:: Le Château :: Les Tours :: La Tour de la Connaissance :: Soins Aux créatures Magiques Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction : Les créatures magiques.

avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 21 Sep - 21:29
Invité
Pour viendre, ici ♥

Bon, aujourd’hui, c’était mon premier jour en tant que professeur à Ilvermorny. Ça me fait bizarre, quand même, de me dire que je vais me retrouver de l’autre côté du pupitre, pour une fois. Mais bon, c’est en forgeant qu’on devient forgeron parait-il – petite parenthèse mais j’ai toujours trouvé cette expression toute pourrie – du coup on verra bien ce que ça donne une fois les choses entamées, non ? Bref, je remets mon chapeau bien en place – obligé je m’en débarrasser dès que j’ai pris le pli, c’est foutrement chiant comme coutume, non mais – et je rejoins la salle que l’on m’a attribué.

Rhys Carter-Owlman, professeur de soins aux créatures magiques. C’te classe atomique, quand même ! Heureusement ils m’ont gratifié du retrait de l’initial « D. » pour Finlay. Ce que je ne supporte pas ce prénom, gosh. Mais bon, va bien falloir que j’arrive à vivre avec tout de même. L’ignorer sera un bon début. Aller, on y va !

Oh bah y’a déjà quelques têtes ici, c’est cool. Bon, j’arrive pas encore trop à savoir si leurs expressions sont bonnes ou mauvaises pour moi mais dans le pire des cas, bah… Je leur collerais un zéro et puis c’est tout. Quoi notation à la tronche ? Et alors, ça ne se fait pas ? Ah. Ok. Bon, oui, je vais essayer de faire les choses biens. Y’a pas de raison que ça foire. Et puis je suis déterminé à être un prof’ coolissime. Pas comme d’autres. Erm. Pas de notations pour aujourd’hui, je réserve ça à partir du prochain cours. Ca servirait à quoi une introduction si c’était une interrogation ? A rien, voilà. Je le savais. J’ai toujours raison. Ouai, presque toujours mais ça revient au même alors chut, vous !

Bon. Quand y faut y aller, faut y aller. Je crois ? « Bon et bien bonjour à tous, bienvenues à ce cours portant sur les créatures magiques. Je suis Rhys Carter-Owlman, mais je ne me formaliserai pas si vous oublier un nom. Ou deux. Ou si vous utilisez juste mon prénom, ça m’va aussi. Je suis jeune, hein, j’ai que vingt-six ans, alors ça ne me gêne pas vraiment d’être tutoyé aussi par mes étudiants. Après, tant que le respect est là… » Merde, je m’égare là, mayday mayday, c’pas bien ça. « MAIS PASSONS ! Entamons tout de suite cette introduction. »

Je m’éclaircis la voix « Nous allons commencer par un tour de table. Vous allez chacun me citer une créature magique de votre connaissance et tout ce que vous savez à son sujet. Je ferais le topo une fois le tour fini au complet. La seule règle est de ne pas prendre une créature déjà citée pour exemple. J’peux compter sur vous ? Ouai ? Cool. Aller, on y va donc, toi, là, commences donc, s’il te plaît ! »

Je désigne le premier assis à ma gauche. Désolé mais c’est le jeu. Voyons voir maintenant jusqu’où s’étend leur savoir sur les bestioles du monde sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Dim 25 Sep - 23:30
Invité
Somebody that I used to know ❖ ft. Participants au cours de SCM.
Le premier cours de cette cinquième année. Elsie n’a pas l’habitude d’être en retard. Elle se lève toujours à sept heures tapantes, prend une douche, s’habille. A Sept heures trente elle est dans le réfectoire pour prendre son petit-déjeuner. A huit heures quinze, elle est dans la salle de son premier cours.

Mais cette année, tout est différent. Cette année, son professeur de soins aux créatures magiques, c’est Rhys. Son grand-frère. Quand elle a vu son nom sur la liste des professeurs en début d’année, elle n’en a pas cru ses yeux. Elle aurait voulu prévenir ses parents mais son père ne venait quasiment plus à la maison et sa mère l’ignorait. Et puisqu’Edern n’avait visiblement aucune envie de lui adresser la parole, elle avait gardé cette information pour elle tout en étant excité à l’idée de suivre un cours donné par son aîné.
Elle avait de l’admiration pour Rhys. Parvenir ainsi à tenir tête à leur père n’était pas chose aisée, et elle le savait pour avoir essayé elle-même. Le seul avantage qu’elle avait, c’était que son père n’avait jamais frappé une femme. Et qu’il n’osait pas lever la main sur la petite dernière de la fratrie. Et puis, elle était son unique fille, elle se disait que ça jouait peut-être aussi. Toujours était-il qu’elle avait rejoint la classe avec une quinzaine de minutes d’avance. Elle s’était installée et lorsqu’il était arrivé, elle avait voulu venir l’embrasser pour le saluer. Mais quelqu’un était entré dans la pièce assez rapidement et elle n’avait pas voulu mettre son frère en mauvaise posture. Elle s’était alors contentée d’un immense sourire et d’un signe de la main avant de sortir ses cahiers et sa plume.
Et puis, elle s’enferme dans son monde. Elle s’est installée tout à gauche, au premier rang, près de la fenêtre. Elle peut, à son aise, observer le monde extérieur et se perdre dans l’observation.

Et puis, le cours commence. Elle se concentre et se mord la lèvre. Évidemment, c’est à elle de commencer. Ça semble bien idiot tout d’un coup.

— Une créature magique. Je dirais l’hippogriffe. C’est un animal qui peut être considéré comme une chimère puisqu’il possède les attributs de plusieurs animaux : le cheval et l’aigle en l’occurrence. Il est très fier et il faut lui accorder beaucoup de respect. Si on ne lui en accorde pas, alors l’animal peut se montrer très hargneux et blesser très gravement la personne qui lui aura manqué de respect. Pour approcher un hippogriffe il faut le fixer dans les yeux et s’incliner. Et si et seulement s’il s’incline en retour alors on peut approcher plus près. Et ça mange des furets, du moins ça aime ça. Désolée c’est un peu décousu mais je crois que j’ai dit tout ce que j’en savais.

Elle ponctua son exposé par un sourire et baissa les yeux un instant avant de tourner la tête vers son voisin de table. Le suivant. Elle ne s’attendait pas à le voir là, assit près d’elle. Elle retourna la tête aussi naturellement que possible pour fixer Rhys. Mayday.
© Fiche de RP codée par France. Toute copie partielle ou complète est prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
100/150  (100/150)
icône :
Citation : Sale curieux ! Tu veux te battre ?
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Une trentaine de centimètres, boif d'If et contient une écaille de dragon d'Egypte.
Spécialité : Potions magiques.
Préfet : Oui.
Warren Lynch
Etudiant en 8ème année - Horned Serpent
Etudiant en 8ème année - Horned Serpent
Lun 26 Sep - 0:35
Warren Lynch
Le jeune homme devait faire passer l'information du professeur Carter-Owlman à ses collègues d'Horned Serpent. La seule et unique absente de la salle commune était Ivy et lorsqu'il la croisa, le lendemain matin, dans un couloir de la Tour de la connaissance, il prit soin de lui faire remarquer le changement d'horaire.

— Ivy. Le cours de soins aux créatures est déplacé. Il est avant celui de Botanique finalement, lui dit-il simplement en esquissant un sourire peu convaincant.

Et elle lui avait répondu un merci super agréable. Tellement agréable que Warren avait envie d'une seule chose : trouver un retourneur de temps et l'utiliser pour revenir sur ses pas et ne rien dire. Lui inventer carrément un bobard pour qu'elle se retrouve absente au cours de soins aux créatures magiques. Merci. Merci. Merci... Cet air absolument détestable qu'elle a pris, tssss, se dit le jeune homme en râlant dans les couloirs de la Tour. S'il y a bien une chose que Warren détestait, c'était l'arrogance et la rousse venait de faire preuve de son plus grand mépris. Pourtant, il avait pris la peine de l'informer. C'est une vieille goule t'façon, se rassura t-il tant bien que mal.

Le cours de potions magiques défila et Warren s'empressa de rejoindre la salle du prochain cours. Le fa-meux cours. Pas de rousse en vue dans le couloir. Tant mieux ! Il se dépêcha dans la salle après le professeur Rhys qui semblait relativement jeune et s'installa au premier rang à gauche.  Aussitôt installé que Rhys prit la parole et demanda aux élèves de faire un topo sur leurs connaissances. Très bien. Sa voisine, une douce et jeune fille de Wampus nommée Elsie commença son exposé sur les hypogriffes et, tout naturellement, il l'observa de son air attentif.

— C'est pas du tout décousu, bien joué, lui murmura t-il dans un sourire rassurant.

Warren tourna ensuite sa tête en direction du professeur. C'était à son tour.

— Les doxys, monsieur. Une espèce de minuscule créature couverte d'une fourrure noire et qui ressemble à... une fée. Oui, une fée. Elles sont pas très agréables à vivre vu qu'elles s'installent dans les rideaux de chambre.  Ce sont des nuisibles, donc. Et elles ont des dents pointues. Et venimeuses, je crois...

Il lui esquissa un léger sourire puis jeta un coup d'oeil derrière et croisa le regard d'Ivy. Oh non. Un doxy en vue.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Lun 26 Sep - 11:57
Invité


Ses avant-bras appuyaient son ouvrage - La Révolution des Chaporouges; une Brève Anthologie - contre ses cuisses tandis qu’elle s’avançait à la suite de quelques camarades comme elle, retardataires. Elle ne s’arrêta pas sur le seuil comme d’autres l’avaient fait, et ne prit le temps d’observer le professeur qu’une fois installée à sa place de prédilection. Dernière rangée de sièges, au fond, sur la droite. De là elle pouvait observer sans être elle-même observée. L’enseignant ne devait pas avoir la trentaine passée, avait les cheveux couleur de blé et ébouriffés, le regard clair et la parole dynamique. Une agréable apparence en somme, bien qu’un peu trop exubérante à son goût.

Une fois l’examen terminé, Ivy prêta attention au fond de son discours, qui révélait intentionnellement son statut de nouvel élément du corps professoral; qu’était-il arrivé à Pilar Comellas, cette charmante bien qu’excessivement peu bavarde dame qui dispensait les cours jusqu’à l’année précédente ? Elle ne semblait pourtant pas assez âgée pour que le temps de sa retraite ne soit venu.

Ivy appuya ses coudes sur son pupitre et joignit ses mains devant ses lèvres, peu attentive aux origami magiques auxquels s’attelait déjà son voisin. Fidèle à ses habitudes, elle scannait de son regard placide la salle de classe, tandis qu’une jeune camarade au premier rang amorçait le tour des réponses à la consigne du jeune professeur, dont elle n’avait retenu le nom que partiellement. Son regard se posa sur le dos de Warren alors que celui-ci prenait la parole, mais elle n’était pas attentive à ce qu’il pouvait bien raconter. Ce n’est que lorsqu’il se tourna dans sa direction qu’elle fit le rapprochement: cet agaçant énergumène la comparait-elle à une doxy ? Ivy croisa les bras et recula sur son tabouret, le sourcil levé, le regard répondant à la lueur de défi qu’elle devinait au loin dans celui de son camarade.

— Pauvre d’esprit, souffla-t-elle pour elle-même.

Qu’avait-elle pu bien faire pour ainsi s’attirer les foudres du jeune homme ? Elle ne s’en formalisa pas outre-mesure cependant, n’ayant que faire de ce que ce dernier pouvait bien penser à son propos; à ses yeux elle était donc une de ses horripilantes créatures, soit. Quelque part cela l’amusait.

Et le tour de classe continuait, si bien que l’incident fut vite oublié, du moins jusqu’à ce que n’approche son tour de prendre la parole. Son regard se posa sur l’ouvrage à propos des chaporouges qui reposait à ses côtés. Non, trop sujet à controverse; rien ne servait de déclencher une esclandre.

— Le Malagrif tacheté, Professeur, se présente sous la forme d’un homard d’aspect grisâtre et se nourrit principalement de crustacés. Son ingestion est déconseillée car elle a, sur l’homme, des effets néfastes, tels qu’une forte fièvre ainsi qu’une urticaire verdâtre. Sa morsure quant à elle se traduit par une malchance pouvant durer jusqu’à une semaine. En somme, des conséquences qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Et elle appuya ses propos en gratifiant Warren Lynch d’un regard mêlant menace et satisfaction.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Mar 27 Sep - 19:14
Invité
-Bon et bien bonjour à tous, bienvenues à ce cours portant sur les créatures magiques. Je suis Rhys Carter-Owlman, mais je ne me formaliserai pas si vous oublier un nom. Ou deux. Ou si vous utilisez juste mon prénom, ça m’va aussi. Je suis jeune, hein, j’ai que vingt-six ans, alors ça ne me gêne pas vraiment d’être tutoyé aussi par mes étudiants. Après, tant que le respect est là… MAIS PASSONS ! Entamons tout de suite cette introduction.

Assises sur sa chaise, au deuxième rang, Buffy sourcilla. Ce professeur n'avait rien à voir avec les autres, c'était certain. On lui avait appris une chose dans la vie, c'était que même si on était bon copain avec un professeur, ou un patron, on ne cessait pas de le vouvoyez. Sauf s'il était de la famille. Mais là c'était différent.

-Nous allons commencer par un tour de table. Vous allez chacun me citer une créature magique de votre connaissance et tout ce que vous savez à son sujet. Je ferais le topo une fois le tour fini au complet. La seule règle est de ne pas prendre une créature déjà citée pour exemple. J’peux compter sur vous ? Ouai ? Cool. Aller, on y va donc, toi, là, commences donc, s’il te plaît ! 

Buffy regarda la jeune fille que le professeur avait pointé du doigt. Pendant qu'elle parlait, Buffy réfléchit à la créature en question. La jeune fille au premier rang semblait être de sa maison, elle ne la connaissait pas. Heureusement d'ailleurs, elle ne pouvait pas connaître tout le monde ! Vint le tour du mec à côté d'elle, puis ensuite à la fille à gauche. Avant de présenter sa créature, la jeune fille souffla une phrase qui n'échappa pas à Buffy. Du mépris envers le jeune homme du rang au-dessus ? Bon, cela ne la concernait définitivement pas.

-Le Kelpy. Un démon des eaux que l'on retrouve principalement en grande-bretagne et en Irlande. Il prend la forme qu'il veut et tel une sirène des légendes moldus, entraîne les humains dans les profondeurs pour les dévorer encore vivant. Il y 'en a un particulièrement célèbre, nommé le monstre du Loch Ness. Il est prit pour un serpent des mers géant par les moldus et le monde magique s'étonne d'ailleurs qu'il semble tellement inoffensif pour un Kelpy. Les sorciers essais a tout pris de le cacher des moldus mais, ce dernier aime bien se montrer et leur faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
50/150  (50/150)
icône :
Citation : Il faut se méfier de l'eau qui dort...
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois d'amboine, d'une belle couleur ambrée, produisant une magie d'une exceptionnelle beauté. Cœur composé d'une plume de phénix . Mesure 29,7 cm et est particulièrement efficace pour les sortilèges.
Quidditch : Attrapeuse
Préfet : oui
Circé Silverwood
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Etudiante en 5ème année — Horned Serpent
Mar 4 Oct - 20:01
Circé Silverwood
Comme à son habitude, la cinquième année s'était levée aux aurores. Dans son dortoir, elle était presque toujours la première debout. Circé affectionnait particulièrement ces moments privilégiés de tranquillité précédant le lever du jour, où elle pouvait vaquer à ses occupations et se promener dans le château encore endormi en profitant de la fraicheur de l'aube. Fidèle à son rituel du matin, elle sortit dans le parc après son déjeuner et marcha jusqu'au jardin lunaire en compagnie de Cesair qui virevoltait joyeusement dans les airs autour d'elle ou revenait se poser affectueusement sur son épaule pour quémander une caresse ou une friandise. L'augurey était un cadeau de son oncle, qui, connaissant le goûts de la demoiselle pour toutes les créatures sortant un peu de l'ordinaire et souvent dépréciés à tord par les autres sorciers, le lui avait offert à son entrée à Ilvermorny. Le jeune oiseau ressemblait à un vautour un peu décharné, mais il possédait un plumage vert bouteille que Circé trouvait magnifique. Si la plupart de ces camarades jugeait l'animal lugubre et laid, la Serpent cornu, elle, l'adorait car il était à la fois très intelligent et unique en son genre. La sorcière joua quelques instants avec son compagnon puis fut contrainte de l'abandonner, le laissant voler à sa guise dans les environs, pour se rendre à son cours de soin aux créatures magiques.

Circé gagna rapidement la salle de classe, empruntant à l'envers le chemin par lequel elle était venue et prit place à l'une des tables libres dans les rangées du fond ce qui lui permettait d'avoir un bon point de vue sur la classe dans son ensemble. La disciple du Serpent cornu posa son regard de jade sur le jeune enseignant et le détailla avec intérêt tandis qu'il se présentait. Naturellement, le professeur débutant était loin d'être aussi assuré qu'il voulait le laisser paraître, ce qui n'échappa pas à l'empathe, toutefois, elle sentait chez lui un fort désir de faire ses preuves ce qui promettait un cours intéressant. Il amorça le cours en faisant un tour de table dans lequel chaque élève devait parler d'une créature magique de son choix. Une approche que Circé jugeait futée, car ainsi il se faisait une idée de ce qu'ils connaissaient tout en apprenant quelles créatures les intéressaient le plus.

Elsie Carter-Owlman débuta avec les hippogriffes, puis ce fut au tour de Warren Lynch qui parla des Doxy. On enchaina avec Ivy Llyod et Buffy Turner qui citèrent respectivement le malagrif tacheté et le kelpy. Vint ensuite le tour de Circé, qui ayant déjà choisit quel animal elle voulait mentionner, prit la parole, calme et sereine.

« Pour ma part, je vais vous parler des sombrals. Ce sont des créatures que je connais bien puisque mon oncle en possède un élevage.» Elle marqua une petite pause, réfléchissant à la meilleure manière d'entamer son exposé basé non pas sur les écrits d'un livre apprit par cœur mais sur sa propre expérience acquise par son vécu auprès des animaux en question.

« Leur apparence est celle de cheveux ailés, d'allure frêle et squelettique avec une longue queue et une tête presque reptilienne. De plus, à la différence des autres races de palominos, leur ailes ne sont pas composées de plumes mais ressemblent à celles des chauves souris. Ce sont des êtres particulièrement intelligents qui possèdent un excellent sens de l'orientation. Ils adorent la viande crue puisque ce sont des créatures carnivores et ils sont bien plus à l'aise dans l'obscurité car leurs yeux blancs sont extrêmement sensibles à la lumière du soleil. De plus, pour une raison mystérieuse, seules les personnes ayant vu la mort sont en mesure de les voir, cela leur a d'ailleurs valu une mauvaise réputation qui pousse à tord les gens à les craindre. C'est dommage, car lorsqu'on apprend à les connaître, on se rend compte qu'ils sont très affectueux.. » termina-t-elle un infime sourire sur les lèvres tandis que ses pensées restaient encore un instant tournées vers ses compagnons du ranch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
20/150  (20/150)
icône :
Citation : Meh.
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de saule ; poil de rougarou ; 26cm ; souple
Quidditch : Attrapeur ; a une Comète 290 comme balais
Localisation : Dans un coin paisible en train de lire un livre avec un chocolat chaud à la citrouille
Thomas Cerisier
Etudiant en 4ème année - Pukwudgie
Etudiant en 4ème année - Pukwudgie
Jeu 6 Oct - 20:06
Thomas Cerisier
Introduction : les Créatures Magiques- début de l'année scolaire 2016 -

Thomas Louis CERISIER

Avec Rhys, Elsie, Warren, Ivy, Vuffy, Circé et Jake

Assit dans une des rangées du milieu - ni trop devant pour ne pas se faire remarquer, et ni trop derrière pour éviter les boulets - le jeune français avait observé en silence l'arrivée du nouveau professeur de soins aux créatures magiques. S'il y avait bien une chose à dire à son sujet, c'était qu'il était atypique. Déjà, de part son âge - qu'il clama être de vingt-six ans - mais également de part sa façon de se présenter ; alors comme ça, il autorisait les élèves à le tutoyer ? Étrange. Certains dans la classe le feraient sans doute, mais pas Thomas ; qui lui, se contenta de noter son nom de famille sur une feuille de papier. C'était toujours mieux de l'avoir sous la main, afin de le retenir pour plus tard.

Et bien sûr, le professeur se décida de faire un tour de classe pour savoir qui avait des connaissances sur les créatures magiques. Génial, avoir les regards des autres tournés vers soi pendant qu'on déballait son savoir : tout ce que Thomas aimait. Génial, vraiment. Heureusement, ce ne fut pas à lui de commencer, et pendant que les autres citaient hippogriffes et autres doxys, le français put quant à lui réfléchir à la créature qu'il connaissait le mieux. Il y avait les chartiers, qu'il avait étudié après avoir reçu Swift mais.. non, mieux valait éviter de parler d'eux.

Lui vint alors l'idée d'une autre créature, qui lui passa par la tête après qu'il eut jeté un coup d’œil à son emploi du temps par mégarde. Ah, oui, cela pourrait être intéressant qui sait ; bon, moins qu'un sombral ou un kelpy, mais c'était toujours ça.

« Je connais le Vivet Doré, avait-il tout d'abord soufflé avant de rapidement reprendre tout en jouant avec son stylo : c'est un petit oiseau doré qui a inspiré la création du vif d'or, et qui était à l'époque utilisé dans les matchs de Quidditch du fait de sa grande vivacité et de sa capacité à changer de direction d'un coup. Mais comme beaucoup d'entre eux mourraient à cause de la violence des matchs l'espèce a failli s'éteindre. Depuis, le vif d'or les a remplacé et l'espèce est protégée. Il existe plusieurs sanctuaires de part le monde pour éviter que l'espèce ne soit chassée à nouveau. »

Tout ça, le français l'avait apprit dans un livre retraçant l'histoire du Quidditch à travers les âges. Qui aurait pu croire que les sphères dorées magiques avaient autrefois pu être remplacées par de véritables animaux ? On imaginait pas le nombre de créatures qui avaient du périr écrasées entre les doigts des attrapeurs. Brrr.

Pauvres bestioles.


Hrp:
 


Thomas râle en cornflowerblue
Never One... without the Other
“And now here is my secret, a very simple secret: It is only with the heart that one can see rightly; what is essential is invisible to the eye.”


Membre de la Brigade de Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 8 Oct - 0:20
Invité
Jake finissait sa nuit la tête enfouie entre ses bras croisés. Oh, il ne s'était pas levé tôt pour le plaisir, bien loin de là. Dormir, c'était sacré ! Bon, d'accord, il ne le faisait qu'en étant vraiment crevé, mais ce n'était pas une raison pour détester ça ! Malheureusement, bouquiner trop tard n'aidait pas à passer une bonne nuit de sommeil : il se promettait de se rattraper très vite. Au lieu de ne dormir que quelques heures, loin d'être son quota habituel, le jeune homme avait patienté jusqu'au petit déjeuner. Manger avait eu le mérite de lui redonner assez de forces pour attaquer les premiers cours. Le premier cours en particulier, étant donné qu'il s'agissait de celui qu'il appréciait le plus parmi les autres. Pas question de rater ça !

Des bavardages autour de lui avaient fini par lui faire redresser la tête. Qui faisait tout ce bruit de si bon matin ? Ah oui... Le professeur. Sonné par sa petite sieste, le garçon cligna des yeux plusieurs fois et se redressa tranquillement sur son siège. Concentration, allez : ce n'était plus le moment de rêvasser. D'ailleurs, les mots de l'enseignant ne percutèrent son cerveau que quelques secondes après qu'ils soient sortis de sa bouche. Que... quoi ? Prénom ? Okay, ce serait moins formel comme ça, dans ce cas. Rhys, donc, leur demandait d'effectuer un petit tour de table pour présenter une créature magique. La question était compliquée. Non pas parce qu'elle était incompréhensible, mais parce que Jake craignait de ne pas savoir laquelle choisir.

Le problème était épineux. Heureusement, ses petits camarades étaient là pour éliminer quelques options... parmi plusieurs centaines. Ce n'était pas gagné du tout. Les dragons ? Il y avait tant de choses à dire... Faire plus court ? Oui, c'était sans doute une meilleure idée. Ce n'était pas l'heure de l'exposé et il n'avait pas vraiment d'énergie pour s'élancer dans un discours passionné et enflammé à propos de ces créatures majestueuses. Non, non, il allait s'égarer et se perdre : mauvais plan, clairement. Il ferait au plus court et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Un sourire lui échappa en apercevant la scénette qui se déroulait à deux bureaux de lui. Elsie, sérieusement... Si elle le fixait de cette façon, elle serait très vite grillée. La jeune fille ne parlait guère de tout cela, mais il n'avait jamais été très difficile pour Jake de constater que la demoiselle en pinçait légèrement pour Warren. Légèrement ? Non, carrément en fait. La voir se mettre dans tous ses états lorsque le concerné se trouvait dans le même espace qu'elle, avait le don de l'amuser. Jake ne se privait jamais de la taquiner : ils étaient suffisamment complices pour qu'elle ne le prenne pas mal. Il n'y avait d'ailleurs, jamais de quoi s'offusquer.

- Parlons du Qilin, lança-t-il quand vint son tour.

Tout à ses efforts colossaux pour se maintenir éveillé, le garçon avait eu besoin d'une fraction de seconde pour se rendre compte que c'était à son tour de parler. Vous savez ? Ce genre de fraction de seconde où l'on se demande si c'est bien à nous que l'on s'adresse. Il devait vraiment profiter de la nuit pour dormir, au lieu de trainer dans un coin de la salle commune.

- Arrête-moi si je fais une erreur, Rhys, mais j'ai appris récemment qu'il s'agissait de lointains cousins de nos licornes occidentales. Le monde est tout petit, n'est-ce pas ? Je crois que la nouvelle a été vérifiée il y a peu, alors que ce n'était qu'une théorie jusque là. Enfin bref, il s'agit d'une créature fantastique venue d'orient. On dénombre beaucoup d'espèces différentes de cette même race : certaines possèdent des écailles, d'autres de la fourrure. On les compare à des chevaux aux traits de dragons, voire à de cerfs. Ils peuvent aussi être doté de deux cornes, à l'image des cerfs justement, ou bien n'en possèdent qu'une. Des espèces sont dotées de pattes ordinaires comportant cinq doigts, d'autres de sabots. Leurs attributs varient selon la région où ils vivent, tout comme leur nom.


Il fit une pause et se gratta la tête, rassemblant ses idées pour aller au plus concis possible.

- Côté caractère, ce sont des animaux de nature calme et douce. On ne les voit que rarement s'emporter et faire montre de violence. On recense d'ailleurs peu de cas d'attaques de Qilin et elles ne sont jamais rythmées autrement que par un instinct de défense. Ils ne risquent pas de manger grand monde de toute façon : ils sont végétariens ! En dehors de rares écarts, il s'agit d'une créature bienveillante et docile, qui apprécie davantage les lieux paisibles et qui, dit-on, aurait la capacité de jauger la sagesse de ceux qui osent l'approcher. Autre caractéristique avant que je ne l'oublie : sa voix est réputée pour être mélodieuse et inspirer divers instruments de musique.

Jake oubliait sans doute des détails, mais il estimait que son temps de parole était déjà bien assez long comme ça. Calmant quelque-peu son envie de poursuivre, il se contenta d'appuyer son dos contre son siège. De là, il ne restait plus qu'à attendre que d'autres prennent la parole, ou que le professeur le fasse à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 22 Oct - 19:46
Invité
Hrp : je me permet de poster avant Leonidas pour faire avancer le tout, si jamais! :3 ♥

Ooooh, je dois bien le reconnaître, je suis tout de même un peu impressionné. Ces mômes en savent plus que ce à quoi je m’attendais. Ils ont de bonnes connaissances, variées et étoffées. C’est plaisant quand même, je ne vais pas avoir à reprendre depuis les prémices. Tant mieux ! C’est tellement chiant et barbant ces trucs-là. Je préfère passer directement à la pratique. Mais avant, je vais m’adonner un peu à ce que tout professeur est supposé savoir faire : encourager les élèves. Eh, c’est pas parce que corriger des copies me donne des migraines rien que d’y penser que je suis avare en compliments ! Manquerait plus que ça tiens, j’ai pas envie de ressembler à mon paternel. Frrrh. Bwah, un frisson. Affreux.

Bref.

« Et ben franchement, bravo à tous et toutes. Vous maîtrisez bien les débuts de la matière, c’est une très bonne chose. Vraiment, je ne dis pas ça juste pour vous faire mousser ou me faire bien voir, je suis assez impressionné, dans le bon sens du terme, par vos réponses. Continuez comme ça et vos évaluations dans mon cours seront surement très positives ! » Pas comme dans certains autres cours dont j’ai entendu parler, hein. Erm. Bon, c’est pas l’endroit pour trashtalk, je dois me ressaisir. En tout cas, les élèves ayant été vraiment cool pour ma première séance, je me dis que leur offrir une « petite » surprise sera une bonne chose dès maintenant. Pourquoi attendre ? Ce serait contre-productif selon moi. Et comme j’estime que j’ai toujours – ou très très souvent – raison, allons-y ! Enfin, faut d’abord que je les prévienne quand même un peu. Logique. « Pour la suite des événements, je vais vous mettre par paires, histoire de voir un peu comment vous vous débrouillez. Okay ? Okay cool. Bon, je vais former les duos avec ce qui me semble être les critères les plus intéressants pour tout le monde. »
Rapidement, je jette un coup d’œil à la liste. Ah mince, on est pas assez pour être que en duos. Bon pas grave je ferais un trio. Et puis... Je n’ai pas encore bien retenu tous les visages et les noms mais je vais y aller au feeling. C’est encore la meilleure chose à faire après tout. « Donc ! Warren, Ivy et Elsie, Thomas et Jake et enfin… Circé et Ecshyle ! » Voilà, une bonne chose de faite. Maintenant, la suite maestro. « Suivez-moi maintenant, je vous prépare un petit exercice pratique dont vous me donnerez des nouvelles, ahah. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, je les embarque jusqu’à la plaine où sont gardées la majorité es créatures étudiées durant mon cours. Je me dirige vers l’enclos des Abraxan, ces magnifiques chevaux géants ailés adeptes du whisky. Ah, les voilà ! Et comme j’ai eu l’occasion de venir les voir un peu plus souvent depuis mon retour ici, je sens bien qu’ils m’aiment bien. C’est réciproque cela dit. La première créature se ramène vers moi en trottinant, bientôt suivit par toute une cohorte de ses semblables. Il est temps de passer aux choses ‘sérieuses’. J’ai choisi ces animaux exprès du fait de leur caractère très doux. Ça ne devrait pas oser trop de problème. « Bon, les enfants, on va commencer simplement ! Chaque groupe va choisir un Abraxan puis me l’amener avec la longe qu’ils portent tous autour du cou. Soyez précis et surtout, en harmonie ! Les Abraxan sentent les tensions et le but est qu’ils restent le plus calmes possibles, d’accord ? Dès que vous aurez tous choisis une créature, on passera à l’étape suivante, okay ? Aller, c’est parti ! » Je tape dans mes mains pour donner le top départ puis m’éloigne juste de quelques pas. Mine de rien, je suis aussi supposé observer comment les choses vont se passer. Je dois veiller à ce que mon cours se déroule bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
20/150  (20/150)
icône :
Citation : Meh.
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de saule ; poil de rougarou ; 26cm ; souple
Quidditch : Attrapeur ; a une Comète 290 comme balais
Localisation : Dans un coin paisible en train de lire un livre avec un chocolat chaud à la citrouille
Thomas Cerisier
Etudiant en 4ème année - Pukwudgie
Etudiant en 4ème année - Pukwudgie
Jeu 10 Nov - 18:37
Thomas Cerisier
Introduction : les Créatures Magiques- début de l'année scolaire 2016 -

Thomas Louis CERISIER

Avec Rhys, Elsie, Warren, Ivy, Vuffy, Circé et Jake

Une fois que tout le monde eut exposé sa science - si on pouvait vraiment dire ça comme ça - leur professeur ne put s'empêcher de les féliciter chaleureusement. Ils n'avaient juste qu'à continuer comme ça et ils sortiraient avec de très bonnes notes dans ce cours. Tant mieux tant mieux, Thomas ne pouvait pas espérer mieux. C'est qu'il n'allait pas cracher sur une bonne note dans un cours où il n'avait pas spécialement à donner de sa personne, si ce n'était quelques informations sur des animaux et.. non, bien sûr, tout ne serait pas aussi facile. La plupart des cours de l'école avaient bien plus de pratique que de théorique, et ce fut bien sûr le cas également de celui-là. Les étudiants allaient finir par groupes de deux, en fonction de critères intéressants pour tout le monde ; qu'est-ce que ça voulait dire ? Allaient-ils être répartis par affinités ou par maisons ?

Non, visiblement non. Visiblement, le professeur semblait avoir une raison plus obscure de former les groupes ; une raison que Louis ne parvint pas forcément à comprendre sur le coup, vu qu'il se retrouva avec Jake, un horned serpent également en quatrième année. Bah, ils avaient du se retrouver ensembles parce qu'ils avaient le même âge, et donc, fatalement, le même niveau d'étude. Puis, en plus, Jake semblait se plaire dans ce cours - vu comme il avait longuement parlé des Qilins - alors, cela ne put que rassurer son binôme français.

Ce fut donc ainsi qu'ils se mirent tous en route vers les plaines, là où se trouvaient les créatures magiques : la pratique allait commencer. Feraient-ils face à des bestioles sauvages et ou dangereuse ? Non, visiblement non, car ils ne tardèrent pas à se retrouver face à de magnifiques chevaux ailés. Au début, les animaux ne s'approchèrent pas trop, puis lorsqu'un - sans doute le chef de la harde - fit mine d'aller à la rencontre du professeur, les autres suivirent dans la foulée. En les voyant ainsi arriver, Thomas ne put s'empêcher de se demander ce qu'ils allaient bien pouvoir faire avec eux durant ce cours. Les monter comme des chevaux normaux ? Ou bien les nourrir ? Leur nettoyer les pattes ? Aucune idée.

« Bon, les enfants, on va commencer simplement ! Déclara finalement Rhys avant de reprendre dans la foulée : chaque paire va choisir un Abraxan puis me l’amener avec la longe qu’ils portent tous autour du cou. Soyez précis et surtout, en harmonie ! Les Abraxan sentent les tensions et le but est qu’ils restent le plus calmes possibles, d’accord ? Dès que vous aurez tous choisis une créature, on passera à l’étape suivante, okay ? Aller, c’est parti ! »

Ceci dit, leur interlocuteur tapa dans ses mains avant de prendre ses distances avec ses élèves, les laissant se débrouiller un peu. Bon, il était l'heure de passer aux choses sérieuses, n'est-ce pas ? Et pour ça, il fallait aller à la rencontre de Jake pour voir comment ils allaient se débrouiller ; ce que le français ne tarda pas à faire.

« Salut Jake, lui souffla-t-il en arrivant à son niveau. T'as l'air de t'y connaître en créatures magiques - tu penses savoir lequel on devrait choisir ? »

Ceci dit, il reporta son attention vers les Abraxans qui se tenaient là ; peut-être fallait-il éviter d'aller prendre le plus fougueux d'entre eux, comme celui qui s'était approché en premier. Un qui ne bougeait pas trop et qui serait gentil avec eux - qui ne leur mettrait pas de coup de sabot en pleine tronche - ce serait plutôt pas mal.

Dans tous les cas, il laissait le choix à son camarade.


Hrp:
 


Thomas râle en cornflowerblue
Never One... without the Other
“And now here is my secret, a very simple secret: It is only with the heart that one can see rightly; what is essential is invisible to the eye.”


Membre de la Brigade de Nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 12 Nov - 2:30
Invité
Somebody that I used to know ❖ ft. Participants au cours de SCM.
Pourquoi avait-il fallu qu’il s’installe aussi près d’elle. La salle était grande. Peut-être avait-il pensé qu’ils seraient plus nombreux et que les places au premier rang seraient rare. Mais c’était un piège traître et Elsie savait qu’elle allait avoir du mal à se concentrer si elle restait focalisée sur lui. Alors elle s’ébroua une fois qu’il eut terminé de parler. La parole avait été passée à Ivy Lloyd, une jeune femme magnifique qui, pourtant, n’avait pas l’air abordable. Evitant que son regard se pose sur le brun, Elsie se mit dos au mur et fixa chaque personne qui prit la parole. Plusieurs de ces animaux lui étaient inconnus, tout comme les élèves qui les présentaient. La dernière personne à prendre la parole fut son ami Jake. Elle se demanda pourquoi il n’était pas venu s’installer près d’elle mais elle rangea la question dans un coin, n’essayant même pas d’y répondre. Elle reporta ensuite son regard sur son frère qui les félicitait. Elle resta un peu bête. Rhys n’avait jamais réellement fait attention à elle, et si ces félicitations étaient générales, elles lui donnèrent un goût amer. Oui, il était fier de sa classe, c’était normal. Alors c’était la seule manière d’avoir un intérêt aux yeux de Rhys ? Alors elle allait travailler deux fois plus que les autres pour être la meilleure dans cette matière.

Elle releva les yeux et son regard, généralement si doux, se fit un peu plus dur. Elle devait se concentrer alors elle écouta avec attention chaque mot qui quittait les lèvres de son aîné. Elle prit quelques notes avant qu’il n’explique qu’ils allaient faire des groupes pour étudier. Elle leva les yeux en entendant son nom et mit quelques secondes avant de comprendre qu’elle allait former un trio avec Warren Lynch, l’homme dont elle est secrètement amoureuse depuis cinq années et auquel elle n’ose pas parler, et Ivy Lloyd, la beauté froide et intimidante. Elle se passa une main sur la nuque et fini par ramasser ses affaires. Le cours de soin aux créatures magiques ne pouvait pas avoir lieu dans l’enceinte d’une salle de classe. Elle baissa les yeux timidement au moment de se lever, attendant que le brun quitte sa place, avant de le suivre à bonne distance. Durant le chemin vers la plaine, elle rejoint Jake et lui donna un petit coup d’épaule pour le saluer. Elle aime beaucoup Jake et elle sait que, si elle a besoin d’aide dans ce cours, elle pourra lui demander un coup de main.

Une fois arrivée devant l’enclos, elle observe les animaux avec admiration. Ils sont gigantesques. Elle sourit un peu. Ils sont aussi très beaux.

— Bonjour Warren, Ivy.

Le premier pas était fait. Une inspiration et la suite pourrait venir.

—Bon alors, je pense que l’exercice n’est, pour le moment, pas trop compliqué. Il n’y a pas de consigne particulière pour approcher ces animaux me semble-t-il alors je propose de prendre celui au pelage noir, à droite.

Elsie se dirige ni une ni deux vers la bête qu’elle a désignée. Elle se retourne pour voir si ses camarades ont suivi le mouvement juste avant d’arriver. En attendant qu’ils la rejoignent, la jeune femme passe sa main sur le pelage de l’animal au niveau de l’encolure. Elsie est stressée : Warren et Rhys dans le même cours, ça fait beaucoup à encaisser en peu de temps. Mais elle essaie de se concentrer sur sa tâche en espérant que ça suffira à ce que le cours se déroule bien.  
© Fiche de RP codée par France. Toute copie partielle ou complète est prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar
Invité
Invité
Sam 19 Nov - 19:24
Invité
Voilà une autre raison pour laquelle Jake était fou de ce cours : pas besoin de rester planté sur un banc en classe. Ils pouvaient avoir l'occasion de bouger et d'aller directement à la rencontre des créatures que leur professeur leur présentait. Cette fois, il était curieux de savoir à quel animal fantastique ils auraient affaire. De bonne humeur, le jeune homme suivit le petit groupe, non sans rester à proximité de son binôme de la journée. Thomas avait l'air du genre calme, ce qui le rassura un peu. Avoir un excité à ses côtés n'avait rien d'avantageux, loin de là : l'expérience avait déjà été faite auparavant, l'une des rares fois où le Serpent-Cornu s'était énervé contre quelqu'un.

Un coup sur l'épaule le sortit un peu de ses pensées, mais n'effaça pas son sourire de son visage pour autant. Haussant un sourcil, le jeune homme rendit son salut à Elsie d'un hochement de tête amical. La demoiselle devait être dans tous ses états : après tout, elle faisait équipe avec Warren. Décidément, entre le fait de le voir assis à côté d'elle et celui de bosser le cours avec lui, il n'allait plus pouvoir la faire redescendre de son nuage à la fin du cours. Ivy la réveillerait peut-être, cela dit. Être trois aiderait à bosser sans nervosité... enfin, sûrement...

Son intérêt se reporta sur le cours, lorsque le professeur leur présenta enfin les animaux avec lesquels ils s'apprêtaient à travailler. Le sourire de Jake s'agrandit. L'un des Abraxans s'avança vers Carter-Owlman, suivi par le reste de la harde au petit trot. Un rêve éveillé en soi. Le quatrième année les regarda se mouvoir avec des étoiles dans les yeux, observant la musculature impressionnante de leurs jambes et de leurs ailes. Leurs ailes, bon sang... des merveilles d'articulations comme on n'en voyait guère mieux que sur les dragons. Plus impressionnantes encore que celles des griffons, ou des hippogriffes. Ces créatures dépassaient largement le garrot d'un cheval moyen ordinaire. À la vue de leur robe impeccable et de leur attitude, ces animaux avaient l'air d'être chouchoutés.

- Content de bosser avec toi, Thomas, répondit-il au salut de son binôme.

Quant à sa question, Jake revint un peu à réalité pour les observer. Tous deux avaient normalement un tempérament plutôt calme. Le chef de la harde avait l'air d'être occupé par la présence de Carter-Owlman, mieux valait ne pas se précipiter vers lui, pour le moment. Prenant une inspiration, le Serpent-Cornu fit mine de se calmer un peu plus : allez, il fallait se concentrer un peu.

- Viens avec moi, ça va le faire, adressa-t-il à Thomas en lui faisant signe de le suivre, si jamais tu te sens stressé de l'approcher, prends le temps de souffler un bon coup. Le tout c'est de ne pas avoir peur : le professeur l'a dit, ils peuvent ressentir les tensions. Tant qu'on ne fera pas de gestes brusques, il n'y a aucune raison de l'agiter.

En ce qui le concernait, approcher n'était pas un problème, bien au contraire. En revanche, malgré son envie de voir la créature de plus près, il ne le fit en aucun cas brusquement. Planté à côté du troupeau, le jeune homme avisa Elsie, qui, à quelques pas, s'était déjà mise à proximité d'un Abraxan noir. Une couleur rare, pour sûr, mais magnifique et brillante. Jake approchait de la harde et fit un léger signe de la main à Elsie, pour lui intimer de se calmer. Le regard de la jeune femme laissait facilement comprendre son degré de nervosité, surtout en sachant avec qui elle bossait.

Une paire de naseaux blancs vint soudainement renifler les cheveux du Serpent-Cornu et il se retrouva nez-à-nez avec un cheval volant palomino. Il ne s'était pas vraiment rendu compte qu'il s'était autant avancé vers lui. Amusé, il jeta un coup d’œil à son binôme.

- Hé, Thomas, je crois que c'est lui qui nous a trouvés,
déclara-t-il en passant délicatement sa main le long du chanfrein de l'animal avant de reprendre doucement, salut... merci de nous laisser approcher...

Jake prit le temps de murmurer quelques mots de remerciements supplémentaires et fit glisser sa main jusqu'à la longe, se plaçant à mi-encolure de l'Abraxan. Il avait l'air minuscule comparé à l'animal. L'élève marqua un temps d'arrêt en observant attentivement ses ailes, soigneusement repliées. Il ne semblait pas avoir de signes de nervosité. Les plumes pouvaient frémir parfois, d'après certains bouquins : il pouvait s'agir d'une première preuve. Le quatrième année tendit alors la longe en direction de Thomas et la lui confia avec un sourire.

- À toi de jouer ! On va le guider sur le côté pour ne pas gêner les autres. Pas besoin de tirer, tu peux tenir ta longe sans pression en te mettant à peu près là où je suis : si tu te fixes un point où aller, il devrait savoir ce que tu as envie de faire. Il faut juste le laisser démarrer en premier et l'accompagner.

À chacun sa tâche. S'ils bossaient en duo, ce n'était pas pour rien.


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: Les Tours :: La Tour de la Connaissance :: Soins Aux créatures Magiques-
Sauter vers: