était-il pas exempt et il en était conscient. Lizendeck grincerait peut-être des dents en l'entendant, mais bon, il fallait bien qu'il se réhabitue...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: L'Antre :: Le Hall de Répartition-
Sauter vers: