:: Le Château :: L'Antre :: La Cantine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cap ou Pas Cap ? (wtf ?)

avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum lorem ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois d’Orme - Cheveux de Vélane - 23 cm - Très souple
Spécialité : Les Poisons
Poste : Professeure de Potion Magique

Cassandre Thatcher
Professeur de Potions magiques
Professeur de Potions magiques
Jeu 6 Avr - 22:09
Cassandre Thatcher
La journée s'annonçait merveilleusement bien. Comme a son habitude, Cassandre allait prendre son petit déjeuner en compagnie de... Comment pouvait-on le qualifier ? Son frère de cœur ? Son meilleur ami ? Non, il était tout simplement inqualifiable. Quoiqu'il en fut, la sorcière était sortie de son lit de bonne humeur, et prête à attaquer cette journée tranquille que pouvait être un samedi matin. Elle avait quitté son lit, avant dégagé mollement Venum qui s'était enroulé dans l'une de ses pantoufles, pour les enfiler et commencer à s'apprêter pour la journée. Qu'allait-elle bien faire de sa journée d'ailleurs ? Elle avait sans doute des copies à corriger, et surtout des commande à faire. S'attachant les cheveux une fois s'être lavée et parfumée, elle jeta un œil sur les nombreux parchemins entreposés sur son bureau. Oui, il y avait de nombreuses commandes, beaucoup de potions sans grand intérêt, mais également une demande bien particulière. La brune se demandait d'ailleurs comment elle allait s'organiser pour venir à bien de ce service. Fronça légèrement les sourcil, elle finit par s'éloigner pour passer une robe.

Tendant sa main vers le lit, elle attendit patiemment que Venum daigne bien vouloir lui grimper dessus. Cependant, il était sans doute un peu vexé qu'elle l'ait jeté de sa pantoufle comme une vieille chaussette. Arquant un sourcil, elle siffla, lui demandant gentiment de se presser en fourchelang. Le cobra siffla lui aussi, avant de s'enrouler autour de son bras, alors que la potionniste affichait un sourire satisfait. Il était temps d'aller manger. Et alors qu'elle quittait ses appartements, elle entendit la porte d'à côté se claquer doucement, avant qu'elle n'aperçoive une silhouette manifestement pressée quitter la maison du personnel. Cassandre s'arrêta un instant, penchant la tête sur le côté ayant du mal à comprendre assez vite ce qu'il venait de se passer. De plus, elle avait eut peur de reconnaître cette silhouette justement, cette élève. Mais aucun doute se faisait, sur le fait que c'était bien des appartements de Mephisto qu'elle avait filé. La sorcière eut un fin sourire qui se dessinait sur ses lèvres, alors qu'elle se disait que justement, elle n'allait pas attendre le ténébreux qui devait tout juste sortir de sa nuit de débauche.

Se dirigeant vers le réfectoire, la potionniste se disait que cela faisait un moment déjà qu'elle croisait la jeune fille sortir en douce des appartements de son... De Mephisto. Elle devait tâcher à se faire discrète. Et aujourd'hui, sans doute avait-elle loupé un réveil. Il commençait à se faire tard pourtant. Enfin tard, tout était relatif, car Cassandre était une lève tôt. Elle arriva finalement rapidement au réfectoire, elle salua les quelques élèves qui lui souhaitait le bonjour avant d'aller s'installer à la grand table, voyant apparaître devant elle tout ce dont elle avait besoin. Thé, miel, confiture et petit toast, tout ce qu'il y avait de bon pour lui remplir la panse et être en forme avant le repas du midi. Et alors que son th infusait en lui régalant les narines, l'empoisonneuse sourit en voyant qui venait d'entrer dans la salle.

Un sourire malicieux étirant ses lèvres, elle posa ses coudes sur la table et son menton sur le dos de ses mains en le suivant des yeux. Et vu comme il se comportait, elle se douta très rapidement que lui aussi était de très bonne humeur. Ne prenant pas la peine de se demander pourquoi, en réalité elle connaissait déjà la réponse. En tout cas, elle s'en doutait. Et elle allait sans doute lui demander des nouvelles d'ailleurs. Ses yeux se baissèrent rapidement sur la table, alors que Mephisto arrivait à sa hauteur. Elle siffla doucement, en voyant que son serpent faisait sa vie au milieu des divers plats entreposé. Celui-ci sembla sursauter, pour filer et en descendre. Elle redirigea alors son bleu-vert sur le lord, souriante, avant de lui tendre la joue.

« Bien dormi à ce que je vois... » fit-elle alors qu'il venait la lui embrasser avant de prendre place à ses côté. Un sourire amusé dessiné sur son visage, elle le regarda avec insistance. S'ils continuaient ainsi, ces deux là, ils allaient avoir des problèmes. Mais, la sorcière n'allait pas lui faire la morale, il était assez grand pour savoir ce qu'il faisait. Par contre la gamine... Elle songeait sérieusement à lui en toucher deux mots, juste pour lui rappeler d'être prudente.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
10/300  (10/300)
icône :
Citation : Viens donc jouer avec moi, si tu l'oses...
Niveau : Auror
Baguette : Tremble - Ventricule de Dragon - 41 cm
Poste : Professeur de Sciences Occultes et Directeur d'Horned Serpent

Mephisto L. Blackcrow
Professeur de Sciences occultes
Directeur d'Horned Serpent
Professeur de Sciences occultes  Directeur d'Horned Serpent
Dim 9 Avr - 0:07
Mephisto L. Blackcrow
Ce matin là, le ténébreux était d'une humeur particulièrement excellente, comme à peu près à chaque fois qu'il passait la nuit en compagnie de sa petite louve. Il adorait se réveiller avec Vitany à ses côtés, tout comme il appréciait s'endormir auprès d'elle, son corps chaud et délicat blotti contre lui après qu'il l'ait faite sienne. Il ne se lassait pas de la toucher, de l'embrasser et de lui faire l'amour encore et encore, même si cela faisait plusieurs mois désormais qu'ils se voyaient. La nuit précédente avait justement été l'une de ses nuits délicieuses qu'il passait avec sa jeune amante, rien d'étonnant donc à ce qu'il soit aussi guilleret.

Ils s'étaient réveillés d'assez bonne heure, surtout pour un jour de week end, mais avec les examens qui approchaient, la jeune femme devait réviser et lui même avait des choses à faire. Par ailleurs, le samedi matin il avait l'habitude de prendre son petit déjeuner avec Cassandre et il n'avait pas l'intention de lui faire faux bond. A bien des égards, ils se comportaient parfois comme un vieux couple tous les deux tant ils se fréquentaient depuis longtemps et ce déjeuner du samedi était l'un de leurs petits rituels. Bien sur, le ténébreux savait qu'elle comprenait lorsqu'il arrivait qu'il devait annuler leur petit rendez vous hebdomadaire. Cependant, il appréciait ce moment partagé avec son amie intime. Cassandre était sans aucun doute la personne qui le connaissait mieux. Elle était sa confidente, son amante aussi parfois même s'il n'allait plus trop partager sa couche ses derniers temps, mais l'affection qu'il avait pour elle était surtout fraternelle. Cassy était comme une sœur pour lui et bien plus encore.

Après une douche revigorante, le Lord donna un dernier baiser à son étudiante favorite qui devait filer et s'habilla tranquillement avant de se diriger vers le réfectoire. Comme il le pensait, son empoisonneuse préférée l'y attendait déjà. Un sourire sincère s'afficha sur le visage rayonnant du professeur de Sciences Occultes tandis qu'il se frayait un chemin jusqu'à la table réservée aux enseignants pour rejoindre sa vieille amie. Comme il arrivait à sa hauteur, son regard sévère se braqua un bref instant sur le reptile qui serpentait joyeusement sur la table au milieu des plats et des couverts. Il plissa légèrement les yeux à sa vue. S'il y avait une seule chose que Mephisto n'aimait pas en ce qui concernait Cassandre, c'était bien le foutu cobra qui lui servait d'animal de compagnie. Non pas qu'il détestait particulièrement les serpents, non, il méprisait de manière égale tous les animaux ou presque, mais c'était surtout avec celui là qu'il avait un problème. Venum, oui parce que l'agaçante serpillère avait un nom, semblait toujours faire son possible pour l'emmerder à la moindre occasion.

Fort heureusement, avant qu'il n'ait pu dire ou faire quoi que ce soit, sa sœur de cœur, ayant probablement anticipé la réaction déplaisante qu'il aurait pu avoir, siffla quelque chose à l'asticot qui eut tôt fait de foutre le camps. Parfait. Plus la satané bestiole était loin de lui, mieux il se portait. Et la réciproque était tout aussi vraie. Quoique Mephisto soupçonnait le cobra d'avoir des tendances masochistes vu la fréquence à laquelle il revenait régulièrement se glisser dans ses tiroirs. (Allez savoir pourquoi, celui renfermant ses sous vêtements avait sa préférence, avec son tiroir à chaussettes.) Enfin, qu'importe, il fallait plus qu'un stupide serpent pour venir entacher sa bonne humeur. Le Lord se pencha pour claquer un baiser sur la joue tendue de la maitresse des Potions. En entendant la déclaration de sa comparse, il ne put s'empêcher d'esquisser un large sourire, l'air beaucoup trop satisfait et fier de lui.  « Et bien, je ne dirais pas que j'ai beaucoup dormi, mais la nuit fut en effet des plus agréables... » répliqua-t-il d'un air entendu en prenant place sur la chaise à ses côtés.

L'avantage avec Cassandre, c'est que bien souvent, ils se comprenaient sans avoir même besoin d'échanger le moindre mot. Et ils se connaissaient si bien qu'aucun d'eux n'avait de secret pour l'autre. En l'occurence, présentement, il savait qu'elle savait qu'il avait passé la nuit avec Vitany. D'ailleurs, il n'avait même pas eu besoin de lui parler de sa relation avec la jeune Lockwood, elle avait compris toute seule. Il faut dire qu'ils trainaient suffisamment souvent ensemble pour qu'elle ait surprit les allées et venues de la belle animagus à plusieurs reprises. A force, cela ne lui avait guère été difficile de deviner le genre de rapport qu'il entretenait avec son étudiante.

« Et toi alors ? » s'enquit-il malicieusement, un sourire narquois au coin des lèvres: « Tu es au courant que tu peux trouver mieux qu'un serpent pour réchauffer ton lit ?»

Il s'amusait toujours beaucoup à la taquiner sur à peu près tout les sujets dès qu'il en avait l'occasion. Mais les piques qu'ils s'envoyaient n'étaient jamais méchantes, de même que leurs chamailleries, c'était à vrai dire plus affectueux qu'autre chose. Mephisto, cependant, ne put s'empêcher de se marrer tout seul de sa propre blague, fier de la connerie qu'il venait de sortir. Il est clair que ce n'était pas une créature à sang froid comme Venum qui allait pouvoir prodiguer la moindre chaleur, mais surtout, bien qu'il ne l'ait pas fait exprès, sa phrase pouvait sous-entendre des choses particulièrement ignobles. Si Cassandre le réalisait, elle allait le tuer, si bien que le ténébreux devait lutter contre le fou rire qu'il sentait naitre dans ses entrailles.

Sans réussir à se départir de son sourire idiot, il se racla la gorge pour s'efforcer à reprendre son sérieux et tendit le bras pour se servir des toasts, des œufs et du bacon dans les plats à proximité afin de se faire un parfait petit déjeuner à l'anglaise.

« A part ça, comment se porte ton petit commerce ? Encore des commandes sans intérêt comme la semaine dernière ? Toujours des abrutis qui veulent des philtres d'amour et des potions de beauté ?»  se moqua-t-il, critiquant le commun de la populace avec une ironie grinçante.

Honnêtement, il n'avait jamais compris comment faisait Cassandre pour supporter tous ces bouseux qui venaient lui passer commande en résistant à la tentation de leur refiler du pipi de chat. Mephisto jeta un coup d'oeil en direction de sa meilleure amie, un sourire en coin. Il repensait à une mauvaise blague qu'ils avaient fait étant plus jeunes à l'un de leur « camarade » de Puckwudgie. Ils s'étaient amusé à refiler au pauvre garçon un puissant laxatif au lieu de la potion pour l'acné qu'il pensait boire. Le cours suivant avait été particulièrement drôle. Des frasques d'adolescents auxquelles deux adultes responsables comme eux ne pouvaient plus guère se livrer.. Songea-t-il, vaguement amusé, avec une pointe de nostalgie, tandis qu'il laissait son regard vagabonder entre les rangées d'élèves attablés en face.


Computer HopeComputer Hope
PLAYWITCH
DC de Circé Silverwood
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Feuille de personnage
Expériences Magique:
0/250  (0/250)
icône :
Citation : Lorem Ipsum lorem ipsum
Niveau : Mage
Baguette : Bois d’Orme - Cheveux de Vélane - 23 cm - Très souple
Spécialité : Les Poisons
Poste : Professeure de Potion Magique

Cassandre Thatcher
Professeur de Potions magiques
Professeur de Potions magiques
Jeu 27 Avr - 15:39
Cassandre Thatcher
Le thé qui infusait sous ses narines la faisait s'évader légèrement. Cassandre n'était pas à cent pour cent avec Mephisto, et elle s'en excusait. Mais, il fallait dire que, d'une part elle n'avait absolument pas l'habitude de boire un thé "normal" et, d'autre part la commande qu'elle avait lu plus tôt lui trottait encore dans la tête. Elle n'avait pas lu en détail ce qu'on lui demandait, mais la tâche n'allait pas être facile, elle en était certaine. Mais si il y avait bien une chose qui avait pu égailler sa journée, était le fait qu'elle devait procéder à la création d'un poison. Elle en avait d'ailleurs pas mal à son palmarès. La chose était telle qu'elle ne pouvait pas se permettre d'écrire un bouquin à ce sujet, car d'une part elle ne voulait pas imiter Oma Brown et ainsi devenir imbue d'elle même, mais si Cassandre faisait une telle chose, cela risquait grandement de la nuire. Dans l'école en tout cas. Déjà que sa réputation n'était pas génial depuis que son prédécesseur avait mystérieusement trouvé la mort. Mais beaucoup savaient le fait qu'elle s'y connaissait en poisons, enfin en antidotes. Mais l'empoisonneuse se doutait que peu d'entre eux étaient dupes. De toutes façons, sans aucune preuve, elle ne risquait rien. Alors un bouquin sur les meilleurs poisons de ces vingts dernières années ? C'était impensable.

La sorcière sentit son ami s'installer auprès d'elle. Sa bonne humeur était communicative, pourvu que cela dure. Mais elle voulait tout de même le prévenir de certaine chose. Bien qu'elle se doutait qu'il en avait connaissance. Elle voulait seulement être sûre. Car même si miss Lockwood ne brillait pas en potion, Cassandre devait avouer que la jeune femme avait du potentiel dans bien d'autres matières, dont celle de son amant. Pourtant, s'il lui arrivait de la croiser près des appartements de Mephisto, alors Cassandre ne devait sans doute pas être la seule à se douter de ce qu'il se tramait entre ces deux là. La potionniste entreprit de prendre un toast afin de mettre de la confiture dessus, à l'ancienne et sans magie, pensa-t-elle. Mais ses gestes furent stoppé par la réplique du Lord. Venait-il vraiment de faire une blague foireuse sur la manière dont Venum pouvait la réchauffer ? Elle haussa les sourcils, bouche bée. Elle ne savait pas quoi répondre, là tout de suite, alors que l'imbécile heureux à ses côtés se marrait en se tenant les côtes. Cassandre fit la moue, avant de vérifier qu'il n'y avait aucun regard dirigé vers eux, avant de faire un geste sec de la main qui tenait la cuillère de confiture. La gelée vint alors s'envoler contre son ami, mais la sorcière ignorait toutefois où avait atterrit la nourriture, sa chemise ? Son visage peut être ? Peu lui importait. Elle avait été prise de court et elle n'aimait pas cela !

«Je n'ai besoin de personne pour réchauffer mon lit. Et il semblerait que tu m'aies un peu oubliée...» fit-elle dans un doux sourire et un haussement d'épaule négligé.

En réalité, elle s'en moquait pas mal de ne plus coucher avec lui. Cela n’entachait en rien à leur relation, alors à quoi bon ? De plus, elle devait avouer que le voir ainsi lui réchauffait le coeur, elle préférait le voir heureux plutôt qu'insensible. Car, il était réellement heureux en ce moment. En tout cas, c'était ce que la sorcière pouvait voir en le regardant. Il semblait vraiment différent de d'habitude, il était changé. Et même si Cassandre avait une petite idée de ce qui avait pu apporter ce changement, elle n'était certaine de rien, et préférait ne pas relever le sujet. Elle finit enfin par finir de tartiner son toast de confiture avant de croquer dedans, une petite bouchée. La sorcière tourna doucement son visage vers le ténébreux, un sourcil levé alors qu'elle avait toujours le toast entre ses dents. Bon sang ce qu'il avait l'air idiot. Alors l'empoisonneuse fut prise de hoquets, traduisant un rire silencieux, l'accompagnant finalement dans l'expression de la réaction de sa boutade salace.

Enfin, Mephisto vint la titiller, lui demandant comment se passait son commerce. Le sourire de Cassandre s'affaissa légèrement. Elle devait avouer que fabriquer des potions lambda l'ennuyait énormément, mais elle devait faire avec. Encore une fois, elle avait une réputation à tenir. Et différente de celle du château. C'était pourquoi son petit commerce ne devait pas spécialement s'ébruiter. Elle vendait de façon illégale, il ne manquerait plus qu'elle se foute de la gueule de ses clients qui lui demandaient une potion de bonne haleine ! Quoiqu'il en fut, lorsqu'il se moqua de ce genre de potions, Cassandre vit tout de suite où il venait en venir. Elle avait piégé nombres de ses camarades lors de leur jeunesse. Mais la brune haussa les épaule, se saisissant de sa tasse pleine de son thé infusé.

« Je suis une commerçante honnête, petit Corbeau. Mais il m'arrive parfois de tomber sur de véritables perles qui me donnent du fil à retordre. Comme celle que j'ai à confectionner en ce moment. Après, je t'avoue que je n'ai pas lu les détails de la demande. Mais tout ce que je sais, c'est qu'il s'agit d'une chose réellement intéressante ! Et tu sais comme j'aime me donner du mal pour les choses qui m'intéressent... » lui répondit-elle, alors qu'elle portait finalement sa tasse à ses lèvres, son regard dirigé vers son ami.

Il avait déjà pu la voir confection des poisons. Et même si les demandes étaient similaires, les poisons avaient toujours leur lot de différences. Cassandre n'aimait pas tomber dans la routine, alors elle se donnait du mal pour créer des potions aux propriétés aussi similaires que différentes. Elle but une gorgée de son thé, avant de grimacer et de reposer sa tasse. « Vivement que je retourne dans mon bureau. » chuchota-t-elle. Cassandre était une droguée en ce qui concernait le thé. Elle n'aimait pas le thé. C'était pourquoi le seul qu'elle buvait était celui qu'elle se faisait elle même. Elle aimait tous les parfums, mais il lui manquait toujours quelque chose. Et ce quelque chose, c'était quelques gouttes d'une infusion, qu'elle gardait jalousement et secrètement quelque part dans son bureau. Mais, toujours était-il que c'était visiblement quelque chose qui lui faisait du bien, car ses humeurs en étaient considérablement meilleures. Elle croqua à nouveau dans son toast, avant d'interpeller Mephisto, elle voulait tout de même revenir sur leur sujet.

« Au fait ! Comment se porte... Hum, Polonius c'est ça ? » demanda-t-elle. Elle ne connaissait pas l'homme, et n'avait fait aucune classe avec lui. Mais elle le connaissait évidemment de réputations, et pour toutes les conneries qu'ils avait fait, lui et Mephisto. Quoiqu'il en fut, elle ne savait pas comment lui dire de faire attention. Au moins pour la petite. Car si elle voyait des choses, elle ne devait pas être la seule. Et elle imaginait facilement que la gamine risquait plus gros que lui.

Et alors que son regard était tourné vers son ami, un air consciencieux sur le visage, ses yeux furent attirés par tout autre chose, dans la grand salle. L'empoisonneuse fronça les sourcils avant de tourner doucement la tête. Elle les fronça d'avantage avant de s'enfoncer un peu dans son siège, venant cueillir sa tête dans le creux d'une main. Un sourire malicieux apparu sur ses lèvres, alors qu'elle suivait d'un oeil l'odieuse créature qui déambulait désormais sur les tables des élèves.

« Hum. Si tu veux chasser le reptile tu peux y aller. Va savoir pourquoi, je commence à trouver tes caleçons dans mes tiroirs... » lui intima-t-elle, certaine que la nouvelle allait ravir son frère.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ILVERMORNY ϟ :: Le Château :: L'Antre :: La Cantine-
Sauter vers: