NOËL
Participez au calendrier de l'avant revisité ici !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Le recrutement de Quidditch

le Mar 28 Nov - 18:14
Le coeur battant, Hugo réajusta sa tenue de Quidditch qu'on lui avait passé pour l'occasion. Aujourd'hui, il passait les épreuves tant attendues et redouté pour entrer dans l'équipe des Thunderbird. Théo avait l'air plutôt content qu'Hugo fasse parti de leur équipe, Jake, beaucoup moins. Hugo le comprenait parce qu'il avait lui-même quelques appréhensions vis-à-vis de son test. Il savait que partir défaitiste et angoissé n'arrangerait rien à la situation, néanmoins, le garçon était trop nerveux pour se concentrer totalement.
Grave erreur.
A peine avait-il enfourcher son balais au signal de son capitaine que ce dernier parti au quart de tour, zigzaguant bien trop vite au gout du garçon qui poussa un cri terrifié alors même qu'il avait encore les pieds frôlant l'herbe peinte du grand terrain d'entrainement.

Essayant de reprendre le contrôle, Hugo redressa le manche et bientôt, il s'envola tout en perdant un peu de vitesse. Soupirant alors qu'il sentait son balais se calmer un peu, Hugo se crispa bien vite alors qu'il comprenait la hauteur qu'il venait d'atteindre.

-Non non non non... Gémit-il en fermant les yeux. Mais pourquoi j'ai fait ça, pourquoi?!

Allons, ce n'était pas le moment de se décourager !
Respirant longuement quelques secondes, inspirant, expirant le plus calmement possible, Hugo pencha légèrement son manche pour glisser vers le bas. Il retint un cri. Il avait l'impression d'être dans des montagnes russes. Et Hugo détestait les montagnes russes !
Priant les dieux pour ne pas s'écraser à terre, il ouvrit les yeux et poussa un cri étouffé cette fois en remarquant qu'il se rapprochait bien trop vite du sol. Redressant à nouveau son balais, il finit par maintenir enfin une distance raisonnable entre la terre et le ciel. Courageux encore un peu, il décida de se concentrer non plus sur le vide et sur le vent qui essayait de le faire tomber à tout prix, mais sur la figure qu'il devait réaliser pour l'examens.

S'il était pris, il avait beaucoup de chance et il devrait certainement des remerciements à vie à Théo. ... Ou pas, en fait. Peut-être que c'était une très mauvaise idée. Peut-être que c'était même la pire idée de toute sa vie... Mais Hugo voulait essayer. Et puis, il n'était pas question de démissionner face à Mikhael Andersen ! Jamais ! Pas question ! Ah non, il le lui rappellerait toute sa vie, après ça. L'humiliation à vie pour un simple problème de vertige? Pas question ! Désireux de prouver sa valeur sur le terrain -qui n'existait pas encore- Hugo se positionna dos aux anneaux, les buts, qu'il devait protéger.

-C'est bon... Je suis prêt ! Dit-il aussi fort qu'il le pu, fermant un œil après avoir regardé une nouvelle fois la distance qui le séparait de la terre ferme.

Hugo avait dû monter très haut pour atteindre les anneaux. Reprenant une respiration calme, désirant se concentrer pour ne pas manquer la balle, Hugo fixa Andersen, au loin. Il espérait qu'aucuns des Wampus présents ne lui ferait trop mal en voulant atteindre les anneaux derrière lui... Ou bien il n'espérait ne pas se faire trop mal tout court, en fait. Hugo était novice en quidditch. Il ne tenait pas à donner raison à son petit ami en atterrissant dès la première balle à l'infirmerie.
avatar
Invité
Invité

Re: Le recrutement de Quidditch

le Mer 29 Nov - 16:45
Une véritable promenade de santé.
C'était en tout cas ce que Mikhael se disait, tandis qu'il tentait d'attraper le vif d'or qui cherchait à lui échapper. Il ne l'avait que rarement laissé filer et ce n'était pas un entrainement qui allait le priver de choper cette petite chose et de la remettre dans sa caisse à balles. Sérieusement, pour qui Perceval le prenait-il ? Le bougre avait cru bon de lui faire repasser des sélections (parce qu'il était évident que c'était de sa faute et entièrement de sa faute). Des sélections. À lui ? Comme s'il n'avait pas déjà suffisamment prouvé qu'il était digne d'occuper ce poste et de le conserver.

Abruti de créteux chevelu. Il avait beau être le capitaine de l'équipe, Mikha ne comprenait pas toujours ses décisions, mais ne les contestait pas pour autant. Si ce type voulait le voir faire des acrobaties sur un balai volant, il n'allait pas être déçu du voyage. Resserrant ses gants, sur l'herbe fraichement tondue, le garçon coula un regard hautain en direction de Powler, avant de reporter son attention sur l'autre sujet de préoccupation qui le taraudait.

À savoir : que fichait cet andouille de Hollens sur le terrain ? Dès lors qu'il avait appris la candidature de l'Oiseau-Tonnerre au poste de gardien de son équipe, le blondinet n'en avait pas cru ses oreilles. La situation l'avait agacé, puis amusé. Après tout, ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée de lui faire mordre la poussière de cette façon. Qu'on se le dise, ce n'était pas parce que tous deux avaient échappé à des acromentules, que le cadet des Andersen allait lui faire le moindre cadeau. Le gringalet allait en prendre pour son grade.

Captant son regard en haut des anneaux des buts, Mikhael lui adressa tout d'abord une expression méprisante, avant d'étirer ses lèvres dans un sourire carnassier lourd de sens. Sa pouce alla directement passer doucement le long de son cou pour faire passer le message : "Tu vas déguster, Hollens !". C'était une promesse. Tous deux se connaissaient suffisamment pour savoir que cet entrainement ne finirait pas forcément par une poignée de mains. Les doigts du Womatou resserrèrent l'élastique qui retenait fermement ses cheveux en arrière et il se positionna pour reculer.

- Lance le vif d'or quand tu veux, capitaine, j'ai un oisillon à déplumer, annonça-t-il le plus naturellement du monde.

Son pied frappa le sol sans attendre et le balai décolla subitement. Le jeune homme se saisit d'un souafle et se propulsa dans les airs sans la moindre hésitation. Le spectacle allait pouvoir commencer. Le novice allait pouvoir vraiment jouer et non faire mumuse avec son capitaine de pacotille. Le vent claquait autour d'eux, la météo était favorable, mais pas évidente quand on reprenait le vol sur balai après une longue période à ne plus y toucher.

- Je pensais pas que t'aurais le courage de te pointer, Hollens, ricana Mikhael en tournant tranquillement autour de son camarade, et ce vilain vertige, comment ça se passe ?

On ne pouvait pas passer à côté des regards nerveux qu'Hugo jetait vers le sol, dès lors qu'il baissait ne fut-ce qu'un peu la tête. Sans compter que le concerné lui avait fait part de son problème quelques temps avant, durant leur escapade malencontreuse dans la montagne. Ça allait être très intéressant. Mikhael plongea donc subitement vers le bas. Si le petit malin voulait assurer, il allait devoir le suivre du regard, non ?

- Attrape la balle ! s'écria-t-il en lançant soudain rageusement le souafle vers les buts. J'vais pas te ménager, Hollens ! T'as intérêt à oublier le vide et à te concentrer si tu veux pas prendre une raclée !
avatar
Invité
Invité

Re: Le recrutement de Quidditch

le Jeu 30 Nov - 0:40


Il n'y avait pas à dire, Perceval adorait sa tenue de Quidditch. Déjà que sans, il se sentait plein de confiance, à arborer un sourire fier, mais alors avec ! Un surplus d'assurance, il brillait presque. Enfin, le voilà capitaine ! Sa quête du pouvoir ne faisait que commencer, et il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin.  
Déjà, composer la meilleure équipe de Quidditch et se venger de l'année dernière !

Perceval marchait d'un pas décidé vers le terrain de Quidditch. Il y avait deux trois idiots à évaluer. Aussi facile que cela aurait pu paraitre, non, Powler ne comptait pas Mikhael dans ces idiots : il était déjà attrapeur autrefois, et n'avait plus rien à prouver. Ou presque : était-il toujours aussi bon ?
Le nouveau capitaine tenait à voir cela de ses propres yeux au lieu d'assister à un désastre pendant un match.

En parlant de désastre... Théophile était lui aussi en route vers le terrain de quidditch. Il voulait lui dire quelque chose ?

- J'ai pas le temps, Walker, envoie moi tes lettres d'amour par hiboux, je les lirai peut-être, si je m'ennuie...


Trop d'assurance ? Si peu...
Il continua sa route, mais le Thunderbird n'en démordait pas. En arrivant sur le terrain, il constata le problème : des verts. Sur son terrain ? Perceval grimaça légèrement, avant de se tourner vers le capitaine des Thundernazes. Problème de réservation ? Oooooh...
Percy n'avait pas réservé.
Il fallait une solution, et vite; hors de question de reporter ses sélections. Théophile n'allait pas non plus les reporter, il le savait. C'était un abruti fini, donc aucun moyen de le raisonner.
Aussi, ne pas avouer sa non réservation...
Le Wampus s'approcha du capitaine adverse, pour lui proposer une solution à voix basse:

- On partage, Walker ? Thunderblaireau contre Womatou, tu en dis quoi ?

Il lui adressa un clin d'oeil, mêlé à un large sourire amusé, et n'attendit pas sa réponse, posant sa main sur son épaule. Il allait également lui laisser le plaisir d'expliquer aux nouveaux le fonctionnement des épreuves pendant qu'il allait chercher les balles.
Il posa la caisse, puis jeta un coup d'oeil aux prétendants futurs joueurs de Quidditch. Bien sûr, la blonde lui lançait un regard mauvais. Cela amusa le capitaine, bien sûr.

Son regard fut vite happé par un abruti volant, un Thundéception qui ne savait même pas tenir sur un balais. C'était la déconcertance, les sourcils froncés et la bouche ouverte tandis qu'il le suivait du regard, n'en revenant pas.
Le niveau était absent chez les verts...

"Lance le vif d'or quand tu veux, capitaine, j'ai un oisillon à déplumer"
Son regard se posa sur Mikhael. Hm ? Qui donc ?
Oh, le type maladroit ? Perceval afficha un large sourire. Qu'il le détruise oui ! C'était la mentalité à avoir !
Hollens... C'était donc le nom de la demie portion ? Bien.

- Je suis impressionné par les futurs talents de ton équipe, Walker... Quel style de vol ! Unique en son genre. Vraiment, il m'a bien fait rire. Si tu ne le prends dans ton équipe, je l'engage comme bouffon.

Le capitaine se pencha sur le coffre et pris entre ses mains le vif d'or. Ah, que c'était beau... Lui, capitaine, vif d'or en main, bientôt une équipe le suivant et qu'il comptait bien mener à la victoire ! Il se perdait déjà dans ses rêves de grandeur.

- Que le massacre commence.

Perceval lâcha le vif d'or, le laissant s'envoler, fendant les airs entre les pauvres ahuris sur balais.
Perceval voulait voir du sang et des larmes chez les verts. Il plaçait tout ses espoirs en Mikhael bien sûr !
avatar
Invité
Invité

Re: Le recrutement de Quidditch

le Jeu 30 Nov - 8:47
Jour des sélections ! De nouveaux joueurs pour la nouvelle année, il en fallait ! Alors même si Theophile ne va pas monter sur un balai - du moins si tout se déroule normalement - il n'en reste pas moins surexcité. En plus de ça, Hugo lui a demandé s'il pouvait postuler en tant que gardien. Alors certes, le capitaine n'a pas encore eu l'occasion d'observer les compétences du jeune homme en vol, mais c'est un Thunderbird après tout, aucune raison de douter ! Et puis de toute façon, ce gamin, il l'aime bien. Beaucoup même. Aucune raison de ne pas lui donner sa chance.

Mais sa joie est vite balayée quand il aperçoit Perceval. *Oh nan, ne me dit pas que...* Que ce mec est le nouveau capitaine des Wampus, ça, il en a déjà entendu parler. Difficile de ne pas être au courant d'ailleurs... Et au final, l'idée de pouvoir le ridiculiser durant un match officiel lui plait assez bien. Non, ce qui l'embête, c'est qu'ils ont visiblement eut la même idée, en même temps. *Et ça sérieux, ça craint...* Hors de question de laisser voir qu'il a donné rendez vous aux joueurs aujourd'hui de façon totalement arbitraire. Et puis, c'est l'occasion de voir comment ils se débrouillent en situation réelle. Bien sûr, cela signifie devoir supporter Powler tout le long des sélections...

Heureusement, le terrain de Quidditch est peut être le seul endroit où il peut garder son sang froid. Et c'est le plus étonnement du monde qu'il ne relève même pas la pique du Womatou, se contentant d'accélérer le pas pour ne pas se laisser distancer. Partager le terrain ? Hum, visiblement il n'est pas le seul à ne pas s'encombrer avec les réservations... Tant mieux.

"J'en dit que tu risques de vite rendre ta tenue de capitaine ! Mais ça me va !"

Déjà qu'en temps normal Theo souffre d'une trop grande assurance, mais alors face à Perceval... Ca vire souvent au combat de coqs. Sauf que cette fois, ça ne va pas se passer entre eux, mais entre leurs futurs joueurs. Hum... Sérieux ?? Hugo... Il a vraiment déjà utilisé un balai ? Bien sûr que le rouquin observe son camarade se mettre en place, et il n'est malheureusement pas le seul à assister à cette prestation. Qui ne manque évidemment pas d'amuser les rouges. Mais il en faut beaucoup plus pour décourager le Thunderbird ! Et puis, il connait ce garçon. *Maladroit certes, mais il n'est pas du genre à abandonner. Je suis sûr qu'il me réserve de bonnes surprises !* Ça reste à voir. Enfin, Theo n'est pas du genre à douter des gens, et encore moins lorsqu'il les connait.

"Bien, bonjour à tous ! Comme vous le voyez, ces sélections se dérouleront sur le modèle d'un affrontement des deux équipes, au cours duquel vous allez devoir nous prouver votre valeur sur un balai, chacun à son poste. Il vous faudra également réaliser une figure spéciale, prouvant votre maîtrise. Bonne chance à tous !"

Sachant que Hugo voulait accéder au poste de gardien, Theophile avait demandé à deux poursuiveurs expérimentés de venir donner un coup de main sur le terrain. Pour les autres potentielles futures recrues, il ne sait pas encore ce qu'elles valent vraiment. Mais face à l'équipe des rouges, leur volonté devrait être décuplée et leurs performances améliorées... Alors que Perceval lache le vif d'or, lui-même libère les deux cognards, puis met le souafle en jeu.

"Tu rigoleras beaucoup moins quand tu te retrouveras incapable de marquer le moindre but face à lui, Perceval."


Une provocation sans aucun fondement ? C'est vrai, mais cette simple vision suffit à le remplir de joie. Bien, il a fait son job, c'est maintenant aux jeunes de défendre leurs couleurs.
avatar
Invité
Invité

Re: Le recrutement de Quidditch

le Ven 1 Déc - 1:14
Aïe. Théophile n'aurait peut-être pas dû être aussi sûr de lui concernant Hugo. Ce dernier n'avait déjà aucune expérience en Quidditch et avec son vertige, rappellons-le, il était encore moins stable sur son balais. Il jeta un regard de travers à Mikhael, plus loin. Jamais il n'aurait dû lui parler de sa deuxième phobie, la première étant évidente pour le blond qui l'avait vécu avec Hugo quelques mois avant.
Un coup de vent manqua de le faire tomber une nouvelle fois et Hugo se rattrapa de justesse à son manche, soupirant. Il jeta un oeil en bas. Sur le terrain, leurs capitaines avaient l'air de s'entretuer verbalement. Et bien ! Hugo n'avait pas vraiment imaginé que l'ambiance au sein du Quidditch était aussi tendue. N'était-ce pas un sport amical? Du moins, dans l'enceinte d'Ilvermorny... Non? Bon, cela dit, il suffisait de voir les regards qu'échangeaient Mikhael et Hugo pour se rendre compte que la situation serait aussi tendue dans les airs.

-La ferme, Andersen ! Grogna Hugo.

Lorsque la balle lui arriva de plein fouets sur lui, Hugo se pencha sur le côté pour l'arrêter... Ce qui manqua de le faire définitivement tomber du balais. Heureusement, le garçon eut le réflexe de se rattraper à ce dernier, juste à temps alors qu'il glissait. La tête en bas, jambes croisés sur le balais, mains tenant fermement le manche, Hugo dût faire un effort sur-humain pour ne pas regarder en bas. Bientôt, et grand renfort de courage, il put remonter aisément dessus. Pour cette fois. Accroché à son balais comme si sa vie en dépendait désormais -ce qui était un peu le cas, quand même- Hugo poussa un gros soupire et jeta un regard nerveux vers Théo. Il n'avait rien vu, hein, hein? ...

-Pa... Pardon ! Cria-t-il le cœur battant, en direction de son capitaine, mort de trouille à l'idée de le décevoir.

Reprenant l'équilibre qui lui avait été enlevé juste avant, Hugo inspira et expira, se préparant à la prochaine attaque. Ses co-équipiers avaient récupéré le souafle, l'un d'eux, plus vieux et sûrement implanté dans l'équipe depuis longtemps rassura Hugo d'un clin d'oeil. Allons, ce n'était pas si grave, Hugo. Ce n'était qu'un jeu, il ne fallait pas se mettre autant la pression.
Un peu plus sûr de lui, cette fois, Hugo se redressa sur son balais. Il était temps d'adopter la posture qu'on lui avait expliquée plus tôt : Le dos bien droit, les bras de chaque côtés pour l'équilibre, prêt à attraper la balle avant qu'elle ne passe une nouvelle fois dans les grands anneaux derrière. Les pieds posé sur les cales-pieds, fermement, bien déterminé à assurer, cette fois.
avatar
Invité
Invité

Re: Le recrutement de Quidditch

le Dim 3 Déc - 3:29
- Presque parfaite ta "roulade du paresseux", Hollens ! s'exclama Mikhael en le voyant se retrouver les quatre fers accrochés à son balai et la tête en bas.

Tout ça pour un pauvre souafle... Qu'est-ce que ça allait donner quand un cognard allait se diriger vers sa tête ? Quand on était débutant, ça donnait la migraine, logiquement. Même Mikhael avait dû en faire les frais, dès lors qu'il était monté sur un balai. Ses frères ne lui avaient jamais fait de cadeaux, déjà parce qu'ils trouvaient ça marrant, puis parce qu'il fallait bien préparer le gamin à devenir un homme ! Comme s'il avait jamais eu besoin de ça ! Hollens allait devoir faire les frais de l'apprentissage, même s'il s'agissait de le faire à la dure. Pas question de se priver de son rival lors des matchs de Quidditch. Il ne le martyriserait donc pas trop.

De toute façon, il allait avoir un vif d'or à attraper. Grimpant un peu plus haut, le jeune homme se positionna pour observer le mini-match qui se déroulait. Les deux équipes n'avaient pas l'air enclines à laisser un brin d'avantage à l'autre. Tant mieux. De toute façon, il ne fallait pas espérer que les Womatous cèdent un quart de terrain et les Oiseaux-Tonnerres étaient des gens plutôt tenaces. Autant dire qu'une véritable rencontre devrait faire des étincelles. Le garçon languissait de voir ça. Enfin, en espérant que la chiffe-molle lui servant d'attrapeur adverse ne passerait pas les sélections...

D'abord intéressé par le match, Mikhael tomba sur l'air effaré du concerné et grimaça de dépit. Sérieusement, à quoi ça servait de contempler le terrain avec autant de nervosité ? La partie venait tout juste de commencer ! Qu'il laisse les guignols courir après leur baballe, ils avaient bien le temps de se précipiter après la leur. Au moins, Hugo avait l'air de se réveiller un peu, c'était déjà un bon début. Dommage qu'il ne puisse pas le bombarder de cognards et de souafles, juste pour voir s'il garderait cette posture encore longtemps et s'il se déciderait à en attraper un. La déception...

- Attrape la prochaine ou j'te tape, loser ! s'écria-t-il les mains en porte-voix pour... non, pas l'encourager, ne rêvez pas quand même.

Un peu stimulation ne faisait pas de mal, non ? C'était plus amusant que regarder les autres se lancer le souafle et attendre qu'il soit le moment de foncer vers le vif d'or. En parlant de s'amuser, il était peut-être temps de titiller un peu son collègue attrapeur. Un sourire carnassier vint étirer les lèvres du blondinet, tandis que son regard se posait sur le petit gars nerveux qui siégeait sur le balai, face à lui. Pauvre petit bout de choux. Les poursuiveurs avaient suffisamment échangé de passes, marqué de buts et autres fantaisies.
Place au spectacle.

Lançant un clin d’œil à son adversaire, Mikhael plongea dans le vide d'un seul coup. La vitesse était vertigineuse, comme il avait l'habitude de la savourer lorsqu'il pratiquait ce sport. Pas besoin de se retenir : il pouvait s'en donner à cœur joie, frôler les parois du terrain, passer à quelques centimètres des autres joueurs (qu'ils soient alliés ou non) et survoler l'herbe si près du sol qu'il risquait d'y tomber à tout moment. Pour l'heure, il chutait en piqué, totalement à la verticale, les yeux rivés devant lui, sentant bien l'ombre de l'autre attrapeur au-dessus de lui. Plus pour longtemps s'il parvenait à lui donner une bonne leçon.

Le jeune homme remonta d'un seul coup, sans parvenir jusqu'au sol et repartit de plus belle à l'horizontale. Le crétin derrière allait sûrement le suivre et c'était tant mieux, même s'il manqua s'écraser à terre. La Feinte de Wronski avait toujours son petit effet. Il n'avait pas spécialement envie de le bouffer complètement tout de suite. Un peu de patience, même si ce n'était pas sa première qualité. Un regard vers Hollens : le bougre tentait bien de défendre le poste pour lequel il postulait. Bon. Mikha se retrouva lestement la tête en bas, tandis qu'un cognard le frôlait subitement de près. Son adversaire poussa une exclamation de surprise en voyant l'objet débouler sur lui. Éviter une rencontre pareille était l'enfance de l'art, novice !

De nouveau parfaitement droit sur son balai, le garçon repéra subitement un éclair doré du coin de l’œil. Sa proie n'était pas loin. Nouveau sourire. Il était temps de faire bouger un peu le mollasson lancé à sa poursuite. Mikhael bifurqua brusquement sur la droite et partit à l'assaut de sa cible sans attendre. La balle en or se mit à luire sous un éclat de soleil furtif, puis tenta d'échapper à sa vigilance. Attentif à ce qu'il se passait autour de lui, l'attrapeur des Womatous se fraya un chemin entre les joueurs qui poursuivaient inlassablement leur quête de points.

Le balai du garçon passa à quelques petits centimètres du gardien adverse. Il aurait été dommage que Hollens oublie sa présence, non ? L'autre attrapeur se contentait de le suivre, tandis que Mikha lui offrait un chemin compliqué parmi les obstacles que le terrain pouvait offrir. Le blondinet allait à une vitesse qui aurait peut-être valu à d'autres quelques sueurs froides. Foncer, piquer, tournoyer, repartir à l'assaut de ce qu'il désirait obtenir : le tout avec une aisance et une agilité trahissant l'habitude, tout simplement. L'Oiseau-Tonnerre avait-il seulement aperçu le vif d'or ?

- Il est juste à ta gauche, débile !
s'écria-t-il à son homologue, avant de redresser son balai et d'effectuer une vrille pour se mettre sur la trajectoire de la balle d'or tant convoitée.

L'autre décida alors de se placer côte à côte avec lui et de le bousculer. Ah tiens, il se réveillait ? C'était donc l'heure de le bouffer. Le vif d'or passa à toute allure parmi le flot de joueur, au centre du terrain. Mikhael fonça directement dans le tas, grimpant, slalomant et esquivant ceux-ci sans se préoccuper d'un éventuel cognard. C'était le boulot des batteurs. Si l'un d'eux l'atteignait, cela signifiait que le crétin maniant sa batte comme quelque-chose qu'il ne citerait pas, n'avait rien à faire dans l'équipe. Sortant de la mêlé, son opposant juste à côté (tenace le bougre !), le garçon décida qu'il était temps de mettre un terme à cette funeste blague.

- Peut-être une autre fois, bouffon ! ricana-t-il en posant un pied sur son balai pour se donner de l'élan.

Il n'allait pas ? Si si...
Le vif d'or tenta de remonter au-dessus de leur tête. Mikhael plongea en avant, refermant sa main sur sa cible et atterrissant sur un balai brinquebalant. Il peina à lui redonner de l'équilibre et finit sa course en courant sur ses jambes dès lors qu'il fut assez près de l'herbe. L'élan l'emporta alors et il finit par perdre pied. Assis dans la boue, mais plutôt content de ne pas avoir perdu la main, le garçon finit par lever l'objet de sa poursuite endiablée en direction des autres.


HJ:
[Mon capitaine m'a dit que je pouvais m'avancer jusqu'à attraper le vif d'or, je me suis donc permis de le faire mais ça ne veut pas dire que le match est déjà fini pour vous o/]
avatar
Invité
Invité

Re: Le recrutement de Quidditch

le Sam 9 Déc - 0:05


Incapable de mettre des buts, avec Hugo en gardien ? Il ricana, avant de se préoccuper de ses recrues. Mouais. Il y en avait des bons. Rien d'exceptionnel...
En tout cas, Mikhael torturait le pauvre vert qui n'avait visiblement aucune affinité avec le quidditch, et hocha la tête. Au moins, le caractère y était.
Quant aux autres, c'était honorable. Pas de têtes brûlées, à part la blonde, ils étaient tous plutôt sage... Mais pas de Hugo du coté Womatou au moins, ils tenaient tous sur un balais. C'était déjà cela. Perceval pouvait s'estimer heureux.

- Oh, c'est vrai...

Hugo, tête à l'envers uh... Dur.

- Il est du genre surprenant, ton gardien~ Tu as peut être raison, je devrais me méfier; il fera une figure acrobatique ridicule et, pris d'un fou rire, je n'arriverais pas à marquer le point ! Infaillible, comme technique, Walker !

Et Michou se lança peu après à la poursuite du vif d'or, filant dans les airs. Il l'avait vite compris, Michel était à l'aise sur son balais, lui, et connaissait toutes les astuces pour semer son adversaire. En plus, il l'avait eu, le vif d'or !
Bon il était boueux, mais bon...
Perceval leva les yeux pour s'attarder sur les autres joueurs.

- Bon, techniquement on a gagné, Walker. Mais j'imagine que les thunderbirds ont besoin de s'échauffer un peu plus, non ?


Il lui fit un signe de tête vers le gardien pas discret du temps, puis une grimace faussement ennuyée pour lui.

- Comme tu le sens, Walker. Moi j'ai fais mes choix.


HRP:
ok du coup désolée pour le temps de réponse, j'ai collecté mes infos/posé mes questions pour voir ce que je devais faire en fait /sobs/ Maintenant que j'ai eu mes confirmations, c'est posté ;v;
Contenu sponsorisé

Re: Le recrutement de Quidditch

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum