:: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Les Salles d'études Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dissertation nocturne ~ feat Hugo

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Jeu 3 Nov - 18:03
Lola Nightingale



Dissertation nocturne

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Les bras chargés de livres, j’avance dans ce dédale de bouquins. Dans la bibliothèque. Lieu où il est improbable de me trouver d’ordinaire. L’odeur de vieux livres y est peut-être pour quelque chose… à moins qu’il y ait un rapport avec le peu de goût que j’ai pour la lecture. Pourtant, je suis parfois bien obligé de m’y rendre. Comme présentement. La prof d’histoire de la magie nous a donné une dissertation à faire dans le week end. Joie.

Quelques pas plus tard, j’aperçois une crinière brune qui a pour moi l’effet d’un ange sauveur dans ce cauchemar livresque. Cette crinière brune est la raison pour laquelle je ne peux me permettre de bâcler. Comme pour se faire pardonner de nous refiler une dissert’ de dernière minute, la prof nous a mis par binôme. Pour ma part, j’ai eu droit à ce petit brun d’Hugo. Un troisième année de la maison de l’aigle. Si en ce qui me concerne, être avec lui m’est égale, j’ai peur que m’avoir ne soit pas pour lui une bonne nouvelle. Bien que je pense qu’il soit trop poli, ou timide, pour me le dire.

En effet, ce n’est pas la première fois que je travaille avec Hugo, mais la deuxième. Et comme la première fois, non contente de nous de donner du taff interminable, il faut que ce soit évidemment encore un soir de pleine lune ! « Cadeaux ! » Je pose les livres sur la table avec plus ou moins de délicatesse avant de retourner en face du petit brun. « Quand y’en a plus, y’en a encore… » Je me laisse choir dans ma chaise et jette un coup d’œil à ma montre. 19h. Déjà une heure qu’on est là. Un samedi soir, mais Hugo n'était pas disponible le reste du week end. Je soupire.

« Tu crois qu’on a bientôt fini ? » En réalité, je sais déjà que la réponse est « non », mais il est nécessaire ce soit terminé avant que je doive m’isoler. Si j’avais été seule, j’aurais simplement torché le truc, mais je ne veux pas pénaliser Hugo. Petit brun. La première fois t’as déjà eu la délicatesse de terminer sans moi. Certes je m’étais excusée, mais j’aimerais éviter que ça se reproduise. C’est donc avec un zèle qui ne m’est pas coutumier que j’attrape le livre au-dessus de la pile et que je commence à prendre des notes. Il faut terminer ce devoir.

De préférence avant que je ne fasse plus la différence entre toi et un jambon !


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 3 Nov - 21:40
Invité
Ça me prenait la tête cette dissertation sur le cours. On à pas idée de donner des sujets aussi longs en début d'année. Je soupirais silencieusement et relevais la tête de mes bouquins quelques secondes. Penchant la tête en arrière de ma chaise, j'étirais mes bras et baillais avec toute la grâce d'un crapaud sorti de sa vase.

BOUM.

-Cadeaux !

Je sursautais et regardais la demoiselle à moitié endormis. Je souriais faiblement, encore des livres et de la paperasse, n'était-ce pas le rôle des bureaucrates de faire ce genre de choses? J'étais beaucoup trop jeune pour me tuer comme ça à la tâche !

-Quand y'en a plus, y'en a encore…
-Quelle charmante attention...

Grommelais-je en plaisantant. Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres. Franchement, à une heure pareille, c'était l'heure des rencards et non de la potasse. Surtout en présence d'une jolie fille. Je riais intérieurement le fait de penser ça. Je n'étais sûrement pas un habituer de la drague. Je n'avais jamais eu de copine et j'osais à peine complimenter les filles qui me plaisaient.

-Tu crois qu'on a bientôt fini ?

Dit-elle alors que j'attrapais le premier livre de la pile qu'elle venait de poser là. Je secouais la tête négativement. On y serait encore jusqu'à tard à mon avis.

-Si tu penses à ce soir, oui, si on s'y met à fond, on pourra partir avant minuit. Je crois... C'est fou le nombre de trucs qui font sujet de notre devoir !

Je redressais la tête à nouveau vers elle. Suspicieux à sa question.

-Mais... On a tout notre temps, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Ven 4 Nov - 14:33
Lola Nightingale



Dissertation nocturne

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Avant minuit, avant minuit… Évidemment qu’il faut que ce devoir soit terminé avant minuit. Bien avant minuit. Avant la tombée de la nuit même ! « La prochaine fois qu’tu veux passer la soirée avec moi, choisis un autre lieu qu’la bibliothèque. » Lancé-je sans réellement réfléchir au sens de ma phrase ni à l’effet que cela pourrait te donner, ni même sans lever le nez de ma feuille. Je pourrais rire de ma petite blague, mais la situation est bien trop sérieuse pour que je le fasse. Bien que tu n’en aies pas conscience. Et heureusement ! Si tu savais la vérité… N’y pensons pas.

Mon pauvre Hugo, le temps est un luxe que je n’ai hélas pas ce soir. Je finis par lever le nez de mes notes. Je pose mes yeux dans les tiens, remarquant alors que tu les as vert, comme moi. Pour être honnête, je ne sais pas quoi te répondre. Je devine ta crainte. J’aimerais te dire que je vais rester toute la nuit avec toi. J’aimerais te dire que je vais pas te faire le même coup, que je ne vais pas prendre la poudre d’escampette, mais ce serait te mentir. « Dépêchons-nous, tout simplement. » Et je replonge dans le bouquin.

Je suis si pressée à l’idée d’en finir que cela me donne des airs d’acharnée de travail alors que je ne le suis absolument pas ! L’heure n’est toutefois pas à réfléchir à l’image que je te renvoie. Je parcours les pages du livre rapidement, notant sur ma feuille les informations que je juge les plus importantes. Je referme le livre et le pose sur la pile de ceux déjà consultés. Avant de prendre le suivant, j’entreprends une petite relecture de mes notes. Que j’écris mal ! A se demander si ce sont là réellement des mots rédigées par une nana.

Le temps passe. La pile des livres à lire se réduit, c’est presque appétissant de le constater. Punaise, qu’est-ce que je raconte ?! Au lieu de continuer les lectures, qui commencent à se répéter, j’attrape une nouvelle feuille et j’entreprends de réfléchir au plan de la dissert’. Tout en réfléchissant, je me caresse distraitement la joue de ma plume. Je jette quelques idées pêle-mêle, puis je dresse une ébauche de plan. Je te tends finalement la feuille. « T’en penses quoi ? J’écris mal, désolée. Demande si y’a des mots qu’tu comprends pas. »

Pendant que tu lis, je regarde au-dehors. La nuit commence à tomber dangereusement.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 4 Nov - 14:57
Invité
- La prochaine fois qu'tu veux passer la soirée avec moi, choisis un autre lieu qu'la bibliothèque.

Je la regarde toujours, ne sachant pas trop quoi répondre à ça. Je me racle la gorge, légèrement gêné alors que des rougeurs apparaissent doucement sur mes joues. Nah je ne suis pas amoureux de cette fille. Mais je n' y peu rien, je rougis trop facilement et être seul le soir avec une jolie fille me déconcerte un peu, forcément. Cela dit, j'ai le même état d'esprit avec les garçons. La tourmente intrigante d'être plus proches d'un autre être humain me perturbe.

Finalement, je décide de prendre la phrase à la rigolade. Alors, je finis par sourire.

-Quoi tu n'aimes pas cette ambiance glauque et sombre? Moi qui croyais que ça plaisait aux filles.

Je dis ça comme si j'avais un max d'assurance et c'est sûrement l'effet que je veux donner. En espérant qu'elle ne se fâche pas.

-Nah, vraiment, je suis désolé si je contrarie tes plans ce soir. Mais je n'avais vraiment pas le choix.
-Dépêchons-nous, tout simplement.

Un peu déçu d'une telle froideur, je replonge mon nez dans mes cahiers. Une page, deux pages, trois... Tant de choses compliquées à comprendre et à trier. Genre, on a quoi, trente bouquins présentement sur la table? On ne peut décidément pas tout noter sur notre devoir. Je veux bien faire du travail propre, mais faut pas déconner.

-T'en penses quoi ? J'écris mal, désolée. Demande si y'a des mots qu'tu comprends pas.

Je prends la feuille et baille un coup avant de la lire. Mes yeux ont du mal à lire maintenant, je fatigue et ce n'est pas parce qu'il est tard, mais parce que ça fait une heure ou plus qu'on est plongés sur ce travail. A forces, on en a la migraine.

-J'en pense... Qu'on devrait prendre une pause.

Je pose donc la feuille sur la table avec le reste et me lève pour m'étirer. Mon dos me fait mal à force d'être assis et puis j'ai faim. Je me retourne vers Lola.

-Tu veux que j'aille nous chercher un truc à manger? Ou a boire si tu préfères?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Ven 4 Nov - 16:35
Lola Nightingale



Dissertation nocturne

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Le Soleil décline. Anxieuse à l’idée de ce qui pourrait arriver si je ne m’enfuis pas rapidement, je passe ma main droite dans mes cheveux pour garder une certaine constance. Je ne veux pas que tu comprennes que je commence à être mal à l’aise à l’idée de rester avec toi. Tu poserais des questions et c’est bien la dernière chose que je souhaite des questions ! D’ailleurs, en parlant de questions, tu ne m’as pas encore demandé de te traduire mes hiéroglyphes. Je détache le ciel de mes yeux pour te regarder.

Et donc tu penses… Tu penses qu’on devrait faire une pause ! Mec, t’es sérieux là ?! Le « truc » que je vais manger, ça sera bientôt toi si tu continues de lambiner et malheureusement pour toi, ça sera pas au sens figuré ! Tu attends toutefois une réponse, bien que tu m’aies prise de court, il me vient une idée. « Euh, okey… Ouais, bonne idée. T’as qu’à aller nous chercher un truc. C’que tu veux, j’m’en fous. » Bien que je fasse des efforts, une pointe d’impatience commence à transparaitre dans ma voix. Me rendant compte que ma réplique peut sembler expéditive, je tente de me rattraper en te souriant.

J’attends que tu partes chercher de quoi grignoter... dans une bibliothèque. Dissident va ! Heureusement que je ne suis pas attachée aux règles de cet endroit et que j’ai plus important en tête. J’attrape une feuille et te laisse un mot : Je dois y aller. Je te propose de rédiger intro + première partie. Je ferai la deuxième + conclusion demain. Excuse-moi. Une fois rédigée, je plis la feuille et la pose sur tes cahiers. Ceci fait, j’attrape mes affaires et les fourre promptement dans mon sac avant de filer comme une voleuse. Ou plutôt comme une louve-garou.

Manifestement abonnée à la malchance, je te croise dans les couloirs. Je soupire et lève mes yeux au ciel en me maudissant intérieurement. Je m’arrête devant toi. « J’dois vraiment y aller Hugo. Désolée. J’t’ai laissé un mot pour se partager le taff. »

Sur ces paroles, je reprends mon chemin d’un pas vif.



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 4 Nov - 17:00
Invité
Ok... J'ai dit une bêtise? Peut être qu'elle n'a pas faim, ou peut être qu'elle préfère finir le travail rapidement, genre, ce n'est pas comme si elle me l'avait pas dit. Mais bon, moi quand j'ai faim, je ne peux pas me concentrer. Et puis, j'ai vraiment besoin de reposer mes yeux pendant au moins dix minutes.

Sur ce, je m'en vais chercher de quoi manger. Je galère un peu quand même à trouver quelques sachets de chips et deux boissons. Quelques minutes plus tard, je repars vers mon lieu de travail ou Lola et ma paperasse m'attendent. Ces longs couloirs interminables...

Mais que ?

-Lola !

Dit-je à la fois surpris et contrarié. Elle a pris toutes ses affaires et la voilà qui partait sans un mot? Genre, je suis quoi moi, j'suis pas assez intéressant pour qu'on daigne m'attendre ou me dire en face qu'on doit partir en urgence?

-J'dois vraiment y aller Hugo. Désolée. J't'ai laissé un mot pour se partager le taff.

Je pose mes chips et mes boissons sur un banc et la rattrape en lui serrant le bras. Je la retourne vers moi, avec une moue contrariée.

-Ah non tu te fiches de moi ! On avait prévu notre soirée pour faire le boulot ! Comment tu peux me laisser comme ça?

Je recule d'un pas, la lâchant. Je baisse la tête, soudainement attristé.

-C'est moi, c'est ça? Ca te déplait tant que ça de travailler avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Ven 4 Nov - 18:22
Lola Nightingale



Dissertation nocturne

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Je dois bien avouer que j’ai la naïveté de penser, pendant au moins cinq secondes, que tu vas me laisser filer. C’est ce que j’ai cru en te voyant aller vers le banc. Erreur ! Il n’en était rien, tu te contentais de poser la bouffe pour mieux me poursuivre. Sérieusement… Tu viens m’attraper par le bras pour me retourner. Je me laisse faire dans un soupire. « Mais t’es pire qu’une sanglue ! Rappelle-moi de pas te demander d’être mon cavalier au prochain bal ! »

Et là, l’incompréhension. Je te lance un regard interrogateur. « Quoi ? » Je sens. Je la sens. La louve veut sortir. Elle veut prendre possession de mon corps et de mon esprit. Elle m’embrouille. Doucement, mais sûrement. Et toi. Toi tu viens me faire chier avec je ne sais quoi. Concentre Lola. Garde tes esprits. Je passe négligemment une mèche de cheveux derrière mon oreille droite. Comme si de rien n’était. Je ne me rends pas compte que ma main tremble légèrement. « Ça… ça n’a rien à voir avec toi. Pourquoi j’voudrais pas qu’on taff ensemble ? » Je pose la question, mais en réalité. Je me moque de la réponse. En tout cas, pour le moment.

Je fais quelques pas en arrière. Pour mettre une distance de sécurité entre nous. Pour ne pas que la louve qui se réveille en moi se rende compte que tu es à son goût. « J’peux pas rester avec toi. C’tout. Cherche pas ! » Je continue de reculer en te fixant. Je lève nerveusement la main droite dans un signe de défiance pour t’inviter à ne pas me suivre. Non, t’ordonner. En reculant, je passe à côté d’une fenêtre. Je tourne la tête pour voir le ciel. Le temps presse. Je porte de nouveau mon regard sur toi. J’ai l’impression… que je commence à perdre mes esprits. J’ai mal. Je pose ma main droite sur ma poitrine.

« Me suis pas ! » Ordonné-je dans un souffle inamical.



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Ven 4 Nov - 18:38
Invité
Elle reculait, doucement, l'air totalement inquiète et distraite. On aurait dit qu'elle souffrait et qu'elle voulait vraiment s'éloigner de moi. Genre, comme si c'était important, grave. Je fis quelques pas en avant pour la suivre, puis elle porta sa main en signe de stop. Je m'arrêtais, les sourcils froncés.

-Hey... Tout va bien Lola, je ne voulais te... Enfin... Ce n'est pas grave tu sais...
-J'peux pas rester avec toi. C'tout. Cherche pas !

J'esayais de la rassurer comme je pouvais, elle avait l'air de plus en plus affolée. J'approchais une main tendue vers elle, dans l'espoir de la rattraper si jamais elle venait à chuter. Elle n'avait pas l'air bien fraîche. Trop de travail? Ou bien... Quelque chose d'autres. Et mes soupçons de confirmes quand je la vois regarder le ciel. Je n'y avais pas prêté attention jusque là. Mais tout commence à s'expliquer doucement. Peut être que c'est une coïncidence et que je me trompe, tu a peut être juste tes règles et t'a pas mis de tampon.

-Ok ok mais... Enfin attend, je m'approche pas, mais, je voudrais savoir... Explique moi ce qui se passe, s'il te plait...

Répondit-je les bras baissés et en mouvement léger, comme pour calmer un animal craintif. C'est le cas de le dire, si j'avais su plus tôt, je t'aurais sûrement laissé partir et je n'aurais même pas proposé de faire ça un soir de pleine lune !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Depuis ma transformation, j'aime ma viande saignante, crue même, voire vivante !
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Aubépine - ventricule de dragon - 28 cm
Lola Nightingale
Etudiante en 3ème année - Wampus
Etudiante en 3ème année - Wampus
Ven 4 Nov - 20:52
Lola Nightingale



Dissertation nocturne

The past and the chase
You want to be gone
Like a wolf, a predator


Encore. Encore à parler. Tu ne t’arrêtes donc jamais ? Tu ne bouges plus. C’est déjà ça. Enfin, tu ne bouges plus beaucoup. Tu adoptes une position plus lente. Comme quand on veut approcher un animal sauvage, mais que l’on a peur de le faire fuir. Je ne te réponds pas. Je ne peux pas te répondre. Je ne veux pas. Je me contente de te regarder fixement. Scrutant le moindre geste. En moi, la louve hurle. Elle me crie de me jeter sur toi.

C’est... C’est ce que je fais. Deux pas vifs en avant et je t’attrape par le haut de tes fringues. Dans un deuxième mouvement, je te plaque sans finesse contre le mur derrière toi. Étant plus grande et plus sportive que toi, ce n’est pas comme si tu pouvais réellement m’en empêcher. Toutefois, je ne fais rien de plus. Je me contente de te regarder. Mes yeux dans les tiens. Mon visage près du tien. Je peux sentir ta respiration. Je reste silencieuse. Je me demande… si tu as peur. Moi, oui. J’ai peur d’apprécier toute cette violence qui ne demande qu’à surgir. La louve m’ordonne de continuer. De lâcher prise pour qu’elle se libère. Je ne veux pas. Mais peut-être. Peut-être qu’il est déjà trop tard.

Comme une étincelle dans mon regard. L’espace d’un instant, un éclair de lucidité gagne mon esprit. Je te lâche et recule rapidement. J’ouvre la bouche pour m’excuser, mais rien ne sort. Pas un son. Je n’ose pas parler après ce que je viens de te faire. Alors… je m’enfuis. Je cours du plus vite que je le peux. Je gagne mon asile. Je constate des dizaines de nouvelles peluches à l’effigie de Carter-Owlman. Il est décidément incorrigible. Au milieu, une peluche de loup roux. Je l’attrape et la serre contre moi en tombant à genoux.

Enfin libre.



FIN


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Les Salles d'études-
Sauter vers: