:: Le Château :: L'Ivre-Grotte :: Le Bar de Mainmaligne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Come on come on! • Kai

avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 9 Oct - 14:51
Invité
Vendredi soir, Octobre de la nouvelle année scolaire. Wow, eh bien le moins que l’on puisse dire, c’est que la vie de prof à Ilvermornry, c’est pas de tout repos ! J’aime bien, la n’est pas la question, attention, mais c’est intense. Je ne m’étais pas attendu à quelque chose dans ce goût là en fait. Plus jeune, je voyais tellement peu les enseignants travailler que je me disais qu’ils étaient pépères dans leurs coins, au calme. Que nenni, je m’étais planté et en beauté avec ça s’il vous plaît. Et encore, je n’étais pas un des plus forcenés du travail, je devais encore avoir trois ou quatre piles de copies à rendre et j’avais décidé que je m’en occuperai… Plus tard.

En plus, ça faisait des semaines que Kai et moi on avait parlé d’aller se prendre un verre au bar du coin et à chaque fois j’avais été obligé d’annuler en vitesse à cause d’un imprévu scolaire. Hors, ça commençait à me gaver un petit peu, tout ça. Du coup, j’avais fini par fixé une date définie et m’y tenir. Tant pis pour les copies, de toute manière, à part quelques premiers de la classe, je doutais que les élèves viennent se pendre à mon cou pour les ravoir. Ayant ainsi une bonne excuse pour quitter mon bureau, je ne perdais pas une seconde de plus pour enfiler un bel ensemble que j’vais ramener du monde moldu – une des rares choses que j’apprécie chez eux ahah – et passer un coup de brosse dans ce qui me servait de tignasse. Je n’avais que peu recours aux sorts magiques pour les choses du quotidien, même s’il m’arrivait de faire ma faignasse une fois de temps en temps.

Sorti du bâtiment scolaire, donc, je marchais tranquillement en direction de l’Ivre-Grotte, endroit où j’avais donné rendez-vous à Kai pour que les choses soient plus simples ainsi. Depuis combien de temps je n’étais plus venu ici, moi ? Il allait falloir que je me ré-habitue à tous les niveaux ici. C’était à la fois grisant et très bizarre je dois dire. Mais bon, ainsi va la vie. Me voici arrivé devant le bar, je n’ai plus qu’à attendre mon meilleur ami et la journée se terminera sur une note bien plus sympa que le commencement ! Rah, j’ai tellement hâte. S’amuser façon sorcier, il n’y a bien qu’ici qu’on sait le faire correctement !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
125/250  (125/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de saule, plume de phénix, 32,04cm
Poste : Assistant infirmier

Kai Anderson
Assistant Infirmier
Assistant Infirmier
Lun 10 Oct - 18:47
Kai Anderson
J'étais en retard. J'avais horreur de ça mais, à ma décharge, ça n'était pas tout à fait de ma faute. Enfin… si, c'était ma faute, mais j'avais quand même des circonstances atténuantes. Lors de la première semaine de septembre, j'avais recroisé Rhys et l'avais invité à boire un verre le vendredi de la même semaine pour fêter ça. Sauf qu'il avait dû annuler. Je ne lui en avais évidemment pas voulu, et avais aussitôt proposé de reporter à la semaine suivante, pour qu'il aie le temps de s'organiser. Après tout, il débutait en tant que professeur et ça ne devait pas être facile. Sans compter qu'il avait dû vouloir évaluer le niveau des élèves, ce qui impliquait des tests à préparer, à corriger, … bref, ce genre de choses.
Seconde semaine de septembre, il avait dû annuler. J'avais, à nouveau, proposé de reporter.
Sauf qu'il n'a pas été plus disponible la fois d'après.

Je lui renvoyais toujours des parchemins lui disant que je comprenais, que ce n'était pas grave, mais j'étais bien obligé d'avouer que toutes ces annulations m'agaçaient un peu. Aussi, quand ce fut lui qui me proposa une date, j'avais répondu que j'acceptais, et que j'avais hâte. Sauf que je m'attendais plutôt à une nouvelle annulation. Du coup, cinq minutes avant de devoir partir pour arriver à l'heure, j'étais encore en blouse d'infirmier à soigner un des élèves qui avait chopé la crève.

Le temps que je réalise que non, Rhys n'avait pas annulé et que oui, il fallait que je me prépare, il était l'heure de partir. Autant dire que je m'étais rarement douché aussi vite de toute ma vie, mais il était hors de question que je sorte de l'établissement en puant la pimentine. Une fois propre et magiquement séché, s'était posée l'épineuse question de l'habillement. Sauf que je n'avais vraiment pas le temps de fouiller ma garde-robe alors je fis au plus simple : un jeans brut, une paire de baskets noires, un t-shirt noir près du corps et une veste en jeans.

Et voici donc le pourquoi du comment j'arrivais avec presque une demie heure de retard au rendez-vous, essoufflé parce que j'avais couru depuis le château jusqu'à l'Ivre-Grotte.

"Rhys!!"

Appelais-je en faisant un signe à mon meilleur ami dès que je l'aperçus. Je me dirigeais aussitôt vers lui, et grimaçais un sourire d'excuse à son attention.

"Désolé, je suis méga à la bourre! Avec les élèves qui défilent les uns après les autres pour prendre de la pimentine, j'ai pas fait gaffe à l'heure et j'ai commencé à me préparer qu'il était déjà l'heure que je parte…"

J'affichais une moue embêtée, mais je la remplaçais vite par un sourire. Même si j'étais en retard, j'étais content qu'on arrive enfin à se voir pour passer un moment sympa en dehors des murs de l'école.

"Du coup, pour me faire pardonner, la première tournée est pour moi! C'est cool que tu aies pu te libérer! Alors raconte-moi, comment tu vas? Ca se passe bien avec les élèves?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 12 Oct - 11:38
Invité
Je me demandais où il pouvait bien être. Est-ce que j’aurai fait une erreur sur l’heure ou le lieu de rendez-vous ? J’étais pourtant sûr que non ! Quand même, je ne suis pas débile à ce point là, ni sénile – enfin j’espère pas, pas encore s’il vous plait ! – pour avoir envoyé un hibou avec les mauvaises indications. Bon, je décide de l’attendre malgré tout. C’est quand même pas pratique le monde sorcier pour avoir une info en cours de route… Les portables moldus ont au moins cette possibilité quoi ! Depuis le temps que je dis que les sorciers devraient se moderniser un peu… J’veux dire on a déjà les balais qui volent, il ne nous manque plus grand-chose ! Un machin plus rapide que les pigeons ou les hiboux, c’est quand même pas la mort quoi…

Ah bah tiens, le voilà qui arrive ! Comme quoi, se perdre dans ses pensées, c’est bien aussi parfois. Je lui fais un check typique et rituel avant de le laisser reprendre son souffle. J’ai parfois tendance à oublier que les autres membres du personnel – autre que les professeurs, j’entends – peuvent également être débordés par tout un tas de trucs. Honte sur moi d’avoir zappé un truc si basique. « Pas de problème Kai, t’en fais pas, je n’attendais pas depuis très longtemps de toute manière. »

On entre donc dans le fameux bar de l’Ivre-Grotte. J’ai un petit élan de nostalgie qui me prend tout à coup. J’ai l’impression que ça remonte à des milliers d’années que je n’y ai pas mis les pieds, alors que pas du tout ! Au contraire même, l’ambiance est restée la même. J’adore. C’est trop bien. Ça me fait au moins un repère fixe qui n’a pas bougé d’un iota. Finalement, je me bouge le cul pour répondre à mon meilleur ami… quand même, je sais encore répondre quand on me parle, merci ! « Mec, t’as pas besoin de te justifier, okay ? Après tout, de nous deux, c’est quand même moi le plus chiant niveau créneaux et tout, tu ne crois pas ? »

Une tape sur l’épaule et je continue tandis que nous avons la possibilité de nous installer à une table libre – on est bordés de nouilles, aller, c’est l’éclate. « Ah mais t’imagines même pas le travail que ça demande ! Sincèrement, je retire ce que j’ai pu dire avant sur nos anciens profs, en fait ils bossent, tous autant qu’ils sont, même si on ne le voit pas forcément… Et encore, j’ai qu’une matière. M’enfin, j’ai été un peu suicidaire aussi parce que tu sais quoi ? J’sais pas si le reste du personnel a été mis au courant mais… Je suis le directeur de la maison des Thunderbird maintenant ! » Ouai bah j’étais un peu fier quand même, me jugez pas…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
125/250  (125/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de saule, plume de phénix, 32,04cm
Poste : Assistant infirmier

Kai Anderson
Assistant Infirmier
Assistant Infirmier
Jeu 13 Oct - 9:37
Kai Anderson
Je suis donc Rhys à l'intérieur du bar de Mainmaligne, et je ne peux pas m'empêcher de sourire en coin quand je m'aperçois que tout est resté exactement comme dans mes souvenirs, si l'on excepte le fait que je reconnais moins de gens dans la foule. J'avais d'ailleurs pris soin de glisser mon portefeuille dans une poche intérieur de ma veste, à hauteur du cœur. Etudiant, je m'étais fait plumer une fois ou deux après avoir un peu trop bu, ok, beaucoup trop, et j'avais depuis retenu la leçon.

Je m'installais donc aux côtés de Rhys sur la table qu'il avait dénichée, ce jour était à marquer d'une pierre blanche, et l'écoutais sans pouvoir retenir un petit sourire moqueur. Au moins, je ne rigolais pas, et c'était déjà pas mal. Moi aussi j'avais toujours plus ou moins imaginé les profs comme étant de gros glandeurs, jusqu'à ce que j'assiste à une séance de correction de copies pendant que je copiais des lignes. Apparemment, le blondinet ne le réalisait que maintenant, et je devais bien avouer que ça avait un petit côté comique. Mais mon envie de rire s'évanouit immédiatement quand il m'annonça qu'il était directeur des Thunderbird.

"Sérieusement?! Mais c'est trop bien! Tu l'as appris quand?!"

Non seulement j'étais fier, accéder au poste de directeur de maison ce n'était pas rien, mais en plus devant la tronche que faisait Rhys j'étais obligé d'être content pour lui.

"Mais ça va aller la charge de travail?"

Bon, ok, ça ne m'empêchait pas de me faire un peu de soucis pour mon meilleur pote. Après tout, il avait l'air de déjà pas mal galérer avec son boulot de prof et j'étais à peu près persuadé que directeur de maison c'était un peu la même chose : on ne se rendait pas vraiment compte du boulot que c'était.

"Si je peux faire quoique ce soit, même si ça veut dire débarquer dans ton bureau avec une bouteille pour te forcer à prendre une pause, surtout t'hésites pas à me le dire."

Après tout, les potes, c'était aussi fait pour ça. Je levais un bras pour faire signe à une serveuse, qui hocha la tête. Bon, elle ne tarderait pas à arriver.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 22 Oct - 19:47
Invité
Il me fait rire. J’adore ça. Vraiment, sans dire que j’avais presque oublié ce que ça donnait d’être avec mon meilleur ami, au moins ça fait du bien d’avoir une piqûre de rappel. C’est que entre le boulot de prof et le reste – je prends aussi pas mal de temps pour m’occuper des créatures servant dans mon cours entre deux réunions de directeurs de maisons -, c’est vrai que je n’ai plus beaucoup de temps à moi. Je n’ai même pas pu avancer ma partie de Fire Emblem : Révélation depuis près d’un mois ! C’est tellement la grosse tristesse. Va falloir que je me trouve un créneau horaire pour ça aussi. « Nah t’inquiètes, tu me connais je n’ai jamais été un forcené du travail donc ça va le faire. Dans le pire des cas je viendrais m’enfermer dans l’armoire de ton infirmerie le temps que l’on arrête de me chercher ! » J’éclate de rire. Ça fait du bien.

« Non, plus sérieusement, j’avais postulé un peu sur un coup de tête. Emma cherchait des gens volontaires pour gérer les maisons et comme je suis un ancien Thunderbird, ça a éveillé ma curiosité, tousaah toussah. Sincèrement, moi-même j’en ai pas cru mes yeux, au départ, quand elle m’a confirmé que j’étais accepté pour le poste. Je crois qu’il m’a fallu une bonne soirée pour le réaliser et tout. D’ailleurs excuse-moi, je voulais t’envoyer un hibou pour te l’annoncer mais j’ai fini par oublier aussi… C’est nul, ici les post-it ça n’existe pas. J’envisage de prendre une perruche. C’est bien les perruques puis ça peut te rappeler une petite liste de chose. Tu crois pas ? »
Nouveau rire. Ouah mais on est super bien placés en vrai ! C’est génial comme tout. La serveuse finie par arriver. Elle est toute mignonne ! Je lui souris alors qu’elle me demande ce que je veux consommer. « Un firewhisky pour moi s’il vous plaît ! Et… J’imagine que ce sera pareil pour toi Kai ? » Il me semblait bien qu’il avait une bonne descente mais… Rien de mieux qu’une vraie démonstration pour en avoir le cœur net ! Je suis trop génial.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
125/250  (125/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de saule, plume de phénix, 32,04cm
Poste : Assistant infirmier

Kai Anderson
Assistant Infirmier
Assistant Infirmier
Sam 29 Oct - 16:18
Kai Anderson
"Les portes du placard te seront toujours ouvertes!"

Déclarais-je, riant au moins autant que Rhys. Je pouvais presque l'imaginer se glisser sous un lit, le placard avait des portes vitrées donc pour la discrétion c'était raté, et me supplier de rabattre le rideau et renvoyer les élèves qui demanderaient après lui. Ca serait bien son genre!

Je l'écoutais donc me raconter la façon dont il avait accédé au poste, sans pouvoir m'empêcher de me foutre gentiment de sa gueule. Cela dit il y avait de quoi : il l'avait presque eut par hasard!

"Il te faudra une perruche magique, alors! Mais je regarderais si j'ai pas des post-it qui traînent quelque part. Sinon, ça nous fera toujours une excuse pour aller faire un tour du côté moldu à l'occasion!"

Je pourrais toujours en profiter pour faire le plein de divers trucs dont je manquais toujours. Genre des bics et du chocolat, par exemple. Quand Rhys me demanda si je prenais aussi un firewhisky, je lui jetais un coup d'œil en haussant un sourcil. C'était vraiment une question?

"Ouais, pareil s'il vous plaît!"

J'observais la serveuse s'éloigner avec un sourire en coin. Elle était mignonne! Mais draguer les serveuses ça ne se faisait pas et, de toute façon, il y avait beaucoup trop de monde pour ça. En plus, maintenant que j'avais réussi à avoir Rhys en face de moi il était hors de question que je le lâche pour courir après une fille.

"Franchement, j'ai passé l'âge de la bièraubeurre! Bon, j'ai peut-être un peu perdu parce que malgré quelques soirées mémorables j'ai quand même moins bu depuis que je suis parti, mais je risque pas de nous rejouer mes 21 ans!"

J'en riais maintenant, mais à l'époque j'avais nettement moins fait le fier. Je m'étais clairement pris la cuite de ma vie et je ne m'étais plus jamais laissé aller à être aussi bourré. Il fallait dire que la gueule de bois de trois jours qui avait suivi avait su être dissuasive.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 31 Oct - 18:06
Invité
« Oh ouiiii un tour du côté moldu, rien que toi et moi ! Ce serait vraiment cool, ça fait un bail qu’on a plus fait de virée comme ça en plus. Ça me manque un peu. » C’est vrai que lorsqu’il était encore à Ilvermorny, j’avais tendance à faire les quatre cents coups avec Kai. « Mais ouai on va éviter la fois où tu as du rester au lit pendant un bon moment hein ? Vingt et un ans okay mais bon faudrait pas que ça devienne une habitude non plus ! » Mais bordel qu’est-ce que c’était bon de se sentir libre à ce point. Je sais que je ne suis pas vieux, je n’ai que vingt-six ans putain. Mais bon, les souvenirs qui donnent l’impression de ne dater que d’hier et qui au final remontent bien plus loin… Ça fout un coup quand même.

M’enfin, je suis déjà rassuré que mon meilleur ami accepte de me couvrir en cas de pépin et de soudaine envie de procrastination ! Pas de raison que ça arrive, j’adore mon job, vraiment. C’est intense mais plaisant. M’enfin, mieux vaut être trop prudent que pas assez, hein ? Ceci étant dit, les aides vont dans les deux sens. « Et toi si jamais un jour tu veux venir squatter un de mes cours, surtout n’hésites pas okay ?Je serais toujours ravi d’voir un joli assistant ! Bon, okay les talons et les cheveux blonds en moins mais je ne pense pas être perdant non plus sur ce point ! » J’aime bien faire de l’humour pourri, au moins Kai me comprends, pas comme d’autres ! Et puis même, être entre moldus pour une fois, ça fait du bien. Je n’ai pas trop l’occasion d’en profiter autrement, on est pas des espèces en voie d’extinction mais presque. Et ‘est pas avec mon frère et ma sœur que je vais arranger le truc.

« Au fait, tu as des nouvelles des gens qui étaient avec nous en classe ? Il ne me semble pas en avoir revu encore, mais bon je suis pas mal occupé doooonc… » Donc j’ai la tête ailleurs. J’admets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
125/250  (125/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de saule, plume de phénix, 32,04cm
Poste : Assistant infirmier

Kai Anderson
Assistant Infirmier
Assistant Infirmier
Mer 2 Nov - 22:28
Kai Anderson
"Oh tu sais, si tu tiens tellement aux cheveux blonds et aux talons ça peut s'arranger!"

Répliquais-je en riant, tandis que je me souvenais de mon costume d'halloween bien rangé dans sa boîte. J'avais prévu du lourd, du très lourd même. Et j'étais pratiquement sûr que ça ferait marrer Rhys quand il me verrait débarquer en costume à la fête.

"Mais je retiens l'invitation, si jamais les élèves se décident à arrêter de choper la crève par dizaines et à passer un par un à l'infirmerie."

C'était terrible. Je ne foutais pratiquement rien, parce que franchement distribuer de la pimentine c'était pas l'activité du siècle, mais j'étais constamment occupé. Et quand c'était pas un rhume, c'était un joueur de Quidditch qui s'était mangé un cognard ou le seul, voire les deux. Ou un accident de potion. Ou un sortilège qui a mal tourné. Ou une bagarre à grand renforts de beignes, ou de sortilèges. J'avais déjà vu passer plusieurs gamins qui vomissaient des limaces. Ils pouvaient pas se lancer des trucs moins dégueu?

"Pas des masses. J'ai pas spécialement croisé du monde de la même année, mais quelques profs ont été en cours sur la même période que nous."

J'avais, à mon grand regret, aperçu Zelda dans un couloir mais elle ne m'avait pas vu. Ouf. Et ça je n'allais certainement pas le lui préciser. Il y avait Yiannis aussi, qui avait été dans la même maison que moi mais qui était plus âgé.

"Mais tu sais, j'ai pas tellement l'occasion de sortir de l'infirmerie, en fait. Du coup je dois pas voir beaucoup plus de monde que toi, la plupart des profs se déplacent pas quand les élèves sont capables de venir tous seuls. Sans compter que pendant les cours théoriques ya peu de risque d'accident, donc si c'est juste un gamin qui a envie de vomir ils le font accompagner par un camarade en général."

C'était un peu dommage, que je n'aie pas encore eut le temps de faire vraiment la connaissance de tout le monde. M'enfin, du moment que ça me préservait de la calamité qui m'avait arraché un morceau d'oreille, ça m'allait.

"Faudra quand même qu'on se renseigne, un de ces jours. Avec notre manie à rester enfermés, si ça se trouve on a plein de potes qui sont revenus et on le sait même pas!"

Bon, ça paraissait quand même peu probable mais l'idée était marrante. Passant une main dans mes cheveux, je les recoiffais un peu avant de reprendre.

"Imagine à Halloween on reconnaît pas tous les profs… Ca la foutrait mal, non? Nan parce que perso j'aimerais autant éviter de jouer des tours à quelqu'un qui pourrait se venger!"


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 9 Nov - 18:43
Invité
Ouai bon, on devait avoir l’air fin avec nos ignorances respectives concernant nos ex-camarades. Bordel, Kai était au même point que moi. Dommage. Moi qui pensais pouvoir grappiller des infos, c’était rappé pour cette fois. M’enfin, tant pis, au fond, y’avait pas mort d’homme juste pour ça ! « Ah ça… Il nous reste plus qu’à ouvrir l’œil ! ». Je ris. C’est vrai que même en voulant se détendre de la sorte, il nous faut toujours être très prudent avec ce que l’on fera. On doit faire nos premiers pas de nouveau à Ilvermorny mais dans une ambiance neuve. Mine de rien, c’est loin d’être simple.
Ah les boissons arrivent enfin ! Je ne me fait pas prier pour prendre la mienne et trinquer avec mon ami. « Aller, santé et à notre retour à Ilvermonry ! Qu’il soit toujours aussi fracassant ! » En ce qui me concerne, je compte bien prendre mes marques assez vite et être reconnu pour ce que je suis. Cet endroit est très important pour moi et je n’aimerai pas m’y coller une sale réputation. Autant le monde des moldus, je pourrais peut-être arriver à m’en passer (et je dis peut-être parce que bon j’ai hâte de me procurer les prochains jeux vidéo phares ) mais le monde sorcier, jamais.

Première gorgée finie. Eh bah ça fait du bien, tout ça ! « Wouah, j’avais presque oublié le goût de cet alcool, c’est trop bien ! » Une petite piqure de rappel de cette sorte, je ne dis pas non ! Je me masse la nuque. « Bon en tout cas, la seule chose qui me console c’est que je suis le directeur des Thunderbird. J’aurai pas apprécié de devenir celui des Pukwidge ou des Wampus, surtout si c’était pour côtoyer mon frère et ma sœur. » Quoi que Elsie ça passe encore pour le moment. Edern… Bah on s’parle pas, point. Il peut pas me saquer et c’est pas moi qui vais aller vers lui ; alors là certainement pas. Le gars n’a de cesse de vouloir plaire au paternel eh ben sans moi ! Les masochistes, merci mais non merci. On ne peut pas tout avoir dans la vie, j’imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
125/250  (125/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de saule, plume de phénix, 32,04cm
Poste : Assistant infirmier

Kai Anderson
Assistant Infirmier
Assistant Infirmier
Mer 16 Nov - 22:12
Kai Anderson
"Santé!"

Je pris une gorgée de l'alcool, sans pouvoir m'empêcher de sourire en sentant la traînée de chaleur que la boisson laissait derrière son passage. Avec un soupir satisfait, je m'installais un peu mieux avant de rire quand Rhys parla du fait qu'il avait presque oublié le goût que ça avait.

"T'inquiètes pas, je ferais en sorte de te le rappeler régulièrement!"

Répliquais-je, sans faire un seul effort pour masquer mon sourire en coin. Mais les commissures de mes lèvres retombèrent rapidement lorsque mon meilleur ami évoqua son frère et sa sœur.

Je n'avais jamais osé le questionner pour de bon à ce sujet, j'avais trop peur d'appuyer là où ça faisait mal, mais j'avais compris depuis bien longtemps que leurs relations étaient, dans le meilleur des cas, tendues. Mais je ne m'attendais pas à ce que ça n'aie pas évolué en bien depuis tout ce temps.

"Ca va pas mieux, hein? Je sais que je suis fils unique et que du coup je suis peut-être pas de bon conseil, mais… si jamais tu veux vider ton sac, je serais toujours là."

Et puis, qui sait? Peut-être que quelqu'un d'extérieur à la situation pourrait plus facilement voir une solution? S'il y en avait une… Un peu mal à l'aise, et me doutant qu'il ne devait pas vouloir aborder le sujet maintenant et tout de suite, je décidais de parler de quelque chose de plus léger.

"J'viens de penser à un gros avantage dans le fait de plus être élèves!"

Je laissais planer quelques instants de silence, tandis que je me retenais tant bien que mal de sourire. Je n'avais rien de très intéressant à dire, mais c'était toujours plus drôle avec un peu de suspense.

"S'ils ont conservé la tradition du bal de Noël, on aura pas à se tracasser pour trouver des cavalières! Ya que pour les élèves que c'est la honte de se pointer tout seul!"

Fis-je, enfin, avant de ricaner comme un gamin. Ok, ça ne volait pas très haut mais j'espérais que ça aurait le mérite de détendre l'atmosphère.

"En plus, la parité dans l'équipe professorale, c'est pas tout ça! T'imagines la cata que ça serait, si nous aussi on devait absolument trouver quelqu'un? Pratiquement la moitié des profs devraient mettre des robes."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Jeu 29 Déc - 12:37
Invité
Je savais bien que c’était faux, mais j’avais l’impression que ça faisait encore au moins dix ans que je n’avais plus pris le temps de me poser avec mon meilleur ami comme ça, depuis le temps. Ce n’est que depuis la rentrée que les choses se sont accélérées, bien sûr, mais bon. Le temps passe vite, je ne l’avais jamais remarqué réellement avant d’arriver ici, à Ilvermorny. En tant que professeur, s’étant. Non, mes années en tant que Thunderbird on passées aussi vite que la musique, si je puis dire. Plus grosse déception ever. Enfin bon, les choses étaient ce qu’elles étaient et je ne pouvais, dans mon cas, plus rien y changer.

Mais j’étais tout de même reconnaissant à Kai de vouloir détendre l’atmosphère ainsi. Il avait toujours su comment dévier la chose, aussi je le laissais faire. Ce n’étais pas comme si je ne voyais pas les choses arrivées à mille kilomètres, mais cela rendait service tant à lui qu’à moi alors autant ne pas être tatillon sur ce que j’appellerai volontiers des « points de détails ». Voilà voilà.

Il marque un point ceci dit, il y a très peu de femmes dans le corps enseignant. Je trouve ça franchement dommage, c’est prouvé que les nanas ont une sorte de sixième sens qui leur permet de mieux comprendre les mômes. Enfin, dans mon cas ce n’est pas totalement vrai, je pense que je m’en sortirai tout aussi bien qu’une femme avec ma matière. Les créatures magiques ont ce gros avantage de détendre la plupart des personnes, du coup entamer le dialogue est beaucoup plus simple et l’intérêt pour le cours est gonflé à bloc. Mais je m’égare.

Prenant une gorgée de ma boisson – qui a le mérite de me réchauffer immédiatement de la gorge aux poumons -, je réplique avec un sourire dont j’ai le secret. « Oooooh, tu vas me dire que pour moi et mes beaux yeux verts il t’aurait été pénible de revêtir une robe ? Pourtant je me doute que tu dois être magnifique en dentelle et crinoline ! »

Je me marre. Ça fait vraiment un putain de bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
125/250  (125/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois de saule, plume de phénix, 32,04cm
Poste : Assistant infirmier

Kai Anderson
Assistant Infirmier
Assistant Infirmier
Ven 13 Jan - 23:27
Kai Anderson
Ouais, je me souvenais pourquoi il m'avait fait craquer, à une époque pas si lointaine. Comment voulez-vous résister à un sourire pareil, hein? Moi je pouvais pas. J'avais jamais pu.

"Ah mais je n'ai jamais dit ça! Pour tes beaux yeux verts je pourrais faire tout un tas de choses."

Répliquais-je, parfaitement sérieux, avant de prendre un air un peu plus pensif.

"Cela dit la crinoline… Pourquoi pas un corset, tant que tu y es? Franchement c'est un peu démodé tout ça? J'aimerais mieux une robe de soirée un poil plus moderne si ça n'ennuie pas tes si jolis yeux."

Maintenant que j'avais fini ma tirade,  je pouvais enfin rigoler et bon sang c'était tant mieux parce que sur la fin c'était difficile de rester sérieux et j'étais passé à deux doigts d'avoir une crampe aux abdos.

"Mais si tu veux me voir habillé comme une fille, mon costume d'Halloween va te plaire! J't'en dirais pas plus par contre, j'ai envie de garder un peu de suspense. Et puis ça perdrait tout son intérêt si je te disais tout à l'avance."

J'avais vraiment hâte de voir sa tête devant ma tenue de soubrette. Ca ne serait pas la première fois que je porterais un déguisement pour femme lors d'une soirée costumée, mais d'habitude je faisais plutôt dans la robe de princesse rose ou le kigurumi licorne. Une fois j'avais fait l'étudiante nerd, aussi, mais c'était la première fois que j'y allais aussi fort.

Ca allait être hilarant.

"T'as déjà un peu pensé à ton costume, d'ailleurs? Parce que si c'est pas le cas, dis-le moi tout de suite qu'on s'en occupe à temps."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: L'Ivre-Grotte :: Le Bar de Mainmaligne-
Sauter vers: