:: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Le Dédale à bouquins Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

But I still haven't found

avatar
avatar
Invité
Invité
Mer 24 Aoû - 1:27
Invité
  • CERISIER Sophie
  • PIERCE Alister
But I still haven't found
Les premiers jours de cours et la routine qui déjà s'installe. Les devoirs tombent doucement, faut se remettre dans le bain.
Une fin d'aprem' de dispo avant le repas du soir. Le temps de faire un détour. A l'heure où beaucoup profitent du début de soirée et de son beau soleil, Alister se rend à la bibliothèque. Connerie de le croire un tant soit peu studieux. Genre il va s'avancer sur un truc à rendre ou faire des recherches pour un parchemin. Quoique, entre deux divagations de son esprit, il y va tout de même pour autre chose que poser son derrière sur le confort relatif d'une chaise de la bibliothèque. Vraiment.
Le bruit de ses chaussures frottant contre le sol disparaît lorsqu'il passe la porte de l'endroit où le silence est roi. Sûrement qu'un sort quelconque permet l’absorption de ce genre de nuisance sonore. Il n'en a que faire. Sourire poli à la bibliothécaire avec un signe de tête dans sa direction. Elle percute à peine. Al' hausse les épaule et choisit un endroit dans un coin, pas loin d'une fenêtre pour profiter de la lumière encore belle. Il balance son sac sur la table et s'explose tout aussi délicatement sur la chaise. Un « Chuuuut » lui parvient. Il y répond par une grimace puis trouve la motivation de se lever et de se diriger parmi les étagères. Il y a de quoi déambuler quelques heures, de se perdre dans les allées et trouver des pépites dans des coins improbables pour qui sait chercher et apprécie perdre son temps ainsi. Très peu pour lui. Alors c'est avec cette efficacité, bien que tout relative parfois, qui lui est propre qu'Alister se dirige vers la section Métamorphose. L'une des seules qui trouve grâce à ses yeux. Avec les rayons « Romans de science-fiction » et « Étude des Moldus », les deux sujets traités par les sorciers le faisant bien se marrer. Ça lui est déjà arrivé de tomber sur de ces trucs, vraiment intéressant de voir le point de vu du monde magique sur les No-Maj. Et à mourir de rire parfois. Puis le coin sur les Potions étant franchement bien rempli et la discipline demandant quelques notion théorique importante, il y a déjà posé son cul aussi.
Ses doigts pianotent sur les tranches exposées des bouquins au rythme de son regard. Sous ses yeux défilent toutes sortes de livres, certains réagissant même à son contact. Il regarde de manière suspicieuse un livre se tordant de rire sous sa main. Beaucoup trop étrange pour qu'il prenne la peine de relever son titre. Puis enfin, l'un d'entre eux attire son attention. Un traité sur les Animagi. A celui là il ajoute le Théories de la Métamorphose transsubstantielle d'un auteur anglais et un manuel illustré sur les procédés de transfiguration animale avancés. De quoi lui occuper l'esprit un bout de temps. Et puis cette année il avait choisi sa spécialité. Autant faire un effort.
La petite pile formée plaquée sur son torse, Ali retourne vers sa table pour s'y affaler et y poser son butin. Il retire son pull bariolé de son sac pour le poser sur le dos de sa chaise. Ne va pas tarder à faire plus frais. En attendant, il garde son simple débardeur gris et lâche sur le dos. Avec son froc d'un noir usé, il passerait même pour sobre aujourd'hui. Heureusement que ses pompes moutardes rajoutent ce peps qui lui est propre. Ça et son pull aux couleurs et motifs improbables. Mais qu'importe qu'il pique les yeux, il en a rien à foutre. Comme beaucoup trop souvent en fait. Alors il commence sa lecture dans le calme relatif de l'endroit.

Alors qu'il se perd dans les méandres des explications complexes de théories, des mouvements répétitifs non loin de lui le tirent de sa lecture. Soupire excédé. Le genre de mouvement que tu perçois du coin de l’œil et qui t'empêche de te concentrer. Genre quelqu'un qui cherche quelque chose et qui repasse trois, quatre, cinq fois près de toi. Il relève les yeux de la ligne qu'il tente de lire vainement pour la troisième fois pour apercevoir une demoiselle. Qui lui dit vaguement quelque chose et qui paraît en effet tourner entre les rayons. Étrange. Il fronce les sourcils puis parvient à faire le lien avec la cérémonie de répartition et la jeune fille plus âgé qui y était passée. Si elle vient d'arriver, normal qu'elle ne s'y retrouve pas de suite. Il dépose un papier quelconque pour marquer sa page et ferme son bouquin pour se lever. « Hey. » Une pause, le temps qu'elle se retourne. « J'peux te filer un coup de main ? T'as l'air de chercher un truc. » Avec toujours sa gueule faussement blasée et la voix un peu usée par la clope. Ça sera sa B.A. de la journée tiens.
what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/150  (0/150)
icône :
Citation : Lorem Ipsum
Niveau : Ensorceleur
Baguette : Bois de noyer noir, étincelle de dragon, 29.8cm, inflexible
Quidditch : Attrapeur ! avec un Flèche d'Argent
Sophie Cerisier
Etudiante en 4ème année - Thunderbird
Etudiante en 4ème année - Thunderbird
Mer 24 Aoû - 22:41
Sophie Cerisier
  • Alister PIERCE
  • Sophie CERISIER
But I still haven't foud
Le cauchemars avait commencé ainsi. Une jolie brune perdue dans un méandre de paroles qu'elle ne comprenait pas. Des mensonges, peut être des insultes. Le rejet total. Et s'il y avait bien une chose qu'elle ne supportait pas en plus de perdre son frère, c'était d'être rejetée. Ce n'était pas dans son caractère de vivre à l'écart.
Mais la réalité était telle que, ce n'était justement qu'un cauchemars. Et bien qu'elle ne parvenait pas à trouver encore ses marques, elle faisait ce qu'elle pouvait pour s'accrocher. Mais ça ne lui était pas suffisant. En effet, Sophie manquait du support le plus important qu'il soit. Alors, sachant qu'elle devait faire sans, elle essayait de se débrouiller, tant bien que mal. La reprise des cours avait été vraiment très délicate. Car lorsque venait le temps des explications par les professeurs, ils se lançaient dans un baratin monstre duquel la brune ne retenait pas un traître mot. Pourtant, elle se souvenait avoir déjà vu ces choses, lorsqu'elle était en France. Mais c'était bien plus compliqué qu'elle ne l'avait espérée. Et elle se sentait désespérément seule. Et bien que les élèves de sa maison tentaient de l'aider, elle sentait ses épaules terriblement lourdes. Tellement qu'elle sentait son échine se courber à mesure que les journées avançaient.

Alors, lors d'une après midi enfin libre, elle pris l'initiative de se rendre à la bibliothèque, pour essayer de rattraper le retard qu'elle avait engendré. Mais ça non plus, ce n'était pas dans son caractère. Elle avait toujours eut des facilités, et un moindre besoin de travailler. Là, c'était bien loin du confort dans lequel elle avait grandit.
Alors Sophie s'arrêta devant les grandes porte de la bibliothèque, pour enfin l'ouvrir et entrer. Mais la brunette s'arrêta tout aussitôt. Elle fut prise d'un étrange vertige, la tête lui tournait.  Ce n'était pas bon signe, et elle avait déjà envie de faire demi tour. Pourtant, elle prit son courage à deux mains pour venir s'engouffrer dans les allées qui lui semblaient interminables. En plus de tout, elle ne savait pas du tout ce qu'elle cherchait. Sophie cherchait sans savoir quoi. Elle devait certainement avoir besoin de tous les bouquins expliquant la base de chaque cours... Juste histoire qu'elle rattrape son retard. Alors elle opta pour chercher quelque chose sur la métamorphose, autant commencer par quelque chose.

Elle se balada alors un moment dans les allées, allant et venant, lisant les titres des bouquins sans jamais être convaincue. Enfin, sans jamais les comprendre. «Mais c'est pas vrai !» avait-elle chuchoté. Elle s'approcha d'une table collée à une étagère, pour essayé de prendre un bouquin qui lui semblait être approprié. Elle s'était même mise sur la pointe des pieds, et parvenait seulement à le frôler du bout des doigts.  Lorsque quelqu'un l'interpella. Elle sursauta, ce qui lui permit d'attraper son bouquin. Elle se retourna alors lentement, serrant le livre contre sa poitrine. Le jeune homme qui l'avait interpellée avait semblé lui proposé son aide. Mais elle ne pu s'empêcher d'écarquiller les yeux, et de pouffer légèrement. «La vache, c'que tu parle vite Dude !». Elle rit doucement, assez pour ne pas se faire remarqué.

Elle regarda le livre qu'elle avait attrapé avant de lui répondre. En l'ouvrant, elle constata que ça n'avait strictement rien à voir avec de la métamorphose. Sophie le ferma alors, avant de reposer les yeux sur le jeune homme, lui offrant un sourire plutôt gêné. «Hm... Je cherche quelque chose sur la... Comment on dit... Ah oui, Métamorphose. Je ne parles pas très bien anglais et... Je suis nouvelle. »
Elle espérait en tout cas qu'il comprenne, sachant que Sophie avait un accent français dans son anglais tout à fait désagréable.  Au moins, elle pensait savoir faire des phrases sensées. Elle lui sourit à nouveau avant de reposer son regard sur l'étagère. Et la brune abandonna vite l'idée de ranger son livre, le posant sur la table avec toute la nonchalance du monde...  
please help me


Sophie parle en Aqua et en italique lorsque c'est en français
Jamais l'un... Sans l'autre
Si un jour tu te perds. Prend une lampe torche et secoue la très fort. Peut être qu'avec un peu de chance j'arriverai à te retrouver. Sinon... Pense que tu ne dois pas bouger de l'endroit où tu t'es perdu !

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: La Bibliothèque I.S.J.S :: Le Dédale à bouquins-
Sauter vers: