:: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Le Dédale à bouquins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où il est question de Tue-Loup, de Dragons et de Plante Carnivore [PV Hugo]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 15 Nov - 2:16
Invité
Avec la pluie qui tombait en trombes dehors, pas moyen de passer un moment à lire dans les jardins. Soupirant du haut de sa fenêtre, Jake avait dû se résoudre à ne pas sortir aujourd'hui. Lui qui aurait volontiers proposer à Hugo d'aller se balader tout en discutant, c'était raté ! Son ami avait l'air préoccupé, ces derniers temps. Visiblement, il avait besoin de conseils pour quelque-chose qu'il gardait secret et avait réquisitionné le Serpent-Cornu pour cela. Toujours disponible pour lui et à la fois curieux, il s'était dit que le rejoindre maintenant pouvait s'avérer judicieux. Ils s'étaient donnés rendez-vous en fin de journée, comme ça leur arrivait souvent.

Son livre "De l'œuf au brasier, Le Guide de l'amateur de dragons" sous le bras, ainsi qu'un calepin pour prendre des notes, le jeune homme se décida à traverser la pluie battante pour rejoindre la Bibliothèque. Son ami était peut-être arrivé en avance, qui sait ? Son livre était sauf, mais ce fut un Jake complètement trempé qui débarqua sur place. Soucieux de ne pas inonder les ouvrages qui se trouvaient là, le jeune homme secoua ses cheveux d'un geste vigoureux de la main et délaissa son blouson sur un porte-manteau. Son uniforme ne l'aurait jamais protégé correctement, c'était une certitude.

Gratifiant la bibliothécaire d'un signe de tête en guise de bonjour, le Serpent-Cornu se fraya un chemin entre les élèves qui étudiaient et les livres qui voletaient jusqu'à leur emplacement, dans les étagères. L'odeur des vieux bouquins était toujours reposante pour Jake. C'était peut-être l'un de ses lieux préférés, au château. En dehors du dortoir, il pouvait parfois y passer des heures entières et avait presque failli s'y faire enfermer une nuit.

Faisant le tour, il aperçut enfin la tignasse châtain de Hugo, entre deux immenses étagères, près d'un bureau. Le coin était tranquille : son compagnon d'études ne pouvait pas espérer mieux. Au moins, ils ne dérangeraient personne s'ils devaient bavarder, même s'il s'agissait principalement de chuchoter. L'Oiseau-Tonnerre avait l'air absorbé par ce qu'il cherchait, aussi Jake ne se priva-t-il pas de s'installer face à son ami, son énorme livre posé devant lui pour ses propres recherches.

- Salut ! s'exclama doucement le jeune sorcier. Sale temps, hein ?

La pluie venait frapper contre la fenêtre qui se trouvait à côté de leur bureau, prouvant ainsi que le déluge n'allait pas s'arrêter tout de suite. Les montagnes s'étaient couvertes d'une couche épaisse de brume près de leurs sommets. Bien que la nuit ne soit pas tombée, on aurait dit que c'était tout comme. Les lampes de la Bibliothèque étaient déjà toutes allumées, offrant une lumière douce et tamisée aux élèves qui y travaillaient.

- Sur quoi tu bosses ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 19 Nov - 13:45
Invité
Me voilà de nouveau plongé dans des bouquins sans images, ou aux illustrations en noir et blancs, dont certaines étaient à peine visibles ou compréhensibles. Une pause. Cela faisait presque une heure que j'y étais. Je connaissais l'essentiel de ce qu'il me faudrait pour la potion, mais je ne voulais pas faire d'erreur. De ce que je savais, tout me poussais à y renoncer, ce n'était clairement pas de mon niveau. Je ne connaissais même pas tous les ingrédients. Jake me serais d'un grand secours je crois.

- Salut ! Sale temps, hein ?

Justement, il arrivait. Et immédiatement, des rougeurs apparaissaient sur mes joues et mon nez. Oui, sur mon nez aussi étrangement. Comme un coup de soleil tout à fait. A demi caché derrière mon gros bouquin, je le regardais me parler.

-Sur quoi tu bosses ?
-Je... Je... BonjourJake.

Je me raclais la gorge et reprenais un peu de consistance. Ce n'était pas humain de réagir comme ça face à lui. Surtout qu'on se connaissait depuis longtemps maintenant. S'il l'avait remarqué, il devait se poser quelques questions que je n'étais pas prêt à entendre. Je sortais donc de ma cachette, cessant de le regarder dans les yeux.

-Une potion tue-loup... Je voudrais que tu m'aides sur certains points, il y a des choses que je ne comprends pas...

Ne t'inquiète pas Lola, je ne trahirais pas ton secret. Même si je mourrais d'envie d'en parler à Jake, j'avais promis à la jeune fille que je garderais pour moi le fait qu'elle soit un loup-garou. Mais ça ne m'empêchait pas de demander de l'aide à mon meilleur ami pour certains trucs. Je pouvais lui faire confiance pour être discret sur le sujet, si je lui demandais.

-Qu'est-ce que tu as apporté avec toi?

Demandais-je en pointant du doigt le livre qu'il portait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 19 Nov - 20:25
Invité
Jake haussa un sourcil intrigué lorsqu'il constata que son camarade conservait le nez derrière son bouquin, tout en le fixant droit dans les yeux. Est-ce qu'il tombait mal ? Le jeune homme ne lui posa pas directement la question, mais ne comprit pas vraiment ce qu'il se passait.

Hugo n'avait pas l'air aussi gêné d'habitude... ou du moins, il ne bégayait pas. Que cachait-il exactement avec cette histoire de potion ? Parce que le Serpent-Cornu imaginait bien que ce petit mystère avait un rapport avec ce pour quoi son ami l'avait fait venir. Néanmoins, ce dernier finit par ôter son livre de devant son visage et se montra enfin.

À la mention de la potion Tue-Loup, l'expression de Jake se fit cette fois clairement perplexe. C'était pour un devoir, peut-être ? Il ne se souvenait pas avoir vu ça en troisième année, pourtant. Sans doute pour se renseigner. Sur les loups-garous ? Il n'eut pas vraiment le temps de le demander, que Hugo faisait mention du livre qu'il avait lui-même amené.

- Oh, un livre à propos des dragons,
répondit-il tout sourire, en soulevant l'ouvrage épais pour le lui montrer, je n'ai pas encore eu le temps de le feuilleter entièrement, je me suis dit que ce serait parfait pour la Bibliothèque.

Croisant les bras sur le livre en question, Jake fixa son ami à son tour, cherchant à deviner ce qu'il avait en tête. Il commençait à connaître suffisamment Hugo pour se dire qu'il fallait sans doute creuser un peu pour lui tirer les vers du nez. Ce fut donc avec l'air le plus innocent du monde que le quatrième année reprit d'un ton plus bas :

- Raconte, tu veux faire quoi avec de la potion Tue-Loup ? Tu veux réfréner tes pulsions de bête sanguinaire ? Ou c'est juste pour la curiosité ?

Il le prenait sur le ton de l'humour, bien sûr. Jake n'aurait jamais employé l'ironie avec Hugo. Pas en le visant lui, en tout cas. Il était véritablement curieux de savoir ce que l'Oiseau-Tonnerre mijotait et pour quelle raison celui-ci l'avait appelé à la rescousse. Pourtant, c'était lui, l'expert en potions et non son aîné. Si le troisième année avait besoin d'un coup de main, c'est qu'il devait y avoir un peu plus que quelques connaissances amassées dans un bouquin en jeu.

- En quoi puis-je t'aider ? interrogea-t-il, tout ouïe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 19 Nov - 20:42
Invité
Les dragons ! Voilà bien un sujet intéressant, un sujet néanmoins sur lequel je ne me suis jamais vraiment attardé en vrai. J'aime beaucoup ces bêtes, elles sont fantastiques. Mais, elles me font peur quand même. Elles ne sont pas très sympathiques. Je me souviens d'une femme, un jour, qui à son mariage, avait reçu un oeuf de dragon en cadeau. C'était la panique total chez elle ! Je souriais à ce souvenir. C'était bien drôle.

Mais mon sourire s'effaça bien vite quand LA question arriva à mes oreilles. Bah oui, je le savais qu'il me poserait cette question, en même temps, y'a pas idée à mon âge de faire des recherches pareil sans motif apparent. Jake se doutait qu'il y avais quelque chose derrière tout ça, il n'était pas stupide et il me connaissait bien quand même.

- Raconte, tu veux faire quoi avec de la potion Tue-Loup ? Tu veux réfréner tes pulsions de bête sanguinaire ? Ou c'est juste pour la curiosité ?
-Et bien... Oui, c'est... Je suis curieux, depuis le cours sur les loups-garous, je me suis intéressé à cette potion qui était plus ou moins mentionnée. Tu sais, je suis curieux... Alors...

J'étais mal à l'aise et ça se voyait. Je détestais mentir et je le faisais très mal. Néanmoins, malgré de nouvelles rougeurs gênés sur mes joues et ma voix peu assurée, j'espérais que mon explication était crédible.

-En fait... La moitié du texte est incompréhensible pour moi, la moitié des ingrédients, je ne sais pas à quoi ils servent, ni ou les trouver... Peut-être que toi tu connais?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 19 Nov - 23:19
Invité
Ce fut précisément avec son regard "tu me prends pour une andouille ?" que Jake fixa Hugo. Curieux, hein ? Oui, il le savait bien. Là, en revanche, ça avait l'air carrément louche. Un sourcil haussé et la mine blasée, le Serpent-Cornu garda le silence, sans vraiment détacher ses yeux bruns de son ami. Il lui cachait quelque-chose, c'était sûr et certain. Il n'y avait qu'à noter le rouge de ses joues et son air peu assuré. L'interroger ? Le laisser faire sans chercher à comprendre ? Après tout, si Hugo ne lui en parlait pas, c'était qu'il n'était pas censé savoir. Seulement voilà, s'ils partageaient volontiers une qualité -ou un défaut selon le point de vue-, c'était la curiosité.

Bonne patte, pour le moment, Jake poussa un soupir et se redressa sur sa chaise, avant de la quitter et de faire le tour de la table. Placé dans le dos de son ami, ce fut à son tour de jeter un œil au livre qu'il lisait. Malheureusement, il n'avait pas encore étudié cette potion non-plus. En revanche, les ingrédients n'étaient pas méconnus. Il fronça les sourcils.

- On ne peut pas faire n'importe quoi avec cette potion, fit-il remarquer en posant son doigt sur l'un des ingrédients mentionnés, ça nécessite de manipuler une plante dangereuse. Une erreur de dosage et le loup-garou pourrait bien y passer.

Se creusant les méninges, le jeune homme s'appuya contre la table et croisa les bras, une main sous le menton.

- De toute façon, ça risque d'être compliqué : on ne trouve de l'aconit tue-loup qu'en Europe. Le seul endroit où tu risques de pouvoir t'en fournir, c'est dans la réserve de notre professeur de potions. Il faudrait être précautionneux, c'est quand même du poison... Pour le reste, poils et sang de loup... racine de mandragore... liqueur de Millepertuis et absinthe... C'est déjà plus accessible. On reste quand même sur du niveau de septième année.

Jake ne voulait pas mettre en doute les talents de son ami, mais c'était tout de même assez risqué de vouloir s'y adonner. Non pour les autres ingrédients, déjà plus faciles à trouver, mais pour le poison qui était censé être manipulé. Une seule erreur pouvait être fatale, c'est bien pour ça qu'on ne donnait pas n'importe quel ingrédient à n'importe qui. Pourquoi Hugo tenait-il à fabriquer cette potion et que lui cachait-il ?

La main du Serpent-Cornu alla se poser directement sur la page de la potion et il se rapprocha pour observer le visage de son camarade, l'expression sérieuse et tâchant d'être aussi discret que possible.

- Qu'est-ce qu'il se passe, Hugo ? Y'a un truc qui va pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 1:35
Invité
- On ne peut pas faire n'importe quoi avec cette potion, cela nécessite de manipuler une plante dangereuse. Une erreur de dosage et le loup-garou pourrait bien y passer.

L'effroi me traversa le corps tout entier. Y passer? Pour une erreur de manipulation? J'aurais pensé à des effets secondaires du genre, vomissements, maux de ventre carabiné, boutons violet fluorescents? ... Le regard vide, j'observais le livre, la vu un peu floue. Je n'étais plus aussi sûr de moi tout à coup.

- De toute façon, ça risque d'être compliqué : on ne trouve de l'aconit tue-loup qu'en Europe. Le seul endroit où tu risques de pouvoir t'en fournir, c'est dans la réserve de notre professeur de potions. Il faudrait être précautionneux, c'est quand même du poison... Pour le reste, poils et sang de loup... racine de mandragore... liqueur de Millepertuis et absinthe... C'est déjà plus accessible. On reste quand même sur du niveau de septième année.

Je baissais la tête, honteux. Honteux d'avoir cru pouvoir être à la hauteur. Honteux d'avoir cru pouvoir sauver Lola. Honteux d'avoir... Je ne suis pas un super-héros. Loin de là. Je ne suis qu'un gamin, maigrichon, faible et qui n'a même pas la moyenne sur les sortilèges les plus simples.

OK. On se calme. Jake, que fait tu là ? Si près de moi? Je sais que tu es inquiet. Je sens que tu te questionnes sérieusement. Et ça me fait rougir. Et ça fait battre mon coeur à une vitesse folle.

- Qu'est-ce qui se passe, Hugo ? Y'a un truc qui va pas ?
-...Je... Je...

Qu'est-ce que je peux lui dire? Je ne peux pas trahir Lola. Je ne peux pas. Mais il faut que je lui explique la vérité. Alors, reprenant mon souffle, je baisse la tête encore une fois et lui murmure :

-Tout va bien. Je t'assure. Je cherche à... Je ne peux pas t'en parler. Je t'en prit Jake.

C'était beaucoup d'émotions en si peu de temps. Était-ce vraiment une bonne chose que de continuer cette potion? Et le reste...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 3:48
Invité
"Tout va bien. Je t'assure." Jake sentit son cœur se serrer dans sa poitrine et recula, détournant la tête. Hugo n'exprimait pas vraiment de peur à son égard, mais ce ton-là lui était trop familier pour oublier. Un instant, le visage de son petit frère s'était superposé à celui de son ami. C'était un peu le moment où il n'insistait plus avec Colin. Ce dernier rivait toujours sur lui un regard implorant, lui intimant ainsi la demande de ne pas s'approcher et de ne pas insister... quand il ne le lui hurlait pas au visage. Le troisième année n'était pas comparable à son cadet, mais il eut le réflexe de retourner à sa place. La distance avait le mérite de calmer les choses d'habitude.

- Excuse-moi... souffla-t-il en passant une main nerveuse derrière sa tête.

Le jeune homme baissa les yeux. Il était inquiet, certes, mais ça ne lui donnait pas le droit de s'immiscer dans la vie des autres, pas même d'un ami, si celui-ci ne le désirait pas. Pourquoi Hugo tenait-il autant à cacher ce que cette potion pouvait signifier ? Il n'était tout de même pas un loup-garou, si ? Il lui aurait donc caché un truc pareil ? C'était autre chose ? Il n'avait pourtant pas à avoir honte, quoi que ça puisse être...

Un silence gêné s'installa, du moins de son côté. Tripotant la couverture de son livre, Jake ne savait plus vraiment comment aborder les choses. Ce n'était jamais facile de délier sa langue lorsqu'on venait de gaffer et encore moins en se refermant sur soi-même. C'était un exercice auquel il n'était pas habitué et le jeune sorcier ne pensait pas que laisser Hugo sans rien dire ne soit une bonne idée. S'ils n'avaient pas été amis, sans doute aurait-il pris son bouquin et se serait isolé dans un coin, le temps que ça passe. Là, c'était impossible. Hé puis... son ami l'avait fait venir. Ça voulait bien dire qu'il avait besoin de lui, non ?

- Hm... tenta-t-il pour briser le calme. Je... Hm... Par quoi tu voudrais qu'on commence... ? Enfin, je veux dire...

Non, décidément, ce n'était pas son truc. Faire le premier pas, tout ça... C'était pourtant bien lui qui avait sans doute mal agi en se mêlant de ce qui ne le regardait pas. Malgré son regard assombri, Jake se fit violence pour le fixer de nouveau et reprendre la parole de façon plus claire.

- Les réserves du prof' ne poussent pas dans son placard. Il y a peut-être de l'aconit tue-loup dans les serres de botanique. Si on veut commencer à chercher, ce serait plutôt par-là. En espérant qu'il ne fasse pas importer la plante depuis l'Europe.

L'air abattu de son ami avait de quoi éveiller sa culpabilité. Il avait simplement voulu exposer les faits en présentant les choses telles qu'elles étaient, au sujet de cette potion... pas le décourager complètement. Attristé d'avoir fait cette bêtise, Jake tenta une nouvelle fois de l'aider à se reprendre.

- T'es doué en potions, y'a aucune raison pour que t'y arrives pas. Puis, on sera deux, ça devrait aller. Je sais pas ce que tu comptes en faire, mais si t'es décidé, personne d'autre que toi n'en sera capable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 12:24
Invité
Jake avait finis par se reculer et une envie de m'auto-claquer prenait place bientôt. Il était triste. Et c'était de ma faute. Cachant ma propre tristesse en détournant le visage de mon ami lorsqu'il retourna s'asseoir, je me calmais progressivement. D'ordinaire, je lui aurais expliqué avec un sourire réel que ce n'était vraiment rien et qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète, parce que c'est vrai après tout, il n'y avait aucun réel problème, cette potion, c'était mon idée à la base, Lola m'avais expressément dit qu'elle n'en avait ni l'envie ni le besoin.

Alors, pourquoi en faire tout un drame? Seulement parce que le simple contact un peu trop proche avec lui prenais un tournant affolant? Parce que j'étais incapable de contrôler mes sentiments? Tout ça c'était de ma faute. Jake parlait de la réserve, du professeur, de la serre...

-Ah oui, oui bien sûr. Répondit-je distrais sur le moment. -On aura qu'à aller voir bientôt.

Il semblait au moins autant dépité que moi sur ce sujet et je ne voulais vraiment pas qu'il y est de malaise entre nous. Surtout pas, entre nous. Genre, Jake et moi, c'était sans tabou, sans problème, d'ordinaire. Pourquoi avait-il fallut que tout change un beau matin de septembre? C'est vraiment nul comme situation. Vraiment.

-Jake. Dit-je en me levant de ma chaise. -Tout va bien. Je t'assure.

J'avais posé ma main sur la sienne dans une étreinte que je voulais rassurante, un sourire franc aux lèvres. C'est vrai quoi, tout allait vraiment bien. Hormis mon coup de coeur pour lui, mais il était temps que j'y réfléchisse sérieusement. Ce n'était pas si grave au final. Et ça finirait par passé, sûrement. Alors, s'il te plait Jake, ne soit plus triste, parce que tu es mon meilleur ami avant tout et que ça me brise le coeur de te voir comme ça.

-Oh ! Je serai bien curieux de lire ce livre avec toi, les dragons me font peur parfois, mais je crois que j'aimerais en apprendre plus sur eux aussi.

Demandais-je en pointant son bouquin du doigt. Je ne voulais plus qu'on parle de la potion pour le moment. De toute façon, sans les ingrédients, il n'y avait rien d'autre à faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 20:16
Invité
Jake le suivit du regard en le voyant se lever, mais ne bougea pas de sa place. Que pouvait-il faire, de toute façon ? Hugo n'avait pas l'air enclin à poursuivre leur sujet de conversation et lui assurait que tout allait vraiment bien pour lui. Tu parles... Pourquoi l'aurait-il trouvé dans cet état-là, hein ? Le jeune sorcier n'insista pourtant pas, résigné à ne rien savoir. Du moins, pour le moment. Rien n'interdisait de mener sa petite enquête de son côté, si l'envie lui en prenait.

Retirant lentement sa main de sous celle de son ami, Jake fit mine d'avancer son calepin devant lui. Puisqu'il était venu pour rien, autant s'occuper autrement, hein ? Hugo avait l'air de vouloir s'intéresser au livre sur les dragons. Du moins, le Serpent-Cornu songeait que ce qu'il avait apporté constituait une excellente échappatoire. Pas bête, l'Oiseau-Tonnerre : jouer sur la passion d'un pote pour changer de sujet. Le pote en question n'était cependant pas dupe. Encore moins après ce qu'il venait de se passer.

- Oh, je t'ai pas dit : je suis allé me promener dans la montagne il y a trois jours,
finit-il par dévoiler toujours à voix basse, il faisait beau, alors j'en ai profité.

Perdant de leur expression soucieuse, ses prunelles brunes s'éclairèrent de nouveau et se braquèrent en direction de son ami. L'idée était de lui faire comprendre que quelque-chose se préparait et qu'il en avait l'air assez fier. Il lui fit signe de se rapprocher et ouvrit la page de "De l'œuf au brasier, Le Guide de l'amateur de dragons" à l'une des pages qui l'intéressait. Un marque-page y était disposé, avec de nombreuses notes, provenant d'un autre bouquin.

- On a de bonnes raisons d'avoir peur des dragons, ils ont un caractère plutôt difficile. Certaines races plus que d'autres, expliqua-t-il comme si tout était normal.

Poussant le livre à la page concernant les oeufs de dragon et la façon de s'en occuper devant Hugo, Jake se contenta de griffonner quelques notes de plus sur l'une des feuilles de son calepin. Le marque-page contenait des informations diverses et variées.


  • Garder dans le feu.

  • Seau de cognac, mélangé à du sang de poulet toutes les demi-heures.


Le Serpent-Cornu fit alors glisser le morceau de papier vers son meilleur ami et le fixa aussi sérieusement que possible. Une légère excitation devait se lire dans son regard, mais peu importait. Hélas, il ne pouvait pas en discuter ici et encore moins à voix haute. Alors, il s'était contenté d'écrire :

"On s'occupera de ta potion, promis. Tu m'as demandé de l'aide et je te laisserai pas tomber.

De mon côté, j'ai hésité à te parler aussi d'un truc... T'es l'une des seules personnes à qui je fais le plus confiance et j'aurai peut-être besoin d'un coup de main. Je crois que j'ai trouvé un œuf de dragon, dans la montagne..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 21:52
Invité
Je lisais le bout de papier que Jake m'avais tendu. Un "oh" de surprise s'était dessiné sur mes lèvres tendis que je regardais mon camarade étonné. Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres.

-Ce serait super ! Lui di-je à voix très basse.

Je me rassis en face de lui, comment comptait-il s'y prendre au juste? Sachant que, on ne pouvait pas vraiment aller en parler ailleurs et que le sujet semblait sensible d'en parler ici. Et puis, comment allait-il faire quand bébé dragon deviendrait grand?

-Par quoi tu veux commencer? Ecrivais-je à mon tour sur le dos du papier qu'il m'avait déjà tendu. -Je crois qu'il faut bien réfléchir à un endroit où le cacher quand il grandira, tu imagines si tu te fais prendre?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 23:25
Invité
"Je l'ai déjà caché à son statut d’œuf", inscrivit-il à la suite du petit message de son ami, "j'ai ensorcelé un petit coin dans la montagne et un feu pour qu'il reste au chaud. Il ne survivrait pas dans le cas contraire. C'est super difficile d'en prendre soin et de devoir revenir au château."

Jake fit une grimace contrariée. L'idée de laisser sa trouvaille dans cet endroit ne l'enchantait pas. Il se savait bien en faute et avait bien conscience de ce qu'il risquait en gardant ce secret pour lui. Une chance pareille ne se représenterait jamais, cela dit. S'il ne la tentait pas maintenant, il le regretterait et le savait pertinemment. On ne trouvait pas un œuf de dragon deux fois dans la nature. À le voir ainsi abandonné, loin de tout nid, le jeune sorcier n'avait pas eu le cœur de le laisser et encore moins de le ramener. C'était sans doute égoïste, sachant que le personnel d'Ilvermorny pourrait davantage s'occuper de cette affaire...

Secouant la tête, le Serpent-Cornu poussa un soupir et hésita avant d'écrire la suite de son message. Les risques étaient gros, ça au moins, c'était clair. Il ne savait pas encore ce qu'il ferait de ce dragon une fois que ce dernier serait adulte mais...

"Je sais pas, je serai sûrement renvoyé... ou pire."

Laisser passer une occasion d'approcher un dragon et, au mieux, de le dresser ? C'était formellement interdit. Par l'école, comme par la justice magique. Déglutissant, il finit par croiser ses bras sur son bouquin et y appuya son menton.

- J'aimerais quand même essayer,
murmura-t-il avec un air à la fois innocent et passionné.

Jake haussa les épaules. De toute façon, s'ils restaient discrets, il aurait bien le temps de trouver quelque-chose. Le petit dragon n'était pas encore né. Si sa race était trop dangereuse ou s'il pensait qu'un risque pouvait être décelé, le jeune homme agirait pour qu'il n'y ait pas d'ennuis. En attendant, il voulait absolument voir ce qui aurait lieu.

- Pas un mot, d'accord ? Promis ?


C'était un peu la parenthèse de cette entrevue à la bibliothèque, mais il lui semblait important d'en parler à Hugo. Il avait le sentiment que, malgré ses propres cachoteries, il pouvait largement lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 21 Nov - 0:41
Invité
Ah oui il avait tout prévu en effet. Mais je ne pouvais m'empêcher d'être quand même inquiet par la nouvelle. Je veux dire, on ne parle pas d'un bébé chat trouvé dans la rue. Mais d'un dragon ! Ce n'est pas rien. Mais l'aventure me tentais moi aussi je dois dire. J'étais curieux de le voir et de partager cela avec Jake.

-Ne pense pas de cette manière. On fera ce qu'il faut. Lui répondit-je.

Ne rien dire? Bien sûr que non. Il devait pourtant savoir qu'en ce moment, les secrets bien gardés c'était mon rayon. Je souriais de nouveau.

-Bien sûr que non. Je ne dirais rien.

J'avais chuchoté, comme d'habitude. De toute façon, c'était commun dans un lieu pareil. Je reprit le petit bout de papier sur lequel on écrivait depuis tout à l'heure :

-Tu m'emmènera le voir? On peux en parler ailleurs, si tu préfère, ce sera peut être plus simple !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 1:49
Invité
Jake lut le morceau de papier et fit mine de réfléchir. Pour le lui montrer, ce serait un peu loupé. Pas ce soir en tout cas et encore moins avec le temps qu'il faisait. En revanche, rien ne les empêchait de sortir de la Bibliothèque et de flâner dans les couloirs, avant le couvre-feu. De toute façon, ils avaient à faire, non ? C'était très bien de parler de dragons, mais Hugo avait une potion à préparer.

Le Serpent-Cornu décida de ranger son livre dans le sac qu'il avait apporté, même s'il s'était baladé avec l'ouvrage sous le bras. C'était un vieux sac de cours, qu'il utilisait quand il se rendait à l'école de non-maj'. À côté d'Ilvermorny, cette dernière n'avait pas fière allure.

Son ancienne école de la banlieue de Boston était vieille, limite délabrée, avec ses murs jaunes défraichis et ses vieux rideaux beiges tâchés. Les élèves avaient toujours eu à cœur d'inventer de vieilles légendes à son sujet. Les fantômes y étaient nombreux dans leur tête, mais inexistants en vérité. Le château d'Ilvermorny était magnifique, mais les spectres y déambulaient pour de bon. Drôle de paradoxe.

Jake rangea ses affaires en prenant soin de ne rien oublier et fit signe à Hugo de le suivre.

- T'as pris des notes pour ton devoir ?
interrogea-t-il en accentuant le mot pour que son ami comprenne l'allusion.

Ils auraient tout le temps de discuter de potions et de dragons en cours de route. Le plan n'était peut-être pas le meilleur du monde, sans doute. D'autant que, s'ils se faisaient prendre la main dans le sac, tous deux auraient certainement des ennuis. Jake n'était pas naïf au point de croire qu'une plante aussi dangereuse serait aisément accessible. Ils allaient sans doute devoir fouiner un peu plus pour trouver leur bonheur. À cette heure-ci, les élèves ne devaient pas se bousculer au portillon des serres de Botanique.

Son sac à dos à l'épaule, le jeune homme fit quelques pas pour se diriger vers la sortie de la Bibliothèque. Il était temps de partir à l'aventure ! Ou de faire des bêtises, comme on voulait...

- On est parti !


Et le pire, c'est que Jake était toujours aussi enjoué de faire quelque-chose de partiellement interdit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 14:32
Invité
Jake commençait à ranger ses affaires. Je comprenais donc qu'il était d'accord avec ma proposition, soit d'aller discuter ailleurs. Alors, je fis de même, rangeant mes quelques livres dans mon sac à dos que je balançais sur mon dos une fois fermé.

- T'as pris des notes pour ton devoir ?

Je sortais mon carnet de notes à propos de la potion -il ne pouvait parler que de ça à mon avis- et lui montrais fièrement. Je n'avais pas chaumé depuis ma décision de faire cette potion coute que coute. Même si à présent, quelques doutes planaient. En serais-je capable finalement? J'avais tellement peur de blesser Lola à présent. Voir pire.

Je secouais la tête pour chasser mes vile pensés et me concentrais sur l'heure. On s'apprêtait à commettre un vol, ce n'était pas anodin. C'était dangereux et effrayant. Si on se faisait prendre, clairement, on y passerait !

- On est parti !

Une fois sortie de la bibliothèque, je me raclais la gorge et serrais mon carnet contre moi, comme si j'avais peur qu'on me le vol alors qu'on était seuls dans les couloirs pour le moment.

-Par quoi on commence au juste?

La question semblait stupide alors qu'on prenait la direction des serres. Je rattrapais alors ma question :

-Je veux dire. Il doit y avoir des protections magiques en dehors des heures de cours, non ?

Inquiet? Légèrement. Excité comme un enfant dans un magasin de bonbons? Sûrement. J'avais toujours un peu peur des conséquences. Mais très franchement, c'était amusant de braver l'interdit, quand même, non?
Et c'était sûrement grâce à ça, que les choses étaient redevenues normal entre Jake et moi. L'amour de l'aventure finissait toujours par nous réunir au final, bravant complètement ce que je pouvais ressentir pour lui, ou les doutes que j'avais également sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 23 Nov - 6:11
Invité
À la vue du cahier que brandissait son ami, Jake eut un demi-sourire. Difficile de douter de ses capacités à consigner les informations : Hugo n'avait certainement pas attendu avant de tout noter, surtout si la potion en question lui tenait à cœur. En le voyant sourire fièrement de cette façon, le Serpent-Cornu fut soulagé de retrouver le bon vieux Hugo qu'il connaissait. Dès qu'il s'agissait de courir après l'aventure dans les montagnes ou les couloirs, aucun des deux ne rechignait jamais. Il y avait un risque d'être pris, mais tant pis.

Jake s'engagea dans les couloirs en sa compagnie, bien décidé à faire comme si tous deux agissaient innocemment. Il avisa son meilleur ami, tandis que ce dernier faisaient part de sa question. Une question pertinente, sans nul doute. Il n'avait vraiment pas tort. Si une telle plante poussait dans les serres, sans doute devait-elle être protégée, afin que les élèves n'y aient pas facilement accès.

- Si c'est dans mes cordes, je m'occuperai des protections, répondit-il simplement en haussant les épaules.

Du moment qu'il possédait les connaissances requises, forcer quelques serrures ne lui faisait pas peur. Au contraire... C'était idiot, mais la mise au défi avait quelque-chose de très amusant. Dans le pire des cas, il ne parviendrait pas à ouvrir la sécurité, dans le meilleur, il y arriverait. Dans l'entre-deux, les protections brisées appelleraient le personnel compétent à la rescousse. Cette option était sans nul doute celle qui aurait pu et aurait dû les faire renoncer à cette entreprise.

- De toute façon, même si on ne peut pas avoir la plante, tu pourras toujours récupérer le millepertuis, l'absinthe et la racine de mandragore. Ce sont des ingrédients sans danger...


Du moins, selon ce dont il se souvenait des cours de botanique. Il n'était pas excellent en la matière -retenir le nom des plantes était une plaie-, mais conservait un minimum de souvenirs quant à certains ingrédients de potions. Certains, comme la racine de mandragore, ne passaient pas inaperçu. Jake se souvenait sans peine de son premier cours de Botanique sur le sujet. Et bon Dieu, ce que ces trucs étaient horribles avec leur tête de bébé estropié, beuglant. Il n'avait pas très envie de découvrir à quoi ressemblait le fameux cri qu'elles poussaient.

Les deux garçons s'engagèrent dans les couloirs et descendirent l'étage pour rejoindre l'aile du château où la serre de Botanique était placée. Des élèves provenaient de l'extérieur, trempés jusqu'aux os, tandis que d'autres les croisaient sans les voir. Jake n'était pas un gamin vers qui les autres allaient et on ne le remarquait pas particulièrement. Certains gamins n'appréciaient pas plus que ça de le voir poser son soi-disant regard sinistre sur eux. S'ils avaient su que ça venait de longues nuits passées à lire... Bon, il n'avait pas l'air forcément toujours aimable aussi.

- Ça a l'air ouvert, fit-il remarquer en parvenant devant la porte et les baies vitrées qui bordaient le couloir.

Le couvre-feu n'était pas encore passé, ni même le dîner. Il était encore temps de pouvoir obtenir ce qu'ils voulaient avant la nuit. Jake avait rarement expérimenté le château lorsque tout le monde dormait et savait que ce ne serait pas facile d'éviter ceux qui le surveillaient. Autant agir tant que les lumières étaient encore vives.

Le jeune sorcier fit signe à Hugo d'entrer, bien décidé à le laisser entamer leur petite manœuvre. Ses mains fourrées dans ses poches, il s'écarta de la porte et lui céda le passage.

- Après toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 23 Nov - 22:33
Invité
- Si c'est dans mes cordes, je m'occuperai des protections. De toute façon, même si on ne peut pas avoir la plante, tu pourras toujours récupérer le millepertuis, l'absinthe et la racine de mandragore. Ce sont des ingrédients sans danger...

Très bien, alors, je te suis Jake. Après tout, je suis nul en sortilège, tu sauras bien quoi faire toi, si on nous barre le passage. J'hochais la tête en silence. C'est vrai, certaines plantes étaient là pour les cours et parfois le libre-service lors de devoirs et autres, ça ne devait pas être sorcier de les récupérer pendant les heures d'ouvertures de la serre.

- Ça a l'air ouvert. Après toi.

J'entrais donc à la suite et déposais mon sac par terre, près de l'entrer. Mon carnet en mains, je fouillais les plantations à la recherche de mes ingrédients. Bien sûr, je commençais par ceux qui étaient les plus faciles à récupérer.

-Bon en tout cas je ne vois pas notre élément clef...

Dit-je sans surprise à Jake, tout en rangent précautionneusement une autre plante dont j'aurais besoin pour la potion. Néanmoins, il ne faudrait pas tarder à toutes les réunir, certaines plantes, en dehors de leur pot mourraient beaucoup plus vite, ce serait une catastrophe de trouver la tue-loup et que les autres herbes soient mortes.

-Tu sais, j'avais pensé à adopter un chat, prochainement, peut-être...

Rien à voir, mais, à vrai dire ces temps-ci je me sentais un peu seul et la présence d'un animal serait la bienvenue. Cela dit, je ne sais pas s'il apprécierait la présence de l'odeur de Lola sur moi, sachant qu'elle était louve, les chats devaient peut-être le sentir?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 5:23
Invité
- Ce serait une bonne idée, acquiesça Jake, ça fait toujours du bien d'avoir un animal avec soi. On se sent un peu moins seul dans les moments difficiles.

Le jeune homme observait les rangées de plantes disposées un peu partout dans la serre. Il avait dit ça sur le moment, tout en sachant que ce serait une bonne idée pour Hugo. Même si son ami ne lui en parlait jamais en détail, le jeune homme savait que sa situation était délicate, à la maison. Des parents violents, ce n'était pas facile à vivre, même si Jake ne pouvait pas se mettre à sa place pour comprendre.

Ça lui faisait toujours un pincement au cœur de savoir que ses vieux pouvaient lui lever la main dessus. Comment pouvait-on ne fut-ce que songer à s'en prendre à un type aussi gentil ? Hugo n'avait rien du mauvais bougre faisant du tort à sa famille, ni même du délinquant juvénile. Hé puis, même... Il n'y avait aucune raison de lever la main sur quelqu'un comme ça. C'était incompréhensible. Dans ce monde, de toute façon, comprendre des enfoirés était toujours peine perdue. Un enfoiré restait un enfoiré quelle que soit l'excuse qu'il ou qu'on voulait bien lui donner.

Quand il y pensait, le jeune sorcier avait les nerfs en pelote. Malheureusement, il ne pouvait guère intervenir dans la vie de son ami. Tous deux ne s'étaient jamais vus, en dehors de l'école. Ce serait peut-être à revoir. Ses parents accepteraient-ils de lui laisser avoir un chat ? Une simple requête de ce genre ne pouvait peut-être pas passer. Pourtant, leur gamin en avait besoin. Intérieurement, Jake se promit de faire son possible pour l'aider sur ce plan-là. Avoir une mère vétérinaire pouvait ouvrir la porte à certaines pistes sympathiques.

- Bingo ! s'exclama-t-il à voix basse en tombant sur une aile de la serre fermée.

Il colla son nez sur la porte pour regarder à l'intérieur, mais tout était plongé dans la pénombre à une heure pareille. Il était à parier que leur plante se trouvait là-dedans. Souriant victorieusement, le jeune homme se retourna vers son comparse et le rejoignit l'air de rien, tout en levant le pouce pour signifier qu'il avait peut-être trouver une piste.

- Tu auras de quoi récupérer la plante sans te blesser ? questionna le Serpent Cornu. Je pense pas que la toucher avec les doigts ou la poser à même ton sac soit une bonne idée.

Deux personnes ramassaient des plantes pour les ingrédients de futures potions, à quelques pas de leur position. Ils allaient devoir attendre, avant de pouvoir y aller. Ses mains fourrées dans ses poches, Jake fit mine d'attendre que son ami termine ce qu'il avait à faire, non sans regarder la tête de certaines plantes réputées carnivores. Personne n'aurait aimé tomber nez à nez avec ces trucs-là dans la nature.

Perdu dans ses pensées, Jake décida de ne pas laisser le silence s'installer et décida de parler d'un sujet qui le turlupinait depuis un petit moment déjà. Depuis les évènements d'Halloween, en fait. Après tout, la petite conversation de la rivière et le comportement que son ami avait eu avec une certaine demoiselle, avait de quoi laisser des interrogations en suspend. Se raclant la gorge innocemment, il finit par demander, un peu gêné :

- Et donc, hm... c'est Lola ?

Il parlait bien évidemment de la personne dont Hugo n'avait pas voulu lui parler, lorsque Jake lui avait demandé s'il avait quelqu'un en vue. Mais son ami allait-il comprendre ceci de la bonne façon ? Ce n'était pas vraiment facile à demander. En attendant, il chercherait les mots pour expliquer ce qu'il voulait dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 17:07
Invité
- Ce serait une bonne idée, ça fait toujours du bien d'avoir un animal avec soi. On se sent un peu moins seul dans les moments difficiles.

Je hochais la tête. Un animal, ouais, ce serait cool. Je suis quelqu'un qui aime énormément les câlins et sentir un petit être ronronner dans mes bras, ce serait réconfortant parfois. Je cherchais toujours de quoi récupérer les plantes. J'avais pensé à un récipients ensorcelé ou les plantes seraient protégés durant deux semaines.

- Tu auras de quoi récupérer la plante sans te blesser ? Je pense pas que la toucher avec les doigts ou la poser à même ton sac soit une bonne idée.
-Ouais, j'ai lu un truc sur des bocaux ensorcelé, pour contenir des plantes qui ne peuvent se passer de terre ou autre pendant les transfères....

Je sortais deux bocaux assez grands de mon sac, des trucs qui avaient pesé lourds dans mon sac à dos, je lui montrais alors qu'il me parlait de Lola :

-J'ai peut-être réussit... Mais je ne suis pas sûr de moi, tu crois que tu saurais vérifier?

Posant les deux bocaux sur une table, je détournais le regard, cherchant mes mots. De quoi parlait-il? Etait-il au courant pour Lola alors? Genre, comment il l'avait su? Avais-je dit quelque chose qui l'aurait mis sur la voix? J'étais pourtant sûr que non.

-De... De quoi tu parles...? Lola... Lola que vient-elle faire la-dedans?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 17:53
Invité
Attendant de savoir si son ami allait réagir, Jake jeta un coup d’œil aux bocaux qui lui étaient présentés. Malheureusement, il était incapable de savoir si ces derniers avaient été correctement ensorcelés, ou non. Il aurait bien voulu, cela dit. Peut-être qu'en essayant d'y placer une plante ça fonctionnerait ? Dans le doute, le jeune homme entreprit de détacher un brin de tilleul de sa branche délicatement. Ceci fait, il le plaça directement dans le récipient et en referma le capuchon, tout en observant la réaction qui aurait lieu. La branchette pourvue de feuilles eut l'air de flotter délicatement à l'intérieur du verre. Ça avait l'air d'aller. Hugo avait progressé en enchantements... c'était une très bonne nouvelle !

- À toi de me dire, répondit-il simplement en haussant les épaules, c'est toi le cachotier.

Le jeune homme prit le bocal dans sa main et le montra à son meilleur ami, un sourire aux lèvres. Il n'était pas peu fier de le savoir prompt à ce genre de prouesses, surtout lorsque l'Oiseau-Tonnerre se qualifiait de "nul en magie".

- Regarde, t'as fait un super boulot ! Ça devrait largement faire l'affaire pour garder tes plantes un petit moment.

Le Serpent-Cornu déposa l'objet sur la table où son ami l'avait disposé précédemment et remit les mains dans ses poches, les yeux toujours rivés vers les deux autres visiteurs de la serre. Ils en mettaient un temps à partir, ceux-là ! Un soupir franchit les lèvres de Jake et il s'appuya contre la table en question, le temps que Hugo termine avec ses trouvailles. Si les autres ne se décidaient pas à quitter les lieux, quelqu'un allait finir par venir leur demander de partir aussi. La serre ne resterait pas accessible éternellement, comme tous les soirs.

Tâchant de mettre des mots sur ce qu'il avait demandé quelques secondes plus tôt, Jake tenta de ne pas paraître trop brute dans ses propos.

- Tu sais, ce dont on avait parlé en préparant la potion, le soir d'Halloween, expliqua-t-il, puis j'ai vu que vous aviez l'air assez proches...

Hugo était tactile, certes, mais il était aussi assez timide. Jake l'imaginait mal prendre la main d'une fille, à moins d'en être assez proche. Peut-être avait-il le béguin pour elle ? Dans ce cas, pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ? La demoiselle était-elle inaccessible ? Autant de questions qu'il ne poserait bien sûr pas, mais qui lui trottaient dans la tête depuis ce soir-là. Après tout, se disait-il, si Hugo avait trouvé quelqu'un avec qui il se sentait bien, c'était tant mieux, non ? Restait à savoir si son ami avait pu faire un pas vers elle, ou pas.

- C'est la personne à qui tu faisais allusions quand je t'ai demandé si tu avais quelqu'un en vue ? Elle a l'air cool...

Après tout, n'avait-elle pas défendu son point de vue à propos des créatures magiques ? Rien que pour cette raison, Jake se disait qu'elle ne pouvait être que quelqu'un de bien ! Bon, d'accord, c'était une raison très mince, mais quand même ! Avec une fille comme ça, Hugo ne risquait pas de mal tomber, non ? Enfin, le Serpent-Cornu l'espérait en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 18:30
Invité
- À toi de me dire, c'est toi le cachotier. Regarde, t'as fait un super boulot ! Ça devrait largement faire l'affaire pour garder tes plantes un petit moment.

Je rougis timidement face au compliment. J'étais touché qu'il me dise ça. C'est vrai que j'avais fait quelques progrès. Mais tout ça c'était grâce à lui. Mais la conversation revint très vite à Lola et au secret que je cachais. Néanmoins, je fus soulager de comprendre qu'il ne parlait pas de la potion, mais de ce que j'avais dit à la soirée de Samhain.

- C'est la personne à qui tu faisais allusions quand je t'ai demandé si tu avais quelqu'un en vue ? Elle a l'air cool...

Elle à l'air cool? Oui, elle l'était, Lola était quelqu'un de génial et que j'aimais beaucoup. Plus que je ne le pensais d'ailleurs. Le secret qu'on portait tous les deux nous avaient sans doutes rapproché plus que prévu. Et ça me plaisait bien d'être aussi complice avec elle. Néanmoins... Je ne savais comment lui dire qu'il se trompait. Je n'avais pas envie qu'il découvre que c'était lui, la personne dont mon coeur souffrait.

Le fait de croire que j'aimais cette fille n'avait pas l'air de le toucher plus que ça. Et quelque part, ça me faisait mal au coeur d'entendre qu'il en était content. Je savais qu'il ne ressentait pas la même chose que moi... Mais je ne savais pas que ça me ferait du mal à ce point, qu'il ne soit pas un peu... Jaloux?

C'était idiot. Mais quelque part, j'aurais aimé qu'il en souffre.

-... Lola et moi... Je l'aime beaucoup. C'est une amie exceptionnelle et très courageuse.

Je me tournais vers lui, un sourire forcé au visage, alors que j'avais juste envie de laisser couler les larmes.

-Je ne sais comment te le dire... Je ne suis pas amoureux d'elle. Je ne suis pas amoureux d'une fille, tout court.

Voilà. J'en avais dit assez pour qu'il prenne conscience que j'aimais un garçon. Mais même si j'avais très envie de lui dire parfois, je doutais franchement du moment. Je n'étais pas prêt à ce qu'il le sache maintenant... Je ne sais d'ailleurs pas si un jour, je serais prêt.

En fait, je pense que si je n'étais pas tombé amoureux de Jake, Lola aura pu être l'élue de mon coeur. C'était une fille fantastique et elle méritait d'être aimé par quelqu'un. Cela dit, encore une fois, je doutais pouvoir rendre heureux une personne de cette façon. J'étais bien trop fragile. Les filles avaient sans doute besoin d'hommes forts à leur côté. Bien que j'étais certains qu'un homme de caractère en couple avec Lola créerait des étincelles dans leur couple !

-Merci pour les bocaux. Ca me touche. Mais tu sais, c'est grâce à toi si j'ai réussit !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 20:33
Invité
Ah... Bravo, Jake : quel talent de déduction ! Il se traita mentalement d'idiot. Il avait mis les pieds dans un plat vide, à sa grande surprise néanmoins. Il aurait pourtant juré que Lola était, sans hésiter, le coup de cœur de son meilleur ami. Il n'y avait qu'à voir la complicité qui les avait "unis" lors des incidents avec les créatures magiques, le soir d'Halloween. Il s'était trompé, ça arrivait. Avec son ami, il pensait que ce n'était pas si grave : Hugo ne le prendrait pas mal, hein ? Du coup, côté garçons, Jake allait devoir chercher. Il ne se souvenait pas vraiment de tous les visages qui gravitaient autour de l'Oiseau-Tonnerre.

- Pas amoureux d'une fille ?
répéta-t-il avec un air faussement surpris pour détendre l'atmosphère. Moi qui pensais que t'en pinçait pour Cruella ! Tu me déçois !

Ladite Cruella avait de quoi agacer Jake sérieusement et ce, même s'il ne la connaissait pas vraiment. Il pensait d'ailleurs lui préparer un jour une petite surprise, si jamais elle continuait à enquiquiner son pote comme elle le faisait. Malheureusement, le Serpent-Cornu n'était jamais dans les parages lorsque cela se produisait, mais si cela venait à arriver... quelqu'un cracherait des limaces pendant un bon moment et ce serait dans le meilleur des cas. S'il était de bonne humeur.

Le jeune homme donna un léger coup de coude amical à Hugo, appuyant sur le fait qu'il plaisantait. C'était important, d'autant qu'il venait de lui poser une question pour le moins indiscrète.

- Excuse-moi, je tire des conclusions un peu trop vite parfois,
plaida-t-il avec un petit sourire désolé, mais je finirai par trouver !

Avait-il seulement envie de trouver, en vérité ? Quelque-part, peut-être Hugo n'avait-il pas envie d'en discuter. Pourtant, ils étaient amis. C'était un peu normal d'en parler entre eux, non ? Ils n'avaient personne à qui se confier à part aux uns et aux autres lorsqu'ils se trouvaient à Ilvermorny. De son point de vue, Jake en aurait sûrement discuté... Attendez une minute... Il grimaça en y songeant et fit mine de réfléchir. Non, en fait, il ne l'aurait pas fait... Donc, oui, il se mêlait de ce qui ne le concernait pas.
Bah, on se refaisait pas, hein ?

Si la situation l'avait concerné, Jake n'aurait pas pris la peine de se poser de questions. Il n'était pas du genre à se dire qu'il pouvait plaire à qui que ce soit, bien loin de là. Ses quelques rancards n'avaient jamais été très concluants... et encore moins longs. Le jeune homme avait des pensées qui s'égaraient parfois, mais ne prenait guère le temps de s'étendre dessus. Il était ado' après tout, ça le travaillait, comme tout le monde, il ne fallait pas se leurrer.

De là à en faire un centre d'intérêt, la marge était tout de même grande. Sa situation à la maison le préoccupait davantage et ses études avec. Autant de soucis desquels il ne parlait pas. Dans un sens, Jake préservait tout ça derrière son mur, persuadé de pouvoir tout régler seul. À force de se concentrer sur tout ça, hélas, il ne parvenait pas toujours à discerner ou à comprendre ce qui pouvait arriver devant son nez.

- T'es bien parti pour continuer à progresser, lâche rien, lança-t-il en hochant la tête, content pour lui, ah ! C'est pas trop tôt !

Jake bondit du rebord de la table et se dirigea d'un pas rapide vers la porte de l'aile de la serre qui était verrouillée. Ils n'auraient que quelques minutes. Sinon, se faire enfermer ? C'était une solution, le temps qu'ils parviennent à trouver ce qu'ils cherchaient. Hugo devait savoir à quoi ressemblait son ingrédient. Sur le bouquin, l'aconit Tue-Loup ressemblait à des petits casques bleu-violet en grappes.

Regardant à gauche, puis à droite, le Serpent-Cornu se positionna à côté de la porte et pointa sa baguette vers la serrure de cette dernière. La baguette émit une légère lueur bleutée.

- Allohomora

Clic ! Jake fit un petit sourire. Un simple verrou... Le personnel pensait vraiment que les élèves s'en tiendraient à ça. Dans un sens, la preuve de confiance était louable. Il ne leur restait plus qu'à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Nov - 22:31
Invité
- Pas amoureux d'une fille ? Moi qui pensais que t'en pinçait pour Cruella ! Tu me déçois !

Je m'approchais alors de lui pour lui mettre une tape sur l'épaule, une mine faussement fâché. Je savais bien qu'il rigolait. Mais ça méritait tout de même une correction !

-Plutôt mourir que de ressentir de l'amour pour cette harpie...
-T'es bien parti pour continuer à progresser, ah ! C'est pas trop tôt !

Une nouvelle fois je rougis et grattais ma joue d'un air nerveux, souriant au compliment. J'étais fier quand on me disait que je progressais. D'autant que de la part de Jake, je savais que c'était réel et non de la simple gentillesse.

Il fila à toute allure à la porte du fond de la serre, close. Il réussit à l'ouvrire à l'aide d'un sort. Ni une ni deux, je prenais mes bocaux et mon sac avant de suivre Jake à l’intérieur de la nouvelle salle.

-C'est ici qu'ils rangent les trucs "interdit"? Demandais-je à voix basse en posant mes affaires.

Je m'approchais des tables remplies de plantes parfois effrayantes, parfois drôle. Je m'approchais en particulier d'une plante qui m'avait l'air bien belle sur le moment. Mais à peine ai-je regardé sa jolie couleur, qu'elle me jeta un liquide -on aurait dit de l'eau- à la figure. Avec un mouvement de recule, je tombais au sol en grognant et en essuyant mon visage à l'aide de mes manches.

-Hé ! ... Ah c'est dégoutant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 25 Nov - 0:53
Invité
Cédant le passage à Hugo, Jake attendit qu'ils soient tous deux à l'intérieur pour refermer la porte juste derrière eux. Ce n'était pas le moment de se faire remarquer, il valait donc mieux prendre des précautions. Au moins, avec l'entrée fermée, personne ne serait tenté de regarder à l'intérieur. Du moins, il le pensait.

Une odeur d'humidité plus corsée que celle de la serre basique, le prit au nez. Quelques gaz remontaient de certaines plantes, d'autres émettaient des gargouillis sonores et certains avaient l'air de ne pas apprécier que l'on s'approche un peu trop. Une autre partie de cette réserve étrange était un peu plus sèche, comme si quelqu'un avait déposé un climat particulier à chaque type de végétation. Dans un sens, c'était brillant. D'ailleurs, en parlant de plantes qui ne désiraient pas qu'on les regarde de près, l'une d'elle venait de faire son petit effet.

Jake fixa son meilleur ami. L'espèce d'eau visqueuse lui dégoulinait du visage. Le Serpent-Cornu ne riait pas souvent aux éclats, mais le tableau aurait failli les faire repérer s'il ne s'était pas fait violence pour le faire en silence. Car il se mit à rire et dut rapidement poser une main devant ses lèvres. Le tableau était énorme et il ne s'était pas attendu à retrouver Hugo dans cet état. Au moins, ce n'était pas dangereux. Salissant, mais sans danger.

- Bien, ton nouveau soin visage ! s'exclama-t-il avec une voix aussi basse que possible, tout en se tenant les côtes.

Pauvre Hugo, ça lui faisait une de ces têtes ! Jake finit par se calmer et se rapprocha de lui, venant poser un coude contre son épaule.

- Bon alors, tu vois la plante quelque-part ?
interrogea le jeune homme en avisant les alentours. Il faut qu'on trouve une section pour les plantes de montagne.

Il n'était pas facile de discerner quelque-chose dans cette pénombre. La nuit était tombée et la pluie tambourinait à grand fracas sur les vitres de la serre. On aurait dit qu'elles étaient prêtes à céder à tout moment. Parfois, des éclairs zébraient le ciel et le tonnerre grondait au loin, sur les pics montagneux autour du château. Au moins, on ne les entendrait pas facilement, si quelqu'un se montrait. Jake s'apprêtait à faire un peu de lumière, mais se ravisa rapidement. Derrière la porte transparente de la réserve où ils se trouvaient, une silhouette venait de se dessiner.

Écarquillant les yeux de stupeur, Jake attrapa son ami comme il le put et le força à basculer sur le sol. Bon, il venait sans doute de l'écraser littéralement, mais ce n'était pas le moment de se faire remarquer. Lui intimant l'ordre de faire silence, le Serpent-Cornu lui désigna la porte. De là où ils se trouvaient, ils pouvaient voir qu'une paire de jambes se tenait dans l'encadrement de l'entrée. Un membre du personnel devait être venu inspecté les lieux.

Et voilà que les jambes se déplaçaient pour faire le tour des allées. C'était le moment de bouger se cacher ! Sa baguette rangée dans la poche intérieure de son blouson, Jake roula sur le côté. Aussi silencieux que possible, il s'allongea sous les étalages de plantes et tira un peu sur la manche de son meilleur ami pour lui faire signe de le rejoindre. Avec les végétaux tombants, il était possible de se faire discret... et heureusement qu'ils n'étaient très grands ni l'un, ni l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 25 Nov - 1:57
Invité
Ah il rigolait? Je prenais une mine faussement boudeuse et le regardait ce tortiller pour s'empêcher de rire. Je me relevais, les mains sur les hanches, prêt à lui balancer de la bave de plante.

- Bon alors, tu vois la plante quelque-part ? Il faut qu'on trouve une section pour les plantes de montagne.

Mais soudain, il se jeta sur moi pour me coller au sol. Je ne comprenais pas tout de suite ce qu'il se passait,

-Qu'est-ce que... avais-je chuchoté.

et c'est quand je remarquais à mon tour LA paire de jambes traîner par ici, que je retenais ma respiration.  Jake roulait sous une table ou des plantes tombantes gisaient. Parfait pour se cacher ! Suivant son mouvement, bien plus maladroitement que lui bien entendu, je faillis me cogner la tête dans un des pieds de la table. Lâchant un soupire discret, je souriais à Jake.

Je crois que pendant de très longues secondes, qui me parurent à moi une éternitée, on n'avait pas quittée des yeux une seule fois les pieds de la personne venue inspecter les lieux. Mais alors que je me retournais pour voir si nos pieds ne dépassaient pas trop, je me prenais de panique et tapais l'épaule de Jake sans m'arrêter. Du doigt, je lui pointais le Géranium Dentu qui glissait vers nous, les dents bien en évidences.

Hmpf. On ne pouvait pas bouger pour le moment, mais si on restait là, on se ferait mordre les fesses ! Rapatriant mes jambes vers moi, j'espérais que le gardien, ou qui que ce soit s'en aille rapidement. J'avais sorti ma baguette, au cas ou, mais bon... On ne va pas se mentir, c'était plus pour me rassurer qu'autre chose. Parceque moi et les sortilèges... Bon. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 25 Nov - 2:27
Invité
Le claquement des talonnettes se faisait entendre autour d'eux. La personne faisait le tour des allées végétales pour voir si tout allait bien, très certainement. On les aurait sans doute déjà repérés si les pas avaient été plus rapides. Il n'en était rien. Un "Lumos" se fit entendre, puis l'inspection continua tranquillement. Au moins, ils étaient certains de finir enfermés juste après, ce qui était d'un côté rassurant et de l'autre pas du tout. Ils allaient devoir redoubler de prudence pour rentrer dans leur dortoir sans se faire prendre. Autant dire qu'avec cet enquiquineur de Warren, c'était mort...

Pour l'heure, les deux garçons étaient à peu près en sécurité. À peu près, oui. La Loi de Murphy étant ce qu'elle était, une seule embrouille n'arrivait jamais seule. Suivant les jambes qui avançaient, reculaient et s'arrêtaient devant les étals de plantes, Jake sentit bientôt la main de son ami le secouer par l'épaule. Lui sifflant silencieusement d'arrêter, le jeune homme dut se résigner à suivre son mouvement. Ses prunelles sombres s'ouvrirent en grand et il replia ses jambes à son tour.

- Merde... jura-t-il entre ses dents serrées.

De là, le géranium dentu avançait tranquillement dans leur direction. Faute de les menacer ouvertement, la bestiole glissait sans se presser. Les deux rangées de crocs qu'elle dévoilait, faisaient presque penser à un sourire moqueur. Jake était presque sûr que cette chose se fichait ouvertement de leur pomme. Saleté ! Ils ne pouvaient même pas se défendre : ça voulait dire se faire prendre ! Le géranium claqua des mâchoires et sautilla presque en parvenant jusqu'à leur hauteur. Le Serpent-Cornu rampa sur les coudes, aussi replié que possible. Il n'avait guère envie de tester la morsure de ce truc.

Seulement voilà, il ne pouvait pas reculer indéfiniment non-plus. Il se trouvait presque au niveau de la limite de leur cachette. Pas moyen de faire plus. Les pas s'arrêtèrent près de l'endroit où se trouvait sa tête et il bloqua sa respiration. Un regard alarmé accueillit la réaction de Hugo, qui préparait déjà sa baguette pour se défendre.

La plante sembla s'en amuser, puisqu'elle continuait d'avancer sans s'en soucier. Un truc à mordre ! Vous parlez d'une chance ! Les élèves imprudents n'avaient qu'à bien se tenir ! Étalé sur le côté, Jake ramena ses jambes contre lui de plus belle et pria silencieusement le visiteur de partir. Il s'apprêtait à essayer de pousser l'assaillant avec le pied lorsque le "clic" d'un verrou se fit entendre dans la pièce. Enfin !

Et là, ce fut le drame...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Le Dédale à bouquins-
Sauter vers: