NOËL
Participez au calendrier de l'avant revisité ici !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Warren Lynch

le Sam 18 Nov - 21:30
Lynch Warren

Quelle est ton identité ?

Mêlé • 21 ans • Horned Serpent • Potions magiques • Etudiant (Ancien Préfet) • 9ème année • Baguette : Elle mesure exactement trente centimètres (pas plus, ni moins), est faites en boif d'If et contient une écaille de dragon d'Egypte.  • Epouvantard :  Il est lassé de toutes les ignominies qui rongent les mondes non magiques et magiques, toutes les injustices qui brisent des vies, toute l'hypocrisie qui anime l'être humain et plus particulièrement les gouvernements. Du coup : une nouvelle guerre mondiale. •  Patronus : Une bête avec des griffes, une agilité de folie et la vision  d'un sniper. Un félin donc. Ca aurait pu être un chat... Mais c'est trop sympa. Du coup ce sera un lynx.

Histoire

- Maman, tu n'as plus besoin de me suivre maintenant, dit Warren avec un sourire rassurant.

Il avait beau avoir seulement huit ans, le jeune garçon était sûr de lui. Norah n'avait plus besoin de l'épauler. Il s'arrêta ainsi net sur place dans le chemin tortueux d'une vaste forêt libanaise, un panier rempli de champignons magiques fermement tenu entre ses mains. Sa mère, elle, lui rendit son sourire en posant avec fierté une main tremblante sur son crâne chevelu. Warren ne souhaitait plus être accompagnée par sa mère dans les profondeurs de la forêt, il n'avait plus besoin de guide. Il pouvait se débrouiller seul. Depuis le plus jeune âge, Norah apprenait à son fils à trouver des endroits tactiques dans les espaces verts qui entourent Beyrouth. La famille Al-Amani, longue lignée de sorcières et sorciers au sang-pur, était spécialisée depuis plusieurs générations dans les remèdes et potions magiques, il était donc évident que le petit Warren prenne de la graine. Le fait que son père américain Norbert soit non-maj ne posait aucun problème dans l'éducation sorcière de leur fils, bien au contraire, celui-ci s'émerveillant à chaque récolte et appréciant les rites de sorcellerie libanaise.

Warren voyageait ainsi entre la ville d'origine de son père, Santa Monica à Los Angeles et la capitale du Liban où sa famille du côté maternelle résidait. Aujourd'hui, le jeune homme considère sa double-culture comme un critère favorable à son épanouissement social, à son insertion à Ilvermorny, du fait de l'ouverture d'esprit et de la tolérance que lui apportent ses nombreux aller-retours entre les Etats-Unis et l'Afrique.
C'est à l'âge de trois ans, à la fin du contrat de travail de Norbert, que la petite famille Lynch s'installa à Santa Monica, loin des étendus de terres magiques libanaises, mais dans un endroit tout aussi agréable, avec des palmiers et une maison au bord de l'océan. Ils retournaient dans la capitale libanaise lors des vacances scolaires, gardant avec fierté les longues et fructueuses balades en forêt comme tradition. « Théorie et pratique avancées des potions magiques » fut ainsi une évidence lorsque Warren fit le choix de sa spécialité de fin d'études. Il existait pourtant de nombreuses possibilités de filières à Ilvermorny, mais son excellence en potions jusqu'à sa huitième année expliquait largement son choix. Entre formules magiques, méthodes de cuisine, apprentissage du jargon des potions, récolte de champignons et plantes, Warren en a vu de toutes les couleurs grâce à sa tendre mère Norah, aujourd'hui herboriste magique à Santa Monica. Il lui arrive très souvent de se retrouver dans un coin discret de l'école américaine pour concocter de nouveaux remèdes et potions magiques, et même d'en distribuer à ses amis les plus proches. Il songe même, pour sa huitième année, à vendre quelques uns de ses breuvages afin de se faire un peu de dragot.


Caractère


Dans ses jours les plus sombres, lorsqu'il observe le monde aveugle, terrifique et violent autour de lui, Warren a le sentiment que la vie est dénuée d'intérêt. Il lui arrive de s'enfermer dans un lieu sauvage, calme, loin de l'éternel cataclysme de la bêtise humaine. Il est lassé de toutes les ignominies qui rongent les mondes non magiques et magiques, toutes les injustices qui brisent des vies, toute l'hypocrisie qui anime l'être humain et plus particulièrement les gouvernements. Il se sent en amour avec l'école de sorcellerie Ilvermorny, c'est sûr, là-bas les chemins sont purs et les visages familiers, mais très vite la dure réalité rapplique telle une piqûre de venin. Combien de fois a t-il entendu des remarques à propos des sorciers nés de parents non-maj ? Combien de fois a-t-il entendu des propos sur une soi-disante race pure ? Combien de fois a t-il vu des êtres humains périr dans la rue sans réel soutien ? Warren déteste les inégalités, les discriminations, les guerres, et dès qu'il peut porter secours à un individu, il le fait de bon cœur. Très vite, il se lasse des propos qu'il peut entendre dans les médias sorciers, très vite, il sature de tous les discours que peuvent cracher les foules hystériques. Sa propre mère a tenue des propos acerbes à l'égard de son mari,  prétendu sang-impur. Souvent, Warren n'a pas eu la force de défendre, submergé par ce viscéral sentiment d'impuissance et d'incompréhension.

Bien heureusement pour lui, sa double-culture américano-libanaise, entre autres, lui a permis de s'ouvrir au monde et de découvrir l'univers magique et non magique sous différents angles. Warren adore voyager, cela lui permet de se baser sur l'expérience pour fonder son propre avis. S'il est attaché aux théories et aux livres, il préfère tout de même découvrir par lui-même, voir de ses propres yeux, toucher, goûter, discuter, sans se baser sur des préjugés souvent nocifs au vivre ensemble. Toutes les rencontres, tous ces voyages, toute cette curiosité ont construit en Warren une véritable confiance en lui-même qui se lit à travers son charisme nitescent. Lorsqu'il marche, on le voit pour sa grande taille, certes, mais aussi pour cet aura qui se dégage de lui. Aux premiers abords, on voit quelqu'un de sûr, confiant, sans véritable sentiment, mais Warren reste quelqu'un de sensible, d'aimant, attaché aux jolies et simples choses de la vie. Il peut s'émerveiller face à un fabuleux coucher du soleil comme rester plusieurs minutes à sentir une fleur dans un jardin. Il puise son inspiration dans les doux paysages qui l'entoure et dans ses souvenirs pour créer ce qu'il considère comme des pièces d'art magiques, en l'occurence des potions inventées ! Il s'enferme ainsi très souvent dans des recoins du château afin d'élaborer des mixtures au gré de ses envies. En créant, Warren vit pleinement et surtout de manière libre. Personne ne lui dicte quoi faire, car, il faut l'avouer, il déteste les règles et les caractères autoritaires. De toute évidence, toutes les personnes qui ont, jusque-là, tenté de saboter son chemin intérieur, se sont vite faites oubliées par le mépris de Warren. Il n'a absolument aucun mal à se détacher des personnes qui lui posent problème ou qui ne lui procurent pas une once de plaisir. Après tout, pourquoi rester avec des personnes malveillantes quand on a la possibilité de choisir les bonnes ? Warren reste très lucide dans ses relations et a développé, au fur et à mesure des années, une certaine intelligence pour adapter son discours selon la personne avec qui il communique. Parfois, on lui reproche d'être hypocrite... mais franchement, vous pensez vraiment que Warren a quelque chose à faire de l'avis des gens ?


Hors Jeu

Comment as-tu connu le forum ? Haha ! Quelle a été ta première impression ? Haha ! Quel âge as-tu ? Haha ! Quelle sera ta activité sur /10 ?  Hoho !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum