NOËL
Participez au calendrier de l'avant revisité ici !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Dim 26 Nov - 14:31
Assis en tailleur au milieu de sa cabane, Hugo s'essayait au nouveau sort qu'il avait appris en ce début d'année. Le forma animare était bien pratique pour ses petites expériences. A grande échelle, il espérait peut-être agrandir le sort, de façon à ce que ses dessins prennent vies en grand format, près de la personne qui lirait ses histoires, pour de vrai.
C'était un rêve enfantin, parce qu'Hugo ne prétendait certainement pas savoir écrire suffisamment bien pour être publié un jour, mais qui sait... Un jour, peut-être. Pour le moment, son nouveau sortilège semblait marcher à merveille, à mesure qu'il tournait les pages, les scènes de ses petites œuvres entraient en contact avec le monde réel et sur le papier, dansaient épées et dragons dans des combats fantastiques.

Aujourd'hui, Hugo savait que la magie ne fonctionnait pas comme il l'avait décrite dans ses livres. Celui-ci datait d'avant Ilvermorny, à l'époque ou le jeune homme ne connaissait pas le monde magique. A l'époque ou Hugo rêvait encore d'être le héros d'une histoire couchée sur papier, et où il rêvait de magie et de liberté.
Et bien, les choses avaient bien évolués, depuis ! Le garçon ne s'était jamais senti aussi libre, même s'il était enfermé dans un internat toute l'année. Oh oui, mais quel internat ! Même si Hugo n'était pas un passionné des cours et que certains de ses amis devaient le pousser et le tirer pour assister à certains d'entre eux, le garçon vivait au milieu de la magie et désespérait d'être aussi peu doué. Son niveau de magie était bien loin d'égaler celui d'autres élèves. Mais il était là tout de même et pour ça, Hugo remerciait les forces invisibles tous les jours.

Etre ici était une aventure unique.
Bientôt, le garçon pencha la tête sur le côté pour apercevoir l'extérieur depuis la porte ouverte. Il avait entendu du bruit. Rien d'anormal dans une forêt cela dit, il y avait du vent, et quelques animaux vivant près d'ici avaient sûrement décidé de bouger pour aller chercher de quoi se nourrir, se préparant pour l'hiver arrivant à grands pas.
Oui mais, en parlant de pas... C'était de plus en plus distinct. Quelqu'un venait par ici et semblait être seul. Hugo jeta un regard curieux aux dessins qui avaient pris vie dans son cahier, regard qu'ils lui rendirent l'espace de quelques secondes avant de disparaître, comprenant que le spectacle était terminé. Posant son livre sur l'un des coussins qui avaient été disposés là avant le départ de Daniel Brock, Hugo se releva et dessina un sourire sur son visage en espérant que la personne qui venait par ici était son petit ami.

-Tu arrives juste à temps, j'ai réussi à jeter le sortilège de... Oh ! S'exclama finalement le jeune homme en s'arrêtant net sur le balcon menant à l'échelle, ...pardon... Je croyais que c'était quelqu'un d'autre...

Se frottant la tignasse, un peu gêné d'avoir sans doute sourit comme un idiot face à un parfait inconnu, Hugo finit par lui présenter sa main :

-Salut ! Moi c'est Hugo ! Hugo Hollens. Qu'est-ce que tu fais dans le coin? Tu es venu visiter le château Haldor?
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Dim 26 Nov - 23:11
Allongé dans l'herbe, Leo regardait les branches qui se balançaient au vent. Il aimait passer du temps au calme de temps en temps. Au moins ici il n'y avait pas de Perceval ou autre Wampus.
Le Puckwudgie alluma une cigarette. (Du tabac hein, pas des feuilles de mandragore.) La fumée virevoltait au gré du vent léger. Leo tira une latte et se redressa. Il avait entendu un bruit dans les feuilles. Le jeune homme fronça les sourcils et scruta les branches. C'était un écureuil ! Cette petite bête était adorable, elle mangeait une noix qu'elle tenait entre ses petites pattes.
Leo se leva et s'approcha pour le regarder de plus près mais le rongeur le vit et pris peur.

"Oh petite bête, attends je ne te veux pas de mal"

Leo fit trois pas pour essayer de rattraper l'écureuil puis se dit que ça faisait beaucoup trop "Blanche Neige" et stoppa sa course. Il cru apercevoir une cabane plus loin, et décida de s'approcher pour en avoir le cœur net. C’était bien une cabane.
Ses pas froissaient les feuilles qui avaient commencé à tomber en ce début d'automne. S'il y avait quelqu'un dans cette cabane il l'entendait déjà. Leo écrasa sa cigarette à moitié consommée sous sa chaussure et la rangea dans son paquet. On lui taxait trop souvent ses clopes sans lui en donner quand lui était à court. Alors ça n’empêcherait pas l’éventuelle personne d’en demander une à Leo, ni à ce dernier d’accepter, mais certains ont le réflexe d’en demander quand ils voient un fumeur en pleine activité, ça évitera au moins ce cas de figure.

"Tu arrives juste à temps, j'ai réussi à jeter le sortilège de... Oh !"

Un jeune homme venait de paraître à l’entrée de la cabane. Il avait les cheveux châtains et longs et semblait un peu plus jeune que Leo. Il avait un grand sourire sur le visage qui s’estompa très vite.

"...pardon... Je croyais que c'était quelqu'un d'autre... "

Leo fit un sourire à son tour :

"Haha pas de problème, à moins que tu aies jeté un charme du Cridurut, et là je risque d’alerter toute l’école si j’avance encore."

Le jeune homme se présenta : Hugo Hollens. Leo ne le connaissait pas mais il avait l’air sympathique.

"Moi c’est Leo" lui répondit-il en tendant sa main à son tour. "J’étais simplement en train de me promener. J’aime bien cette partie de l’école, on y est au calme. C’est ça le château Haldor ?" dit-il en désignant la cabane d’un mouvement de tête "Chouette bâtiment."

Leo avait volontairement tû son nom de famille. Le jeune homme n’avait pas l’air de le connaître mais il devait sûrement savoir qui était sa sœur, réputée comme étant une sacré peste. Autant ne pas casser les chances de se faire un nouvel ami.

"Si c’est pas indiscret tu étais en train de faire quoi ?"


Spoiler : charme du Cridurut, kesskecé ?:
Le charme du Cridurut est un enchantement servant à alerter si une personne pénètre dans une zone protégée par le sort.
http://fr.harrypotter.wikia.com/wiki/Charme_du_Cridurut
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Lun 27 Nov - 2:05
Hugo fronça légèrement le nez. Il y avait cette odeur de brûler, soudain, qui venait lui piquer les narines. Non, pas une odeur de brûler. Il avait souvent senti ça à Brookline, dans la rue ou sur le balcon de chez lui : L'odeur de la cigarette. Une odeur terriblement agressive pour un jeune homme non fumeur ! Bon, cela dit, le jeune homme qui se dressait devant lui avait un ton qui ne mentait pas : Il était agréable et après tout, qu'il fume ou pas ne regardait pas Hugo. Même s'il se demandait bien ce que pouvait procurer comme sensations la cigarette pour qu'elle intéresse autant de monde.
De toute façon lui, il n'avait pas besoin de ça. Et puis ça sentait trop mauvais. Souriant un peu plus après quelques secondes où il avait détaillé son camarade, Hugo finit par lui serrer la main rapidement, comme il était coutume de le faire chez les non-maj quand on saluait quelqu'un. D'un mouvement de tête à son tour, Hugo lui fit signe de le suivre à l'intérieur de la cabane.

-C'est ça le château Haldor, oui. C'est moi qui l'ai construis, l'année dernière avec mes amis. C'est cool hein? En fait, Haldor était mon nom de famille, avant... Euh, tu peux t'asseoir, si tu veux.

Hugo lui avait présenté de la main des coussins disposés sur le sol, il récupéra son livre et sorti sa baguette qu'il avait rangée machinalement dans sa poche. Il s'assit près du grand blond, content de pouvoir montrer ses nouveaux exploits en magie à quelqu'un. Hugo était toujours très fier lorsqu'il réussissait quelque chose en magie. Les potions, c'était différent, il était doué sans vraiment faire d'efforts et si ça avait fait sa fierté au début, à présent, il cherchait à mieux manipuler sa baguette. Après tout, il n'allait pas vivre de potions toute sa vie, pas vrai? Il voulait être aussi fort que ses amis en magie. Aussi fort que Jake, même si pour le coup, il tapait peut-être un peu haut...

-Regarde, Léo ! Regarde bien.

D'un coup de baguette, suivant méticuleusement le schéma qu'on lui avait appris à tracer parfaitement dans les airs, Hugo murmura distinctement le sortilège qu'il avait utilisé plus tôt : Le Forma animare. Il avait au préalable ouvert une page de son roman écrit au manuscrit sur la page de gauche et pointait le bout de sa baguette sur la page de droite, là où les dessins devaient prendre vie : La dame, en haut de sa tour de pierre, agitait un tissu. Tissu qu'elle devait travailler rapidement pour le roi car il avait un important banquet en fin de semaine, et il exigeait de sa couturière un nouveau costume !
En dehors de la tour volait des oiseaux, au loin et les nuages passaient lentement par-dessus le village qui paraissait minuscule par rapport au pic de la montagne où était construis le château dont on ne voyait, sur le dessin, que la tour de la couturière.

-C'est une histoire triste. C'est un conte de fée qui ne se finit pas bien. Raconta Hugo en passant une main sur le dessin où quelques secondes plus tard, la jeune femme au bord de la fenêtre avait disparues. Elle n'aime pas cette vie et va tout faire pour la changer, grâce à la magie, mais certaine personne ne sont pas faites pour obtenir de tels pouvoirs.

Fermant le livre une fois le sortilège achevé, Hugo se tourna vers son nouvel ami. Ou du moins, espérait-il qu'il le deviendrait bientôt, avec Hugo, les choses allaient parfois très vite !

-Bien sûr, pour toi, ça doit être un sort banal. Mais c'est assez rare que je réussisse quelque chose en pratique ! Léo ! Tu aimes les histoires?
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Lun 27 Nov - 23:27
Leo entra dans la cabane, ou le château comme l'appelait Hugo, et s'assit en tailleurs sur un des coussins qu'il lui avait présentés.

Hugo avait changé de nom de famille ? C'était peu commun. Surtout si jeune, surtout quand on ne se mariait pas. Leo était quelque peu intrigué par les raisons qui l'avaient poussé à changer de nom, mais à la façon dont le jeune homme s'arrêta et changea de sujet montrait que c'était un sujet sensible. Leo fit mine de ne pas avoir remarqué le changement brusque de sujet pour éviter de froisser le petit brun. Ce dernier vint s'asseoir à côté de lui, et anima le contenu du livre qui se trouvait devant eux. Les détails des illustrations ne pouvaient qu’être le résultat d’une écriture de qualité. Hugo avait visiblement beaucoup de talent.

“Ça a tout du début d'une très belle histoire.”

Leo avait l'impression d'avoir dit cette phrase autant pour le conte de fée que pour cette amitié qui commençait. Hugo avait l'air d'être une personne sans une once de méchanceté, il espérait que cela mène à une amitié sincère.

“Ca n’a rien d’un sort banal. Tu sais, j’ai déjà essayé d’animer la liste des composants d’un biscuit industriel. Un truc non-maj, je ne sais pas si tu connais. Et bah ça n’avait rien à voir avec ce que tu viens de faire. Peut-être qu’en terme de magie ça n’a rien d’extraordinaire, mais si on prends en compte tous les talents auxquels il faut faire appel pour réussir ce sort, alors tu es sacrément doué !”

Leo sourit sincèrement pour ponctuer ses propos.

“Et oui, j’adore les histoires ! Mais surtout quand elles sont sous forme de films. Un truc populaire chez les non-maj encore… Quoique mon frère est en train de faire un film sorcier… Enfin bref je diverge. Tu as déjà entendu parler de Forrest Gump ? C’est l’histoire de quelqu’un qui n’avait apparemment rien pour réussir, et qui finalement a su se démarquer simplement en restant lui même. Je préfère ce genre d’histoires, elles font du bien au moral.”

Leo se leva et se dirigea vers la fenêtre.

“Le sort que je préfère faire c’est Herbivicus, donc rien de bien impressionnant non plus”

À ces mots, le blond sortit sa baguette et décrit des cercles avec le bras. Un rayon vert éména de la baguette et heurta une tulipe bleue située non loin. Cette dernière se mis à grandir pour atteindre la taille de 50cm.

“Mince, j’ai pas hyper bien dosé.”

Et Leo éclata de rire.
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Mar 28 Nov - 1:56
Hugo lui avait souri lorsqu'il avait mentionné le fait que c'était potentiellement une belle histoire. C'est vrai, Hugo était plutôt fier de ses romans, en général. Il s'était beaucoup amélioré depuis deux ans et avait passé un niveau supérieur pour ce qui était des contextes. Avant, tout se finissait toujours bien. La princesse trouvait son prince, le garçon prisonnier retrouvait la liberté et les deux meilleurs amis d'enfances se retrouvaient...
Mais à présent, il y'avait peut-être plus de magie noire dans ses contes. Ce qu'Hugo appellerait de véritables contes de fées, puisqu'à l'époque, ce n'était pas quelque chose de très joyeux à lire ou à raconter. Les fées étaient des êtres méchants, dans les vieilles légendes. Hugo en avait fait mention dans l'une de ses histoires, aussi.

Hugo avait rougi au compliment. Il était rare qu'on lui dise qu'il était doué en magie. Et bien qu'il songea que son camarade exagérait quelques peu, ça le touchait malgré tout. Léo était gentil. Merci, avait bredouillé doucement Hugo. Il avait vraiment hâte de montrer ce qu'il savait faire à Jake. Est-ce qu'il lui dirait aussi qu'il était doué? Non, sûrement pas.
Mais il dirait sûrement qu'il s'était amélioré. Jake le connaissait bien trop, il savait qu'Hugo était bien trop maladroit avec la magie. Bientôt, Léo saurait lui aussi.
S'il connaissait le monde non-maj? Evidemment, étant lui-même un enfant de non-maj. Cependant son nouvel ami ne pouvait pas le savoir. Hugo s'était déjà demandé à plusieurs reprises ce que ça faisait d'être un sorcier n'ayant jamais mis les pieds dans le monde non-maj. Est-ce que c'était comme mettre les pieds sur mars?

-J'habitais à Brookline, avant. Dans le Massachusetts, je suis né de parents non-maj. Expliqua Hugo en rangeant son livre dans son sac-à-dos. Les histoires qui se finissent bien sont chouettes. Mais celles qui finissent mal donnent un autre tournant aux personnages. C'est ce qui fait les meilleures suites !

Il pensait à l'un de ses livres, encore une fois, parce qu'Hugo préférait lire que regarder des films. Voir des images enlevaient beaucoup de choses à l'imagination selon lui, même si ça ne l'empêchait pas d'apprécier certains classiques malgré tout.
Hugo se leva à son tour pour admirer le sortilège du garçon. Lui, il ne savait pas faire ça. Hugo trouva ça terriblement cool et se promis d'apprendre ce sort très bientôt !

-C'est trop cool ! Tu as changé la taille de la fleur, Léo ! Hugo repensa au sortilège presque-informulé qu'il avait lancé, l'an passé, en troisième année. Il poussa un rire à son tour. Un jour, j'ai fait grossir un géranium dentu, par erreur lors d'une mission infiltration pour récupérer un ingrédient dans la serre. J'étais avec mon meilleur ami et on voulait faire une potion tue-loup pour une amie. J'ai paniqué et... Il a faillit nous manger. J'ai eu très peur ce jour-là !Avoua-t-il en s'accoudant à la fenêtre qu'il quitta quelques secondes après pour se diriger vers son sac : Attrape ! Dit-il en jetant un paquet de Haribos à Léo. Tu dois connaitre ça, du coup... Tu aimes?
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Mer 29 Nov - 1:36
"Heu…"

Aïe ! Leo allait peut-être vexer le jeune homme. Mais il était végétarien, et bien que ça soit méconnu, il y a des graisses animales dans les bonbons. Que faire… Il ne pouvait pas trahir ses convictions, mais est-ce que jeune homme ne vivrait pas cela comme une trahison aussi ?
… Houla Leo, ressaisis toi ! Les gens ne prennent pas la mouche pour si peu ! Ce n’est pas parce qu’il y a des gens… Spéciaux dans l’école que tout le monde est pareil.

"En fait, je suis végétarien" dit-il après un silence probablement beaucoup trop long "Je ne peux pas manger la plupart des bonbons. Mais si tu veux j’en amènerai des 100 % végétaux un jour !"

Leo se senti gêné. Il rendu les bonbons à Hugo, et ne sut quoi faire de ses mains. Il avait besoin d’une clope. Leo sorti son paquet de sa poche.

"Dis, ça ne te dérange pas si j’allume une cigarette ?"

Hugo pointa la sortie

"On ne fume pas dans le château Haldor, compris ?"

"Oh, oui, t’inquiètes, pas de problème." Leo se senti rougir. Il rangea son paquet. Après 2 petites secondes il eut une idée. Il se leva d’un coup, sorti sa baguette et porta à haute voix sa révélation intérieure :

"Et si on agrandissait la cabane ? Genre on pourrait faire plusieurs pièces ! Vu que tu as dit qu’il y avait plusieurs personnes qui venaient ça pourrait faire un coin lecture, un coin jeux ou autre chose. Qu’est-ce que tu en dis ?"

Leo agita son bras et visa un des murs de la cabane.

"Herbivicus !"

Le rayon vint frapper le mur et… Rebondit.

Meeeeeeeerde ! Mais quel con mais quel con mais quel con ! Le bois c’est mort, et le sortilège ne marche que sur les plantes vivantes ! Mais où est-ce que ça a rebondi alors ? Leo se retourne et… Il voit grandir une branche de lierre qui se prélassait sur le bord de la fenêtre opposée au mur visé. Le lierre rampe, rampe, fait le tour de la fenêtre et tombe au sol. Il se faufile ensuite au sol, les feuilles grandissent et font déjà la taille d’un pied ! Ohlalala ! La tuile ! Essayant d’éviter une propagation trop importante Leo écrase du pied le bout de la ramification de lierre, qui par chance se dirigeait vers lui. Mais au la branche monte le long de sa jambe ! Aaaaaaaaaaah ! Leo sursaute mais le lierre entrave ses mouvements. Leo, destabilisé, tombe au sol. Dans sa surprise il lâche sa baguette mais le lierre progresse le long de son corps. Il longe sa jambe, puis son ventre, puis son torse. Arrivé à son coup Leo panique encore plus. Le lierre passe près de sa bouche, et tel le dévoreur de végétaux qu’il est, le Puckwudgie tente le tout pour le tout et mord le lierre violemment. Plusieurs fois. Il serre fort et tire dessus, comme un morceau de nourriture trop élastique qui ne veut pas se couper. Finalement la branche casse, et la plante cesse sa croissance.

Leo bloqué au sol regarda autour de lui. Ok, la plante ne bougeait plus. Pfiou, il l’avait échappé belle… Et Hugo ! Où était Hugo ? Pourvu qu’il ne lui était rien arrivé de grave.

"Hugo ?" osa timidement le maladroit "Rien de cassé ?"
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Mer 29 Nov - 2:14
Bah? Végétarien n'empêchait pas de manger des bonbons, pas vrai? Hugo ne savait pas que la composition de ces derniers pouvaient être mauvais pour eux. D'ailleurs, il avait du mal même avec le concept d'être végétarien. Oh, loin de lui l'idée de juger parce qu'après tout tout le monde pouvait faire ce qu'il voulait, lui-même pouvait paraitre étrange, par moment et il en était bien conscient.
Néanmoins... Comment faisaient-ils pour ne pas manger de viande? Hugo était beaucoup trop gourmand pour se pencher sur la question.

-Oh, bon, tant pis alors... Murmura-t-il légèrement déçu malgré tout.

Bientôt, Léo lui demanda s'il pouvait allumer une cigarette. Quoi? Dans la cabane? Ah non, sûrement pas copain ! Précisant qu'il était hors de question de fumer à l'intérieur par sécurité, Hugo lui proposa de sortir. Hugo ne comprenait pas non plus cette idée de vouloir fumer. Finalement, Léo décida de ranger ses cigarettes et d'abandonner l'idée. Bientôt, il lui proposa une autre idée. Agrandir la cabane? Pourquoi faire? Curieux, Hugo l'écouta, le regarda faire. Comment comptait-il s'y prendre, en fait? Et puis, n'était-on déjà pas bien, dans cette pièce qu'était le château Haldor? D'accord, ce n'était pas bien grand mais...

-Att... Attend ! S'écria Hugo qui savait que le sortilège n'aurait aucun effet sur le bois de la cabane.

Effectivement, Hugo était nul en sortilèges. Néanmoins, il savait une chose : Le bois qu'il avait utilisé était mort depuis longtemps, maintenant. Une plante vivante se nourrissait de la magie qui l'entourait, s'en imprégnait, s'en vitalisait. Alors qu'un végétal mort ne pouvait plus se nourrir de rien... Mais alors, oui, une seule question existait à présent : Qu'est-ce qu'avait touché le sortilège?
En dessous de la cabane, sur les rebords de fenêtre, au-dessus reposait un lierre. Un lierre fier qui avait commencé à pousser là depuis quelques mois, déjà. Le garçon l'avait un peu aidé, en début d'année, pour qu'il prenne plus d'ampleur autour de sa petite construction, grâce à une potion ou deux. Il aimait cette ambiance de cabane cachée dans les bois. C'était très cool ! Mais aujourd'hui, Léo venait de faire ricocher son sortilège sur ce pauvre lierre. Lierre qui d'un coup, grossit, grossit, GROSSIT de façon très rapide !

Sursautant à son tour, Hugo esquiva les autres lianes qui cherchaient à s'enrouler autour de lui, également. Pas le temps de voir où en était Léo, il était trop en difficulté ! Hop, un pied, hop, l'autre pied ! Non ! Trop tard. Derrière lui, le lierre s'était emparé de son bras, qui heureusement tenait toujours sa précieuse baguette. Grognant en essayant de se tirer d'affaire, Hugo tira et en réussissait finalement à couper la liane, tout en manquant de tomber, se laissa enrouler la jambe sans qu'il n'y prenne garde.

-AH ! S'écria le garçon en se sentant soulever du sol. Léo, Léo ! Essaie de... Ouais, non, laisse tomber en fait. ... Soupira le demi-rouquin en remarquant la situation de son camarade.

Hugo se balança alors d'avant en arrière pour atteindre le jeune homme, plus loin. Il semblait se débattre avec la plante qui cherchait peut-être à l'étouffer. Dans le doute, autant agir tout de suite ! Réussissant à s'agripper au lierre qui recouvrait son camarade, Hugo réfléchit. Comment faire, maintenant? Souriant pour rassurer Léo qui semblait mal après ce qu'il s'était passé, il essaya de couper la plante avec sa baguette. Dans un succès sans succès, bien entendu.
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Mer 29 Nov - 3:35
    "Heu… Pardon… Je connais le sortilège Finite pour annuler tout ça et promis celui ci je le maîtrise. Bon par contre tant qu’on est pris au piège c’est dangereux parce qu’il va se resserrer sur nous…"

    Leo essaya de se redresser, en vain. Le lierre était trop serré. Il essaya de se tortiller, comme dans certains film d’espionnages qu’il avait vus plus jeune. James Bond pouvait se libérer de toutes les situations périlleuses, ce n’était pas une simple plante qui retiendrait prisonnier le sorcier ! Il avait des pouvoir magiques après tout.
    Leo se tortilla au sol mais sans grand succès. Il se raidit d’un coup.

    "Qu’est-ce que tu fais avec ta baguette ?"

Image:
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Mer 29 Nov - 19:19
Le devoir de métamorphose avait pris plus de temps qu'il ne le pensait. Jake aurait voulu se concentrer un peu mieux sur ce qu'il faisait, mais la grande salle du réfectoire s'était remplis bien trop vite. Le bruit n'avait pas tardé à accaparer tout l'espace et il lui avait fallu se réfugier ailleurs. Ce n'était pas faute d'avoir essayé de ne pas craquer en premier, mais il devait admettre ne pas pouvoir travailler dans une telle ambiance. Il ne pouvait pas non-plus réduire au silence tous les élèves présents, alors mieux valait passer son chemin et trouver autre chose.

Oh, il aurait pu se rendre directement à la cabane, mais il se voyait mal devoir imposer le silence à Hugo. Leur petit QG n'était pas une bibliothèque où l'on pouvait demander à ce qu'aucun bruit ne soit fait. Au contraire, c'était un lieu consacré, sinon au calme total, à la détente. Ce n'était pas grave, de toute façon, il pouvait très bien terminer son parchemin dans la salle commune du Serpent-Cornu et retrouver Hugo un peu plus tard. D'ailleurs, lui qui ne s'était jamais pressé pour travailler dans le souci de faire au mieux, se surprenait désormais à se dépêcher...

Parvenu jusqu'à la lisière de la forêt, le jeune homme songea qu'il ne s'était peut-être pas dépêché autant qu'il l'aurait dû. Clignant des yeux avec perplexité, le garçon pencha la tête sur le côté à la vue d'une reproduction presque parfaite du château de la Belle aux Bois Dormant. Sauf que les ronces avaient été remplacées par du lierre. Qu'est-ce que c'était que ce désastre ? Inquiet, Jake se saisit de sa baguette et approcha les lieux à pas de loup, craignant de ne voir une créature (ou un être humain) malfaisant(e) débouler subitement de la porte.

- Hugo ? appela-t-il prudemment.

Les voix qui se faisaient entendre trahissaient la présence d'au moins deux personnes, dont son petit ami. Grimpant à l'échelle, Jake parvint enfin jusqu'à l'entrée, décrocha quelques tiges de lierre de son passage et... constata les dégâts. La scène laissa entrevoir un Hugo suspendu par une jambe d'un côté et ce qu'il pensait être le frère de Livie de l'autre, saucissonné à souhait.

Bravo... Une véritable situation pittoresque !
Deux questions lui vinrent à l'esprit. Tout d'abord, le garçon se demandait ce que faisait l'autre gars ici et s'il était responsable de ce désastre. Puis si finalement ce n'était pas son petit ami qui avait lancé un sort ayant mal tourné. Le Serpent-Cornu n'oubliait pas l'incident qui s'était produit dans la serre botanique, un an plus tôt... Comment oublier qu'ils avaient failli être dévorés par un géranium aux dents affreusement pointues à taille d'éléphant ?

- Finite ! incanta-t-il finalement en effectuant un mouvement sec du bout de sa baguette. Mais qu'est-ce que vous avez fichu ?
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Mer 29 Nov - 21:12
-Qu'est-ce que tu veux que je fasse? J'essaie de trancher la tige ! Râla Hugo en roulant des yeux. Si aucun sorts ne peux nous sortir de là...

Etendre la voix de Jake fut un soulagement qui poussa Hugo à laisser échapper un long soupire. Il allait pouvoir arrêter d'essayer de trancher cette maudite plante avec le bout de sa baguette... Chose qui n'était pas franchement aisée, vu la position dans laquelle il était : Tenu par une jambe, il avait bien du mal à rester près de Léo pour le sortir de là.

De toute façon, ça mettait beaucoup trop de temps à se couper. A cause du sortilège, la plante avait beaucoup grossit et il lui aurait fallu peut-être des heures pour libérer son ami !
Hugo ne maîtrisait pas le sortilège de finite. Il avait cru Léo en pensant que ce dernier leur aurait peut-être fait plus de mal que de bien, en définitif. Il se trouvait en vérité qu'il aurait peut-être mieux valut lancer le sortilège... Peut-être que Léo avait eu peur des effets? Après tout, il n'avait peut-être jamais utilisé ce sortilège dans de telles circonstances.
Non en fait, c'était même fort probable.

-JAKE ATT... ! S'écria Hugo alors que son petit ami lançait le fameux finite.

Pas le temps d'en dire d'avantage, la plante repris bientôt sa forme originelle, le lierre glissa sur sa jambe, le libéra bientôt de son emprise... Pour laisser un Hugo rechuter sur le sol de façon plutôt brutal. Encore... Grogna le jeune homme en se frottant le menton qui avait heurté le sol. Rien de grave, heureusement, Hugo était plutôt solide dans son genre et vivait assez d'aventures dangereuses depuis son entré a Ilvermorny pour se faire vraiment mal dans une situation pareille.
Il jeta un coup d'oeil à la plante qui glissait lentement vers l'extérieur désormais et reprenait sa place initiale. Il poussa un soupire de soulagement et jeta un regard à Léo :

-Rien de casser? Demanda -t-il.
avatar
Invité
Invité

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

le Jeu 30 Nov - 23:43
Leo pensait vraiment que le lierre allait le compresser tel un rôti (l’angoisse pour un végétarien !). Aussi, quand il entendit "Finite" il contracta tous ses muscles plein d’appréhension et… Eut l’agréable surprise de ne pas avoir mal. Le lierre avait en réalité glissé le long de son corps, non sans perdre quelques feuilles. Leo avait cru entendre un BONG sourd mais il avait déjà entrepris d’enlever les traces de son « méfait », il s’occuperait du BONG plus tard. Il ramassa donc les quelques feuilles qui traînaient autour de lui, opéra un discret mouvement par la fenêtre et les y jeta. Après avoir vérifié qu’il n’y ait personne en bas bien sûr.
Décidément, il allait devoir réviser ses cours de botanique. L’échec qu’il venait de subir aurait pu être dangereux dans d’autres circonstances. Heureusement il avait eu plus de peurs que de mal. Et Hugo ?

"Rien de cassé ?"

Ah, Hugo s’était remis de ses émotions plus vite que lui !

"Oui nickel, je suis tombé tout en classe et en souplesse" répondit Leo, en faisant un geste à moitié dansé pour illustrer la délicatesse de sa chute. "Et toi ça va ?" ajouta-t-il en montrant son menton. "Je suis désolé, vraiment, je ne pensais pas que ça aurait un effet aussi désastreux. Si tu veux je connais un sort de soin, et promis juré craché je le réussis à tous les coups ! On ne nous appelle pas Puckwudgie les guérisseurs pour rien."

Le sorcier posa ses poings sur ses hanches dans une posture qui se voulait charismatique. Après quelques secondes de non-réponse il afficha un sourire gêné sur son visage. Bon… Il passait pour un guignol.

"Et merci heu… Jake c’est ça ? Tu es un peu le héros du jour haha. Moi c’est Leo."

Il tendit sa main vers le nouveau venu providentiel.

"Enchanté"
Contenu sponsorisé

Re: Forma animare ! [PV Léo Herim]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum