NOËL
Participez au calendrier de l'avant revisité ici !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Un retour maussade [Livie]

le Lun 27 Nov - 22:41
Le dimanche 26 novembre, Warren était de retour à Ilvermorny après deux mois passés à l'hôpital magique américain. Il n'avait pas fait la rentrée comme tout le monde en septembre, obligé à rester en soins intensifs suite à un malheureux accident survenu lors des vacances d'été.

Il marchait, la tête baissée, dans les corridors de l'école et pensait à tout ce qu'il avait raté. Et surtout, surtout, à tout ce qu'il avait perdu. Pourtant arrivé depuis le matin, le garçon n'avait pas encore vu son meilleur ami Wayat. Peut-être était-il parti en aventure dans les montagnes ? Il savait pourtant qu'il devait arriver ce jour-là... et cela n'arrangeait en rien son humeur maussade.

Un pas après l'autre, le bleu s'aventura dans un couloir sombre, la tête baissée et l'esprit brouillé par les idées noires. Il n'y avait personne, pas l'ombre d'un chat et c'était très bien comme ça. Warren n'avait pas vu grand monde depuis les vacances d'été à part ses parents et quelques membres de sa famille proche. Wayat lui avait rendu visite en août mais, étant dans le coma, le jeune garçon n'avait pas pu échanger avec lui.

Il poussa ainsi la porte au fond du couloir puis pénétra à l'intérieur. Il connaissait ce lieu. D'habitude, il ne s'y serait pas aventuré - il n'y aurait vu aucun intérêt. Mais cette fois, c'était l'endroit idéal pour son état psychologique. Ne voir personne, c'était sa seule envie.

Posant ses mains contre un grand lavabo détruit, Warren se mit alors à verser une larme, puis deux et ça ne s'arrêta plus.

Comment je vais faire pour rattraper tous... ces cours... Il est bien beau Wa... Wa... Wayat à me remonter le moral par courr... courrier... Mais il est même pas là auj... aujourd'hui... Pffff... Au final,
il n'y a plus personne à mes côtés... Je ne suis plus le beau préfet d'Horned Serpent... Non... Je suis devenu bien minable...


- À cause de ce foutu accident...

Et il éclata en sanglots.

avatar
Invité
Invité

Re: Un retour maussade [Livie]

le Lun 27 Nov - 23:33
Livie n'en revenait pas que la mandragore se soit à ce point démocratisé dans toute l'école ! Elle en devenait folle, et personnes, absolument personnes ne l'aidait ! Lysander était trop occupé avec ses bouquins et l'effectif de préfet avait grandement diminué ! Livie se retrouvait seule et sans l'aide d'un seul professeur pour régler ce problème d'envergure qui commençait à atteindre les plus innocents des élèves !

Perdue dans ses pensées, elle marcha automatiquement vers son repère de grand méchant, ou juste l'endroit où elle pouvait d'ordinaire être tranquille: Les toilettes abandonnées. Personnes ne venait jamais l'y embêter et Livie y allait généralement pour travailler ou simplement être tranquille. Les toilettes étaient son repère à elle !

Pourquoi, dans ce cas, quelqu'un était-il venu y pleurnicher ?

Elle pouvait entendre les sanglots de l'extérieur et son agacement ne fit qu'augmenter un peu plus, elle devait sérieusement songer à mettre une pancarte désignant que c'était ses toilettes sur la porte d'entrée, ça découragerait les moins stupides de l'école qui s'appliquaient généralement à éviter la harpie des Wampus. Elle entra en trombe, prête à déverser son venin sur la pauvre petite chose qui était en train de pleurer dans son coin.

Sauf que...

Le pauvre petite chose n'était pas si petite, c'était un grand type brun et à la peau tannée. Ses affreux yeux de goules, toujours aussi clairs, étaient remplis de larmes qui mirent Livie mal à l'aise.
C'était plus facile de faire déguerpir les premières années pleurant dans leur coin que les grands neuvième d'Horned Serpent. Surtout quand le neuvième en question était Warren Lynch. Le Warren Lynch.

La rentrée avait eu lieu en septembre, mais Livie avait été surprise de ne pas le voir en compagnie de ses cinglés de copains... Une rumeur avait rapidement circulé comme quoi il était à l'hôpital parce qu'il avait eu un accident, certains même disaient qu'il était dans le comas... A tous les coups, ce crétin avait tenté de s'attaquer à un Troll ou quelque chose de trop grand pour lui.
Elle avait fait semblant de ne vraiment pas y prêter attention, mais la goule était le grand rival de Livie. Elle ne voulait pas le reconnaître (ou du moins pas à haute voix) mais les cours étaient moins intéressants sans rival, surtout ceux de potions...

Warren Lynch pleurait.

La goule d'Ilvermorny était en train de pleurnicher comme un bébé dans ses toilettes abandonnées à elle ! La pauvre petite goule aussi pitoyable qu'il l'avait toujours été... Non ! La goule n'était pas si pitoyable en vrai, c'était d'ailleurs pour ça que c'était son rival à elle et pas celui de Hugo Hollens !  

-Lynch, arrête immédiatement de pleurer on dirait un première année qui n'aurait pas vu sa mère depuis deux semaines ! Arrête tout de suite ça me met mal à l'aise ! Tu vaux mieux que ça !

Elle ne voulait plus le voir pleurer, elle devait le charrier un peu, le traiter de goule pour qu'il sorte de ses gonds et arrête d'être aussi misérable qu'un troll sans massue ! Elle fouilla dans son sac sortit un mouchoir et lui lança sur la tête. Qu'il se débrouille avec ça, c'est tout ce qu'elle arriverait à faire de sympa pour lui !

-Tu en as mis un temps fou à revenir ! Bon sang, j'aurais jamais cru avoir à le dire mais j'ai besoin de toi Lynch ! Il y a un véritable trafique de mandragore dans toute l'école et personnes n'en a strictement rien à faire à par moi ! Heureusement que tu es de retour on ne sera pas trop de deux préfets sur le coups, et oublie Lysander, il est trop occupé à réviser je ne sais quoi dans son coin au lieu d'agir !
avatar
Invité
Invité

Re: Un retour maussade [Livie]

le Mar 28 Nov - 12:59
Aussitôt qu'il entendit quelqu'un entrer en trombe dans les toilettes, Warren se releva et tenta tant bien que mal de dissimuler ses émotions. Lorsqu'il se retourna, les yeux rougis, les joues mouillées et les narines dégoulinantes de mucus, le jeune homme ne pu s'empêcher d'esquisser un bref sourire. Un sourire d'à peine une fraction de seconde. Il s'attendait à tout, littéralement TOUT, sauf à elle ! La fameuse et fabuleuse harpie aux cheveux blonds aussi exécrable et ennuyeuse qu'un veracrasse.

La honte ! Il pleurait devant sa pire des rivales.

Avant de retourner à l'école, Warren avait médité sur toutes les relations qu'il entretenait, histoire de faire un point. Livide était bien entendu parmi la liste. Il en avait conclu que, même si tout les opposaient, cette relation conflictuelle, cette sorte de compétition, l'avait toujours motivé à aller plus loin. Il ne pouvait le nier. S'il était aussi bon en potions, outre l'accident, c'était aussi parce que la concurrence le poussait à se surpasser. Et l'harpie faisait partie intégrante de cette concurrence.

Mais quelle honte que de se retrouver en larmes face à une telle harpie !

Sans même réfléchir, il saisit bêtement le mouchoir et s'essuya les yeux puis les joues avant de se moucher bruyamment.

- Merci... balbutia t-il, les yeux écarquillés par tant d'intérêt de sa part.

Mais diantre, que s'était-il donc passé à Ilvermorny pour qu'Herim ai besoin de Lynch ?

- Ça sonne intéressant, mais, d'un ton un peu plus grave, il continua : Ça me semble difficile de t'aider. Tu n'es donc pas au courant ?

Il retint un rire nerveux.

- Je ne suis plus Préfet.

Il détourna le regard puis s'approcha du vitrail en forme de rosace et observa le paysage visible à travers les fissures.

- Je suis devenu misérable, Herim...

Pour la première fois, en plusieurs années, le garçon se montrait fragile face à Elle. Il était clairement en train de baisser les armes.

- Va t-en, Livie, lâcha t-il avec beaucoup d'hésitation.
avatar
Invité
Invité

Re: Un retour maussade [Livie]

le Mar 28 Nov - 14:41
Il n'était plus préfet.

Livie eu de la compassion.. Mais pas trop, ou du moins pas autant qu'elle voulait l'admettre. Il était là à pleurnicher dans ses toilettes abandonnées parce qu'il n'était plus préfet et qu'il ne se pensait être que l'ombre de lui même... Mais le soucis avec les rivaux, c'est qu'une part de vous les admire. Ils sont capables de faire autant voir plus que vous, ils vous motivent à faire toujours mieux et Livie, même si Warren Lynch était maintenant l'exemple parfait du raté de base, refusait de l'admettre. D'accord il avait loupé deux ou trois mois de cours, mais elle ne doutait pas qu'il serait toujours largement meilleurs que les trois quarts de la classe ! Qu'il se remettrait rapidement !

C'était Warren Lynch quand même ! La goule d'Ilvermorny ! Le talentueux et insupportable Warren Lynch !

-Oui tu es misérable ! Une sale goule qui s’apitoie sur son sort !

Livie sentit la colère monter. Elle refusait de considérer son rival comme le pire des ratés, elle refusait que lui même se considère comme tel ! Qu'elle refuse de l'admettre ou non, Warren valait mieux que la plupart des nulos de cette école. Elle avait besoin d'un rival ! Elle avait besoin de quelqu'un capable de la motiver à faire toujours plus !

-Mais ça ne va pas durer Lynch ! Ça ne peut pas durer ! Tu es misérable actuellement parce que tu es en train de pleurnicher dans des toilettes abandonnées, mais tu vas sortir d'ici et renvoyer un hibou à Holloway pour redevenir préfet ! Tu vas rattraper les cours et si c'est moi qui doit te donner mes notes de potion je le ferai ! Tu es misérable dans la minute mais tu n'es pas misérable pour toujours Lynch !

Mince. Voilà qu'elle se sentait beaucoup trop affectée par sa baisse de volonté. C'était comme s'être préparé à la bataille et que l'adversaire rendait déjà les armes.

-Warren... J'ai besoin que tu redeviennes préfet !
avatar
Invité
Invité

Re: Un retour maussade [Livie]

le Mar 28 Nov - 20:37
Aussi surprenant que cela pouvait paraître, Warren esquissa un large sourire face au vitrail en forme de rosace, étonné par la pluie de mots réconfortante de l'harpie. Qu'avait-on fait à Livie ? Avait-elle bu trop de lait durant les vacances scolaires, rendant son coeur un peu plus tendre ? Ou peut-être avait-elle mûrie ?

Le garçon resta stoïque, fixant de son regard encore humide l'arbre qui s'agitait dans le parc. L'intérêt qu'elle lui portait lui faisait du bien. Inconsciemment, il savait très bien qu'ils pouvaient, à eux deux, retourner toutes les terres et construire un nouveau Monde. Tous deux avaient leurs idées bien définies, souvent contraires, mais ils vivaient passionnément leur ambition débordante. C'était sûrement leur point commun culminant.

- Tu as peut-être raison, Livie.

À ce moment-là, même si une lointaine voix intérieure le suppliait de dire le contraire, Warren n'avait aucune envie de déformer son prénom en l'insultant ou la dénigrant. Non, il avait juste envie de briser le masque et d'arrêter de faire semblant.

- Mais avoue quand même que t'es une sacré harpie, lâcha t-il avant d'exploser de rire.

Il ne pu s'empêcher de la taquiner. Après tout, qui aime bien, châtie bien.

En riant, il sentit un poids se relâcher au creux de sa poitrine.

- Tu as sûrement raison....

Il se retourna alors vers sa rivale, relevant la tête avec fierté, un léger sourire en coin.

- Dis moi en plus sur cette histoire de trafique !
avatar
Invité
Invité

Re: Un retour maussade [Livie]

le Mer 29 Nov - 1:09
Elle se sentit soulagée.
Ce qui n'était pas normal du tout !
Et depuis quand ils s'appelaient par leur prénoms ?

Livie devait arrêter ça ! Pourquoi lui avait-elle remonté le moral ? D'accord c'était son rival, mais les rivaux sont interchangeables non ? Et voilà qu'il riait aux éclats semblant libéré d'un poids qu'il avait du garder jusqu'à maintenant. Peut-être cet accident était-il le premier échec de Lynch le génie ? Peut-être son talent ne l'avait-il jamais trahis jusqu'ici ?

Au fond elle s'en fichait, Warren était clairement mieux et allait redevenir la cervelle de Troll qu'il avait toujours été. Elle ne pu s'empêcher de sourire à sa boutade, ultime preuve qu'il n'y avait plus lieu de s'inquiéter de la potentielle perte du rival.

-Je l'admet seulement si tu reconnais que tu es la pire des goules puantes, lui répondit-elle en laissant son regard s'attarder sur le Horned Serpent.
Le sourire en coin et l'air fier, la loque pleurnicharde avait laissé place à la plus horrible des goules d'Ilvermorny et Livie en était satisfaite.

Et comme si toute cette discussion n'était déjà qu'un souvenir et qu'il était de nouveau préfet (ce qui ne saurait tarder), il demanda des informations sur l'affaire en cours. Il allait l'aider !

Livie chercha dans son sac et sortit un cahier de notes où des noms d'élèves se partageaient une demi-page. L'un des prénoms était souligné et entouré suivi de plusieurs points d'interrogations.

-J'ai déjà ciblé plusieurs consommateurs réguliers, il y a ce Thunderbird que je surnomme Deux Neurones Von Fumette mais aussi des élèves de cinquième année à Puckwudgie et certains Wampus de sixième. Il y en a surement plus, mais je suis la seule à surveiller le problème. En plus de ça j'aimerai bien en trouver l'origine, histoire de l'éradiquer à la source, mais jusqu'ici personnes n'a rien voulu me dire sur qui est à l'origine de tout ça ... Enfin...jusqu'à hier. Von Fumette a fini par cracher un nom mais bon. J'y crois à moitié.


Elle refusait de le dire à voix haute. Comme si la simple verbalisation de ses soupçons étaient un échec de sa part. Aussi tendit-elle son bloc note à Warren. Au dernière nouvelle, aussi déchu qu'il était, il savait encore lire... Et Leo Herim était un prénom assez mis en valeur pour ne pas être raté.
Contenu sponsorisé

Re: Un retour maussade [Livie]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum